Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Interview : Jean Claude Guillebaud : "Comment je suis redevenu chrétien"

02/04/2007 |

photo Jean-Claude Guillebaud

Jean-Claude Guillebaud n'a pas décidé de faire dans la nostalgie; il "n'est pas sûr d'être redevenu un bon chrétien" mais son chemin de la reconquête, entre humilité et érudition, vaut une lecture attentive. De Jacques Ellul, le pasteur, qui fut son professeur à Bordeaux et lui a donné le goût de la réflexion subversive, à René Girard l'anthropologue autodidacte il avance, joyeux, au coeur d'un monde dont il aime partager la force des convictions. A lire chez Albin Michel (1)

Aqui ! : Sur le chemin de cette reconquête que vous empruntez l'influence de Jacques Ellul a semble-t-il été déterminanteainsi que cette subversion contenue dans le message christique, ce choix radical de la victime plutôt que de l'oppresseur ? Au fond, elle aurait pu vous conduire beaucoup plus rapidement à ce retour, si l'on considère que vos premières rencontres avec lui remontent à 40 ans?

Jean-Claude Guillebaud : J’ai découvert Jacques Ellul ( et ses livres) en 1962-1963, quand je me suis inscrit en fac de droit à Bordeaux, où il était professeur. Je dois dire qu’à l’époque, c’est principalement son oeuvre sociologique qui m’intéressait, notamment sa réflexion — assez prophétique — sur la technique. Chez Calman Lévy, dans la collection « Liberté de l’esprit » que dirigeait alors Raymon Aron, Ellul publiait aussi des essais iconoclastes où il dénonçait avec talent les conformismes de l’époque, notamment ceux de gauche.
C’est bien plus tard que je me suis intéressé à la partie proprement théologique de son oeuvre. En fait lorsque je suis devenu son éditeur, d’abord au Seuil, puis à Arléa.
Et puis, comment dire, entre les différents auteurs qu’on découvre, il se produit une sorte d’interférence, de synergie. En 1978, j’ai découvert le travail de René Girard — qui comporte d’ailleurs des points communs avec celui d’Ellul — et aussi celui de Louis Dumont et de Michel Henry. J’ai relu — et publié — certains textes d’Ellul sur le christianisme en étant mieux capable, je crois, d’en comprendre la portée.


@ ! : Ellul le protestant:pourquoi au fond ne pas avoir choisi,comme lui, le chemin du temple plutôt que celui de l'église? Marie appartient-elle à votre univers de chrétien?

JC G : Je suis sensible à l’expérience historique du protestantisme et au message protestant, c’est vrai. Par exemple dans sa critique radicale du « césaro-papisme » ou dans son intérêt principal pour les Écritures (que, jusqu’à une date récente, les catholiques lisaient peu.) J’aime aussi l’expérience propre aux protestants français : celle de la minorité, parfois assiégée. Il n’empêche que je suis catholique et que je le reste. La personne de Marie et ce qu’elle incarne me parlent. C’est mon terreau d’origine, mon arbre généalogique si vous voulez. Il me semble que chacune d’entre nous, s’il veut rencontrer « l’autre », doit d’abord s’efforcer d’approfondir sa propre tradition, sa propre culture. C’est d’ailleurs ce que répond le Dalai Lama aux Occidentaux qui lui disent vouloir se convertir au bouddhisme. Il leur répond : allez approfondir votre propre religion, c’est ainsi que vous nous rencontrerai.
J’ai bien ce type de raisonnement et de démarche. Je me méfie des « conversions » qui courent toujours le risque de rester émotives et superficielles.


@ ! : Que dire et comment le dire, aux jeunes d'aujourd'hui, sur l'importance des valeurs de la chrétienté dans nos sociétés où d'autres religions,l'islam en premier lieu, sont tentées par le prosélytisme ?

JC G : J’aurais envie de dire aux jeunes deux ou trois choses toutes simples.
D’abord d’essayer d’acquérir une culture religieuse minimale. Non pas pour se « convertir » ou pour se « rallier » à je ne sais quelle Église mais, tout au contraire, pour ne pas être trop vulnérable aux crédulités à la mode, pour ne pas être naïf face aux sectes, aux gourous, aux superstitions. C’est souvent l’ignorance religieuse totale de certains jeunes (par exemple des jeunes musulmans) qui les laisse sans défense face aux manipulateurs et aux prosélytes de toute sorte.
Ensuite, je dirais aux jeunes : vous avez bien raison de ne plus accepter les proclamations théoriques, les leçons de morale purement verbales, les « catéchismes » qui n’engagent pas vraiment ceux qui les édictent. Soyez plus sensible à la vie réelle des gens qu’à leur discours ; ne croyez que ceux qui « habitent » vraiment leurs paroles et qui « vivent comme ils parlent », pour reprendre une expression d’Edgar Morin.
Aujourd’hui, les croyances ne doivent plus être « assenées » ou imposées. Elles doivent s’attester par la pratique, l’expérience, etc.
Enfin je leur dirais cette chose encore plus simple : dans des sociétés plurielles commes les nôtres, des sociétés où doivent — et devront — cohabiter des croyances et des religions différentes, il faut dire clairement qui on est. Il ne faut pas raser les murs ou dissimuler ses convictions. Le vrai dialogue commence quand on est capable de savoir qui on est et qui est l’autre.

1.14 euros

 

Propos recueillis par Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
1454
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !