aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Interview - Jean Touzeau, maire de Lormont : Reconquérir l'intérêt du citoyen

23/05/2016 | Lormont entame son second cycle de "Rencontres Citoyennes". un temps fort de démocratie participative dont aqui.fr sera le témoin attentif

Jean Touzeau, maire de Lormont

Lormont, l'une des quatre villes dont le périmètre est inscrit dans le Grand Projet de Ville de la rive droite de Bordeaux (1) figure au coeur d'une opération de renouvellement urbain de grande envergure. Une nouvelle donne qui appelle un effort important d'information et légitime, pleinement, les Rencontres Citoyennes que la ville et son maire Jean Touzeau ont entrepris. Un nouveau cycle commence, ce 25 mai, dans le Haut Lormont et va de façon directe prolonger celles de l'an passé, en faisant écho aux questions que les citoyens ont déjà été invités à poser par écrit. En attendant de le faire de vive voix. Un premier exercice de démocratie participative - il y en aura quatre autres - avant que trois Conseils Citoyens organisés à la demande de l'Etat voient le jour. Jean Touzeau souligne les enjeux de ces Rencontres dans l'interview que nous publions, dont l'un des plus importants, consiste à créer entre les familles les plus anciennement implantées et les nouvelles les conditions d'une mixité réussie et porteuse de ce fameux vivre ensemble, objet de tant de débats. Notre média, aqui.fr, a décidé d'accompagner dans la durée cet exercice de démocratie directe, de contribuer par sa mission d'information et d'animation de la vie locale à faire vivre la démocratie de proximité. Celle qui ne désespère pas le citoyen et appelle notre écoute vigilante. J.A

@qui! – Jean Touzeau au cœur de la politique de renouvellement urbain que vous conduisez, à Lormont, au sein du Grand projet de Ville, vous accordez beaucoup d'importance au débat citoyen. Vous organisez des Rencontre Citoyennes. Un nouveau cycle démarre ce 25 mai. (2) Quelles sont vos attentes? Votre philosophie en la matière?
Jean Touzeau – D'abord, nous nous efforçons, à l'image de beaucoup de communes concernées par la démocratie participative, de faire en sorte que nous puissions gagner du terrain sur l'implication des habitants dans le Projet de ville. Dans le vivre ensemble, la quotidienneté.

Aujourd'hui, lorsqu'on voit un certain nombre de fondamentaux de la République fragilisés, par exemple le faible taux de participation aux élections, quand on voit la distance qui a pu se créer, le fossé parfois, entre l'action publique, les institutions et les habitants, nous devons porter de plus en plus d'initiatives pour reconquérir, petit à petit, l'intérêt du citoyen. Pour faire en sorte que celui-ci se sente de plus en plus partie prenante de la ville, d'autant que cela est mis, davantage encore, sur le devant de la scène à la suite des opérations de renouvellement urbain. La ville, ce n'est pas que du bâtiment, des infrastructures, du logement, des espaces publiques à partager . C'est toute cette dimension humaine qui doit permettre à l'habitant d'agir, de coproduire de se sentir, vraiment, partie prenante de la vie de la cité.

@qui! Cinq Rencontres Citoyennes, cela permet d'aller à la rencontre d'une ville où il y a beaucoup de diversité, dans sa géographie physique et humaine...
J - T
- C'est notre volonté municipale de faire en sorte qu'au moment où l'Etat dit sur certains quartiers, sur des périmètres qui sont définis par lui comme des périmètres «  Politique de la ville » vous mettez en place des Conseils Citoyens avec des tirages au sort, de notre côté nous disons nous devons travailler sur les objectifs que j'évoquais précédemment, mais avec une volonté de vision globale, d'ensemble. Nous avons porté, l'an passé, des Rencontres Citoyennes pour ne pas faire de différence entre les différents quartiers de la ville. Que l'on soit dans Le Vieux Bourg, que l'on soit à Lissandre, à Carriet sur le plateau de Génicart ou à Lormont Est on doit bénéficier des mêmes possibilités d'expression, de suivi également, des remarques, des observations et des critiques. On doit pouvoir aussi bénéficier des mêmes souhaits et permettre à l'habitant de se mobiliser, d'agir à l'échelle de son quartier. D'où, cette idée d'organiser des Rencontres Citoyennes, de faire en sorte que sur certains territoires, les Conseils Citoyens puissent être un élément de ces Rencontres Citoyennes.

@qui! – Quels sont les outils dont vous disposez, déjà, pour faire vivre cette démocratie participative ?
J T
- La particularité de notre ville fait que nous avons, déjà, toute une série d'espaces créés autour du Conseil municipal pour faire vivre la démocratie participative. Par exemple, nous avons, à Lormont, des commissions municipales, des commisssions thématiques qui élargissent au tissu associatif et aux différents partenaires un certain nombre de sujets. Nous avons des commissions ad hoc pour des projets qui nécessitent une approche particulière et un conseil des sages qui fonctionne, lui-même, avec des commissions qui rassemblent les aînés de notre ville. Et aussi le conseil municipal des enfants.

Tout cela représente un arsenal au sein de la boîte à outils. Et il nous faut travailler dans notre projet de ville à créer les complémentarités, à mettre en cohérence tout ce qui est apporté en co-production et en suivi par les habitants, sur tout ce qui touche à la vie collective et au vivant.

Les opérations de renouvellement urbain qui vont se poursuivre, de nouvelles qui vont apparaître, notamment en bas de Carriet, nous ont fixé un autre challenge important : faire en sorte que dans notre ville nous puissions favoriser davantage la mixité, le mélange, en particulier entre les populations nouvelles et les anciennes.

Le renouvellement urbain appelle une Nouvelle Famille, de nouvelles familles. Dans l'observatoire global du Grand projet de ville (GPV) nous avons noté que c'était un élément de préoccupation. Comment ces nouvelles familles se mélangent et prennent en compte la réalité d'une ville ? Et comment les anciens admettent-ils qu'elles puissent être parties prenantes des dispositifs de démocratie participative? Un bel enjeu pour le vivre ensemble.

1. GPV : Bassens, Lormont, Cenon, Floirac

2. l'Ecole verte, Haut Lormont 17h30

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Mairie de Lormont

Lormont, un laboratoire citoyenCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
9915
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !