Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/04/18 | Agen fête l’Europe avant l’heure !

    Lire

    Dans le cadre de la fête de l’Europe, la Maison de l’Europe 47, aidée de partenaires privés et collectivités, organise une scène ouverte le 28 avril, place du Président Wilson, de 14 h à 18 h, à Agen. Jeux pour enfants, stands d’infos, quiz Europe, danses, chants et musiques animeront la rue piétonne. Danseurs, musiciens, chanteurs… tous les artistes sont invités à participer à cette manifestation en s’inscrivant sur www.maisoneurope47.eu pour remplir un formulaire avant le 23 avril.

  • 21/04/18 | La Rochelle : une nouvelle présidente à la tête du lycée maritime

    Lire

    Leslie Widmann a été nommée à la présidence du CA du lycée maritime et aquacole de La Rochelle. Elle a travaillé 5 ans dans la gestion du port de la Cotinière en qualité de directrice du développement. Elle a créé Odyssée Développement, un bureau d'études en économie maritime en 2000 et en 2008, lauréate du Concours national du ministère de la recherche, une seconde société qui emploie 4 chercheurs sur un système objectif d'évaluation de la fraîcheur des produits de la mer destiné aux criées.

  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Interview - Jean Touzeau, maire de Lormont : Reconquérir l'intérêt du citoyen

23/05/2016 | Lormont entame son second cycle de "Rencontres Citoyennes". un temps fort de démocratie participative dont aqui.fr sera le témoin attentif

Jean Touzeau, maire de Lormont

Lormont, l'une des quatre villes dont le périmètre est inscrit dans le Grand Projet de Ville de la rive droite de Bordeaux (1) figure au coeur d'une opération de renouvellement urbain de grande envergure. Une nouvelle donne qui appelle un effort important d'information et légitime, pleinement, les Rencontres Citoyennes que la ville et son maire Jean Touzeau ont entrepris. Un nouveau cycle commence, ce 25 mai, dans le Haut Lormont et va de façon directe prolonger celles de l'an passé, en faisant écho aux questions que les citoyens ont déjà été invités à poser par écrit. En attendant de le faire de vive voix. Un premier exercice de démocratie participative - il y en aura quatre autres - avant que trois Conseils Citoyens organisés à la demande de l'Etat voient le jour. Jean Touzeau souligne les enjeux de ces Rencontres dans l'interview que nous publions, dont l'un des plus importants, consiste à créer entre les familles les plus anciennement implantées et les nouvelles les conditions d'une mixité réussie et porteuse de ce fameux vivre ensemble, objet de tant de débats. Notre média, aqui.fr, a décidé d'accompagner dans la durée cet exercice de démocratie directe, de contribuer par sa mission d'information et d'animation de la vie locale à faire vivre la démocratie de proximité. Celle qui ne désespère pas le citoyen et appelle notre écoute vigilante. J.A

@qui! – Jean Touzeau au cœur de la politique de renouvellement urbain que vous conduisez, à Lormont, au sein du Grand projet de Ville, vous accordez beaucoup d'importance au débat citoyen. Vous organisez des Rencontre Citoyennes. Un nouveau cycle démarre ce 25 mai. (2) Quelles sont vos attentes? Votre philosophie en la matière?
Jean Touzeau – D'abord, nous nous efforçons, à l'image de beaucoup de communes concernées par la démocratie participative, de faire en sorte que nous puissions gagner du terrain sur l'implication des habitants dans le Projet de ville. Dans le vivre ensemble, la quotidienneté.

Aujourd'hui, lorsqu'on voit un certain nombre de fondamentaux de la République fragilisés, par exemple le faible taux de participation aux élections, quand on voit la distance qui a pu se créer, le fossé parfois, entre l'action publique, les institutions et les habitants, nous devons porter de plus en plus d'initiatives pour reconquérir, petit à petit, l'intérêt du citoyen. Pour faire en sorte que celui-ci se sente de plus en plus partie prenante de la ville, d'autant que cela est mis, davantage encore, sur le devant de la scène à la suite des opérations de renouvellement urbain. La ville, ce n'est pas que du bâtiment, des infrastructures, du logement, des espaces publiques à partager . C'est toute cette dimension humaine qui doit permettre à l'habitant d'agir, de coproduire de se sentir, vraiment, partie prenante de la vie de la cité.

@qui! Cinq Rencontres Citoyennes, cela permet d'aller à la rencontre d'une ville où il y a beaucoup de diversité, dans sa géographie physique et humaine...
J - T
- C'est notre volonté municipale de faire en sorte qu'au moment où l'Etat dit sur certains quartiers, sur des périmètres qui sont définis par lui comme des périmètres «  Politique de la ville » vous mettez en place des Conseils Citoyens avec des tirages au sort, de notre côté nous disons nous devons travailler sur les objectifs que j'évoquais précédemment, mais avec une volonté de vision globale, d'ensemble. Nous avons porté, l'an passé, des Rencontres Citoyennes pour ne pas faire de différence entre les différents quartiers de la ville. Que l'on soit dans Le Vieux Bourg, que l'on soit à Lissandre, à Carriet sur le plateau de Génicart ou à Lormont Est on doit bénéficier des mêmes possibilités d'expression, de suivi également, des remarques, des observations et des critiques. On doit pouvoir aussi bénéficier des mêmes souhaits et permettre à l'habitant de se mobiliser, d'agir à l'échelle de son quartier. D'où, cette idée d'organiser des Rencontres Citoyennes, de faire en sorte que sur certains territoires, les Conseils Citoyens puissent être un élément de ces Rencontres Citoyennes.

@qui! – Quels sont les outils dont vous disposez, déjà, pour faire vivre cette démocratie participative ?
J T
- La particularité de notre ville fait que nous avons, déjà, toute une série d'espaces créés autour du Conseil municipal pour faire vivre la démocratie participative. Par exemple, nous avons, à Lormont, des commissions municipales, des commisssions thématiques qui élargissent au tissu associatif et aux différents partenaires un certain nombre de sujets. Nous avons des commissions ad hoc pour des projets qui nécessitent une approche particulière et un conseil des sages qui fonctionne, lui-même, avec des commissions qui rassemblent les aînés de notre ville. Et aussi le conseil municipal des enfants.

Tout cela représente un arsenal au sein de la boîte à outils. Et il nous faut travailler dans notre projet de ville à créer les complémentarités, à mettre en cohérence tout ce qui est apporté en co-production et en suivi par les habitants, sur tout ce qui touche à la vie collective et au vivant.

Les opérations de renouvellement urbain qui vont se poursuivre, de nouvelles qui vont apparaître, notamment en bas de Carriet, nous ont fixé un autre challenge important : faire en sorte que dans notre ville nous puissions favoriser davantage la mixité, le mélange, en particulier entre les populations nouvelles et les anciennes.

Le renouvellement urbain appelle une Nouvelle Famille, de nouvelles familles. Dans l'observatoire global du Grand projet de ville (GPV) nous avons noté que c'était un élément de préoccupation. Comment ces nouvelles familles se mélangent et prennent en compte la réalité d'une ville ? Et comment les anciens admettent-ils qu'elles puissent être parties prenantes des dispositifs de démocratie participative? Un bel enjeu pour le vivre ensemble.

1. GPV : Bassens, Lormont, Cenon, Floirac

2. l'Ecole verte, Haut Lormont 17h30

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Mairie de Lormont

Lormont, un laboratoire citoyenCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
14012
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !