Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/10/19 : Fermée en septembre 2018 suite à des inondations survenues durant l’été, la médiathèque de Gan (64) rouvre dans des locaux provisoires de 150 m2, rue du Bel Air, près du centre de loisirs, le mardi 22 octobre à 14h.

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/10/19 | Pyrénées-Atlantiques : plus d'1 accident sur 2 implique un deux-roues

    Lire

    Les routes des Pyrénées-Atlantiques comptent depuis le début de l’année, 29 décès (contre16 à la même période en 2018). 607 accidents de la route, principalement dus à une vitesse excessive et refus de priorité, ont causé 726 blessés (contre 758 en 2018) dont 166 hospitalisés (contre 236). Sur les 29 décès, 10 concernent des usagers sur un véhicule deux-roues. Depuis le début de l’année, 329 accidents sur les 607 impliquent au moins un usager deux-roues qu'il soit en cyclomoteur (126), en moto (122), ou en vélo (81). La préfecture appelle ces usagers à plus de vigilance et visibilité et de meilleures protections individuelles.

  • 22/10/19 | Agence d'Urbanisme Atlantique et Pyrénées (AUDAP) enquête sur la marche

    Lire

    La marche, le mode de déplacement le plus courant, fait l’objet de peu d’actions spécifiques. L'AUDAP, et le Syndicat des mobilités Pays Basque – Adour, le Syndicat Mixte Pau Béarn Mobilités, et les Communautés de communes du Seignanx et du Pays de Nay, ont engagé un travail pour identifier les actions permettant de favoriser les pratiques piétonnes «utilitaires» (se rendre au travail, faire ses courses, rejoindre l'arrêt de bus…). 1ère étape: dresser un diagnostic. Pour ce faire un questionnaire ouvert à tous est accessible en ligne et des visites de terrains sont aussi organisées.

  • 21/10/19 | Grève des biologistes: les préconisations de l'Agence Régionale de Santé

    Lire

    Face au mouvement de grève des biologistes prévu les 22, 23 et 24 octobre, qui devrait être assez largement suivi en Nouvelle-Aquitaine, l'ARS préconise au public de ne pas se rendre pendant ces 3 jours dans leur Laboratoire d’analyses biologiques habituel et de reporter à compter du 25 octobre les analyses considérées comme non urgente par leur médecin traitant ou leur infirmière. Les demandes d’analyses biologiques urgentes pourront être prises en charge, dans les laboratoires signalés sur le site de l’ARS. Objectif: éviter d'orienter massivement des patients vers les services des Urgences.

  • 21/10/19 | 85 nouvelles places d’hébergement en Charente

    Lire

    En Charente, les dispositifs d’accompagnement accueillent actuellement 137 réfugiés et 400 demandeurs d’asile. A compter de ce 21 octobre, les communes de Ruffec et Confolens accueilleront 45 réfugiés au sein de 2 centres provisoires d’hébergement alors que les communes de Chasseneuil-sur-Bonnieure, Chabanais et Excideuil vont accueillir 40 réfugiés.

  • 21/10/19 | L'ancien député communiste du Nontronnais, René Hutin est décédé

    Lire

    René Dutin, ancien député communiste du Périgord vert est décédé vendredi 18 octobre à l'âge de 85 ans. Né à Abjat-sur-Bandiat, il a débuté sa carrière politique en tant que maire communiste de Saint-Estèphe en 1965 où il est élu à l'âge de 32 ans. Élu pendant 36 ans, il a également été conseiller général du canton de Nontron de 1979 à 2011. En 1997, il devient député de la troisième circonscription de la Dordogne. Il perd sa députation en 2002 au profit de Frédéric de Saint Sernin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Interview: Xavier Lacarce: le rugby a changé de nature

15/12/2018 | "La dangerosité du rugby se mesure à la multiplication des commotions cérébrales"

Xavier Lacarce, professeur à Science po Bordeaux, agrégé d'Histoire, auteur de « Vers l’hyperrugby » publié aux éditions du Bord de l'eau et « petite histoire du rugby » chez Cairn, décrypte l’évolution produite par le spectacle.

@qui! Est-ce que le rugby est devenu violent ?
Xavier Lacarce - Tout le monde semble tomber des nues, comme si la violence dans le rugby était un phénomène nouveau. La percussion, comme l’évitement, fait partie du jeu. Les coups pendables sous la mêlée ont toujours existé. N’oublions pas qu’il y avait des morts sur le terrain dans les années 20, et que la France a été bannie du Tournoi des cinq nations dans les années 30. La violence dans le rugby est un vieux problème. La vraie question à se poser est celle de l’évolution de ce sport. La matrice de la violence est en recrudescence. Et il faut bien reconnaître que l’évitement à du plomb dans l’aile !

@qui! Vous pointiez, il y dix ans, une évolution du sport «vers l’hyperrugby ». Cette tendance se confirme ?

X.L - On m’a reproché d’idéaliser les valeurs du rugby d’antan. Je ne pense pas qu’avant, les joueurs étaient formidables et exempts de violence. Mais, je dis qu’il y avait une corrélation avec l’éducation. Aujourd’hui, on offre un grand show de gladiateurs. Le rugby a changé de nature. Certains de ses aspects se sont radicalisés. Il y avait des gros et des petits, du contact et de l’évitement. Il n’y a plus que des gros qui se rentrent dedans. Le rugby est devenu unidimensionnel. Et nous applaudissons le spectacle. Il y a dix ans, on se pâmait devant la puissance de Chabal. Aujourd’hui, on fait mine de découvrir la violence du rugby après les décès de jeunes joueurs sur le terrain. Mais, ce week-end, tout le monde sera devant la télé, fasciné par la puissance d’un tel, fustigeant la faiblesse de tel autre. C’est une logique implacable. Comment décréter que les joueurs doivent peser 20 kg de moins ou leur intimer l’ordre de s’éviter plutôt que de se percuter !

Un engrenage dingue

@qui! Est-ce un phénomène français ou la dangerosité se retrouve dans tous les championnats du monde ?

X.L - La dangerosité du rugby se mesure à la multiplication des commotions cérébrales. Le problème me semble général. Dans tous les championnats, on voit des joueurs de 28 ans qui arrêtent leur carrière parce qu’ils tremblent de partout. On sait depuis la victoire des Springboks à la coupe du monde de 1995 que les rugbymen feraient de « vilains vieux », selon l’expression de Michel Crauste. Quant aux décès sur le terrain, on peut se demander si le problème est français. Ce serait très inquiétant, parce qu’inévitablement la conclusion sera : les Français sont moins prêts physiquement ! C’est comme Trump, qui dit après chaque tuerie qu’il faut réarmer les gens. Ici, le discours est tout aussi abominable. Il dit que si les jeunes meurent, c’est parce qu’ils n’ont pas fait assez de musculation ! C’est un engrenage dingue.

@qui! Est-ce que le rugby spectacle est encore un sport à vos yeux ?

X.L - Selon la définition du sport, le rugby que l’on voit à la télé est une activité physique. Mais, il s’en éloigne par la mise en scène, la musique tonitruante lors de l’entrée des gladiateurs dans l’arène. Au delà de la pure activité physique, on peut considérer que sport doit avoir une vertu éducative, qui développe les personnalités. Mais, la logique professionnelle, c’est la spécialisation, la performance, le spectacle, le fric. Les rugbymen que l’on forme ne sont plus que de la chair à canon, qui est faite pour soulever de la fonte. Soit ils accèdent au plus haut niveau, soit ils rétrogradent au niveau fédéral, sans diplôme, avec des blessures partout. C’est irrémédiable, le sport devient crétin et réducteur. A partir d’un ballon, ils doivent se rentrer dedans, indépendamment de ce que les individus deviennent !

 

 

 

Olivier Darrioumerle
Par Olivier Darrioumerle

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
4674
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !