17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

13/12/17 : Pont d’Aquitaine fermé dans les 2 sens : rocade A630 entre échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4a (Bordeaux - Nouveau Stade) du jeudi 14 décembre 21h00 au 15 à 6h00. Déviations rocade intérieure et extérieure, via le pont François Mitterrand.

12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Itinéraire : Boubacar Seck, architecte en "mission humanité"

16/05/2011 |

Boubacar Seck, architecte et citoyen engagé

Pour Boubacar Seck, il y a mille façons d'être architecte. Au fil du temps, poussé par les rencontres qui l'ont défini, il a choisi de se détourner de ce pur métier pour y mêler le voyage, l'écriture, le cinéma et la défense d'une certaine idée de la cité. À 40 ans, celui qui considère que l'architecture se doit d'être généreuse, partage son temps entre Bordeaux, Paris et l'Afrique, pour son métier et ses activités militantes. Car, à toutes ses cordes de créateur, de vice-président du C2D, (le conseil de développement durable de la CUB) et de rédacteur en chef de 308 (le journal de l'ordre des architectes d'Aquitaine), il faut en rajouter une : allergique aux discriminations, Boubacar Seck est aussi vice-président de la fédération S.O.S Racisme Gironde Aquitaine. Dans la lignée des Itinéraires d'Aqui, "c'est l'histoire d'un mec"... bien.

Naître en Afrique, à Mbacké, une ville au centre-ouest du Sénégal, dans une famille recomposée de 13 enfants, pourrait expliquer la capacité de Boubacar Seck à aller vers les autres. Vivre 20 ans dans un pays où la rue, utilisée comme Agora, donne la parole à tous. Où même ceux qui ne savent pas lire sont nourris par la parole qui y circule et le débat permanent qui y règne, est un héritage qu'il apportera avec lui en arrivant en France.  "Les Sénégalais aiment parler", confirme l'intéressé en citant Coluche  : "La démocratie c'est cause toujours. La dictature c'est ferme ta gueule". "Si la cohésion sociale tient encore au Sénégal, c'est encore par cette prise de parole vécue comme un exutoire". D'où aussi son engagement citoyen et son appétence au débat.
 
Rencontres, Boubacar, Jean Nouvel et Jacques Hondelatte
Pour sa formation, largement ponctuée de voyages à l'étranger, il fera l'école d'architecture et de paysage de Bordeaux et, dans ce cadre là, passera un an d'étude à Stuttgart, en Allemagne. Par ordre de maitrise, Boubacar Seck parle ainsi français, allemand, wolof et anglais. Des années d'études jalonnées de rencontres multiples et marquantes, auréolées par la chance que favorisent souvent les qualités humaines. Il fera sienne la notion de "convivance" du sociologue et philosophe Edgar Morin, "une vraiment belle personne". Et fréquentera les ateliers d'écriture du poète Emmanuel Hocquard. L'écriture, qu'il aime "comme une maîtresse". Tout comme le cinéma qu'il adore et dont il aura l'occasion de parler à plusieurs reprises avec Jean Nouvel, l'architecte au crane rasé le plus renommé de France. Alors qu'il est encore étudiant, ce dernier  l'invite à participer à la biennale de Venise sur le thème : "Moins d'esthétique, plus d'éthique", où ils auront des discussions sur Wim Wenders et Antonioni. " Tous mes amis m'ont détesté sur ce coup", se souvient-il en plaisantant. Puis, en Suisse, à Lucerne où ils se retrouvent pour visiter le centre culturel, l'opéra et se faire un resto.

Réalisations
Cinéma, encore.  En féru du 7ème art, Boubacar Seck fréquente lefestival deCannes où il est invité  par le réalisateurHarounMahamat Sale. Ce dernier qui cherchait un décorateur pour son film "Sexe, gombo et beurre salé",  lui propose le poste. "Tu es archi, tu sauras".  Lefilm sera diffusé en juillet 2008 sur Arte. Et Boubacar Seck figurera  commechef  décorateur au générique d'une l'histoire relatant  lestribulations, entre rires et larmes, d'une famille africaine installée àBordeaux. Cinéma toujours. La création et la réflexion de notre architecte protéiforme ne se limite pas à l'hexagone. Son dernier projet, une école de cinéma, se situe à Ndjamena, au Tchad. " Un terrain de foot investi pour offrir une esplanade aux habitants. Un miroir tendu à la société tchadienne comme un objectif de caméra suspendu en porte à faux". L'occasion pour ce "regardeur professionnel", selon l'expression de Jean Nouvel,  d'illustrer la vision qu'il a de son art, considéré, ne l'oublions pas, comme le premier au palmarès des 7 arts traditionnels, "L'architecture doit être généreuse. Un bâtiment public peut profiter de son envergure pour faire des cadeaux aux promeneurs, en plus du programme Une formidable opportunité d'offrir une ombre, un fil d'eau, un banc. Se référer à Bordeaux et au miracle du miroir d'eau. J'aime quand les usages sont détournés par les gens".

... et lutte contre les préjugés

Ecole de cinéma

Mais Boubacar Seck ne vit pas que dans un monde d'esthétique, de mots ou d'images. Dès son arrivée en France, il est confronté au regard des autres, même si, de son propre aveu, il n'a pas souffert directement de racisme. Plutôt de maladresses. Alors il s'engage. "Je ne me bats pas contre les discriminations comme noir, précise-t-il, mais comme privilégié. J'ai eu la chance d'être aimé à l'école d'archi, accueilli par des entreprises et des mentors comme Nouvel ou Jacques Hondelatte". Le moteur de cette dynamique sera le renvoi d'ascenseur. L'exemple de celui qui reçoit et qui donne, "dans la reconnaissance et la gratitude vis-à-vis d'une République gratuite".  "Je crois vraiment à l'État et en la politique pour faire changer la vie. A l'action et à la nécessité de ne pas s'isoler. Je suis un homme froid qui réfléchit, y compris en pensant contre moi, pour mieux, comme dit Sartre, me méfier des évidences". Adhérent à S.O.S racisme depuis huit ans, il est, depuis 4 ans, vice-président de la fédération Gironde Aquitaine, qu'il représente souvent à Paris. Il a ainsi collaboré à un manifeste contre les discriminations dans le cadre du C2D, le conseil de développement durable de la CUB.

En attendant, Boubacar Seck, architecte citoyen, pour qui porter beau est une politesse, va endosser un smoking... Dans les jours prochains, il sera au festival de Cannes pour rejoindre son ami, le réalisateur Haroun Mahamat Saleh, membre du jury, aux côtés de Robert de Niro,  Uma Thurman et Jude Law. Et si la chance est toujours avec lui, il parlera  peut-être cinéma avec eux...

Photos : IC/B.Seck 
Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
1634
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
4 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Isabelle Camus | 15/05/2011

Merci ! Il est des sujets et des personnages qui inspirent ;-) C'est le choix d'Aqui de parler d'eux et de les mettre en avant.

Sophie Molines | 15/05/2011

Un beau portrait juste et sensible.

Isabelle Camus | 17/05/2011

cher inconnu anonyme, je vous répondrais que le propos du portrait n'était pas vraiment d'aborder le côté technique du métier de Boubacar Seck mais plutôt d'expliquer sa trajectoire. De plus, il fait tellement de choses, que j'ai même omis de dire qu'il enseignait également. Pour votre info perso, je dirais donc qu'élève de Jean Nouvel, il a fait des réhabilitations, des bureaux, des logements, des restaurants (rue de la Rousselle à BX, Identi-Terre à St Pierre. Qu'il aime particulièrement faire des projets de maisons individuelles, à la fois ses plus grandes satisfactions et désillusions aux moultes contraintes. Et voili !

squash | 17/05/2011

Un personnage oui mais quid de l'architecte ???

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !