Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/03/20 : Transport. Suite à l'interpellation du Conseil Régional par la FNAUT Nouvelle Aquitaine, les prélèvement bancaires des abonnements TER annuels sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

30/03/20 : Covid-19. 19 professionnels de santé de NA répartis en 2 équipes - 9 et 10 personnes - sont partis en mission de 4 jours au CHR de Metz-Thionville et au CHU de Nancy en lien avec la SNCF et la Mairie de Paris qui coordonnent leur transport.

30/03/20 : L'Université de Bordeaux et la RoboCup Federation, au nom du comité local d'organisation, annoncent le report de la 24ème édition de la RoboCup en France du 22 au 28 juin 2021. L'évènement est donc décalé d'une année.

27/03/20 : Confinement prolongé jusqu'au 15 avril annonce Edouard Philippe: "Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain"

27/03/20 : En raison de l’accueil prévu ce week-end de 6 patients des hôpitaux du Grand Est au service de réanimation du Centre Hospitalier de Bayonne, le niveau 1 du plan blanc système de santé pour répondre aux situations sanitaires exceptionnelles a été déclenché

26/03/20 : Charente-Maritime : A Rochefort, le marché reste ouvert les mardi et samedi (fermeture les jeudis), avec les conditions de sécurité sanitaire renforcées et un nombre maximum de personnes : 100 avenue De Gaulle et 40 sous la Halle.

26/03/20 : Michel Hidalgo qui fut pendant neuf ans l'entraîneur de l'équipe de France de football des Platini, Giresse et Tigana vainqueurs du championnat d'Europe de 1984 et un familier de la Gironde est décédé à l'âge de 87 ans

26/03/20 : Covid-19. Compte-tenu des incertitudes liées au confinement sanitaire, les organisateurs de Forexpo ont décidé de reporter la 26ème édition du salon européen de la sylviculture et de l'exploitation forestière au 16, 17 et 18 juin 2021 à Mimizan (40).

26/03/20 : E.Macron annonce une prime exceptionnelle pour les soignants. La crise passée "un plan massif d'investissement pour l'hôpital". Une opération Résilience de l'armée lancée en soutien aux populations et aux services publics en métropole et en Outre-mer

25/03/20 : La Rochelle : suite à une dérogation préfectorale, le Marché central se tiendra le mercredi et le samedi matin, dans la halle intérieure (pas de marché extérieur). Idem pour le marché de La Pallice le dimanche matin.

25/03/20 : Dès aujourd'hui 7 psychologues de la Ville de St-Médard-en-Jalles (33) proposent des permanences téléphoniques gratuites aux familles fragilisées ou en difficulté psychologique face au confinement. Du lundi au vendredi de 13h à 18h: 06 32 59 53 82

25/03/20 : En Nouvelle-Aquitaine, plus de 170 entreprises ont fait une promesse de dons qui devrait permettre de redistribuer plus de 300 000 masques. Pour autant, l'appel au don de masques lancé par l'ARS se poursuit.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/03/20 | A Bordeaux, un fonds d’urgence alimentaire pour les publics fragiles

    Lire

    La mairie vient de créer un fonds exceptionnel de 100 000 €, pour soutenir les associations et opérateurs intervenant auprès des publics fragiles. Une campagne de financement participatif auprès du grand public a aussi été lancée hier sur le site KissKissBankBank. Près de 5 000 € ont déjà été recueillis. En complément, un partenariat avec Bordeaux Mécènes Solidaires, permettra de soutenir l’effort commun, avec un déblocage exceptionnel de 30 000 € issus des dons d’entreprises mécènes.

  • 30/03/20 | CAUE de Nouvelle-Aquitaine : Quel est votre paysage pendant le confinement?

    Lire

    Durant la période de confinement, les CAUE de Nouvelle-Aquitaine vous invitent à partager via les réseaux sociaux (Instagram - Facebook) votre perception du paysage du quotidien. Pour cela, prenez une photo de votre lieu de vie, postez la sur Instagram ou Facebook, accompagnez la d’un titre, précisez le lieu de la prise de vue, rédigez un descriptif (facultatif) et ajoutez la mention #monpaysageconfiné @caue.47 "Soyez libres et créatifs !"

  • 30/03/20 | Le secteur de la petite enfance mobilisé en Lot-et-Garonne

    Lire

    En Lot-et-Garonne, 16 crèches et 10 micro-crèches sont maintenues ouvertes pour accueillir les enfants des personnels soignants y compris le w-e. Aussi, les assistantes maternelles sont mobilisées. Egalement, des unités collectives, dont la capacité ne doit strictement pas dépasser 10 enfants, continuent à accueillir les enfants. Enfin, les agents de PMI du Département sont auprès des professionnel pour les accompagner et sont joignables au 05.53.69.39.31/05.53.69.39.32 ou sur la plateforme sante.pmi@lotetgaronne.fr

  • 30/03/20 | Covid-19 : Circulation des trains réduite

    Lire

    En raison de la crise sanitaire en cours et suite aux mesures de confinement demandées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du COVID 19, la circulation des trains est désormais extrêmement réduite. À partir de ce lundi 30 mars, un plan de transport pandémie est mis en place. "Il permettra de continuer à assurer les déplacements essentiels des voyageurs ayant des raisons légitimes de se déplacer", selon la SNCF. Sur proposition de la Région Nouvelle-Aquitaine les transports en train TER sont gratuits pour les personnels soignants sur présentation du justificatif professionnel et de l’autorisation dérogatoire liée à leur mission.

  • 30/03/20 | Euralis: la gouvernance évolue en l'absence de son président

    Lire

    Christian Pèes, Président d'Euralis a annoncé son indisponibilité ces prochains mois pour raison de santé. Ce 27 mars, Christophe Conques producteur de maïs semence, kiwis et tabac à Moumour (64), a été nommé Président Délégué pour présider le Conseil d'Administration du groupe coopératif en son absence. "Christophe Congues avec le soutien total des membres du Bureau et du CA saura tenir la barre dans les circonstances exceptionnelles que nous vivons actuellement" assure Christian Pèes. Christophe Congues était jusque-là, président de la Commission Territoriale Sud Aquitaine et président délégué du Pôle Agricole.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Jelouemoncampingcar.com, Samboat.fr... l'agglomération bordelaise en pointe sur l'économie collaborative

06/08/2014 | Avec la crise, la consommation collaborative a le vent en poupe et chaque année voit naître de nouvelles start-ups sur l'agglomération bordelaise.

Laurent Calando et Nicolas Cargou, les deux fondateurs de Samboat.fr.

Jelouemoncampingcar.com, Samboat.fr, Jestocke.com ou encore Switcharound.com sont autant d'exemples de la vitalité de cette économie numérique basée sur la consommation de pair-à-pair, à Bordeaux et dans ses environs. Des idées novatrices, un marché balbutiant et un modèle gagnant-gagnant, à la fois pour les propriétaires et les locataires, expliquent le succès de cette tendance qui semble partie pour durer.

Le Bordelais Nicolas Cargou, 26 ans, et le Parisien Laurent Calando, 25 ans, ont fondé ensemble en 2013 le site de location de bateaux entre particuliers, Samboat.fr. Nicolas est diplômé d'une licence en marketing et en communication, complétée par une formation sur les métiers du web, tandis que Laurent a fait une école d'ingénieur à Troyes et possède un master commercial à l'IAE. C'est lors d'un stage en alternance chez Total qu'ils se sont rencontrés.

Aux origines des projets« Samboat est vraiment né de l'échange de nos deux passions », raconte Laurent. La consommation collaborative pour Nicolas, dont il est un grand usager depuis les débuts de Airbnb et du covoiturage. Le nautisme pour Laurent, qui, enfant, a beaucoup navigué avec ses parents sur le bassin d'Arcachon. Un an auparavant, en 2012, Benoît Panel, 37 ans, originaire de Bordeaux, et Adrien Pinson, 26 ans, qui a grandi en région parisienne, avaient créé ensemble un site similaire mais permettant de louer cette fois-ci des camping-cars entre particuliers, le bien nommé Jelouemoncampingcar.com. Adrien, diplômé d'une école d'ingénieur, et Benoît, d'une école de commerce, se sont rencontrés à Lannion, en Bretagne, lors de la première édition du concours Startup weekend.

« 150 candidats se sont présentés et on a fait partie des lauréats. Forts de la confiance du jury, composé de gens tout à fait crédibles comme le créateur de Fortuneo ou le député-maire de Lannion, on s'est dit : allez, on y va. Du coup, j'ai quitté mon job de commercial grands comptes dans la vente de financement de matériel médical », confie Benoît. Même si la seule récompense obtenue aura été une mouette en plastique, ce concours les aura confortés quant à la validité de leur idée.

Une idée qui est venue à l'esprit de Benoît un peu par hasard, en vacances. « Je voulais louer un camping-car mais les tarifs des loueurs conventionnels étaient extrêmement chers et ça ne tenait pas avec mon budget. J'ai découvert que 2.000 particuliers en louaient sur Leboncoin, pour rentabiliser leur véhicule quand ils ne l'utilisaient pas. Et là, les tarifs étaient plus intéressants ». Deux solutions s'offraient alors à lui. Soit partir avec son assurance personnelle, qui interdisait toute location. Avec un hic : « si jamais je rencontrais un problème, il fallait que je dise à l'assureur qu'on me l'a prêté et non loué, sinon le camping-car ne serait pas couvert ». Soit faire un transfert de son assurance sur le camping-car, ce qui était « hyper compliqué » selon l'intéressé. En observant le succès des annonces de location de camping-car sur Leboncoin mais aussi leurs inconvénients, Benoît s'est dit qu'il y avait là une carte à jouer : « si on arrive à venir sur le marché avec un produit qui inclut une assurance conçue pour la location entre particuliers sur un site simple, bien fait et bien référencé, normalement ça devrait marcher car il y a de l'offre et de la demande ».

L'équipe de Jelouemoncampingcar.com au grand complet.Une émulation et une entraide entre start-upsPour Jelouemoncampingcar.com comme pour Samboat.fr, si tous les indicateurs étaient au vert, ces deux projets ont été très compliqués à lancer. « Nous n'avons bénéficié d'aucun soutien financier. Au lancement, on ne pensait pas qu'on devrait faire face à autant de difficultés, que ce soit au niveau de la création, du développement de la plateforme, des délais, des problèmes liés à un site Internet, à la gestion, au service client... Mais on a réussi à chaque fois à les surmonter », positive Nicolas de Samboat.fr. « On a eu la chance d'être accompagnés par l'Auberge numérique, qui a mis des locaux à notre disposition gratuitement et qui nous a offert un accompagnement stratégique et juridique. Nos grands frères de Jelouemoncampingcar.com, qui ont une activité un peu similaire, nous ont aussi aiguillé en cas de problème pour ne pas qu'on fasse de mauvais choix », ajoute Laurent. Une émulation entre start-ups qu'a également souligné Adrien de Jelouemoncampingcar.com, un temps aussi logé gratuitement à l'Auberge numérique. « Nos voisins étaient Jestocke.com, Yuticket.com, des boîtes à différents stades d'avancement. C'était hyper challengeant car on avait forcément les mêmes problèmes et certains les avaient rencontrés avant nous. Il y a eu beaucoup d'entraide entre nous, on s'est refilé les bons contacts ».

Un marché balbutiantQuand Nicolas et Laurent ont lancé Samboat.fr en juin 2013, le marché français était très peu concurrentiel mais entre juin et décembre, plusieurs concurrents sont arrivés. Aujourd'hui, ils en dénombrent trois. « Jusqu'à maintenant, personne n'a assez d'expérience ou de retours pour dire qu'il est leader sur le marché. Pour l'instant, il n'y en a pas et on est tous à peu près au même niveau. On va peut-être voir après cette première saison qui aura pris le dessus », explique Nicolas. Mais du côté de Samboat.fr comme de Jelouemoncampingcar.com, on met en avant une valeur ajoutée : la sécurité. « Notre rôle c'est d'être des tiers de confiance. Des arnaques, il n'y en a jamais eu sur Jelouemoncampingcar.com. A chaque fois, nous vérifions que le véhicule existe bien et, s'il a plus de quatre ans, que son contrôle technique soit à jour. On se procure les documents auprès du propriétaire. Et le propriétaire peut être certain qu'on se sera procuré au préalable le permis de conduire, la pièce d'identité et le justificatif de domicile du locataire », rassure Benoît Panel. Même démarches du côté de Samboat.fr. De plus, les évaluations laissées après chaque location à la fois par le locataire et le propriétaire permettent de mettre en place des garde-fous.

Leurs objectifs à long terme ?« Le vrai but du jeu pour nous ce serait d'être l'acteur de référence européen en matière de location de camping-cars, en déclinant notre site dans différents pays », continue Benoît. « Leader en Aquitaine, on l'est déjà. Devenir leader en France, on y travaille », assure Laurent de Samboat.fr. « La prochaine étape sera d'étendre notre concept à l'Europe et aux DOM-TOM. On prévoit d'obtenir des bateaux dans les DOM-TOM pour la saison hivernale, car là-bas il fait beau, ce qui nous permettra un peu de palier à la saisonnalité de notre activité. Enfin, si ça fonctionne bien, pourquoi pas être présent dans le monde entier. C'est pas impossible ».

Mathieu Presseq
Par Mathieu Presseq

Crédit Photo : Mathieu Presseq / Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5009
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Pierre | 06/09/2016

Vous avez oublié Click&Boat http://www.clickandboat.com, acteur majeur de la location de bateaux entre particuliers

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !