Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/21 | Une nouvelle gamme de produits bio et sans sucres dans le Pays Basque

    Lire

    A Bardos (64), Elikatxo produit, transforme et commercialise des jus de fruits et des soupes. Afin d’élargir sa gamme de produits bio et sans sucres, l’entreprise doit créer une ligne de production automatisée. Pour aider la société dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué une subvention de 30 270 euros lors de sa dernière commission permanente.

  • 25/02/21 | Mimizan va accueillir un tiers-lieu

    Lire

    Mimizan, territoire assez isolé en dehors de l’été, a décidé de créer un tiers-lieu, au travers de l’association « Lily dans les étoiles », pour permettre aux habitants de se rencontrer, d’échanger, de travailler mais aussi pour favoriser le lien social. Cette association, constituée d’une quarantaine de professionnels locaux issus de secteurs divers, souhaite avec ce tiers-lieu créer un pont entre le dynamisme économique de la saison estivale et l’activité des résidents à l’année. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 60 000 euros.

  • 25/02/21 | Dordogne : Rubi Cuir forme tous ses salariés

    Lire

    A Boulazac, Rubi Cuir fabrique des pièces de maroquinerie pour le secteur du luxe. Afin d’acculturer les salariés à ces savoir-faire particuliers, l’entreprise a mis en place un parcours de formation interne afin de professionnaliser rapidement les nouveaux salariés. Les enjeux de développement de l’entreprise portent aussi vers une professionnalisation des formateurs. Pour les aider à cela, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué à l’entreprise une aide de 67 708 euros.

  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Jeun's Attitude : accueil jeunesse et raid humanitaire

03/05/2019 | Jeun's Attitude est une association fondée par et pour des jeunes en 2014, à Saint-Quentin-de-Baron, dans le libournais.

Une partie des jeunes de l'AJA

Pourquoi ne pas faire un tour d’Europe humanitaire ? C’est ce que vont faire trois jeunes originaires de Saint-Quentin-de-Baron, dans le Libournais. Ces jeunes femmes et hommes s’en iront le 27 juillet prochain sur les routes européennes, à travers 20 pays. Le trajet durera trois semaines et plus de 10 000 kilomètres seront engloutis par le moteur de leur 205. L’échéance estivale se rapproche de plus en plus pour Léa, Bastien et Lucile, tous trois membres de l’Association Jeun’s Attitude (AJA). L’Europ’Raid est l’occasion pour l’AJA de mettre en valeur son œuvre au niveau local.

Une association par et pour les jeunes. Fondée en 2014, l’Association Jeun’s Attitude s’occupe d’adolescents de 12 à 25 ans habitant à Saint-Quentin-de-Baron et Espiet notamment. L’AJA souhaite pallier le manque de structures d’accueil pour la jeunesse dans ce secteur (au sud de la Dordogne), entré depuis peu sur le territoire de la Communauté d’Agglomération du Libournais. Jeun’s Attitude propose des animations et des projets à ses jeunes, articulés autour de quatre grands axes : l’éducation et l’accompagnement scolaire, les activités culturelles, ludiques et sportives, l’animation du territoire et l’éco-citoyenneté-développement durable.

Léa, 20 ans, est étudiante en licence de théâtre à Bordeaux et fait partie des membres fondateurs de l’AJA. Elle explique que si l’association a été fondée par et pour les jeunes, des adultes siègent toutefois au bureau. « Nous étions mineurs pour la plupart à la création de l’association, et nous avions besoin de l’aide d’adultes. Ce sont eux en général qui nous aident sur la trésorerie, l’administratif ou les demandes de subvention, même si nous mettons tous la main à la patte ».

Proposer des animations diverses pour sensibiliser la jeunesse

Au total, une cinquantaine de jeunes sont adhérents à Jeun’s Attitude pour une vingtaine de bénévoles. Plusieurs parents sont éducateurs sportifs ou enseignants et ont donc pu assurer l’encadrement, mais dès que les jeunes, comme Léa, ont eu l’âge de passer des diplômes (BAFA, Surveillant de Baignade, Prévention et Secours Civiques 1) afin de pouvoir vraiment s’impliquer dans leur action. « Les formations sont payées à moitié par l’association, et nous avancions le reste », précise Léa. Ainsi, avec ses animateurs fraichement formés, l’AJA a pu emmener 18 enfants à Espelette pendant une semaine à l’été 2018. « Nous étions dans un gîte, et nous leur avons fait faire pas mal d’activités sportives notamment », ajoute la jeune femme. Les jeunes ont profité de ce séjour pour faire un film de douze minutes, dont une partie a été dévoilée au Festival des 6 Trouilles organisé par la CALI en novembre dernier. « Les jeunes avaient adoré faire ce mini-film, poursuit Léa, et pendant les vacances de Pâques nous avons tourné un autre film de dix minutes »

Au niveau des autres activités proposées, l’AJA essaie de sensibiliser les jeunes adhérents à tous les domaines, du développement durable à la culture ou même la mécanique. Ainsi, les membres de Jeun’s Attitude ont nettoyé les chemins ruraux pendant les vacances de Pâques, il leur arrive également de retravailler des palettes pour en faire des salons de jardin l’été ou des sapins l’hiver. Sur le volet éducatif, les bénévoles de l’AJA proposent de l’aide aux devoirs à domicile pour les jeunes. « Nous avons pas mal de collégiens et pour les troisièmes nous leurs proposons de réviser le brevet », ajoute Léa.

Europ’Raid : une participation mûrement réfléchie

Le choix d’inscrire l’Association Jeun’s Attitude s’est fait après une période de réflexion. En effet, l’AJA propose peu d’activités pour les majeurs. « Nous ne voulions pas participer au 4L Trophy, c’est énormément de préparation pour une semaine, ça coûte cher et nous ne nous sentions pas prêts à partir conduire dans le désert » explique Léa. Cette course est l’occasion de découvrir l’Europe pendant trois semaines tout en menant une action humanitaire. Initialement, l’AJA voulait faire partir deux équipages de trois filles et trois garçons. « Plusieurs des jeunes qui voulaient participer sont en alternance, et ne peuvent donc pas partir trois semaines comme ça… Nous partons donc plus qu’à une voiture ». Ainsi, Lucile, en classe de terminale, Léa et Bastien, étudiant en BTS s’élanceront de La-Roche-Sur-Yon (Vendée) le 27 juillet prochain.  

Le côté solidaire de la course correspond aux valeurs de l’AJA, qui a donc fait le choix de lancer trois jeunes dans l’Europ’Raid. Ils seront aux côtés de 249 autres équipages. Tous les participants conduiront d’ailleurs le même modèle de voiture : une Peugeot 205. L’Europ’Raid en est à sa sixième édition. Au-delà de découvrir pays, patrimoines, cultures, l’objectif initial est, pour chaque équipage, d’acheminer 70kg de matériel scolaire et sportif dans des écoles européennes isolées. Avant ce périple de 23 jours et 10 000km – environ 450km par jour – les jeunes de l’AJA doivent modifier et réparer leur 205. Cette dernière est d’ailleurs l’occasion de proposer différentes activités aux jeunes de l’association, puisque l’AJA organise des ateliers mécanique. « Nous ne voulons pas que ce soit le projet que des trois qui partent, précise Léa. C’est avant tout le projet de toute l’association ». L’association souhaite d’ailleurs que les jeunes ne pouvant pas participer au raid assistent au départ de l’Europ’Raid le 27 juillet.

Avant le départ, les jeunes de l’Association Jeun’s Attitude sont à la recherche de sponsors et organisent divers évènements pour rentabiliser leur participation, mais aussi apporter des fonds à l’association. La peinture de la voiture sera réalisée en juin, puisque la 205 sera le support d’un festival d’art urbain à Saint-André de Cubzac. Le véhicule sera officiellement présenté mi-juillet avec tous les jeunes de l’AJA et les partenaires à Libourne.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Jeun's Attitude

Partager sur Facebook
Vu par vous
2944
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !