Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

  • 16/01/21 | L'Opéra National de Bordeaux annule 30 dates

    Lire

    En raison des « contraintes sanitaires persistantes », l'Opéra National de Bordeaux annule toutes ses dates jusqu'au 20 février et deux productions lyriques - Falstaff (6-14 mars) et Figures Humaines (17-20 juin). Les publics concernés par ces annulations seront contactés par l'ONB. L'institution tient tout de même à conserver le lien avec son public par le biais de captations de répétitions ou de publications sur les réseaux sociaux, en espérant pouvoir rouvrir le plus tôt possible.

  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | JO 2024 : les camps de préparation dévoilés, Libourne sélectionnée

06/10/2020 | La commune de Libourne a été sélectionnée en tant que camp de préparation olympique et paralympique sur trois disciplines : l'aviron, le canoë et le tir sportif.

Libourne JO 2024

619 lieux sur 95 départements dont 50 en Nouvelle-Aquitaine. C'est la sélection officielle, dévoilée ce lundi, de l'ensemble des sites retenus pour accueillir les athlètes et délégations étrangères en vue de s'entraîner pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024. En Gironde, une douzaine de sites ont été sélectionnés dont celui de Libourne pour trois disciplines.

L'info officielle est tombée ce lundi : 619 sites ont été retenus comme centres de préparation en France Métropolitaine et Outre-Mer pour accueillir les athlètes en entraînement en vue des épreuves des Jeux Olympiques 2024, qui se tiendront à Paris. 95 départements (sur 101) sont représentés. Au niveau de la région Nouvelle-Aquitaine, on en dénombre 50 : tir à l'arc, rugby ou handball à Agen ; judo ou ping-pong à Villeneuve-sur-Lot ; basket, badminton ou escrime dans les Landes... De très nombreuses disciplines sont inscrites en olympique ou paralympique au sein de cette sélection officielle. 

En Gironde, ils sont douze à avoir été retenus. Quatre sont à Bordeaux (le vélodrome de Bordeaux Lac pour le cyclisme, les salles André-Labatut et Guy Laupiès pour l'escrime et la salle Batany pour le hockey sur gazon), deux à Talence (le complexe sportif de Thouars pour l'athlétisme, l'escrime, la natation et le CREPS pour le badminton, le basket, le beach volley, le BMX, l'escrime, le handball, le judo, le pentathlon, le rugby à 7, le tennis de table, le tir à l'arc et le volleyball) et deux à Pessac (l'Université de Bordeaux-Pessac pour le rugby à 7 et le complexe sportif Bellegrave pour le handball). Les quatre autres sont répartis entre Saint-Médard-en-Jalles (le complexe sportif Robert Monceau pour l'haltérophilie), Mérignac (gymnastique artistique, hockey sur gazon), Lormont (Maison des sports des Iris pour le judo) et Libourne pour trois disciplines : l'aviron, le canoë-kayak en sprint et le tir sur cibles.

Libourne JO 2024

Libourne sur les rangs

Ce mardi, au lendemain de la nouvelle, l'adjoint au sport de la commune, Jean-Louis Arcaraz, et les trois présidents des clubs locaux de ces disciplines ne cachaient pas leur joie. "C'est une très bonne nouvelle pour Libourne, le territoire et l'ensemble des habitants. C'est un travail qui a été fait en amont depuis plusieurs années. On a fait jouer nos atouts, puisqu'on fait partie des sites retenus sans travaux nécessaires", affirme l'adjoint. La commune fait aussi partie des collectivités retenues à la labellisation "Terre de Jeux 2024". "Ça veut dire que dès l'an prochain, on organisera des animations. Le nouveau complexe aquatique devrait voir le jour en mars. Tous les voyants sont au vert pour que ça se passe bien", ajoute l'adjoint.

Le Pôle Nautique de Libourne (d'une quarantaine d'hectares), dispose d'un stade nautique (le plan d'eau des Dagueys) où s'entraînent déjà des équipes nationales d'aviron (on pense à la Suisse, qui vient depuis plusieurs années, ou à l'équipe de France, qui avait récupéré deux médailles d'or et de Bronze à Rio en 2016). Le club d'aviron libournais, né en 1876, compte aujourd'hui 230 licenciés de 11 à plus de 70 ans. Pour Xavier Buffo, président du club, "tout le monde s'accapare cette nouvelle". Le club de canoë-kayak, lui, a dix ans et 85 licenciés. Parmi eux, une jeune championne de 19 ans, Marie Huguet, qui espère bien faire partie de la sélection pour les prochains jeux. "C'est une occasion de faire connaître ce bassin au niveau international, ça pourra aussi avoir des retombées pour le club", glisse son responsable, Ronan Tastard. Quant au tir sportif, s'il est moins connu que les autres, il figure en dixième position des clubs français en termes de résultats sportifs. "On a déjà été présents plusieurs fois aux JO. À Pékin, à Athènes et à Londres. Aujourd'hui, on a environ 70 jeunes, six sont au sein du collectif français ou à ses portes. Deux ont envie de participer aux JO de 2024, dont un junior qui est actuellement en première année. Nous espérons concrétiser et qu'on choisisse notre ville", termine Gérard Lopez, président du club de tir sportif qui, en 2018, comptait 424 licenciés.

Avant de voir l'horizon de 2024, l'actualité sportive est déjà chargée pour Libourne : la commune accueillera le master mondial d'aviron en septembre 2022, est déjà présélectionnée pour accueillir une équipe en entraînement à l'occasion de la coupe du monde de rugby de 2023 et est candidate pour accueillir une arrivée d'étape du Tour de France (Bordeaux et Saint-Émilion sont aussi candidates). "Chaque année, la ville sera reconnue au niveau mondial. Je mène cette politique depuis des années pour que Libourne puisse être aussi une ville d'accueil de très haut niveau, parce que nous avons les structures qui le permettent". La prochaine étape devrait arriver après les JO de Tokyo : à l'automne 2021, il sera temps pour les pays participants de choisir leurs structures d'entraînement. Et de savoir, pour Libourne et les 49 autres sites néo-aquitains, s'ils font partie des heureux élus.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3537
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !