Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/05/21 | Maison Guinguet : une offre gourmande encore plus "clean"

    Lire

    A Duras, en Lot-et-Garonne, la Maison Guinguet s’est imposée depuis 3 générations comme un incontournable de la filière pruneau. Elle souhaite aujourd’hui proposer une nouvelle offre, saine, nutritive et gourmande, dans une démarche « clean label » qui mettra en valeur le pruneau et la noisette. Objectif: Proposer des produits 100 % naturel, sans conservateurs, ni colorants. Un projet qui s’appuie sur le centre technique régional pour son développement.

  • 14/05/21 | Charente-Maritime : circulation coupée avec la Vendée

    Lire

    Le pont du Brault, qui relie la Vendée à la Charente-Maritime, fera l’objet de travaux de nuit durant la semaine du 17 au 21 mai 2021. Ils concernent la maintenance et l'entretien régulier de l’ouvrage. La circulation routière sera interrompue pendant 4 nuits, de 22h à 6h du matin. Une déviation sera mise en place dans les 2 sens de circulation par les Routes Départementales n° 105, n° 137 et n° 25 en Vendée.

  • 14/05/21 | Un nouveau site internet pour l’Echo des Collines

    Lire

    Le journal de la grande Rive droite bordelaise, qui depuis plus de 20 ans rend compte de l’actualité et du dynamisme de ce territoire et de ses habitants, a refait son site internet. Pour seulement 2 €, les lecteurs de l'Echo des Collines, édité par l'association l'Autre Rive, pourront désormais accéder aux articles du journal en ligne mais toujours aussi recevoir l’abonnement papier mensuel et combiner les deux formats. Rdv sur www.echodescollines.fr

  • 13/05/21 | Régionales : Alain Rousset a présenté sa liste des candidats périgourdins

    Lire

    Alain Rousset, président sortant du Conseil régional, a présenté mardi sa liste de gauche des candidats périgourdins aux élections régionales. Renouvelée, elle est constituée de socialistes avec des élus communistes et du Parti radical de gauche et de personnes sans étiquette. Trois conseillers sont sortants dont Jean-Pierre Raynaud, vice-président chargé de l'agriculture. En tête de liste, on trouve Delphine Labails, maire de Périgueux et Christophe Cathus, maire de Calès et conseiller sortant.

  • 11/05/21 | Le Fipadoc de Biarritz du 12 au 17 juin... Et en live!

    Lire

    L’équipe du Festival international (FIPADOC) de Biarritz avait promis au public une édition 2021 en salles. Soutenue par la municipalité et tous ses partenaires, elle pourra tenir cet engagement et présenter sa sélection entre le 12 et le 17 juin. 155 œuvres issues de 35 pays - dont 2 nommées aux Oscars - seront proposées dans les salles habituelles: Gare du Midi, théâtre du Casino, auditorium du Bellevue et cinéma le Royal, dans des conditions de sécurité les plus exigeantes. Palmarès des 14 Prix dévoilé le 16 juin. Informations pratiques sur le site fipadoc.com.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Jour 3 de l’aventure à vélo d’Aqui : Cap au sud !

17/07/2020 | Notre journaliste Julien Privat s'est lancé dans un périple à vélo de Poitiers à Bayonne. Une autre manière, pas toujours sans encombre, de découvrir la côte. En selle pour la troisième étape !

Jour 3 de l'aventure d'Aqui sur la vélodyssée

Nouvelle étape du périple à vélo d’Aqui de l’île d’Aix à Royan. L’une des plus longues distances que nous aurons à faire durant cette aventure jusqu’à Bayonne. Plus de 85 kilomètres nous attendent. Un retour sur le continent. Avant de prendre la direction de Rochefort puis de poursuivre sur les berges de la Charente. Passer la Seudre et longer la côte Atlantique avec une arrivée sur l’estuaire de la Gironde. Un parcours qui suivait quasiment la Vélodyssée. Nous avons opté pour un petit raccourci, histoire de ne pas être dans le dur. Retour sur cette troisième journée.

8h45. Après une nuit de sommeil paisible à la maison Familiale, nous prenons un petit déjeuner, pour ne pas pédaler le ventre vide. Nous faisons un brin de ménage avant de rendre la chambre. Départ par le bac de 9 heures au départ de l’île d’Aix ce matin. Avec David, qui m’accompagne dans cette aventure à deux roues, nous rencontrons un couple qui vient de Bordeaux. Ils s’apprêtent à rentrer chez eux dans le Lot. Maryse et Johan nous ont même pris en photo pour immortaliser cette rencontre.  Eux ont fait le chemin inverse. Ils sont partis  à vélo depuis Bordeaux et se sont arrêtés deux nuits sur l’île d’Aix. « Je connaissais déjà l’île. J’y allais quand je travaillais en Charente-Maritime », indique Johan. Pour Maryse, c’était une première. « L’île d’Aix dispose d’une nature sauvage. La cote est magnifique. C’est très diversifié sur très peu de kilomètres ». Son mari enchérit. « La pointe nord a un côté Méditerranéen. C’est de loin mon île préférée ». Voilà qui est dit. Professeur de SVT en collège, Johan songe même à y amener ses élèves. Au loin, l’île s’éloigne. Il y a toujours un petit pincement au cœur quand on la quitte...

Julien et David au déaprt de lîle d'Aix pour un 3ème jour de cyclotourisme sur la VélodysséeOn quitte l’île d’Aix avec un petit pincement au cœur. Un dernier cliché en compagnie de David. Une photo prise gentiment par Johan.

Nous débarquons à la pointe de la Fumée  à Fouras. Disons au revoir et bon courage aux bordelais pour la suite de leur périple à vélo. « Nous avons fait 280 kilomètres en 5 jours. Là on s’arrête à Rochefort pour prendre le train et rentrer chez nous », précisent Johan et Maryse. Pour David et moi, ce sera un peu long. Nous partons direction Saint-Laurent-de-la-Prée. Nous voyageons dans les marais du bord de la Charente. Nous apercevons quelques animaux : canards, cygnes et d’autres oiseaux. Nous arrivons à l’entrée de Rochefort, mais nous contournons la ville pour rejoindre les berges de la Charente. C’est par ici que passe la Vélodysée. Nous suivons le balisage. Puis nous arrivons en face de Soubise. Là une navette fluviale est proposée pour les piétons et les vélos (1,60 euros la traversée). Ça nous économise quelques kilomètres (espérons que nos jambes tiennent le coup).

 

A bord du passeur sur la Charente 

C’est Philippe qui est à la barre du passeur. Cela fait six ans qu’il fait ça. L’an dernier, il effectuait même une liaison en remplacement du pont transbordeur. Mais ce n’est pas au programme cette saison. « Normalement le pont aurait dû rouvrir cet été après les travaux de rénovation », m’explique-t-il en montrant au loin les deux pylônes, reliés entre eux, qui permettent à une nacelle suspendue de naviguer d’une berge à l’autre. Donc nous avons bien fait d’opter pour le passeur. « Ça vous fait gagner une demi-heure au moins », précise l’un des passagers habitués à le prendre. Aujourd’hui, il avait décidé de pique-niquer à Port-des-Barques. En quelques minutes nous arrivons sur l’autre rive. Des gens attendent patiemment pour embarquer. Nous poursuivons notre route.

Philippe à la barre de la navette fluviale Le passeur fluvial de Soubise et aux commandes Philippe. Un raccourci qui vaut le coup.

Nous débarquons donc à Soubise. Petit village que nous passons rapidement. Nous poursuivons par Moëze avant d’arriver à la citadelle de Brouage. De forme étoilée, elle paraît échouée, là, au milieu des marais. Et pourtant au départ quand elle fut fondée, elle bordait l’océan. Ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui. Réputée comme forteresse imprenable, elle a hébergé une garnison de quelque 6 000 hommes . Vauban y a même mis sa patte pour renforcer les fortifications. Brouage fait partie des plus beaux villages de France. Depuis janvier 2019, la commune a fusionné avec Marennes. Marennes justement, notre prochaine étape, a accueilli notre pause sandwich.

La Citadelle de BrouageLa citadelle de Brouage. Des fortifications revues par Vauban.

Ensuite direction le pont de la Seudre. Une vue imprenable sur Oléron et la presqu’île d’Arvert. Nous continuons notre route vers Ronces les bains et choisissons d’emprunter la piste cyclable, qui fait partie de la Vélodyssée : elle traverse la forêt domaniale de la Coubre. Nous sommes juste derrière la dune. À un moment, presque sorti de nulle part, le phare pointe le bout de son nez. Juste après une côte il se laisse deviner. Une jolie surprise. Le parcours se poursuit vers La Palmyre, célèbre pour son zoo et ses plages. Il y a du monde sur la piste. Des gens louent même des Rosalies (ces vélos à quatre roues et un volant ). C’est parfois difficile de se croiser. Autre souci le balisage. Il en manque un en arrivant à la Palmyre. Seules des indications sur la Palmyre  sont lisibles et visibles. Comme vous vous en doutez, nous nous sommes trompés de chemin. Mais nous nous sommes vite rattrapés et remis sur le bon parcours. Après la Palmyre nous avons pu contempler les carrelets de Saint-Palais-sur-Mer. Au loin, le roi des phares : Cordouan. On aperçoit également la côte girondine. Comme un avant-goût du lendemain pour nous.

VélodysséeSur la piste cyclable dans la forêt domaniale de la Coubre. Des aspects un peu monotones parfois mais les kilomètres ont rapidement défilé.

Première nuit sous la tente

Après plus de 87 kilomètres, nous arrivons à Saint-Sulpice-de-Royan. Ce soir c’est camping. Une première pour nous. Il est à peine plus de 17 heures, nous commençons à installer la tente. En une vingtaine de minutes, elle est montée. Qui plus est le soleil perce enfin le plafond nuageux qui nous a accompagné toute la journée. Première nuit sous la tente donc. Espérons que le sommeil sera réparateur car demain un bel itinéraire nous attend entre Royan (ou plutôt Saint-Sulpice-de-Royan) et le domaine de Bombannes en Gironde. L’aventure se poursuit et les kilomètres défilent. Nous sommes à 207 kilomètres parcourus en 3 jours.

Les carrelets  de Saint-Palais-Sur-Mer
Saint-Palais-sur-Mer et ses carrelets. Un spot visiblement pour la pêche malgré les vagues
 
 
Dans les épisodes précédents :

Première journée de vélo : destination La Rochelle !
Jour 2 : Du vent, des marais et une escale insulaire

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4436
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !