Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/10/18 : La diffusion de la mini-série TV, "Victor Hugo ennemi d'Etat", tournée en Dordogne, est annoncée pour les 5 et 6 novembre. Elle se présente en quatre épisodes et met en scène les comédiens Isabelle Carré et Yannick Choirat dans le rôle principal.

22/10/18 : La Rochelle : la Ville et la Chambre d'Agriculture organisent un marché fermier d'automne, le 27 octobre de 10h à 19h place de Verdun. Thématique : la citrouille, avec des ateliers confections de citrouilles d'Halloween pour les enfants de 14 à 17h.

22/10/18 : La Charente-Maritime lance son premier forum des emplois saisonniers ostréicoles mardi 30 octobre de 14h à 18h au foyer culturel de La Tremblade. Pole emploi propose aussi le 25 à 10h un atelier découverte des métiers ostreicoles (sur inscription).

20/10/18 : Malgré les grèves qui ont affecté son trafic cette année,l'aéroport de Biarritz-Pays basque franchit, dès ce week-end des vacances de la Toussaint, le cap du million de passagers.

19/10/18 : Un salon gratuit sur la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la Polyarthrite et les rhumatismes inflammatoires chroniques est organisé samedi 20 octobre, à la maison des associations de Mérignac.Au menu: conférences, stands d'info, ateliers+ d'info

19/10/18 : Le Festival Garorock et Olympia production, filiale de Vivendi, ont annoncé ce 18 octobre la conclusion d'un accord d'acquisition du premier par le second. La finalisation de cette acquisition devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/10/18 | Le Plan Végétal Environnement est là !

    Lire

    Pour aider les agriculteurs à investir dans du matériel ou dans l’aménagement de leur exploitation, la Région Nouvelle-Aquitaine, les agences de l’eau Adour-Garonne et Loire-Bretagne, le FEADER, l’État et les collectivités territoriales lancent un nouvel appel à projets jusqu’au 31 mars 2019. Il permet de répondre à la réduction des pollutions et à l’optimisation de la consommation d’intrants ; à la réduction de l’érosion des sols ou à la réduction des prélèvements de la ressource en eau. Modalités et formulaire de réponse

  • 22/10/18 | Charente-Maritime : un nouveau sous-préfet pour le bassin de Jonzac

    Lire

    Jérôme Aymard, le nouveau sous-préfet de Jonzac, prend officiellement ses fonctions ce 22 octobre lors d'une cérémonie de commémoration aux Morts à Jonzac. C'est son premier poste en tant que sous-préfet, après avoir été chef de différents services de sous-préfectures dans la Loire et dans le Morbihan, où il était dernièrement DRH à la Préfecture.

  • 22/10/18 | Le retour des marchés au gras à partir du 3 novembre à Périgueux

    Lire

    La saison des marchés au gras et aux truffes a lieu du samedi 3 novembre au 16 mars 2019. Les mercredis et samedis matin, les producteurs locaux vendront leurs produits frais issus de l’élevage de canards et d’oies. La place Saint-Louis, accueillera une trentaine de producteurs de Dordogne venus faire découvrir, déguster et vendre des produits de haute qualité. Quatre marchés primés seront organisés, les 17 novembre, 15 décembre, 12 janvier et 16 février. Les marchés aux truffes débutent le 8 décembre.

  • 22/10/18 | Premières pistes pour la loi mobilité

    Lire

    Le projet de loi d'orientation des mobilités, qui doit être présenté en novembre, a détaillé son contenu ce lundi. On y découvre notamment la fin programmée des péages d'autoroute, remplacés par un système de capteur censé détecter une vignette, un badge ou la plaque d'immatriculation des conducteurs. Concernant le co-voiturage, un système de tarif dégressif est à l'étude. Enfin, l'indemnité transports et le forfait mobilité (pour les personnes se rendant au travail à vélo ou en co-voiturage) pourraient désormais bénéficier de 400 euros par an.

  • 22/10/18 | Vers un TGV Bordeaux-Londres ?

    Lire

    SNCF Réseau, Lisea, Eurotunnel et HS1 (la LGV britannique) viennent de signer un accord pour lancer une étude de faisabilité sur une liaison ferroviaire entre Bordeaux et Londres. Elle passerait par la ligne Bordeaux-Lille et permettrait de relier Londres en cinq heures. Pour l'instant, les discussions tablent sur un aller-retour par semaine. Avant une potentielle mise en service (qui pourrait intervenir en 2021 ou 2022), la Gare St Jean devra s'équiper d'un terminal international permettant de vérifier les passeports. Les résultats de l'étude de faisabilité ne sont pas attendus avant plusieurs mois.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Journée des droits des femmes : Le Dr Bérengère Arnal, une vie engagée au service de la prévention du cancer du sein

08/03/2010 |

Dr Bérengère Arnal, Présidente de l'association

Elle est douce et discrète, et parler d'elle, on le sent, la met un peu mal à l'aise. Mais pour une bonne cause, celle des femmes, elle accepte de se livrer ; un peu sur sa vie, beaucoup sur son combat : la prévention du cancer du sein. Elle est douce et discrète c'est vrai, mais dans sa lutte, elle est d'une force sans faille et ses engagements sont multiples. Sur les conseils d'une lectrice, Aqui.fr lui rend hommage en cette Journée de la femme. Cette femme, c'est le Docteur Bérengère Arnal, Gynécologue phyto-thérapeute à Bordeaux, Présidente de l'Association "Au sein des femmes".

Bérengère Arnal, n'est pas une gynéco comme les autres. Jeune médecin, elle prend très vite conscience qu'elle ne pourra pas pratiquer toute sa vie de manière « répétitive et monotone » la médecine apprise à la faculté ; celle qui consiste dans le cadre de sa spécialité, « à ne savoir prescrire que des pilules, hormones ou antibiotiques » à ses patientes. Elle envisage alors, même en temps que spécialiste, de prendre en charge ses patientes dans le cadre d'une « médecine globale ». C'est-à-dire allier psychisme et physique, alimentation et environnement, allopathie et médecines naturelles. Elle se forme donc à la phytothérapie, à l'homéopathie, la nutrition, la sophrologie ou en encore à la gynécologie psychosomatique, et récemment en psychothérapie... Des savoirs complémentaires à la médecine conventionnelle pour le bien être de ses patientes. De par ses écrits, son engagement associatif et ses nombreux enseignements, que ce soit à Paris XIII (où elle est responsable du diplôme universitaire de phytothérapie dans le Département de médecines naturelles de la Faculté) au Japon, au Maroc, en Tunisie, en Algérie ou encore en Belgique, elle est désormais une référence dans le domaine de la phytothérapie en gynécologie.

"Au sein des femmes" : sa lutte pour la prévention du cancer du sein
Malgré ces multiples occupations, elle trouve encore le temps de créer, en 2007, l'association « Au sein des femmes » afin de faire avancer son combat acharné : la prévention du cancer du sein. Elle s'indigne à propos de cette maladie : « C'est une épidémie ! Entre 1980 et 2000, le nombre de cas a presque doublé. Aujourd'hui plus d'une femme sur neuf est concernée. La France se focalise sur le dépistage, mais ce n'est pas suffisant. Il faut de la prévention par l'information et le conseil aux femmes, à toutes les femmes.» insiste-telle. Si sa lutte pour l'information à la prévention se joue principalement dans les domaines de l'alimentation, et de l'environnement ; il est aussi et surtout dans un « très difficile combat avec mes confrères gynécologues » qui selon elle, prescrivent souvent « trop d'hormones, trop longtemps », au lieu d'avoir sur leurs patientes « une réflexion de santé durable ». Cette prise de position lui vaut les critiques de certains confrères bordelais, tout en étant parallèlement très soutenue par de nombreux médecins au niveau national. Parmi eux Lucien Israël, cancérologue émérite ou encore le Pr Henri Joyeux, avec qui elle a co-écrit « Comment enrayer l'épidémie du cancer du sein et ses récidives ? »(1).

"Savoir prendre la patiente dans ses bras"
Son association, « c'est aussi l'accompagnement des femmes » via une prise en charge naturelle complémentaire à la chimio et la radiothérapie, des séances de sophrologie, des groupes de parole ou des ateliers plus ludiques comme la cuisine « anticancer ». Une autre lutte : combattre l'annonce du cancer par téléphone. « Je trouve ça inhumain. Même si c'est dur, le médecin doit prendre sa responsabilité, prendre la patiente dans ses bras si c'est ce dont elle a besoin... ». Nul doute que c'est ce qu'elle fait, en pareilles circonstances.
Son prochain projet ? « un blog. Pédagogique et ouvert au dialogue direct avec les femmes, sans me cacher derrière l'association ». La vie de Bérengère Arnal est un engagement au service des femmes, et au vu des témoignages laissés sur le site de l'association, elles le lui rendent bien.

Solène Méric

(1)"Comment enrayer "l'épidémie" du cancer du sein et des récidives ?" par le Professeur Henri Joyeux et le Docteur Bérengère Arnal (2ème édition), a reçu le prix du livre de la prévention 2009, attribué par l'association nationale de prévention médicale présidée par le Pr Maurice Cloarec.

Site internet de l'association "Au sein des femmes": www.auseindesfemmes.com   
 

Partager sur Facebook
Vu par vous
2742
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
5 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Sandrine FERNANDEZ | 08/03/2010

Lui rendre hommage est le moins que l'on puisse faire pour cette femme si merveilleuse.
patiente depuis un peu plus de 20 ans, je parle en connaissance de cause, ayant partagé les bons et les pires moments (petites pathologies, grossesse, et aujourd'hui cancer.)
dans l'épreuve actuelle elle est un allié majeur, en particulier sur le plan psychologique.
tout en elle n'est qu'amour et dévouement, générosité et professionnalisme exemplaire.
elle incite à cette générosité, solidarité tous ceux qui l'approchent, tant la sincérité transparait dans chacune de ses paroles.
c'est une merveille, une rencontre que toute ma vie je serai heureuse d'avoir fait.

Brigitte DENIS | 11/03/2010

tellement vrai! cette femme si douce et discréte consacre sa vie pour les autres femmes et a une écoute qui va au dela de son cabinet elle sait accompagner et soulager.Sa patience , sa douceur et son calme rassure , apaise . Elle ne laisse rien passer . J'ai une totale confiance en elle
Brigitte Denis patiente

Rose-Marie ESCOBAR | 17/03/2010

Ce médecin très compétent est femme avant tout et tellement humaine qu'elle transpire l'Amour : à la fois douce, humble, pleine de compassion et apaisante.
Elle sait parler aux femmes avec douceur et sans tabous et sait soigner leur intimité physique et psychique : elle a su "rattraper" l'annonce bien cavalière de mon cancer du sein...
Quand une nécrose est apparue, c'est encore elle qui a cherché à mieux soigner pour guérir et qui a surveillé la plaie (et le moral...) tous les jours pendant près de 2 mois !
Son livre est courageux et il devrait être lu par tous les médecins, toutes les femmes et jeunes filles : on y apprend ce que l'on devrait savoir.
Son combat doit être le notre et il est désormais le mien.

Martine Billiemaz | 24/03/2010

Bérengère Arnal est pour moi une extraordinaire, merveilleuse médecin qui allie l'alopathie avec l'homéopathie, la phytothérapie et toutes les médecines douces qui peuvent apporter un gros plus à ses patientes.
Elle est un médecin exceptionnel toujours à l'écoute de ses malades en prodiguant conseils très judicieux, bonnes solutions et réponses complètes à qui le lui demande ... et cela toujours avec le sourire, la sérénité. C'est un médecin qui n'a jamais ménagé ni son temps, ni son savoir ; elle n'a jamais cessé de parfaire ses connaissances pour le bien de ses patientes. C'est l'amour pour les autres qui la guide. Je la connais depuis bientôt 20 ans, je sais qu'elle est unique et malgré mes changements de résidence (France et Etranger) il y aura toujours un lieu incontournable qui restera pour moi le point d'ancrage : la rue de Saint Genès à Bordeaux ! MERCI Bérengère

Dominique Jean-Malvy | 25/04/2010

Je fais 3h de train aller et autant pour le retour pour m'en remettre au Dr Arnal. En théorie, parce qu'en pratique je peux compter sur des réponses par mel à mes demandes plus urgentes. Voilà pour le côté pratique.
Côté philosophie de sa médecine, disons qu'elle incarne à merveille la volonté de ne pas insulter Dame Nature et donc de respecter le fonctionnement humain, c'est-à-dire l'exercice régulier de la prévention à domicile : alimentation, délivrance de produits les plus doux, et les plus naturels possibles, mise en perspective de contexte particulier de la personne, adéquation des prescriptions et des femmes en tenant compte de l'ensemble de leur univers.

BRAVO

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !