12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Journée des droits des femmes : Le Dr Bérengère Arnal, une vie engagée au service de la prévention du cancer du sein

08/03/2010 |

Dr Bérengère Arnal, Présidente de l'association

Elle est douce et discrète, et parler d'elle, on le sent, la met un peu mal à l'aise. Mais pour une bonne cause, celle des femmes, elle accepte de se livrer ; un peu sur sa vie, beaucoup sur son combat : la prévention du cancer du sein. Elle est douce et discrète c'est vrai, mais dans sa lutte, elle est d'une force sans faille et ses engagements sont multiples. Sur les conseils d'une lectrice, Aqui.fr lui rend hommage en cette Journée de la femme. Cette femme, c'est le Docteur Bérengère Arnal, Gynécologue phyto-thérapeute à Bordeaux, Présidente de l'Association "Au sein des femmes".

Bérengère Arnal, n'est pas une gynéco comme les autres. Jeune médecin, elle prend très vite conscience qu'elle ne pourra pas pratiquer toute sa vie de manière « répétitive et monotone » la médecine apprise à la faculté ; celle qui consiste dans le cadre de sa spécialité, « à ne savoir prescrire que des pilules, hormones ou antibiotiques » à ses patientes. Elle envisage alors, même en temps que spécialiste, de prendre en charge ses patientes dans le cadre d'une « médecine globale ». C'est-à-dire allier psychisme et physique, alimentation et environnement, allopathie et médecines naturelles. Elle se forme donc à la phytothérapie, à l'homéopathie, la nutrition, la sophrologie ou en encore à la gynécologie psychosomatique, et récemment en psychothérapie... Des savoirs complémentaires à la médecine conventionnelle pour le bien être de ses patientes. De par ses écrits, son engagement associatif et ses nombreux enseignements, que ce soit à Paris XIII (où elle est responsable du diplôme universitaire de phytothérapie dans le Département de médecines naturelles de la Faculté) au Japon, au Maroc, en Tunisie, en Algérie ou encore en Belgique, elle est désormais une référence dans le domaine de la phytothérapie en gynécologie.

"Au sein des femmes" : sa lutte pour la prévention du cancer du sein
Malgré ces multiples occupations, elle trouve encore le temps de créer, en 2007, l'association « Au sein des femmes » afin de faire avancer son combat acharné : la prévention du cancer du sein. Elle s'indigne à propos de cette maladie : « C'est une épidémie ! Entre 1980 et 2000, le nombre de cas a presque doublé. Aujourd'hui plus d'une femme sur neuf est concernée. La France se focalise sur le dépistage, mais ce n'est pas suffisant. Il faut de la prévention par l'information et le conseil aux femmes, à toutes les femmes.» insiste-telle. Si sa lutte pour l'information à la prévention se joue principalement dans les domaines de l'alimentation, et de l'environnement ; il est aussi et surtout dans un « très difficile combat avec mes confrères gynécologues » qui selon elle, prescrivent souvent « trop d'hormones, trop longtemps », au lieu d'avoir sur leurs patientes « une réflexion de santé durable ». Cette prise de position lui vaut les critiques de certains confrères bordelais, tout en étant parallèlement très soutenue par de nombreux médecins au niveau national. Parmi eux Lucien Israël, cancérologue émérite ou encore le Pr Henri Joyeux, avec qui elle a co-écrit « Comment enrayer l'épidémie du cancer du sein et ses récidives ? »(1).

"Savoir prendre la patiente dans ses bras"
Son association, « c'est aussi l'accompagnement des femmes » via une prise en charge naturelle complémentaire à la chimio et la radiothérapie, des séances de sophrologie, des groupes de parole ou des ateliers plus ludiques comme la cuisine « anticancer ». Une autre lutte : combattre l'annonce du cancer par téléphone. « Je trouve ça inhumain. Même si c'est dur, le médecin doit prendre sa responsabilité, prendre la patiente dans ses bras si c'est ce dont elle a besoin... ». Nul doute que c'est ce qu'elle fait, en pareilles circonstances.
Son prochain projet ? « un blog. Pédagogique et ouvert au dialogue direct avec les femmes, sans me cacher derrière l'association ». La vie de Bérengère Arnal est un engagement au service des femmes, et au vu des témoignages laissés sur le site de l'association, elles le lui rendent bien.

Solène Méric

(1)"Comment enrayer "l'épidémie" du cancer du sein et des récidives ?" par le Professeur Henri Joyeux et le Docteur Bérengère Arnal (2ème édition), a reçu le prix du livre de la prévention 2009, attribué par l'association nationale de prévention médicale présidée par le Pr Maurice Cloarec.

Site internet de l'association "Au sein des femmes": www.auseindesfemmes.com   
 

Partager sur Facebook
Vu par vous
2038
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
5 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Sandrine FERNANDEZ | 08/03/2010

Lui rendre hommage est le moins que l'on puisse faire pour cette femme si merveilleuse.
patiente depuis un peu plus de 20 ans, je parle en connaissance de cause, ayant partagé les bons et les pires moments (petites pathologies, grossesse, et aujourd'hui cancer.)
dans l'épreuve actuelle elle est un allié majeur, en particulier sur le plan psychologique.
tout en elle n'est qu'amour et dévouement, générosité et professionnalisme exemplaire.
elle incite à cette générosité, solidarité tous ceux qui l'approchent, tant la sincérité transparait dans chacune de ses paroles.
c'est une merveille, une rencontre que toute ma vie je serai heureuse d'avoir fait.

Brigitte DENIS | 11/03/2010

tellement vrai! cette femme si douce et discréte consacre sa vie pour les autres femmes et a une écoute qui va au dela de son cabinet elle sait accompagner et soulager.Sa patience , sa douceur et son calme rassure , apaise . Elle ne laisse rien passer . J'ai une totale confiance en elle
Brigitte Denis patiente

Rose-Marie ESCOBAR | 17/03/2010

Ce médecin très compétent est femme avant tout et tellement humaine qu'elle transpire l'Amour : à la fois douce, humble, pleine de compassion et apaisante.
Elle sait parler aux femmes avec douceur et sans tabous et sait soigner leur intimité physique et psychique : elle a su "rattraper" l'annonce bien cavalière de mon cancer du sein...
Quand une nécrose est apparue, c'est encore elle qui a cherché à mieux soigner pour guérir et qui a surveillé la plaie (et le moral...) tous les jours pendant près de 2 mois !
Son livre est courageux et il devrait être lu par tous les médecins, toutes les femmes et jeunes filles : on y apprend ce que l'on devrait savoir.
Son combat doit être le notre et il est désormais le mien.

Martine Billiemaz | 24/03/2010

Bérengère Arnal est pour moi une extraordinaire, merveilleuse médecin qui allie l'alopathie avec l'homéopathie, la phytothérapie et toutes les médecines douces qui peuvent apporter un gros plus à ses patientes.
Elle est un médecin exceptionnel toujours à l'écoute de ses malades en prodiguant conseils très judicieux, bonnes solutions et réponses complètes à qui le lui demande ... et cela toujours avec le sourire, la sérénité. C'est un médecin qui n'a jamais ménagé ni son temps, ni son savoir ; elle n'a jamais cessé de parfaire ses connaissances pour le bien de ses patientes. C'est l'amour pour les autres qui la guide. Je la connais depuis bientôt 20 ans, je sais qu'elle est unique et malgré mes changements de résidence (France et Etranger) il y aura toujours un lieu incontournable qui restera pour moi le point d'ancrage : la rue de Saint Genès à Bordeaux ! MERCI Bérengère

Dominique Jean-Malvy | 25/04/2010

Je fais 3h de train aller et autant pour le retour pour m'en remettre au Dr Arnal. En théorie, parce qu'en pratique je peux compter sur des réponses par mel à mes demandes plus urgentes. Voilà pour le côté pratique.
Côté philosophie de sa médecine, disons qu'elle incarne à merveille la volonté de ne pas insulter Dame Nature et donc de respecter le fonctionnement humain, c'est-à-dire l'exercice régulier de la prévention à domicile : alimentation, délivrance de produits les plus doux, et les plus naturels possibles, mise en perspective de contexte particulier de la personne, adéquation des prescriptions et des femmes en tenant compte de l'ensemble de leur univers.

BRAVO

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !