aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | "JPPJV" Sciences Po Bordeaux : une préparation à destination des candidats qui s'auto-censurent

03/02/2013 | Avec ses 23 partenaires aquitains, le programme JPPJV de Sciences Po Bordeaux a touché 1000 lycéens depuis 2005 et a permis à une centaine d'entre eux d'intégrer un IEP.

Lycée Stendhal, Aiguillon

« Dans cette maison, on apprend à lire, à écrire et à parler » disait Albert Mabileau, lorsqu'il était directeur de Sciences Po Bordeaux. La formule a un peu vieilli, mais le message est resté le même : être curieux et rigoureux, prendre l'air du temps, s'inquiéter des bruits du monde... Voilà autant de préalables pour une entrée réussie à l'Institut d’Études Politiques. C'est le message qu'a souhaité transmettre la direction de l'IEP, lancée sur 650 kilomètres d'un véritable "road trip" en fin de semaine dernière à la rencontre des futurs candidats de cinq établissements signataires de sa convention « Je le peux parce que je le veux » (JPPJV). Parmi eux, les nouveaux arrivants Jacques Monod à Lescar (64) et Stendhal à Aiguillon (47), portant le nombre de lycées partenaires à 23.

Aller chercher les bons élèves qui s'auto-censurent

« JPPJV est un programme créé en 2005-2006 dans un souci d'ouverture et de diversification, explique Ibrahim N'Diaye chargé de mission à Sciences Po Bordeaux. Il y a encore quelques années, seuls les grands lycées bordelais ou parisiens nous envoyaient des candidats et les zones les plus périphériques étaient très peu représentées ». L'IEP se lance alors à la recherche des bons élèves, issus de certaines zones rurales ou urbaines difficiles d'Aquitaine, et les prépare en vu de son concours d'entrée. Suivi permanent, tarif réduit pour les épreuves, visite de l'Institut, forum d'échanges, prépas le mercredi après-midi dans les établissements partenaires... Le soutien est non-négligeable, si bien que le taux de réussite des élèves concernés atteint les 10%, deux fois plus que le reste des candidats. Certains proviseurs, comme Eric Rottier du lycée de Lescar, y voient un réel enjeu, insistant sur l'importance de « créer du lien avec l'enseignement supérieur et s'y projeter ».

Leur proposer une préparation concluante

Des 23 établissement conventionnés par JPPJV, Charles Despiau à Mont-de-Maran est certainement le champion des admissions, avec actuellement 10 élèves étudiant à l'IEP. Quentin Larroque est l'un d'entre eux, aujourd'hui en 4e année à l'institut, il revient dans sa ville d'origine pour « rendre ce qu'on lui a donné » et expliquer aux futurs prétendants « qu'il n'y a pas besoin d'être exceptionnel pour intégrer une école prestigieuse ». Il vante un programme apportant « un surplus de travail, d'efforts et d’entraînement essentiel pour réussir les épreuves ». Camille espère que, pour elle aussi, l'expérience pourra être profitable. Cette élève de terminale littéraire au lycée d'Aiguillon, petit nouveau du programme, n'a pas hésité à passer ses après-midis chez le voisin marmandais Val de Garonne pour pouvoir suivre une prépa JPPJV. Elle souhaite intégrer Sciences Po « pour sa formation pluridisciplinaire et ses ouvertures sur le journalisme », avouant volontiers qu'elle n'aurait pas forcément « eu le courage de s'entraîner seule à la maison... »

Casser les préjugés

Mais ce marathon trans-aquitain, c'est aussi l'occasion pour la délégation iep-ienne de casser certains clichés qui lui collent à la peau. Non, Sciences Po n'est pas une école de fils de cadres se dirigeant vers la fonction publique, loin s'en faut. « Il y a même 28% d'élèves boursiers et 60% de débouchés sur le privé » affirme Anne Gaudin, la directrice des études qui n'hésite pas à tâcler en passant « les prépas privées ruineuses dont le résultat est souvent nul ». L'important, en somme, reste donc de « tenter sa chance, souligne le directeur de la communication Jean Petaux, car 100% des admis ont passé le concours... ». Et si, par malheur, JPPJV ne débouche pas systématiquement sur une admission, « il faut se souvenir qu'il existe une vie à côté de Sciences Po et profiter de cette formation supplémentaire pour poursuivre durablement des études dans le supérieur », comme le rappelle Vincent Le Quéré du Conseil Régional d'Aquitaine, premier partenaire financier du programme.

 

Maxence Peigné
Par Maxence Peigné

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1246
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Tichané Monic | 07/03/2015

Je souhaiterais savoir s'il est possible d'intégrer le programme JPPJV même si le lycée de ma fille n'est pas partenaire - Lycée privé de La Sauque 33 La Brède Cordialement Mme Tichané M.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !