aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Kéolis et Netexplo défrichent la mobilité de demain

08/04/2016 | Perdus dans les transports en commun? Pas de panique, demain votre mobile et l'arrêt de bus où vous êtes descendus vont "discuter" ensemble pour vous informer et vous guider sur votre route

Eric Chaveyron, Directeur Prospective Modes de Vie & Mobilité pour Kéolis et Najoua Benjemaa, responsable communication digitale Keolis

A l’occasion de la Semaine Digitale à Bordeaux, Kéolis, l’opérateur privé de transport public, par ailleurs délégataire du réseau TBC pour Bordeaux Métropole a présenté un premier bilan de « Kéoskopie Digitale », l’observatoire des mobilités digitales qu’il a mis en place au printemps dernier en partenariat avec Netexplo, l’observatoire mondial de la transformation numérique. Ce 6 avril était donc livré, un premier aperçu des tendances de ce que pourrait être la mobilité de demain grâce à la mise en place de scénarios voyageurs, comme autant de parcours de déplacements simples et personnalisés grâce au digital.

Avec Kéoscopie lancé depuis 2007, Kéolis avait déployé une série d’études sociologiques sur les modes de vie et les schémas de mobilité des citoyens, permettant notamment de mettre à bas, un certain nombre d’idées reçues sur les mobilités. On s’aperçoit par exemple que « le poids des trajets domicile-travail dans les déplacements en transport en commun est minoritaire, quand en parallèle on note une part de visiteurs de passage bien plus forte qu’on l’imaginait » pointe Eric Chaveyron, Directeur Prospective Modes de Vie & Mobilité dans les territoires du groupe Keolis. Autre constat qui donne à réfléchir sur les outils à mettre en place : « les profils d’usagers des transports en commun sont très variés ». On estime par exemple que les 2/3 des voyageurs sont en situation de fragilité en mobilité, du handicap physique, au manque de repères, en passant par des difficultés de compréhension de la langue ou de lecture d’une cartographie...
Outre cette analyse des comportements, les études de Kéoscopie ont dégagé sept tendances sociologiques concernant les attentes, pour ne pas dire les exigences des usagers des transports en commun dont la simplicité, l’information en temps réel, la réactivité de l’opérateur, le guidage pas-à-pas du voyageur en situation de mobilité ou encore la « réhumanisation » du service.

300 observateurs, 167 applications, 4 tendances prioritairesDes attentes observées sur lesquelles Kéolis, entend parier sur le digital pour y apporter les solutions les mieux adaptées... tout en veillant à ce que digital ne rime pas avec complexité pour les utilisateurs, quels qu’ils soient. Et pour s’offrir l’angle de vision le plus large possible en la matière, l’opérateur de transport s’est allié, avec l’Observatoire mondial Netxeplo, qui recense toutes les applications innovantes à travers le monde, et leur potentialité à pouvoir être détournées de leur fonction initiale. Najoua Benjemaa, responsable communication digitale Keolis, cite par exemple l’application Shazam, qui permet d’identifier l’auteur et le titre d’une musique à son écoute, comme outil de diagnostic de problème sur les moteurs.
Netexplo a donc fait fonctionner son réseau de quelques 300 observateurs à travers le monde pour identifier des applications, qui, de près ou loin, pourraient avoir une utilité dans le domaine du transport et de la mobilité. Résultat : 167 applications ont été soumises à Kéolis, qui a choisi de mettre en place un « explolab », sur 6 semaines afin de réaliser le croisement entre les 7 tendances analysées par Kéoscopie et les 167 applications repérées par Netexplo. Un travail réalisé par des collaborateurs de Kéolis qui ont dégagé 4 tendances prioritaires, visant à répondre aux besoins de mobilité de quatre profils de voyageurs différents (senior, geek, visiteur de passage, et enfin personne en situation de fragilité) qui représentent autant de comportements et de scénarios de mobilités différents.

Réalité augmentée et environnement bavard, guide en mobilité de demainMais ce travail mené sous forme d’atelier a aussi permis d’identifier à partir des 160 applications, 22 services numériques adaptables aux transports collectifs et à la mobilité dont « 15 progrès numériques » qui sont actuellement en cours d’étude sociologique auprès de 3000 personnes pour tester ces services de mobilité digitale et évaluer les attentes des citoyens et les bénéfices perçus. Si les résultats définitifs ne vont pas tarder à être connus, un certain nombre de services semblent déjà avoir la préférence des premiers retours de ce « socio lab » à 3000 voix.
Parmi eux : la géolocalisation, la réalité augmentée sur smartphone, l’existence d’un « bouton help » permettant l’entrée en contact avec une personne « réelle » ou encore la mise en lien avec une communauté de voyageurs tout prêts à aider ou conseiller le visiteur un peu destabilisé sur son trajet. Enfin gros succès également autour de l’idée de « l’environnement bavard »; en d’autres termes, vous n’aurez plus à regarder votre téléphone pour savoir où aller, mais s’approchant simplement d’un arrêt de bus ou de tram, c’est lui qui vous repérera, et affichera à votre approche un certain nombre d’informations pouvant vous guider.

Une démarche prospective qui au-delà d’adapter la mobilité à l’ère du digital, et améliorer le service aux usagers, est une manière aussi pour l’opérateur « de renforcer son savoir-faire en la matière », souligne Eric Chareyron. Un savoir-faire que Kéolis espère bien ensuite pouvoir valoriser auprès des collectivités, autorités organisatrices des transports.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5224
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !