Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Mérignac: découvrir l'aéronautique en construisant un avion

13/11/2012 | Michel Sainte-Marie, maire de Mérignac, accompagné des partenaires du projet et des apprentis au chantier du futur Van's RV9

beaudésert avion

Six stagiaires issus du quartier de Beaudésert à Mérignac, ont été retenus par l'association Aile du Sud Ouest et le centre social du quartier pour suivre une formation et construire un avion type Van's RV9. L'objectif ? Découvrir les métiers de l'aéronautique autour d'un projet d'initiation et surtout par la suite, voler de ses propres ailes. Visite du chantier.

Le chantier a commencé le 24 septembre, quelques pièces du futur avion sont déjà exposées au public. Le modèle biplace le plus léger et le plus vendu en kit dans le monde et en France. Les monteurs en herbe manient avec délicatesse les pièces d'aluminium, montrent les détails, expliquent aux visiteurs novices les quelques techniques qu'ils ont déjà apprises.

« J'ai toujours rêvé de voler » explique Abbas, 39 ans, l'un des six stagiaires sélectionné pour ces neuf mois de formation. « J'adore le modélisme, et dessiner des plans d'avion », confie le doyen du goupe. Pour Frédéric, 33 ans, l'aéronautique est un domaine qui l'a toujours intéressé. Quand il a vu l'annonce proposée par le Centre social de Beaudésert il n'a pas hésité à candidater. « Avant je travaillais dans la construction navale, et puis je me suis retrouvé au chômage.Cette formation est une aubaine ». Demandeurs d'emplois, la plupart ne possèdent pas de diplômes. Agés de 19 à 39 ans, il sont formés et suivis par le Centre social de Beaudésert. Sous contrats aidés, ils suivent la formation pratique au collège Langevin quatre jours par semaine puis une journée d'enseignement théorique et de découverte du milieu par des professionnels. L'insertion dans le monde de l'aéronautique à la fin de la construction, est le vrai objectif de l'opération.

Cédric Sauterau est chargé d'encadrer les stagiaires. Assembleur à l'usine Dassault Aviation de Martignas-sur-Jalle il est aussi membre de l'association Ailes du Sud-Ouest, partenaire de l'opération. "On a choisi cet avion car en aliminium, ses propriétés techniques se rapprochent de la fabrication industrielle." A la suite de cette initiation, les stagiaires auront les bases nécessaires pour s'insérer dans le milieu aéronautique, porteur d'emplois".rajoute-t-il. "On a acheté l'avion en kit au constructeur américain Van's aircraft."confie-t-il, "le plus dur finalement, c'est de comprendre les plans en anglais!" Mais pour ça "il y a Alexandre!" lance un des apprenti à son voisin.

Beaudésert, berceau de l'aéronautique en Aquitaine il y a cent ans

Ouverture sur le ciel et sur le monde, le projet a pour ambition de promouvoir la mixité et l'insertion sociale.Car le quartier Beaudésert revient de loin. Berceau de l'aéronautique il y a cent ans, il est désormais exposé à la présence de populations fragiles. A ce titre, le quartier a bénéficié depuis plusieurs années d'aides publiques au travers notamment de réhabilitation de logements ou de ré-aménagement de l'espace public.

"On réfléchissait à un projet pour fêter le centenaire de l'aéroport. Au début on pensait construire un vieil avion ou une maquette, puis avec l'association Ailes Sud-Ouest on a décidé d'en construire un vrai". Explique Bernard Le Rodier, Président du centre social de Beaudésert. "J'ai travaillé plus de quarante chez Dassault, je connais bien le milieu. Beaudésert est un quartier avec beaucoup de jeunes et de demandeurs d'emploi". Donner une nouvelle culture au quartier, sensibiliser les nouveaux stagiaires au monde du travail tel est le véritable envol souhaité par ce projet, né à l'automne 2009. "Les six aspirants seront amenés à passer le BIA, Brevet d'initiation aéronautique, qui leur permettra de valider un niveau et de découvrir le monde de l'aviation sous toutes ses coutures", rajoute cet habitué du milieu.

L'aéronautique, un secteur à découvrir

Un milieu toutefois pas très féminisé à la vue de l'équipe et des apprentis."On a eu deux postulantes cet été", affirme David Gazellot, Président d'Ailes Sud Ouest, association partenaire dédiée à la transmission de techniques aéronautiques, "Mais elles n'étaient pas vraiment motivées, et sans doute pas prêtes." L'aéronautique, une vocation pas encore tout à fait conçue comme une voie ouverte à tous.

C'est pour découvrir cette filière que Cap Sciences organisera à travers les scolaires, le grand public et la ville de Mérignac des visites régulières du chantier et mettra en place un site internet dédié aux avancées des travaux.

Coût total de l'opération? "200 000 euros" annonce David Gazellot. Le Feder européen, l'Etat et le mécénat ont permis l'aboutissement du projet."On espère qu'il volera l'été prochain". En tout cas, presque tous rêvent déjà d'y monter. Comme le début d'un rêve, que ces apprentis auront su concrétiser.

 

Elise Lambert
Par Elise Lambert

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1384
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !