aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/07/17 : En Lot-et-Garonne, le tribunal de commerce d'Agen vient de désigner le groupe Lucien GEORGELIN comme repreneur de l'entreprise EUROCER. Cette décision permet de sauvegarder la totalité des emplois restants.

26/07/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité (cat. A) a baissé sur un an (-1,9%) et ces trois derniers mois (-1,7%). Le chômage ne recule pas pour autant, avec + 1% d'inscrits, soit 57 140 inscrits dont 33 000 en cat. A.

26/07/17 : Ouverture du Parc Aquatique de Walibi Sud-Ouest le lundi 31 juillet à Roquefort (47)! 5.000 m² de bassins et d’attractions les pieds dans l’eau ! Côté tarifs : 18€ enfant et adulte. Billet Combiné 2 Parcs : 37,50€ adulte et 34€ enfant de 3 à 9 ans.

25/07/17 : Alain David ayant été élu député PS de la 4°circonscription de la Gironde et ne pouvant cumuler ce mandat avec celui de maire, le conseil municipal de Cenon a élu maire, ce lundi 24 juillet en soirée, Jean-François Egron jusque là premier adjoint.

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/07/17 | L'agriculture biologique en colère

    Lire

    La FNAB condamne la "décision du ministre de l'Agriculture de ne prévoir aucun budget pour les aides à l'agriculture bio dans les 3 prochaines années. La FNAB demandait un fléchage de 3 % a minima du 1er pilier de la Pac vers le 2nd pour les seules aides bio afin que l’Etat puisse honorer ses engagements et financer les nouvelles demandes d'aides (conversion et maintien) sur la 2ème partie de la programmation (2017 à 2020). Le ministre a décidé de transférer 4,2 % seulement pour financer à la fois les mesures agro-environnementales et climatiques,les indemnités compensatoires des handicaps naturels) et les aides à la bio."

  • 28/07/17 | Maison de l’Europe cherche volontaire pour partir en Roumanie !

    Lire

    La Maison de l’Europe 47 – CIED recherche des candidats pour partir en service volontaire européen en Roumanie pendant 2 mois, du 1er octobre au 26 novembre. L’objectif de cette mission est de mettre en place des actions en lien avec la nature, l’environnement, le tourisme et/ou l’arboriculture. Logement partagé avec d’autres volontaires, budget pour la nourriture, argent de poche et assurance internationale. Si vous êtes intéressé contactez le 05 53 66 47 59.

  • 28/07/17 | Royan : le festival Violon sur le Sable fête ses trente ans

    Lire

    C'est devenu un rendez-vous incontournable du pays royannais. Le festival Un Violon sur le Sable attire chaque fin juillet 40 000 spectateurs à chacune de ses trois soirées. Au programme : des grands noms de la musique classique comme Duchâble ou Jaroussky, accompagnés de l'orchestre symphonique de Paris, le tout sur la plage. Pour ses 30 ans, le festival a prévu une soirée bonus dimanche 30 juillet autour des musiques de films, à partir de 22h (gratuit).

  • 28/07/17 | Fête de l’Eau les 29&30 juillet à Villeneuve/Lot

    Lire

    Fête de l’Eau les samedi 29 et dimanche 30 juillet à la base nautique quai d'Alsace à Villeneuve-sur-Lot. Pour cette 3e édition, un programme riche d’animations vous attend. Samedi, de 14h à 18h : animations pêche, exposition sur la faune et la flore, et joutes de 18h à 20h. dimanche, de 10h à 19h : tyrolienne, big air bag, paddle, blob jumps, canoés... jeux pour les tout-petits et de 19h à 20h, courses d'avirons. Plus d’infos auprès de l'Aviron villeneuvois : 06 63 86 84 09.

  • 26/07/17 | Des pompiers aquitains en renfort dans le Sud-Est

    Lire

    Suite aux incendies dans le midi de la France et à la demande du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC) du Ministère de l'Intérieur, les SDIS de la Gironde, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne ont engagé des personnels et des moyens en renfort au profit de la zone de défense Sud-Est, depuis ce mardi 25 juillet. Des renforts composés de 64 sapeurs-pompiers, 4 camions citerne de 6000 litres et 8 camions citerne de 4000 litres. Ce dispositif est commandé par le lieutenant-colonel Jean-Luc Gardère, du SDIS de la Gironde.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | L'AAPrA au diapason des attentes des consommateurs français

07/06/2013 | Lors de l'Assemblée Générale de l'AAPrA, Pascale Hebel, Directrice du département consommation du CREDOC a analysé les attitudes des consommateurs alimentaires en temps de crises

Pascale Hebel, Directrice du département consommation du CREDOC

Qu'elles soient économiques ou alimentaires, Les crises modifient souvent fortement les attentes et comportements des consommateurs. Parmi les nombreuses données fournies par la scientifique du CREDOC, la notion de traçabilité et l'attachement des consommateurs à celle-ci apparaissent comme essentiels. Une bonne nouvelle pour l'Agence Aquitaine de Promotion d l'Agroalimentaire qui à travers sa démarche « Sud ouest-France », lancée en février 2012 avec la Région Midi-Pyrénées, fait justement le pari de la valorisation de l'origine des produits.

A travers les diverses actions menées en 2012 pour la promotion des filières et produits de la région, l'AAPrA communique sur des notions de gastronomie, d'origine régionale par la mise en valeur du lien entre le produit, son producteur et son territoire de production et enfin de convivialité des moments partagés autour de ces produits. Trois notions fortes également mises en avant par la récente bannière Sud Ouest France portée par l'AAPrA et l'IRQUALIM, son homologue en Midi Pyrénées. "Sous cette bannière ne sont en effet représentés que des produits garantis d'origine sud ouest", rappelle Jean-Pierre Reynaud, vice président du Conseil régional d'Aquitaine. Au regard des analyses de Pascale Hebel, ce choix de valoriser gastronomie, convivialité et origine et résolument le bon, et plus encore en ces temps de crise financière mais aussi alimentaire liées dernièrement à la fraude sur la viande de bœuf.

Consommation régionale, consommation durable En effet, si des études présentées ressort une évolution importante dans les modes d'alimentation des français en fonction de leur âges, les jeunes étant à la fois plus nomades mais aussi plus économes sur leur budget alimentation, certaines caractéristiques du repas "à la française" demeurent. Parmi elles, la prise de trois repas par jours à des horaires réguliers, l'attachement à un repas partagé, et donc à une certaine convivialité, plutôt qu'à un repas en solo... De même, même si en cette période de crise la tendance va à l'appauvrissement de la diversité alimentaire, la notion de gastronomie reste présente à l'esprit des français. Si la crise économique actuelle semble confirmer «la mise en place d'un comportement durable de frugalité» , le consommateur choisit de plus en plus ses produits au regard d'un critère de consommation régionale. Une consommation qui dans son esprit va dans le sens d'une consommation durable, et notamment moins coûteuse en production de carbone.

Confiance dans le producteurCette tendance à l'achat régional est également à rapprocher d'un souci important de traçabilité, précise Pascale Hebel. « En 1996, la crise de la vache folle a été un choc qui a vraiment changé les choses, il a fallu 5 ans pour que la viande de bœuf reviennent à son niveau d'avant crise » rappelle-t-elle. Quant à la récente affaire Spanghero, s'il n'y a eu aucune incidence sanitaire, mais uniquement de la fraude, « ça a beaucoup perturbé les consommateurs qui n'accordaient déjà pas une grande confiance en l'industrie agroalimentaire». D'où également «une plus grande confiance auprès du producteur ou du petit commerçant du coin».
«Origine régionale, gastronomie et lien social, les valeurs de l'AApra semblent être les bonnes!» se satisfait Jean-Pierre Reynaud. L'AAPrA, en toute logique, continuera dans cette voie dans les années à venir, pour promouvoir les produits régionaux.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1166
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !