Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L'affaire Michelito relance la polémique sur les corridas en France

12/08/2008 |

Le jeune franco-mexicain Michelito

Mercredi soir, à Hagtemau, dans les Landes, le jeune apprenti torero franco-mexicain Michelito était l'attraction de la besserade (corrida pour débutants). A seulement 10 ans, il est déjà une star dans son pays, mais en France, sa présence interpelle. « Ce gosse a tué son premier taureau à six ans au Mexique.

A un âge, où les autres enfants jouent au football, on lui apprend à tuer, à l'arme blanche...», s'insurge la nîmoise Claire Starozinski, fondatrice de l'Alliance anti-corrida, créée en 1994. « Ces critiques sont absurdes. La besserade est une corrida avec de jeunes veaux, pas des taureaux ! Il n'y a ni mise à mort ni banderilles », s'emporte Béatrice Brèthes, directrice de l'école taurine d'Hagetmau.
Saisi par l'Alliance anti-corrida pour mise en danger d'autrui et travail clandestin d'un enfant, le procureur de la République de Mont-de-Marsan a confirmé l'absence d'infraction pénale. Mais, le week-end dernier, l'association avait obtenu gain de cause dans le Sud-est. Le préfet avait demandé l'annulation des spectacles prévus à Fontvieille et Arles. Ce qui n'a pas découragé le directeur de l'école taurine d'Arles, Paquito Leal, qui a reprogrammé le spectacle hier soir.
Pour autant, Claire Starozinski, la chef de file de l'alliance anti-corrida, qui compte 17 000 adhérents à sa newsletter, y voit le signe que les mentalités évoluent. « Depuis trois ans, il y a une prise de conscience des Français, grâce aux vidéos sur Internet montrant la torture infligée aux taureaux ». Si l'on en croit un sondage réalisé en octobre 2007 par LH2, 72,2% des français sont contre la corrida. Aujourd'hui, un nombre important de personnalités soutiennent les anti-corridas. Parmi elles, Geneviève de Fontenay, la présidente du comité Miss France, le chanteur Renaud, le généticien Albert Jacquard...

Le phénomène est récent. « L'opposition anti-corrida a été muselée pendant presque un siècle et demi. Car, dès 1853, lorsque Napoléon III et sa femme, l'impératrice Eugénie, ont amené la corrida en France, la Société protectrice des animaux (SPA) a créé une section anti-corrida. Mais, la presse en parlait peu », rappelle Elisabeth Hardouin-Fugier, auteur de « Histoire de la corrida en Europe du XVIIIème au XXIème siècle » (éditions Connaissances et Savoirs, 2005). « Ce qui a sauvé le mouvement, c'est Internet. Ainsi, en 1998, l'organisation américaine Shark, dirigée par Steve Hindi, a « forcé » la firme multinationale Pepsi Cola, à retirer son soutien financier aux corridas au Mexique, grâce à son site Internet et aux vidéos qu'elle a diffusé dans toutes les grandes villes américaines, via des véhicules équipés de grands écrans », poursuit-elle.

Vers une interdiction de l'accès aux corridas pour les mineurs ?
Aujourd'hui, la France est en retard sur son voisin espagnol, si l'on en croit Isabel Marcoux, la présidente franco-espagnole du Flac (Fédération des luttes pour l'abolition des corridas), qui regroupe 19 associations. « En Catalogne, depuis 2004, les enfants de moins de 14 ans n'ont plus accès aux corridas. La même année, Barcelone, a été déclarée ville anti-taurine par le deuxième adjoint au maire de l'époque, Jordi Portabella », rapporte cette barcelonaise. « Une bonne moitié des députés européens est très ancrée dans la défense de l'animal », confie Michel Rocard, député européen, qui a manifesté devant les arènes de Bayonne le week-end dernier.

Un observatoire des cultures taurines
« Les choses bougent », assure Christophe Marie, le numéro 2 de la fondation Brigitte Bardot. Ainsi, le 25 septembre 2007, Muriel Marland-Militello, député UMP des Alpes-Maritimes, a déposé à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à interdire tous les sévices graves envers les animaux. Le 28 septembre 2007, Jean-Pierre Brard, député communiste de Seine-Saint-Denis a, quant à lui, demandé une loi interdisant l'accès aux courses de taureaux, aux mineurs de quinze ans. Les anti-corridas ont été reçus à ce sujet l'été dernier par Nicolas Sarkozy, qui ne s'est, à ce jour, pas positionné.

De leur côté, les aficionados organisent leur défense. Un observatoire des cultures taurines a été créé en mars dernier. « L'objectif est de rétablir la vérité. Les taureaux ne sont pas maltraités. Il y a un contrôle permanent des vétérinaires, lors des corridas », explique son président, André Viard, ancien matador. Par ailleurs, pour la première fois, le ministère de l'Agriculture a organisé, entre mars et juin, des rencontres « animal et société », à l'issue desquelles 34 mesures pour le bien-être de l'animal ont été prises. Des « mesurettes » selon Brigitte Bardot. André Viard, lui,se dit satisfait. « Nous représentons un nombre important d'électeurs et une culture locale », rappelle Béatrice Brèthes.

Nicolas César

Partager sur Facebook
Vu par vous
342
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
jo | 20/08/2008

Lorsque j'etais petite, j'ai pleuré devant un poulet roti et ai refusé d'en manger. Je connais qq qui n'a jamais accepté de manger de viande.
Que ce jeune garçon ait tué à 6 ans n'allège pas complètement sa responsabilité, celle des parents est énorme. Mais... il aurait pu dire non. Aussi, je n'ai pas de sympathie pour un petit "voyou" sans scrupule.
Dans un becerrada, on torée des veaux mais on les y tue. On leur plante des banderilles. Mais enfin fichez la paix aux animaux. Si vous avez du mal à b..., changez de femme. Pour jouir, les humain sont prêts à toutes les turpitudes. J'ai rien contre, si personne n'en souffre.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !