Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/09/20 | Dordogne : l'école de Savignac face à un foyer de coronavirus

    Lire

    L’école supérieure de management en hôtellerie-restauration de Savignac-les-Églises, qui accueille 374 élèves, est désormais touchée par l’épidémie du coronavirus. Mercredi 23 septembre, neuf cas ont été dépistés dans la communauté étudiante, puis 30 cas à la date du 28 septembre. La Direction Générale de la CCI Dordogne et la Direction de l’Ecole, en liaison avec l’ARS, ont décidé de passer toutes les formations en distanciel à partir du lundi 28 septembre pour une durée de deux semaines.

  • 28/09/20 | Pierre Hurmic salue l'entrée au Sénat de Monique de Marco

    Lire

    Réaction enthousiaste du maire de Bordeaux après l'élection en Gironde de Monique de Marco: "C’est une victoire historique pour l’écologie politique. Après avoir gagné Bordeaux, mais aussi Artigues et Carbon Blanc sur la métropole qui ont rejoint Bègles, les écologistes viennent de démontrer leur capacité de conviction sur l’ensemble des territoires girondins. Monique de Marco et le nouveau groupe écologiste porteront au Sénat, avec force et compétence, les causes du climat, du respect du vivant, de la justice sociale et des droits humains. Ils pèseront pour concrétiser rapidement les 149 propositions issues de la Convention citoyenne pour le climat."

  • 28/09/20 | L'Hermione compte repartir au printemps 2021

    Lire

    L'Hermione pourrait repartir au printemps 2021, a annoncé vendredi le président de l'association Hermione-Lafayette Olivier Pagezy : « Dans le cadre du plan de relance, le ministère du tourisme a un budget pour faire la promotion de la France à l’étranger et il a bien compris le rôle d’ambassade que peut jouer L’Hermione ». Atout France travaille avec l'association sur un projet de voyage dans les pays européens «les plus susceptibles de venir chez nous», pour y porter les couleurs de la région.

  • 28/09/20 | Le traité d’unification allemande fête ses 30 ans à Limoges

    Lire

    Le 2 octobre, la Maison de l’Europe Direct Limousin fête les 30 ans du traité d’unification allemande ainsi que la présidence allemande du Conseil de l’Union Européenne. Au cours de cette journée de célébration à l’Espace Simone Veil, le public pourra découvrir l’exposition « Au coeur de l’Allemagne » et les structures travaillant dans le cadre des relations franco-allemandes. Des conférences autour de cette thématique sont également organisées. Entrée libre et gratuite.

  • 28/09/20 | L’agglo de Royan soutient les entreprises face au Covid19

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique vient de décider une aide d’un million d’euros pour soutenir la trésorerie des entreprises qui ont été touchées par la crise sanitaire. Cette subvention de fonctionnement sera versée aux entreprises de moins de 20 salariés et aux associations employeuses résidant sur le territoire communautaire. Le dossier de demande d’aide doit être déposé avant le 30 octobre et est disponible sur le site de l'agglo.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L'affiche 2018 des Fêtes de Bayonne 2018 casse les codes

27/02/2018 | Exit, le Roi Léon, le fond rouge traditionnel, Glawdys Esnault qui a remporté le concours de la célèbre affiche des Fêtes inspirée des premières œuvres de Saez. Son frère, habitué des Fêtes qui l'a incité à participer

Affiche Fêtes Bayonne 2018

L'hiver, l'esprit festayre est en sommeil mais bien présent dans le subconscient. En effet, six mois avant le fameux lancer de clés depuis le balcon de la mairie de Bayonne le 25 juillet, 11 214 personnes ont participé au vote, entre autre via internet, pour déterminer le lauréat ou la lauréate parmi cinq finalistes. Et c'est une jeune artiste qui vit entre Montauban et Paris qui a remporté ce concours 2018.

"Le changement c'est maintenant! " auront pu commenter les premiers témoins de la divulgation du concours annuel de l'affiche des Fêtes de Bayonne 2018. En effet le fond bleu qui rappelle un ciel d'été à l'occasion d'un feu d'artifice dont les clés feraient partie des fusées et cette croix basque (Lauburu en euskara) d'où semblent émerger les acteurs de la symbolique: festayres, bandas et toros prend indiscutablement à contre-pied les codes, on peut le dire ainsi, habituels.

Cette affiche qui colle à la liesse annuelle depuis 1938 fait partie des joyaux de la couronne du Roi Léon que se sont disputés cinq finalistes, Perrine, Flora, Aurore Claude et Glawdys. C'est cette dernière, Glawdys Esnault,  qui a décroché la cocarde à l'issue de l'addition des votes de la commission extra-municipale des fêtes présidée par Henri Lauqué avec 39,42% des suffrages, devant Flora  Roliers, (28,46%), Claude Davancens (20,34%), Perrine Honoré, (6,13%) et Aurore Brunet (5,65%).

Henri Lauqué s'est tout d'abord réjoui, comme le maire de Bayonne et président de la Communauté Pays basque Jean-René Etchegaray, de l'étonnante participation des votants: 11 214 personnes se sont exprimées via internet dont 728 depuis le Musée basque et de l'Histoire de Bayonne en bord de Nive où étaient exposés les cinq projets entre le 10 et le 25 février et que sont allés admirer 1652 visiteurs. "Un nombre inférieur à l'année précédente, mais il est vrai que nous avons eu le temps le plus pourri", commentait Henri Lauqué. Sans surprise 62,28% des votes (6984) proviennent des Pyrénées-Atlantiques et des Landes dont 33% (2311) de Bayonne.

Jean-René Etchegaray a savouré avec délectation la provenance des autres suffrages: de la France entière, de Dunkerque à Nice et de Brest à Strasbourg en passant par l'Outre mer. Mais la surprise provient de votes venus du monde entier, des États Unis, (Boston, Bakersfield, New York), Maroc, Algérie, Espagne, Suisse, Allemagne, de nombreuses villes d'Afrique, comme Douala, Kinshasa, Brazzaville; du Qatar, voire d'Hawaï et de Thaïlande. Mais là on peut imaginer qu'il s'agit de surfeurs expatriés. Dont certains font le voyage pour la grand-messe du mercredi 25 juillet avec le lancer de clé auquel Gwladys participera au 29 juillet.

Enfin avant de dévoiler l'œuvre dissimulée derrière un tissu vert, Henri Lauqué, comme Jean-René Etchegaray et Yves Ugalde (notre photo) se sont réjouis de constater la symbiose d'appréciation entre le jury de la commission extra-municipale et celle du public. Parfois Vox populi est vox Dei...

"Je me suis inspirée des anciennes affiches  d'Arnaud Saez"

"Les anciennes affiches d'Arnaud Saez m'ont inspirée, c'est un choix que j'assume tout à fait. Ses affiches sont joyeuses et simples et j'ai cherché à créer la mienne à partir d'un symbole fort, la ronde à partir d'une croix basque", souligne en préambule cette jeune graphiste blonde installée à Montauban qui connaît les classiques. "Je pensais même à plusieurs croix comme des rondes qui se démultiplieraient, mais en affiche cela ne fonctionnait pas.  Alors je n'en ai gardé qu'une en me disant qu la base de toutes les rondes, il y avait la famille. La famille, c'est la ronde qui crée toutes les rondes"

Et Glaxdys de poursuivre: "C'est mon frère qui participe depuis plusieurs années aux Fêtes de Bayonne qui m'a encouragé à m'inscrire à ce concours. " Le ciel bleu qui fait office de fond comme la répartition des clés et des pictogrammes qui ont inspiré l'artiste illustre aussi ces feux d'artifice de l'été, spectacles oh combien familiaux. Enfin comme cela figurait sur le cahier des charges, Glawdys n'a pas omis d'intégrer dans la ronde, inscrite en lettres immaculées: "Baionako Bestak " et "Las Hestas de Baiona" ("les fêtes de Bayonne" en français conventionnel) au nom de la bonne entente des cultures basque et  gasconne qui se déversent paisiblement entre Nive et Adour.

Chacun aura noté outre l'absence des couleurs rouge et vertes du Pays basque, celle remarquée de Léon, roi de Bayonne et jusque-là incontournable monarque du visuel de ces fêtes qui rassemblent un million de festayres chaque année. Un élu présent dans la salle des mariages a lancé.... "Cela lui refroidira la tête...!" C'était semble-t-il encore sa fête hier matin! Allez savoir pourquoi...

Ces célèbres Fêtes de Bayonne deviendront-elles désormais payantes?

Depuis l'an dernier, une question devient récurrente: les Fêtes de Bayonne vont-elles devenir payantes? Le maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray ne cachait pas, ce matin encore, que la question était à l'étude.  "Depuis l'an dernier, les mesures de sécurité ont encore augmenté pour les raisons que chacun connait et qui sont la condition de leur pérennité. Mais elles ont un coût. Le budget?  1 700 000 euros pour la Ville. (NDLR.- comme au contribuable bayonnais). Certes, elles génèrent un économie non négligeable mais leur coût devient un peu pesant. "Sur un million de festayres, vous vous doutez bien, qu'il n'y a pas que des Bayonnais aux Fêtes de Bayonne. Nous étudions toutes les pistes et les moyens de faire appliquer cette contribution."

L'an dernier, pour des raisons de sécurité, la ville aux remparts avait été bouclée et quatre accès matérialisés pour pénétrer au cœur de la Fête, du Grand au Petit Bayonne. L'étape suivante consisterait-elle à les "habiller" l'été prochain de guichets d'entrée?

Certains avancent déjà un pass accès au prix de 5 euros la journée. D'autres souhaiteraient que Dieu reconnaisse les siens, c’est-à-dire des Bayonnais soient dispensés de cette contribution. La question est posée. De toute façon, Jean-René Etchegaray le maire et Henri Lauqué n'attendront pas les calendes grecques pour prendre une décision.

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
22481
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !