Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/02/20 | Municipales: 6 communes sans candidats dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Dans les 546 communes des Pyrénées-Atlantiques, 11 088 candidats se sont déclarés pour 7392 sièges à pourvoir. A Arrien, Urost, Higuères Souye, Pardies Pietat, Etsaut et Escout aucun candidat ne s'est présenté. Aucune élection ne pourra être organisée pour ce 1er tour. De nouveaux candidats pourront se déclarer entre les 2 tours et les élections pourront ainsi se tenir au 2nd tour. Si aucune candidature n’intervient pour le 2nd tour. Le préfet de département nomme alors une délégation spéciale chargée de gérer les affaires courantes de la commune et d’organiser de nouvelles élections dans un délai de 3 mois.

  • 28/02/20 | Création d'un nouveau label "Les Sentinelles du Goût"

    Lire

    « Les Sentinelles du Goût ». Tel est le nom du nouveau label créé de concert par l’Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine et trois étudiantes de Licence Pro "Valorisation, Animation et Médiation des Territoires Ruraux" de l’Université Bordeaux Montaigne. Ce label a pour but de protéger et de valoriser les savoir–faire et les goûts des produits traditionnels de la région.

  • 28/02/20 | Pour l'Arche en Charente, transformation numérique rime avec inclusion

    Lire

    L'association l'Arche en Charente encadre les activités de plusieurs établissements médico-sociaux, dont 3 ESAT pleinement insérés dans le tissu économique local à de multiples étapes de la filière du Cognac, de la production à l'expédition. L'association, lancée dans une profonde transformation numérique, vient d'obtenir une aide de 88 330 € de la Région (50% du budget prévisionnel). Et pour cause, le projet se double d'une démarche d'inclusion numérique au profit de ses employés en situation de handicap mental. Un atout majeur pour leur réinsertion professionnelle en milieu « ordinaire ».

  • 28/02/20 | Exposition "Espace Nature" à Rochefort Océan (17)

    Lire

    Du 25 février au 28 mars 2020, l’Expo Espace Nature aura lieu à Rochefort Océan, pour le plaisir des visiteurs qui découvriront au fil des photographies un périple de 18 mois sur le thème de l’écohabitat. L’occasion de découvrir d’autres modes et matériaux de construction en accord avec l’environnement. A travers ces images, l’exposition tend à ouvrir le champ des possibles dans l’esprit des visiteurs, en encourageant l’émergence de nouvelles pratiques.

  • 27/02/20 | L'octogénaire qui avait attaqué la mosquée de Bayonne est décédé

    Lire

    Claude Sinké, 84 ans, soupçonné d'être l'auteur de l'attaque de la mosquée de Bayonne qui avait fait deux blessés est décédé. Placé en détention provisoire au Centre pénitencier de Mont-de-Marsan, le procureur de la ville a indiqué qu'il était décédé mercredi après avoir été conduit aux urgences de l'hôpital, son état de santé s'étant aggravé. Il disait vouloir "venger l'attentat de Notre Dame de Paris" dont il pensait que la responsabilité de l'incendie incombait à des musulmans.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L’Afrique face au cancer : un enjeu pour les organisations humanitaires

21/03/2019 | Les plans cancer et l'investissement sont encore trop faibles dans la plupart des pays africains pour dépister à temps la maladie.

Conférence cancer Les Afriques dans le monde

Le 21 mars, deux intervenantes de Médecins sans frontières (MSF) intervenaient à Sciences Po Bordeaux, au sein du laboratoire de recherche « Les Afriques dans le monde ». Autour de jeunes doctorants et d’enseignants chercheurs notamment, le docteur Claire Rieux et Aurélie Brousse ont présenté des perspectives d’évolutions de la maladie et les moyens mis en place par l’organisation pour traiter au mieux le cancer.

Monique Castaignède, chercheure associée au laboratoire et docteur en sciences politiques à l’initiative de cette conférence explique la position du LAM : « Nous souhaitons attirer l’attention autour de cet enjeu, particulièrement à l’approche du G7 ». Le sommet des grandes puissances mondiales se tiendra en effet en août prochain à Biarritz.

L’urgence aujourd’hui est d’établir une trajectoire de recherche et des dispositifs de traitements dans des pays où le cancer est souvent détecté trop tardivement, moment où aucun espoir de guérison ou de soin ne subsiste. Les estimations actuelles font part d’une augmentation de 78 % des cancers dans les 20 prochaines années. 60 % d’entre eux seront localisés dans des zones géographiques dites « intermédiaires » : Afrique, Asie et Amérique latine.

Devenue une des grands objectifs de l’Organisation Mondiale de la Santé, la lutte contre le cancer est tout de même un enjeu relativement récent à l’échelle mondiale. Cependant, le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom, a annoncé sa volonté « d’éradiquer le cancer du col de l’utérus » dans les prochaines années.

Penser l’évolution de la maladie

En 2018, on dénombrait 18 millions de nouveaux cas de cancer et 9,5 millions de décès liés. Les situations géographiques montrent encore la surreprésentation de la maladie dans les pays riches. On y estime le nombre de cas supérieur à 250 pour 100 000 habitants. Une proportion qui tombe à 150 en Afrique. « Mais nous savons qu’il y a une sous-estimation sur ce continent, les chiffres ne sont pas exacts », précise le docteur Claire Rieux.

L’inquiétude réside dans l’évolution de la maladie. Dans les pays du Nord, la mortalité liée au cancer diminue. En Afrique, elle augmente. L’exemple le plus frappant est celui des cancers pédiatriques. En France, 85 % d’entre eux sont guéris. En Afrique, ce chiffre tombe à moins de 40 %. Et les prévisions ne sont pas optimistes. Le nombre de cancers devrait augmenter de 100 % en Afrique dans les 20 prochaines années et « seulement » de 23 % en Europe.

Cette explosion du nombre de cas s’explique par un phénomène : la transition épidémiologique. C’est l’étape au cours de laquelle les maladies infectieuses et périnatales deviennent marginales tandis que les maladies chroniques, le plus souvent non transmissibles, se développent. De nombreux pays du continent africain sont en train ou vont bientôt vivre cette transition. MSF essaye ainsi d’anticiper les besoins.

L’investissement étranger, une nécessité

En Afrique de l’Est, la présence américaine est indispensable au niveau sanitaire. Dans des pays anglophones, l’implantation de structures et ONG venues des États-Unis s’est faite naturellement. L’Afrique francophone est peu privilégiée par ces fondations en raison de la barrière de la langue. MSF essaie ainsi de développer de nouvelles actions, parallèlement aux soins humanitaires de première nécessité.

Au Mali, les chiffres ont fait état de 13 000 nouveaux cas en 2018, et 10 000 décès. Le taux de survie dans les 5 ans suivant la détection de la maladie est d’à peine 15 %. Des données qui expliquent pourquoi les habitants jugent souvent le cancer « pire que le Sida », virus dont le traitement est gratuit. En effet, les soins sont souvent onéreux et plus de 50 % de leur coût revient au patient, contre moins de 15 % en France. Autre cause, un dépistage souvent tardif de la maladie, à un stade trop avancé qui rend le traitement trop peu efficace.

Ainsi à Bamako, où les malades doivent naviguer entre quatre centres de soins, MSF travaille en partenariat avec le service hémato-oncologie du centre hospitalier universitaire de la ville. « Normalement, nous privilégions les structures autonomes, les partenariats sont rares », mentionne Claire Rieux. Les principaux cas à traiter sont ceux liés aux cancers du sein, du col de l’utérus ou encore du colon. En deux mois (décembre 2018 et janvier 2019), le service a déjà accueilli 83 nouveaux patients et réalisé 348 consultations.

Marianne Chenou
Par Marianne Chenou

Crédit Photo : Marianne Chenou

Partager sur Facebook
Vu par vous
2767
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !