Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L'Agropole d'Agen au service des entreprises

19/06/2007 |

Vue aérienne de l'Agropole

Inaugurée en 1990, Agropole, la plus grande technopole agro-alimentaire de France, accueille aujourd'hui à Agen, sur près de 70ha, 109 entreprises qui génèrent quelques 1900 emplois. Ayant pour vocation principale l'aide à la création d'entreprises agro-alimentaires et l'accompagnement de l'entrepreneur, l'action de l'Agropole contribue d'une manière importante au développement de l'industrie agro-alimentaire en Aquitaine.

L'Agropole, créé à l'initiative de Jean François-Poncet, alors Président du Conseil Général de Lot-et-Garonne; avec le concours des Chambres Consulaires et du Conseil Régional d'Aquitaine, devait répondre à toute une tradition et un savoir faire agro-alimentaire déjà fortement représentés dans la région. Ceci dans une logique de relancement du secteur par la mise en place, pour les entrepreneurs et créateurs de produits, de conditions favorables au développement de leur production. "On a trouvé nécessaire de développer une industrie de "3ème génération" avec une technologie de production fondée sur le marketing; dont un de ses pricipaux piliers serait l'aide à la création d'entreprises agro-alimentaires." explique M. François-Poncet.

Une variété de services


La technopole est ainsi divisée en trois ensembles. L'«Agropole Service» assurant la gestion du site et le suivi du processus de création d'entreprise par l'intermédiaire d'une Pépinière d'Entreprises; ensuite la partie «Agropole Entreprise» qui accueille toutes les entreprises, de services et de production, implantées sur le site; enfin l' «Agrotec», un ensemble destiné à l'assistance technique aux entreprises et à la mise au point de leurs produits. C'est donc une trentaine de personnes qui restent, en permanence, à la disposition des entreprises en voie de création ou déjà installées sur place. "Le côté innovant du site est justement cette possibilité donnée au créateur de tester son produit sur place et lancer sa production, sans aucune obligation pour autant de s'installer sur la technopole." souligne M. François-Poncet.

L'Agropole c'est aussi une offre de formations agrolistiques «à la carte», adaptée aux besoins des entreprises. Le centre prend soin par ailleurs, d'offrir aux entreprises les meilleurs conditions d'accueil pour leurs clients. Ceci se traduit par plusieurs hôtels d'entreprises, un centre de conférences d'une capacité de 130 places, 3 salles de réunion ainsi qu'un visio-centre destiné aux visio-conférences. Le site web de la technopole est particulièrement intéressant. Riche en informations, il décrit notamment toutes les démarches nécessaires à la création d'une entreprise agro-alimentaire, permet des rendez vous en ligne avec les responsables des principaux services du centre, donne des conseils techniques de production etc.

Du berceau jusqu'à...

L'action de l'Agropole est donc ciblée, avant tout, sur l'aide à la création d'entreprises agro-alimentaires. Dans le cadre de La Pépinière, qui accueille actuellement une vingtaine d'entreprises, la technopole assure jusqu'à 23 mois d'accompagnement gratuit, de l'idée à l'implantation industrielle. «Les seuls frais concernent l'emploi des services communs, l'utilisation et la location des locaux etc.» explique Jean-François Runel-Belliard directeur de la Communication. Les entrepreneurs semble en général satisfaits par l'ensemble des services proposés à l'Agropole."Grâce à leur accompagnement, je suis devenu chef d'entreprise du jour au lendemain."; "L'Agropole offre surtout la possibilité de démarrer sa propre production sur place, dans des locaux bien équipés ; Ce fut l'une des raisons principales pour laquelle j'ai quitté les Landes." avouele directeur d'une entreprise spécialisée dans la fabrication de confisseries régionales.

Chaque nouveau créateur est soutenu dans sa démarche par deux chefs de projets. La mise au point des produits s'effectue ensuite dans le Centre de Ressources Technologiques - «Agrotec». Celui-ci est équipé d'une Plateforme d'essai; d'un Laboratoire d'analyses physico-métrique où on assiste au passage de la recette «cuisine» à la recette industrielle et d'un Laboratoire d'analyse sensorielle. L'assistance technique y est assurée par une quinzaine d'ingénieurs-techniciens. Une fois passé au stade de l'implantation industrielle, l'entrepreneur peut bénéficier de quelques 3800m2 d'usines de production multi-utilisateurs ainsi que d'une Plate-Forme Froid et d'Allotissement de 5000m2.

L'innovation, la clé du succès

Un autre élément important de l'action de l'Agropole, visant à promouvoir la production agro-alimentaire, fut le lancement, en 1994, du Concours National de la Création d'Entreprises Agro-alimentaires. Sont récompensés les projets innovants et viables économiquement. „On insiste particulièrement sur l'innovation, car il faut tenir compte du fait que si on veut réussir sur ce marché, il est impératif de proposer quelque chose d'original." souligne M. Runel-Belliard. Les projets (environ 250 par an) passent dans un premier temps par une pré-sélection à l'Agropole; cinq ou six sont finalement retenus et présentés à un Jury indépendant d'experts, qui récompense trois projets. Les lauréats bénéficient d'un chèque de 3000€ ainsi que de plusieurs prestations. Celles-ci deviennent plus importantes encore, une fois que les lauréats auront décidé de s'installer à l'Agropole d'Agen.

Piotr Czarzasty

 

 

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
1533
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !