Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

13/02/21 : Charente-Maritime: La préfecture signale des plaques de glace localisées notamment au droit des îlots. La circulation est délicate du côté de Mirambeau, Lorignac, Montendre, Archiac (D699), Jonzac (D28) et Pérignac (D732). Le salage est en cours.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/21 | Une nouvelle gamme de produits bio et sans sucres dans le Pays Basque

    Lire

    A Bardos (64), Elikatxo produit, transforme et commercialise des jus de fruits et des soupes. Afin d’élargir sa gamme de produits bio et sans sucres, l’entreprise doit créer une ligne de production automatisée. Pour aider la société dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué une subvention de 30 270 euros lors de sa dernière commission permanente.

  • 25/02/21 | Mimizan va accueillir un tiers-lieu

    Lire

    Mimizan, territoire assez isolé en dehors de l’été, a décidé de créer un tiers-lieu, au travers de l’association « Lily dans les étoiles », pour permettre aux habitants de se rencontrer, d’échanger, de travailler mais aussi pour favoriser le lien social. Cette association, constituée d’une quarantaine de professionnels locaux issus de secteurs divers, souhaite avec ce tiers-lieu créer un pont entre le dynamisme économique de la saison estivale et l’activité des résidents à l’année. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 60 000 euros.

  • 25/02/21 | Dordogne : Rubi Cuir forme tous ses salariés

    Lire

    A Boulazac, Rubi Cuir fabrique des pièces de maroquinerie pour le secteur du luxe. Afin d’acculturer les salariés à ces savoir-faire particuliers, l’entreprise a mis en place un parcours de formation interne afin de professionnaliser rapidement les nouveaux salariés. Les enjeux de développement de l’entreprise portent aussi vers une professionnalisation des formateurs. Pour les aider à cela, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué à l’entreprise une aide de 67 708 euros.

  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L’allocation de rentrée scolaire versée à près de 65 000 familles girondines

20/08/2020 | Mardi 18 août 2020, 64 819 familles girondines ont perçu l’Allocation de rentrée scolaire pour faire face aux dépenses de la rentrée.

Christine Mansiet, Directrice de la Caf

L’Allocation de rentrée scolaire, qui aide les parents aux revenus modestes à payer les fournitures scolaires de leurs enfants, et autres dépenses liées au début de l’année académique, a été délivrée mardi 18 août, et oscille entre 470 et 504 euros. Son montant a exceptionnellement été augmenté de 100 euros cette année, par enfant, en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Christine Mansiet, directrice de la Caf de la Gironde depuis octobre 2019, a détaillé les modalités de l’Ars, mardi 18 août, lors d’une conférence de presse donnée dans les locaux de l’organisme départemental à Bordeaux. Experte en politiques sociales et familiales, elle a également exposé sa volonté d’impulser une nouvelle dynamique pour la Caf de la Gironde, ses allocataires et ses partenaires.

Ars 2020 : pour qui et combien ?

En Gironde, 103 445 enfants sont concernés, ce qui représente un montant financier global de 49 554 615, 14 €. Un montant toujours plus élevé, année après année, compte tenu de l’attractivité de la métropole bordelaise. Un effet démographique donc, couplé à une meilleure connaissance des services de la Caisse d’Allocations familiales de la Gironde de la part des bénéficiaires, expliquent l’augmentation annuelle du nombre d’allocataires.

Tableau Allocation de Rentrée Scolaire en Gironde 2020Soumise à une condition de ressources, l’Allocation de rentrée scolaire est attribuée pour chaque enfant âgé de 6 à 18 ans – né entre le 16 septembre 2002 et le 31 décembre 2014 inclus, ou inscrits en CP - scolarisé dans un établissent public ou privé, ou bien placé en apprentissage. Elle est modulée en fonction de l’âge de l’enfant. Et, bonne nouvelle cette année pour les foyers concernés : le montant de cette aide est plus élevé que prévu. En effet, en raison de la crise sanitaire du Covid-19, son montant a été exceptionnellement revalorisé de 100 euros par enfant. Il s’élève ainsi à 469,97 € pour les enfants de 6 à 10 ans, à 490,39 € pour les enfants de 11 à 14 ans et à 503,91 € pour les enfants de 15 à 18 ans.

Tableau Allocation de Rentrée Scolaire en Gironde 2020

Versée mardi 18 août par la CAF de la Gironde, cette aide permet d’assumer certaines dépenses liées à la rentrée des classes, en particulier cette année, la crise sanitaire ayant fait peser une contrainte supplémentaire sur le budget rudement mis à mal de nombreuses familles. Pour bénéficier de l’Ars, les ressources de 2018 ne doivent pas dépasser les plafonds ci-dessous :

Tableau Allocation de Rentrée Scolaire en Gironde 2020

Vers une simplification des démarches

Comment percevoir ces aides ? Les parents d'enfants de 6 à 15 ans n'ont aucune démarche à accomplir : elle est versée automatiquement le 18 août aux familles déjà allocataires qui remplissent les conditions. Pour les enfants qui auront 6 ans en 2021 mais qui entrent en CP cette année, la famille devra récupérer un certificat de scolarité auprès de son école, puis l’envoyer à la Caf. A noter que tout futur allocataire peut effectuer une demande d’Ars en téléchargeant le formulaire dédié sur le site caf.fr, et en le renvoyant à la Caf de la Gironde. Enfin, pour les jeunes de 16 à 18 ans, les familles doivent confirmer en ligne que leur enfant est toujours scolarisé, étudiant ou apprenti pour la rentrée académique de 2020. Inutile d’envoyer un certificat de scolarité, tout se fait dans l’espace Mon Compte sur le site de la Caf, ou bien sur l’application mobile « Caf – Mon Compte ». Les parents pourront bénéficier de l’Ars avant la rentrée s’ils font la télédéclaration pendant l’été, l’allocation de rentrée scolaire étant versée directement et automatiquement sur le compte bancaire ou postal de l’allocataire. Ainsi, comme Christine Mansiet l’indique lors de sa présentation : « La logique de ce système est de simplifier la vie des allocataires : tout ce qui peut être automatisé, l'est. »

En clarifiant cette procédure, le personnel de la Caf espère rendre cette aide plus accessible à tous. Il avait d’ailleurs pris le soin, dès juillet, de contacter, par mail ou bien par courrier, les familles éligibles afin de les inviter à effectuer les démarches nécessaires. Faciliter à tous l'accès aux droits est en fait l’une des ambitions de la Caf : toujours dans un souci de simplicité, elle souhaite communiquer davantage sur ce qu’elle est et sur ce qu’elle fait, notamment pour que la majorité de la population connaisse ses droits, et sache comment y avoir accès.

Des ambitions engagées républicaines

Acteurs majeurs de la solidarité nationale, les 101 caisses d’Allocations familiales présentes en France, couvrent près de 32,7 millions de personnes, dont 13,9 millions d’enfants. Pourtant, ses actions sont très souvent méconnues. Christine Mansiet a donc abordé, mardi, les ambitions de la Caf de la Gironde. Elle a aussi formulé le souhait de renouveler le dialogue social en définissant, avec l’ensemble de ses collaborateurs, une nouvelle dynamique collective autour du socle des valeurs de la Sécurité sociale. Elle entend développer un service public de proximité, performant, moderne, innovant et adapté aux enjeux du territoire. Par un modèle « avant tout résolument humain », elle aspire à être au plus près des besoins des allocataires. Elle explique : « Nous savons par exemple, qu’il est parfois très difficile de faire garder ses enfants sur certains horaires dits atypiques, lorsque les parents travaillent à l'hôpital, ou dans la restauration notamment. C’est aussi le cas pour les familles monoparentales, qui constituent 50% des familles bénéficiaires de l’Ars aujourd’hui. Et dans ces configurations, ce sont très majoritairement les femmes, et il faut insister là-dessus je crois, qui endossent la responsabilité pleine et entière de l'éducation des enfants, et qui se retrouvent en situation de précarité. Elles font partie de notre public cible à l’heure actuelle, et de plus en plus en raison des violences conjugales, et autres problématiques qui ont resurgi avec le confinement et la crise sanitaire. »

Des populations précarisées, à celles plus à l’abri, il s’agit pour la Caf de contribuer à garder une bonne cohésion sociale, dans le respect des valeurs de la République, au premier rang desquelles se placent la solidarité, l’entraide et la fraternité. Véritable acteur de la solidarité nationale et des politiques sociales sur le département de la Gironde, elle a pour principales missions, avec un budget de 1 977 millions d’euros, d’accompagner des familles (allocations familiales, financement des accueils des enfants et de la jeunesse, soutien à la parentalité, animation de la vie sociale), et de proposer des aides personnelles au logement ainsi que des aides dites de « solidarité » (revenu de solidarité active, prime d’activité, allocation adultes handicapés, etc). Son objectif est donc de présenter une large gamme de services, au plus près des besoins des habitants, pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales.

La Caf de la Gironde a finalement pour projet de fortifier et d’engager un dialogue actif avec ses partenariats existants, et d’en développer de nouveaux, par exemple avec des centres sociaux ou des missions locales, afin de mener des politiques sociales efficaces et adaptées à chaque territoire.

Justine Wild
Par Justine Wild

Crédit Photo : Justine Wild

Partager sur Facebook
Vu par vous
5342
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !