aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/05/16 : Ce matin, prologue à la manifestation de protestation contre la loi El Khomri, une centaine de militants de la CGT ont bloqué le port de Bayonne avant de rejoindre la manifestation pour asphyxier le rond point Saint- Léon, axe stratégique de la ville

24/05/16 : Concerts, spectacles de danse, bal sévillan et toro de fuego figurent, entre autres animations, au programme du festival Flamenco y feria qui se déroulera à Pau du vendredi 24 au dimanche 26 juin+ d'info

21/05/16 : Avec la commune d'Amorots, canton Pays de Bidache, le cap des 100 (sur 158) favorables à l'établissement public de coopération intercommunale unique du Pays basque, EPCI,(contre 33), a été franchi.Le préfet Durand peut en préparer l'arrêté le 31 mai.

17/05/16 : Après, s'être installé à l'hôtel Regina de Biarritz,les dix-sept joueurs en stage de l'équipe de Didier Deschamps sont allés s'oxygéner à Anglet, sa ville voisine, dans la foret de Chiberta où ils ont effectué une virée de une heure à VTT.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/05/16 | Chômage ALPC: + 0,4% en avril , France:-0,6%

    Lire

    En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A s'établit à 301 961: +0,4 %/mars (+1 329 ) (- 0,4 % sur 3 mois et + 0,1 % sur un an). France métropolitaine:- 0,6 %/mars - 1,2 % sur trois mois et de 0,6 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en avril 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,4 % pour les moins de 25 ans (–0,2 % sur 3 mois et –6,7 % sur un an), de 0,5 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–0,6 % sur 3 mois et –0,3 % sur un an) et de 0,3 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–0,1 % sur 3 mois et +5,8 % sur un an).

  • 25/05/16 | Le Ceser de la Région ALPC : oui mais au budget

    Lire

    Le CESER d'ALPC tout en approuvant le projet de budget considère comme essentiel que le Conseil régional conserve son rôle d’animateur du développement économique et social sur son territoire, en maintenant son action auprès du secteur associatif dans les domaines culturels et sportifs. Par ailleurs, "le CESER attire l’attention sur l’annonce par la Région d’une baisse structurelle des dépenses de fonctionnement. Cette stratégie aura des conséquences sur les politiques économiques, sociales et environnementales alors que les dépenses d’intervention sont souvent créatrices de richesse et d’emploi."

  • 25/05/16 | Un prix pour développer la langue occitane

    Lire

    L'Office Public de la Langue Occitane lance le Prix Jan Moreu sur l’innovation linguistique. Celui-ci récompense un projet exemplaire et innovant en termes d'actions, de produits ou services sur le thème de la transmission ou de l’utilisation de la langue occitane (événementiel, produit numérique, action de sollicitation ou sensibilisation de la population, outil pédagogique etc.)La candidature est ouverte aux personnes morales ou physiques majeures. Ce prix est doté d'une récompense pouvant aller jusqu'à 5 000 €. Renseignements sur ofici.occitan@gmail.com

  • 25/05/16 | Le moustique tigre surveillé dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Une surveillance du moustique tigre a été mise en place jusqu'au 30 novembre dans les Pyrénées-Atlantiques qui sont classées au niveau 1 du plan national anti-dissémination des virus du chikungunya, de la dengue et du Zika. Ce niveau signifie que le moustique Aedes albopictus est implanté et actif dans le département. Le plan d'action mis en place par les pouvoirs publics comprend une veille citoyenne permettant à chacun de signaler la présence de ce moustique sur www.signalement-moustique.fr , ainsi qu'une surveillance entomologique et épidémiologique.

  • 25/05/16 | Feu vert pour la LGV Bordeaux-Toulouse-Dax

    Lire

    La section travaux publics du Conseil d'État a donné ce mercredi son feu vert pour le projet de LGV entre Bordeaux, Toulouse et Dax. Le Secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, a assuré que le projet allait être déclaré d'utilité publique avant le 8 juin prochain. Plusieurs études seront nécessaires avant que le chantier, qui est pour l'instant estimé à plus de 9 milliards d'euros (360 kilomètres de ligne nouvelle), ne démarre officiellement, pas avant 2020.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Le Darwin Eco-Système tente d'inventer l'entreprise de demain

26/07/2013 | Installé dans l'ancienne caserne Niel, le Darwin Eco-système accueille des entreprises et des associations, des skateurs et des artistes.

Sylvain Barfety, directeur du développement économique d'Evolution, et David Boisseleau, président de l'association "Les Darwiniens"

Des open space, un espace de coworking, des salles de réunions... Mais aussi un hangar dédié aux cultures urbaines abritant un skatepark, et bientôt une pépinière d'entreprises, un espace de bien-être et un hôtel! Sur la rive droite de Bordeaux, au sein de l'ancienne caserne militaire Niel, le Darwin Eco-système propose un environnement surprenant et innovant. Une façon de répondre à la crise économique et écologique, à travers la création de nouvelles manières de travailler et de collaborer.

"Les espèces qui survivent sont celles qui s'adaptent et la diversité crée la richesse naturelle", déclare David Boisseleau, président de l'association "Les Darwiniens", qui regroupe les entreprises présentes sur le site Darwin, pour expliquer le nom du projet. Une soixantaines d'entreprises vertes ou créatives sont regroupées entre les murs de l'ancienne Caserne pour participer à cette nouvelle théorie de l'évolution, appliquée aux entreprises. L'idée de départ? Faire face à la concurrence des grands groupes, aux difficultés économiques et à la question de la transition écologique à travers une approche insolite du monde entrepreneurial. 

Favoriser les pratiques écologiques"Le projet repose sur trois valeurs : l'écologie, la coopération économique avec les autres entreprises, et la coopération territoriale avec les associations, les habitants ou l'université", poursuit David Boisseleau. La caserne Niel est devenue un bâtiment à basse-consommation d'énergie : pas de climatisation entre ses murs et des panneaux solaires sont installés sur un des toits. Mais ce n'est qu'une première étape vers la sobriété. L'association "Les Darwiniens" planche sur un projet de mesure de la consommation énergétique, et de transmission ludique de ces données aux membres de l'Eco-système.

Darwin Eco-SystèmeCrédit Photo  : David BOISSELEAU - Tous droits réservés

  Créer une symbiose entre les entreprises"L'intérêt du projet, c'est aussi de faire se rencontrer les entreprises et de décloisonner", affirme Sylvain Barfety, directeur du développement économique au sein d'Evolution, le propriétaire des lieux. L'association Les Darwiniens joue un rôle clé dans cette coopération. Réunis en commission, les membres participent à la gouvernance des lieux et réfléchissent à son avenir. Mais elle favorise également les contacts entre les soixante entreprises de l'Eco-Système, qui développent par la suite des projets communs. "Au départ, il y a parfois des réflexes de concurrence mais on arrive à travailler ensemble sur des projets concrets", décrit David Boisseleau, qui est également directeur de Platine, entreprise d'hébergement web, et qui travaille en collaboration avec des développeurs web installés dans la Caserne.

Relier l'entreprise au monde associatif ou universitaire Créer des liens entre les entreprises n'est pas la seule ambition du projet. "On veut aussi participer à la dynamisation de la cité", explique Sylvain Barfaty. En réunissant ces petites entreprises dans un même Eco-Système, l'idée est de peser plus lourd dans la vie du territoire : "Ensemble, on devient un pôle d'emplois et un générateur d'activités qui compte", continue Sylvain Barfety. Le projet Darwin passe aussi par des liaisons avec le monde associatif, culturel, sportif et universitaire. "On veut faire se rencontrer des personnes qui ne se rencontrent pas ou qui se méfient les uns des autres", affirme David Boisseleau.

Rencontrer les Darwiniens

Darwin Eco-Système

Un projet novateur, positif, porteur de valeurs : les Darwiniens seraient-ils un peu trop idéalistes ? "On ne veut pas devenir un repère de bobos autosatisfaits, le risque existe et c'est pour cela que l'ouverture vers l'extérieur et la mixité sociale sont essentielles", soutient Sylvain Barfety. Darwin n'a pas pour but de se développer sur d'autres insfrastructures, mais plutôt de voir ses idées se répandre. Une journée porte ouverte sera organisée en septembre pour les curieux qui voudraient découvrir cet Eco-Système et les valeurs portées par les "Darwiniens".

Crédit Photo  : David BOISSELEAU - Tous droits réservés

Philippine Robert
Par Philippine Robert

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
1067
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
ALBET | 20/09/2014

Bonjour Comment joindre la personne pouvant me renseigner sur votre projet ou intention de créer dans vos locaux un habitat partagé ?

Webmestre | 22/09/2014

Bonjour, vous trouverez toutes les informations sur le site de Darwin Ecosystème. http://www.darwin-ecosysteme.fr/

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !