Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L'émission « Antidote » : le fruit d'un travail journalistique 100% confiné

16/04/2020 | L'émission « Antidote », imaginée par des étudiants de l'IJBA, sera diffusée vendredi 17 avril à 18 heures sur Facebook.

1

Ce vendredi 17 avril, les étudiants en télévision de l'Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine vous présenteront un projet médiatique étonnant. Depuis l’annonce du confinement en France, ce groupe de 12 étudiants passionnés a travaillé à distance pour concocter l’émission « Antidote ». Diffusée en direct ce vendredi à 18 heures sur la page Facebook du média, les jeunes journalistes vous proposent une information positive, originale et pensée comme un remède au confinement. Romain Dybiec, présentateur d’Antidote, raconte les tenants et aboutissants de ce projet atypique.

@qui ! : Qui êtes-vous ?

R.D : Je m’appelle Romain Dybiec et je suis l’animateur de l’émission « Antidote ». Je viens de terminer mes études à Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA) et je fais partie du projet « Antidote » qui s’est développé hors du cursus scolaire, mais qui rassemble l’équipe des étudiants en télévision de l’école.

@qui ! : Quelle est la petite histoire d’« Antidote » ?

R.D : Tout est parti de l’annonce du confinement en France, le mardi 17 mars. Notre groupe d’étudiants en télévision devait à l’origine réaliser une émission pour notre projet de fin d’études. Une fois tous enfermés chez nous avec du matériel audiovisuel à notre disposition, nous avons voulu réfléchir à une alternative. Nous avons donc créé une émission à distance avec tous les moyens dont nous disposons aujourd’hui : les réseaux sociaux, le téléphone, Skype… On peut filmer depuis notre balcon et lorsque l’on sort on peut aussi faire des sujets tout en respectant les consignes du confinement. Personnellement, je me suis porté volontaire pour animer notre émission depuis mon salon. Nous avons simplement délocalisé le studio chez nous ! À partir de là, nous avons décidé de faire une émission spéciale « confinement » qui s’appellerait « Antidote »…

@qui ! : Pourquoi avoir choisi ce nom pour votre émission ?

R.D : Nous avons trouvé que ce nom sonnait bien et qu'« Antidote » suggérait une information positive, avec des sujets qui puissent redonner le moral aux gens qui vont la regarder. On propose aux personnes de mieux vivre le confinement avec des tutos, des chroniques et des sujets internationaux également.

@qui ! : Quelle est la ligne éditoriale de votre média ?

R.D : L’émission vise plutôt un public jeune, c’est-à-dire les jeunes adultes curieux de l’information internationale notamment. Je dirais qu' « Antidote », qui sera une seule et unique émission, est jeune, dynamique et surtout connectée. L’émission va être diffusée sur Facebook en live ce vendredi 17 avril à 18 heures et donc nous allons pouvoir interagir avec le public. Les reportages seront ensuite publiés sur la page Facebook et nous donnerons la parole aux gens qui souhaitent s’exprimer sur les différents sujets abordés. L’émission va continuer à vivre quelques semaines après sa création avec les différentes réactions pour enrichir les sujets. Pour résumer, Antidote est une émission faite par des jeunes et pour des jeunes adultes.

@qui ! : Que va t-on pouvoir retrouver dans cette émission ?

R.D : Il y a d’abord des reportages à l’international. Par exemple, Félicie a pu rencontrer des gens du monde entier via Skype pour qu’ils nous racontent leurs confinements en Amérique latine, au Congo, en Inde ou encore en Birmanie. Ce sont des pays où il y a de fortes inégalités sociales. Ces personnes nous racontent comment elles vivent leur confinement de façon différente de la nôtre. Cela donne des témoignages forts, réalisés 100% à distance ! Il y a aussi des chroniques orientées société et vie quotidienne. Dorine, par exemple, va présenter une chronique culinaire un peu particulière… Elle habite dans les Yvelines, où il y a, en ce moment même, une pénurie de farine et de beurre.  Elle va alors proposer dans l’émission de réaliser une brioche sans œuf, sans beurre et sans farine. Il y a aussi une chronique jardinage avec Julie, qui est allée enquêter chez ses voisins, une chronique sur le sport à la maison… Au sein de l’émission, il y aura également une petite rubrique « JT » pour revenir rapidement sur la situation actuelle, mais cela sera un petit aparté dans l’info positive.

Antidote

 

@qui ! : Comment votre dynamique de travail s’est-elle mise en place pendant ce contexte particulier ?

R.D : Nous sommes devenus une sorte de rédaction où chacun travaille chez soi et nous communiquons chaque jour en visioconférence depuis plusieurs semaines, pour pouvoir créer des reportages à distance. Nous avons reformé notre rédaction habituelle de l’IJBA. Au début, l’organisation n’était pas évidente à mettre en place car les explications via visioconférences prennent beaucoup plus de temps que dans la vraie vie. Nous avons dû donc adapter notre rythme et apprendre à travailler plus lentement et davantage sur la longueur. Comme nous n’avons pas non plus les moyens de nous déplacer, nous avons dû aussi innover sur la forme des reportages. Alice par exemple a pu discuter avec une jeune étudiante chinoise qui habite à Wuhan et qui a vécu les premiers jours de déconfinement dans la ville. L’étudiante en question n’a pas souhaité apparaître à l’écran mais en revanche elle a pu nous fournir des images, filmées avec son téléphone, de ses sorties dans la ville qui se remet petit à petit à vivre. À partir de cela, nous avons réfléchi à une nouvelle forme de présentation avec une narration un peu originale sous la forme d’une conversation SMS…

@qui ! : Qu’est ce qu’« Antidote » peut apporter de nouveau, selon vous, dans le paysage médiatique actuel ?

R.D : Nous n’avons pas la prétention d’apporter quelque chose de nouveau car les chaînes médiatiques généralistes font aussi de très bons sujets. En revanche, je pense que, grâce à notre ligne éditoriale, nous allons véhiculer uniquement de l’information positive, qui fait du bien au moral. Nous ne voulions pas créer une émission comme les autres médias savent en faire… Parfois, en ce moment, les reportages sont anxiogènes mais notre émission a été pensée pour faire passer un bon moment à la personne qui va la regarder… C’est un moyen de se détendre tout en apprenant des choses !

@qui ! : Où peut-on regarder « Antidote » ?

R.D : Sur la page Facebook, en direct, vendredi 17 avril à 18 heures. L’émission devrait durer 35 minutes. L’émission, une fois le direct terminé, sera disponible sur la page Facebook.

@qui ! : Qu’allez-vous retenir personnellement de l’aventure « Antidote » ?

R.D : Je retiens déjà qu’il est possible de faire du journalisme à distance et d’arriver à avoir de bons sujets même en ne se rendant pas physiquement sur le terrain. Cela a aussi été un formidable travail d’équipe qui a pu nous souder davantage encore. C’était aussi une belle expérience professionnelle qui peut être valorisable dans la perspective d’une recherche d’emploi ! 

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Romain Dybiec

Partager sur Facebook
Vu par vous
3919
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !