aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | L'épineuse question du logement des Sahraouis dans le vignoble libournais

26/07/2014 | Il y a quelques jours, une centaine de travailleurs Sahraouis qui "squattaient" des locaux derrière la gare de Libourne ont été évacués

A Bordeaux, des Sahraouis vivaient dans des wagons à animaux

Pour la Ligue des droits de l'Homme, il est temps que soit enfin trouvée une solution au problème récurrent de logement des travailleurs saisonniers dans le vignoble libournais. Jeudi 17 juillet, plus d'une centaine de Sahraouis, travaillant dans les vignes et vivant dans des conditions indignes dans des locaux de la SNCF derrière la gare de Libourne, ont été évacués. Aujourd'hui, dans un communiqué de presse, la Ligue des droits de l'homme demande à ce que les autorités prennent leurs "responsabilités". Ils ne peuvent plus continuer à être expulsés de squats en squats...

La LDH de Gironde demande "que des dispositions urgentes soient prises par la municipalité de Libourne ou par la Communauté d'agglomération du Libournais afin de mettre à disposition un (ou des) terrains(s) avec points d'accès à l'eau, permettant l'implantation de formes d'hébergement transitoires (tentes, bungalows…) pour les saisonniers quelle que soit leur origine ou nationalité". L'association ne décolère pas au regard notamment de la situation des Sahraouis et rappelle, au passage, le statut de travailleur détaché régi par des textes européens qui comportent des dispositions relatives au logement des travailleurs, tout en évoquant la "concurrence déloyale". A défaut, la Ligue des droits de l'homme réclame que des structures d'internat d'établissements publics locaux d'enseignement soient mises à disposition ou réquisitionnés, durant la période des congés scolaires. 

Les élus appellent les employeurs à prendre aussi leurs responsabilitésPour les Sahraouis, les expulsions se multiplient. La semaine dernière, ils ont été contraints de quitter des locaux de la SNCF derrière la gare de Libourne. En juin dernier, ils avaient été évacués de leur campement de fortune installé sous un pont de l'autoroute A89 à Arveyres. Directement visé par ce communiqué, le maire de Libourne, Philippe Buisson a vivement réagi. "Si je comprends et partage la volonté de la Ligue des Droits de l'Homme de Libourne de plaider un accueil décent pour les travailleurs saisonniers, je déplore une nouvelle fois qu'elle n'interpelle que la ville de Libourne et la Cali sur cet objectif dans son dernier communiqué. Aucune interpellation, aucun questionnement vis à vis des élus et collectivités des territoires viticoles qui nous entourent .... C'est à désespérer de voir enfin porter ces importantes questions à la dimension de notre bassin de vie. Nous sommes pourtant les seuls qui agissons en la matière, qui finançons les projets et équipements permettant l'accueil des personnes fragiles sur le Libournais (avec l'Etat, le Conseil général et la Région)", a-t-il déclaré. Mercredi 23 juillet, le préfet de Gironde s'est exprimé sur cette question délicate lors d'une rencontre avec les viticulteurs girondins. "L'État pousse pour la création d'une Maison des saisonniers, et travaille avec les collectivités pour proposer des lieux dignes pour les accueillir", a précisé Michel Delpuech. "Pour les Sharouis demandeurs d'asile, la préfecture leur propose systématiquement un hébergement. Pour les autres, espagnols, ce n'est pas à l'État de régler le sujet. Ils ont un contrat de travail, c'est aux employeurs de gérer le problème", a lâché le préfet. 

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
2244
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !