18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | L’équipe d’Aqui a passé deux jours à Garorock (Jour 2)

01/07/2014 | Après un départ d’une qualité remarquable, la suite s’annonce plus compromise…

Camping Garorock

Si ce premier jour à Garorock s’est déroulé sous les meilleurs auspices, la seconde journée n’a pu confirmer cette tendance. La faute d'une météo capricieuse, et des organisateurs prudents qui ont préféré éviter le pire, comme le meilleur…

Samedi 28 juin 2014, 8h30, le soleil tape aux parois des tentes des 10 000 festivaliers installés sur le camping de Garorock. Nombreux campeurs s’éveillent, tandis que d’autres n’ont pas dormi de la nuit. Les portes des toilettes commencent à claquer de plus en plus fréquemment, la musique est rallumée dans certains hauts parleurs, et les douches sont déjà bondées.

Réveils éléctroniques En contrebas du camping, un stand petit-déjeuner est dressé sur l’herbe. À partir de 11h, le Red Bull Boom Bus proposera aux festivaliers encore embrumés,  ses réveils électroniques, tandis que les bandas passeront dans les allés du camping pour réveiller les retardataires.

À la découverte de Marmande Besoin d’un peu d’air frais, l’équipe d’Aqui décide d’aller faire un tour dans la ville de Marmande se trouvant à 5 minutes à pied. Sur la place centrale, les serveurs hâtent le pas pour satisfaire tous ces gens de passage dans leur commune. Les machines à café coulent à flot, et les boulangers sont aux fourneaux… la ville profite pleinement de l’événement. Pour ne pas non plus laisser de côté les habitants, le marché du samedi matin a été maintenu. Fruits et légumes, viande, ou encore fromage sont proposés à la vente, une occasion aussi pour le festivaliers de découvrir les produits locaux comme les belles tomates à la rougeur explosive. La musique n’a pas non plus été oubliée, puisque Richard est là ce matin pour animer le marché. Ses reprises des Rolling Stones, Éric Clapton ou encore Deep Purple réjouissent les spectateurs de Garorock, qui applaudissent ses prestations avec enthousiasme.

Concerts annulés pour ce samedi Marché plié, Richard le musicien parti, nous rentrons au campement profiter de la musique du Red Bull Boom Bus. Une ambiance endiablée plane sur la plaine de la Filholle. Et pour cause, des rythmes roots, reggae, dance-hall rugissent des platines de Blackout Sound System. 15h30 une rumeur commence à se rependre au camping : les concerts seraient peut-être annulés en raison d’une alerte météorologique. 16h, la rumeur est confirmée par les organisateurs du festival qui demandent aux campeurs d’évacuer dans les plus brefs délais le site qui est en zone inondable.

Evacuation de plus de 10 000 festivaliers

Évacuation d'urgence

Un vent de panique souffle sur le camping qui s’empresse de plier bagage. Comme certains ne restent pas dimanche soir, la moitié des tentes sont démontées. L’aventure prend malheureusement fin pour eux, ainsi que pour l’équipe d’Aqui, qui n’échappera pas à la mauvaise météo. Les festivaliers qui ont un pass 3 jours sont quant à eux invités à monter à bord des navettes qui les mèneront à l’abri vers le parc des expositions. Pas si simple d’évacuer  10 000 personnes en deux  heures… « C’est une bonne décision. Prendre des mesures préventives est nécessaire, surtout quand on nous annonçait des conditions de cette ampleur. Si Il y avait eu un blessé, ça aurait pu être dramatique. Pas question de jouer avec le feu » a expliqué le directeur du festival Ludovic Larbodie.

Vers 21 heures, les campeurs, qui avaient été évacués, reprenaient le bus direction la Filhole, l’alerte était levée, les concerts quant à eux étaient bel et bien annulés. Dimanche le spectacle a pu reprendre avec les très attendus Shaka Ponk, Skrillex ou encore le duo Rodrigo y Gabriela.

Rendez-vous l'année prochaine Plus de 50 000 personnes auront tout de même palpé l’herbe de la plaine de la Filhole, contre les 70 000 qui étaient attendus cette année. Fort heureusement les assurances souscrites pour Garorock prendront en charge une partie des frais d’annulation, reste à connaître les conséquences indirectes de celle-ci. Ce qui est certain, c’est qu’ « Il y aura une 19ème édition, et à Marmande» a promis Ludovic Larbodie. À l’année prochaine les aquinautes !  

Lucy Moreau
Par Lucy Moreau

Crédit Photo : Sébastien Ruiz

Partager sur Facebook
Vu par vous
1275
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !