Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/11/20 | Les Chemins de l’Art Rupestre Préhistorique a un nouveau président

    Lire

    A l’occasion du renouvellement du Bureau Directeur de l’association ; principal réseau de tourisme archéologique du continent, Germinal Peiro, président du Conseil Départemental de la Dordogne, a été élu Président de l’Association pour la période 2020-2024. Initiée en 2010 en tant que projet d’initiative européenne de promotion, du patrimoine, de la culture et du tourisme, l’Association est une association internationale qui compte 151 sites d’art rupestres et près de 41 institutions dans tout le continent européen.

  • 30/11/20 | Travaux d’urgence sur les lignes Brive-Ussel et Périgueux-Brive

    Lire

    Afin de sauvegarder le réseau néo-aquitain, le Conseil régional s’est engagé en faveur d’un Plan Directeur d’investissements du réseau ferroviaire. Compte-tenu de l’état très dégradé des lignes régionales, des travaux d’urgence vont être menés sur 6 axes en 2021 parmi lesquels Brive-Ussel et Périgueux-Brive. La Région va prendre en charge 3 930 000 euros.

  • 30/11/20 | Lacs médocains: Début du programme global de restauration

    Lire

    Le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une subvention de 184 000€ au Syndicat intercommunal d’aménagement des eaux du bassin versant des étangs du littoral girondin. En effet, les deux grands lacs médocains et le bassin d’Arcachon sont des écosystèmes qui apportent beaucoup à l’activité économique et touristique. Seulement, ils sont soumis à des risques de dégradation de l’eau. C’est donc dans un but de restauration et préservation que le programme global des restauration des zones humides et des lacs médocains est mis en oeuvre.

  • 30/11/20 | L’argile bentonite se développe en Dordogne

    Lire

    Lafaure, située à Mazeyrolles en Dordogne, est spécialisée dans l’exploitation de carrières et la commercialisation de produits extraits ou transformés. Afin de se positionner sur de nouveaux secteurs, l’entreprise souhaite développer l’exploitation d’argile bentonite en perspective de 3 domaines d’application : la cosmétique, avec le développement de la marque « Argile du Périgord », la protection des plantes et l’alimentation animale. Pour l'aider dans ce développement, la Région la soutient à hauteur de 173 712 euros.

  • 28/11/20 | Forte mobilisation contre la loi sécurité

    Lire

    Forte mobilisation populaire à l'initiative de La Ligue des Droits de l'Homme, d'Amnesty, de syndicats de journalistes, contre la loi sécurité globale, ce samedi, dans plusieurs villes de la région, à Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan, Périgueux, La Rochelle, Bordeaux où La marche des libertés réunissaient quelques huit mille personne qui se sont rassemblées place de la Bourse et se sont dirigées vers la place Pey Berland. Des casseurs ont saccagé en marge de la manifestation plusieurs magasins du centre ville notamment entre la rue Sainte Catherine la place Camille Jullian

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le retour de L'Hermione lance la saison estivale

06/07/2019 | L’Hermione est revenue le 5 juillet au soir dans sa forme de radoub. Son prochain voyage pourrait survenir en 2021. Retour en images.

La foule était au rendez-vous pour accueillir L'Hermione ce 5 juillet au soir

Avec 65 000 entrées à bord réalisées lors de ce voyage dans la Manche et à travers la Loire, L’Hermione rencontre toujours le même succès populaire. En atteste également la foule rassemblée vendredi soir sur les quais de l’Arsenal de Rochefort pour accueillir la frégate. L’Hermione restera dans sa forme de radoub pour la saison estivale. Une nouvelle destination de voyage devrait être annoncée en septembre, pour un départ à l’horizon 2021. Le commandant Yann Cariou rêve notamment de reproduire le voyage exploratoire de La Pérouse.

« L’idée, ce serait de terminer l’expédition menée par La Pérouse, qui s’est tragiquement achevée à Vanikoro (1788) », explique Yann Cariou, « on pourrait aller jusqu’aux îles Santa Cruz là où ça c’est terminé pour lui, et poursuivre le voyage là où il avait prévu d’aller, pour pouvoir enfin pouvoir déclarer cette expédition achevée !». Yann Cariou rêve d’une aventure « avec un aspect environnemental et scientifique », comme l’ambitionnait La Pérouse. « Nous allons travailler avec le CNRS », affirme-t-il, « L’idée, c’est de se demander, si La Pérouse partait aujourd’hui, qu’est-ce qu’on lui donnerait comme feuille de route ? ». A la veille du lancement de la saison estivale avec la nouvelle programmation de l’Arsenal des Mers, le président de l’association Hermione Lafayette est plus mesuré : « Le voyage sur les traces de La Pérouse fait partie des options sérieuses envisagées, mais ça se prépare et ça prend du temps, puisqu’il s’agit d’un voyage autour du monde qui pourrait s’étendre sur 18 mois », explique-t-il, « le Conseil d’administration étudie sa faisabilité, on a besoin de travailler sur le financement, la logistique et l’histoire que l’on pourrait raconter si L’Hermione devait s’engager dans ce projet. Il donnera sa décision en septembre ».

 La foule était au rendez-vous pour accueillir L'Hermione ce 5 juillet au soir

L'Hermione est entrée dans sa forme de radoub vers 19h le 5 juillet, devant une foule dense venue l'accueillir.

Les gabiers à bord

 L'équipage a dû attendre une petite heure que l'eau soit au bon niveau dans la forme de radoub avant de pouvoir descendre.

 Kenan Jaouen

Derniers réglages techniques avec le commandant en second Kenan Jaouen, ici en costume d'apparat.

 Mise de la coupée

La coupée a pu être installée un peu avant 20 heures. 

 

Descente des gabiers

Les gabiers ont pu descendre du bateau un peu après 20h, accueillis chaleureusement par leur famille et les membres de l'association restés à Rochefort.

 Gweltaz Thirion et Yann Cariou

Le commandant Yann Cariou et le commandant suppléant de L'Hermione Gweltaz Thirion sont descendus ensemble de L'Hermione. Un geste symbolique car Yann Cariou avait laissé les commandes de L'Hermione à Gweltaz Thirion à Rouen. Pour ce premier voyage sur L'Hermione, celui qui est aussi capitaine par interim du Belem s'est dit enchanté : "J'ai eu un très très bon bateau et un équipage très bien formé et bienveillant." Le commandant Yann Cariou a confirmé qu'il n'était pas prêt à raccrocher tout de suite, même s'il y pense. Il compte en tout cas être présent sur l'expedition La Pérouse si elle se fait.

 

Lancement de la saison estivale

L'Arsenal des Mers, qui regroupe L'Hermione, l'Accro-Mâts, le Musée de la Marine et la Corderie Royale, a profité du retour de la frégate pour lancer sa nouvelle programmation estivale. En plus d'une billeterie commune avec des Pass journée ou saisonnier, avec des tarifs attractifs, les 4 sites proposeront trois nouvelles animations : des spectacles itinérants (chants marins,  clown, tir au canon, pièce de théâtre) sur le thème de la vue des gens de mers à l'époque glorieuse de l'arsenal du Ponant ; une nouvelle application sur smartphone pour découvrir la ville dans une sorte de chasse au trésor/ jeu de rôle virtuel; la construction en direct dans les ateliers du chantier de L'Hermione d'un cabestan, ce treuil à axe vertical qui permettait de déplacer des charges lourdes à la force des bras. La construction de ce cabestan préfigure d'autres constructions de machines maritimes dès l'an prochain. Objectif : permettre aux visiteurs de les manipuler pour en comprendre le méchanisme. A moyen terme, un parcours lumineux menant du labyrinthe vert à La Corderie Royale permettra de découvrir l'endroit de nuit, avec un son et lumière jalonnant le parcours.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
3745
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !