Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/05/20 | Un outil pour pallier le manque de paille

    Lire

    La pluviométrie particulièrement excédentaire de l’automne dernier a perturbé les semis de céréales et de prairies en Charente. Pour pallier à un manque de paille et de fourrage pour les exploitations d’élevage la Chambre d’Agriculture de la Charente vient de mettre en place une plateforme pour faciliter les échanges entre céréaliers et éleveurs où chacun peut y déposer son offre et consulter les offres disponibles. Pour consulter ou déposer son offre

  • 27/05/20 | Réouverture échelonnée des musées à Bordeaux

    Lire

    Bordeaux vient de programmer une réouverture échelonnée de ses musées municipaux, en respectant les mesures barrières, notamment le port du masque obligatoire pour les visiteurs. Ainsi, le 13 juin pour le Muséum de Bordeaux-Sciences et nature, ainsi que les serres et les espaces d’expositions du Jardin Botanique. Le 20 juin pour le Musée des arts décoratifs et du design et Musée d’Aquitaine, le 27 juin pour le CAPC-musée d’art contemporain et le 4 juillet pour le Musée des Beaux-arts. Le Musée Mer Marine a rouvert le samedi 23 mai.

  • 27/05/20 | Oloron-Sainte-Marie, nouvelle capitale des arts de la marionnette ?

    Lire

    Située à Oloron-Sainte-Marie (64), l'espace Jéliote, structure professionnelle du spectacle vivant, propose une programmation de type pluridisciplinaire, tout en développant un axe fort autour des arts de la marionnette. Le projet de la scène conventionnée, porté par la Communauté de communes du Haut-Béarn et soutenu par la Région, prévoit notamment l'aménagement d'un atelier de fabrication pour les artistes constructeurs de marionnettes et le portage d'un projet de réseau départemental et régional de production et diffusion des arts de la marionnette. En jeu aussi l'obtention du label de Centre National de la Marionnette.

  • 27/05/20 | Une course digitale pour les resto-bistrots

    Lire

    Du 6 au 21 juin, la CCI de La Rochelle propose une course digitale afin de soutenir la réouverture des cafés, bars, brasseries et restaurants. Pour participer, il suffit d’acheter un dossard virtuel, de parcourir 500 mètres, chronométrés avec un plateau garni de 2 verres, une carafe et une tasse de cafés remplis et de poster la vidéo sur la page Facebook de la Course des Garçons de Café. Chaque dossard acheté donnera droit à 5€ de consommation dans l’établissement choisi !

  • 26/05/20 | Bordeaux : le milieu hospitalier manifeste

    Lire

    Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à la mi-journée ce mardi devant l'hôpital Pellegrin à Bordeaux pour répondre à l'appel d'une intersyndicale (CGT, Sud Santé, FO, CNI) face à la grogne du milieu hospitalier, "envoyé au front sans armes". Leur demande ? Une prime de 1500 euros pour les hospitaliers qui ont travaillé sur le site pendant la crise et une augmentation de 300 euros mensuels pour l'ensemble du personnel. Un second rassemblement doit se tenir le 28 mai à l'hôpital Haut-Lévêque.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L’Hôtel de Ville de La Rochelle renaît de ses cendres

06/12/2018 | Le chantier démarré il y a deux ans s’achèvera l’an prochain le 5 décembre.

Restauration des parements de l'Hotel de ville de La Rochelle en décembre 2018

Six ans. Six longues années que l’hôtel de ville de La Rochelle est partiellement fermé au public. Le 28 juin 2013, l’aile historique de ce bâtiment édifié dès le Moyen-âge prend feu. Si l’essentiel des œuvres d’art a pu être sauvé, le bureau du maire et les autres salles historiques comme la salle des mariages, le bureau de Jean-Guiton (1585-1654), la salle des Echevins, la salle du conseil et le salon bleu ont été sinistrés. Le temps de lancer les procédures de sécurisation, d’études et des appels d’offres, les travaux de réfection ont commencé en 2016.

« C’est un chantier complexe puisqu’il conjugue un certain nombre de contraintes », explique l’adjoint en charge des travaux Dominique Guego. « On veut restaurer la partie historique telle qu’elle était, tout en rebâtissant la partie arrière rue des Gentilshommes dans le but d’en faire quelque chose de lumineux, d’évolutif et de connecté ». La municipalité et l’architecte en chef des Monuments Historiques ont donc repensé ensemble ce bâtiment classé aux Monuments historiques : « Deux grands principes ont été retenus : restaurer la partie historique du bâtiment à l’identique de celle de l’architecte Just Lisch en 1863 tout en lui conférant une structure plus résistante, et repenser les autres espaces pour rendre l’hôtel de ville plus accessible et fonctionnel ».

 

Restauration des plafonds de l'hôtel de ville de La Rochelle en décembre 2018

Des subterfuges techniques ont été trouvés pour associer lustre d’antan et sécurité moderne. Exemple : "Les poutres des plafonds du rez-de-chaussée (photo), ont été entièrement constituées de métal habillé de bois au décor restitué du XIX e siècle", explique Philippe Villeuneuve. Ont également été créé des "renforts par des poteaux de béton encastrés dans les maçonneries".

La façade côté place de l’Hôtel de ville a été renforcée, notamment par une dalle de béton au sol et dans sa partie basse. Des dalles ont également été coulées dans la salle des fêtes et le salon bleu, attenant au bureau du maire au rez-de-chaussée. La pose de la charpente de la salle des fêtes et la couverture du toit ont eu lieu entre mars et mai 2018.

La furure salle du conseil de La Rochelle, réalisée sous les toits

Autre adaptation majeure à l’ère moderne : la création d’une nouvelle salle du conseil sous les toits (photo), au-dessus de la salle des fêtes. Philippe Villeneuve a repensé les combles en supprimant le maillage de poutres de charpente classique, pour dresser de nouvelles poutres en arc brisé, ou « en forme de carène de bateau inversé », selon si l’on veut y voir un symbole maritime ou non. Façonnées dans du bouleau, elles seront habillées de lames de bois « à claire » et de laids. En plus d’une entrée côté bureaux, deux autres entrées seront créées côté rue et côté atrium, pour que le grand public puisse venir assister aux conseils. Pour la conception de cette nouvelle pièce, Philippe Villeneuve s’est notamment inspiré de l’Hôtel de ville de Rouen et du Parlement anglais.

 

L'escalier d'honneur et les restes du parement rouge et or de la cage d'escaliers

En faisant un état des lieux avant travaux, l’architecte des Bâtiment de France a également eu une surprise : il a découvert les traces d’un ancien escalier, à l’emplacement de l’actuel escalier d’honneur (photo), tronqué à mi-parcours dans son envolé jusqu’au dernier étage. Et sur les murs l’englobant, les lambris dissimulaient un parement dont les restes laissent apparaître des résidus de polychromies rouge et or. Ca tombe bien, « c’est exactement ce que j’avais imaginé comme décor pour restituer l’esprit de l’époque», explique Philippe de Villeneuve, qui n’a trouvé aucune trace dans les archives permettant d’expliquer le réaménagement de cet escalier. Il ne s’agit pas de reproduire un parement rouge et or identique sur l’ensemble du mur mais de reprendre quelques éléments et de les associer à un décor plus moderne.

 Dans l’aile du XIXe siècle, le parquet du bureau du maire sera terminé en avril, les lambris en mai et le mobilier sera replacé en septembre.

 Aujourd’hui, le bâtiment est hors d’eau et hors d’air, mais il reste encore beaucoup à faire avant la réouverture officielle de l’Hôtel de ville le 5 décembre 2019. Le gros œuvre devrait être terminé en janvier 2019, ainsi que les escaliers, les planchers, les murs et les cloisons. Une fois les dernières menuiseries achevées en mars, la grue en extérieur sera enlevée. La restauration ou le changement des parquets sera attaqué en avril avant d’achever la mise hors d’eau de la toiture. Puis seront posés les lambris et les bas de porte, qui seront fabriqués dans le courant du printemps, ainsi que les tentures du salon bleu. Dans la partie non classée,  le gros œuvre sera terminé en janvier, les toits en avril et les parquets posés en septembre.

 

Salon attenant au bureau du maire

L’inauguration des lieux est déjà fixée au 5 décembre 2019, dans le cadre du lancement des festivités de Noël. Le maire Jean-François Fountaine veut en faire un grand événement populaire et symbolique, où seront conviés les édiles des villes jumelées ou en partenariat avec La Rochelle, ainsi que les maires des grands villes de la façade atlantique comme Bordeaux, Nantes et Rennes. Des visites privées sur inscription pourront être organisées à destination du grand public dès septembre, dans les parties achevées. Des portes ouvertes devraient également être organisées pour les Journées du Patrimoine, ainsi que les 6,7 et 8 décembre 2019 après sa réouverture officielle. Stéphane Bern est également attendu pour une émission spéciale sur la renaissance du plus ancien hôtel de ville de France en activité. En attendant, la Ville a lancé un site internet pour suivre l’avancée des travaux, à travers vidéos, photos, et un film de 50 min : hoteldevillelarochelle.com

En chiffres

  • 14,7 millions d’euros, le montant total des travaux.
  • 5,2 millions de subventions :  2,85 millions de la DRAC, 1,15 millions du Département, 1 million de la Région Nouvelle-Aquitaine.  

 

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
6182
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !