Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/20 : Le maire de Bayonne et président de la Communauté territoriale Pays basque aux 158 communes Jean-René Etchegaray, 67 ans, avocat, a annoncé ce mardi, qu'il repartait pour un nouveau mandat municipal. Avec une nouvelle donne.

20/01/20 : Charente: La DDT organise une réunion d’information sur les aides animales de la PAC, en présence de l’ensemble des partenaires, ce mercredi à 10h à l'amphithéâtre de la communauté de communes Charente Limousine, rue fontaine des jardins à Confolens.

20/01/20 : La Rochelle se classe 3e du classement des villes et villages où il fait bon vivre par l'association éponyme, paru dans le JDD hier.

19/01/20 : La candidate socialiste aux municipales de Périgueux, Delphine Labails multiplie les soutiens nationaux : elle accueillera deux anciens ministres, Najat Vallaud Belkacem, le 22 janvier et l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, le 8 février

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

16/01/20 : Charente-Maritime: Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports visitera l’entreprise STELIA-Aerospace à Rochefort ce vendredi à 15h.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

15/01/20 : 3 figures de la «photographie humaniste» dans la France de l’après-guerre (Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et Willy Ronis) seront à l'honneur les 15/02, 21/03 et 4/04 à la médiathèque de Pessac dans le cadre d'un cycle de conférences sur la photo

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/01/20 | Elevage bovins et carbone, au coeur des Rencontres de la viande bovine 64

    Lire

    La chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques organise les Rencontres de la viande bovine jeudi 23 janvier à St Palais. L'occasion pour les professionnels de se pencher sur "l'élevage bovin viande bas carbone : piège ou opportunité ?". Au menu notamment trois tables rondes: "L’élevage bas carbone : une utopie ?", "Quelle valorisation économique pour l’élevage allaitant bas carbone ?" et " Marché du carbone, mirage ou réalité ?". Infos et inscription: f.marque@pa.chambagri.fr

  • 22/01/20 | Bordeaux: Les métiers du transport et de la logistique pour tous

    Lire

    Ce 23 janvier de 10h à 12h30, la CCI de Bordeaux accueillera une rencontre entre les travailleurs handicapés et les emplois du secteur du transport et de la logistique. Ce sera l'occasion de présenter les secteurs qui recrutent et les opportunités de formations ouvertes aux publics en situation de handicap. Ils pourront aussi s'inspirer des témoignages d'employeurs et de salariés. De plus, grâce aux stands animés par l’Agefiph et ses partenaires, la centaine de participants pourront s'informer sur les parcours de formation.

  • 22/01/20 | Bordeaux : une motion pour soutenir la filière vins

    Lire

    Dans une note datant du 15 janvier, le président du Syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur Marc Médeville qualifiait les droits d'importation américains de 25% sur les vins français de "situation inadmissible". Ce lundi, la mairie de Bordeaux a annoncé que le maire soumettrait, lors du conseil municipal du 27 janvier, une motion de soutien au monde du vin et proposerait la mise en place "d’un groupe rassemblant les maires de communes concernées ou impactées par ces mesures américaines". Il en appelle également à l'État pour que ce dernier "soutienne le second poste excédentaire de sa balance commerciale".

  • 22/01/20 | Des acteurs régionaux de l'Edtech présents au Bett Show de Londres

    Lire

    Du 22 au 25 janvier, 11 acteurs néo-aquitains de l'Edtech (technologies de l'éducation) seront présents au salon Bett Show de Londres. C'est l'équivalent du CES de Las Vegas pour les professionnels de l'éducatif du numérique. Parmi eux, le SPN (réseau des professionnels du numérique et de l'image) y accompagne 3 start-up et 2 partenaires. Il y aura également 4 entreprises bordelaises, le CNED et Canopé. L'objectif, découvrir les dernières tendances sur le marché international de l'Edtech.

  • 22/01/20 | Déclenchement du plan hivernal charentais

    Lire

    Le niveau jaune du dispositif d'hébergement d'urgence hivernal de Charente a été déclenché le 20 janvier en soirée par la Préfète. Conséquences: les équipes du 115 et de maraudes sont renforcées sur le Grand Angoulême et à Cognac ; à Angoulême un lieu d’accueil géré par l’association L’Eclaircie, a été ouvert afin de permettre, jour et nuit, une mise à l’abri momentanée et une restauration chaude pour les personnes refusant d'intégrer un hébergement d'urgence, et enfin à La Couronne ouverture de 12 places d’accueil de nuit gérées par Emmaüs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L’Hôtel de Ville de La Rochelle renaît de ses cendres

06/12/2018 | Le chantier démarré il y a deux ans s’achèvera l’an prochain le 5 décembre.

Restauration des parements de l'Hotel de ville de La Rochelle en décembre 2018

Six ans. Six longues années que l’hôtel de ville de La Rochelle est partiellement fermé au public. Le 28 juin 2013, l’aile historique de ce bâtiment édifié dès le Moyen-âge prend feu. Si l’essentiel des œuvres d’art a pu être sauvé, le bureau du maire et les autres salles historiques comme la salle des mariages, le bureau de Jean-Guiton (1585-1654), la salle des Echevins, la salle du conseil et le salon bleu ont été sinistrés. Le temps de lancer les procédures de sécurisation, d’études et des appels d’offres, les travaux de réfection ont commencé en 2016.

« C’est un chantier complexe puisqu’il conjugue un certain nombre de contraintes », explique l’adjoint en charge des travaux Dominique Guego. « On veut restaurer la partie historique telle qu’elle était, tout en rebâtissant la partie arrière rue des Gentilshommes dans le but d’en faire quelque chose de lumineux, d’évolutif et de connecté ». La municipalité et l’architecte en chef des Monuments Historiques ont donc repensé ensemble ce bâtiment classé aux Monuments historiques : « Deux grands principes ont été retenus : restaurer la partie historique du bâtiment à l’identique de celle de l’architecte Just Lisch en 1863 tout en lui conférant une structure plus résistante, et repenser les autres espaces pour rendre l’hôtel de ville plus accessible et fonctionnel ».

 

Restauration des plafonds de l'hôtel de ville de La Rochelle en décembre 2018

Des subterfuges techniques ont été trouvés pour associer lustre d’antan et sécurité moderne. Exemple : "Les poutres des plafonds du rez-de-chaussée (photo), ont été entièrement constituées de métal habillé de bois au décor restitué du XIX e siècle", explique Philippe Villeuneuve. Ont également été créé des "renforts par des poteaux de béton encastrés dans les maçonneries".

La façade côté place de l’Hôtel de ville a été renforcée, notamment par une dalle de béton au sol et dans sa partie basse. Des dalles ont également été coulées dans la salle des fêtes et le salon bleu, attenant au bureau du maire au rez-de-chaussée. La pose de la charpente de la salle des fêtes et la couverture du toit ont eu lieu entre mars et mai 2018.

La furure salle du conseil de La Rochelle, réalisée sous les toits

Autre adaptation majeure à l’ère moderne : la création d’une nouvelle salle du conseil sous les toits (photo), au-dessus de la salle des fêtes. Philippe Villeneuve a repensé les combles en supprimant le maillage de poutres de charpente classique, pour dresser de nouvelles poutres en arc brisé, ou « en forme de carène de bateau inversé », selon si l’on veut y voir un symbole maritime ou non. Façonnées dans du bouleau, elles seront habillées de lames de bois « à claire » et de laids. En plus d’une entrée côté bureaux, deux autres entrées seront créées côté rue et côté atrium, pour que le grand public puisse venir assister aux conseils. Pour la conception de cette nouvelle pièce, Philippe Villeneuve s’est notamment inspiré de l’Hôtel de ville de Rouen et du Parlement anglais.

 

L'escalier d'honneur et les restes du parement rouge et or de la cage d'escaliers

En faisant un état des lieux avant travaux, l’architecte des Bâtiment de France a également eu une surprise : il a découvert les traces d’un ancien escalier, à l’emplacement de l’actuel escalier d’honneur (photo), tronqué à mi-parcours dans son envolé jusqu’au dernier étage. Et sur les murs l’englobant, les lambris dissimulaient un parement dont les restes laissent apparaître des résidus de polychromies rouge et or. Ca tombe bien, « c’est exactement ce que j’avais imaginé comme décor pour restituer l’esprit de l’époque», explique Philippe de Villeneuve, qui n’a trouvé aucune trace dans les archives permettant d’expliquer le réaménagement de cet escalier. Il ne s’agit pas de reproduire un parement rouge et or identique sur l’ensemble du mur mais de reprendre quelques éléments et de les associer à un décor plus moderne.

 Dans l’aile du XIXe siècle, le parquet du bureau du maire sera terminé en avril, les lambris en mai et le mobilier sera replacé en septembre.

 Aujourd’hui, le bâtiment est hors d’eau et hors d’air, mais il reste encore beaucoup à faire avant la réouverture officielle de l’Hôtel de ville le 5 décembre 2019. Le gros œuvre devrait être terminé en janvier 2019, ainsi que les escaliers, les planchers, les murs et les cloisons. Une fois les dernières menuiseries achevées en mars, la grue en extérieur sera enlevée. La restauration ou le changement des parquets sera attaqué en avril avant d’achever la mise hors d’eau de la toiture. Puis seront posés les lambris et les bas de porte, qui seront fabriqués dans le courant du printemps, ainsi que les tentures du salon bleu. Dans la partie non classée,  le gros œuvre sera terminé en janvier, les toits en avril et les parquets posés en septembre.

 

Salon attenant au bureau du maire

L’inauguration des lieux est déjà fixée au 5 décembre 2019, dans le cadre du lancement des festivités de Noël. Le maire Jean-François Fountaine veut en faire un grand événement populaire et symbolique, où seront conviés les édiles des villes jumelées ou en partenariat avec La Rochelle, ainsi que les maires des grands villes de la façade atlantique comme Bordeaux, Nantes et Rennes. Des visites privées sur inscription pourront être organisées à destination du grand public dès septembre, dans les parties achevées. Des portes ouvertes devraient également être organisées pour les Journées du Patrimoine, ainsi que les 6,7 et 8 décembre 2019 après sa réouverture officielle. Stéphane Bern est également attendu pour une émission spéciale sur la renaissance du plus ancien hôtel de ville de France en activité. En attendant, la Ville a lancé un site internet pour suivre l’avancée des travaux, à travers vidéos, photos, et un film de 50 min : hoteldevillelarochelle.com

En chiffres

  • 14,7 millions d’euros, le montant total des travaux.
  • 5,2 millions de subventions :  2,85 millions de la DRAC, 1,15 millions du Département, 1 million de la Région Nouvelle-Aquitaine.  

 

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
5729
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !