Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/09/20 | Les Deux-Sèvres renforce leur engagement dans la protection de l’enfance

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres vient de contractualiser avec l’État et l’ARS pour la période 2020-2022 afin de garantir les mêmes chances et les mêmes droits à tous les enfants. Pour cela, ils vont travailler sur les axes suivants : agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles ; sécuriser le parcours des enfants protégés et donner aux enfants protégés les moyens d’agir.

  • 29/09/20 | En Nouvelle-Aquitaine, la Nuit du Droit invite François Mauriac

    Lire

    La Région, l'Ecole des avocats, l'Ordre des avocats et la Conférence du Barreau de Bordeaux s'associent pour fêter la Nuit du Droit ce jeudi 1er octobre. Une Nuit pour le grand public qui marquera les 50 ans de la mort de François Mauriac, en présentiel à l'Hôtel de Région à Bordeaux, et en retransmission simultanée aux Maisons de la Région à Poitiers et à Limoges et sur le site de la Région. A 18h: le procès fictif d'Henriette Canaby, qui inspira le roman Thérèse Desqueyroux, par des élèves avocats, et à 20h30, une table-ronde « Du fait divers au roman : regards croisés sur une œuvre de François Mauriac ».

  • 29/09/20 | La librairie itinérante des Deux-Sèvres reprend la route

    Lire

    A partir du 30 septembre, les Deux-Sèvriens ont rdv avec Terre de lecture. Organisés par la Médiathèque départementale, ces rendez-vous mettent en lumière les lieux de culture indispensables en milieu rural. « L’objectif est d’élargir les publics fréquentant les bibliothèques, de favoriser le rôle de celle-ci dans l’animation locale et de stimuler les projets collectifs entre bibliothèques », pour Esther Mathiet-Lucas, conseillère départementale en charge de la culture.

  • 29/09/20 | Le Concours des Saveurs de Nouvelle-Aquitaine fait escale à Agen

    Lire

    Le 3 octobre, le Conseil Départemental du Lot-et-Garonne accueille le Concours des Saveurs organisé par l’AANA. Il récompense les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories permettant de mettre en lumière le savoir-faire des producteurs locaux. Pour cette session, 200 produits, issus d’une soixantaine de producteurs et artisans, seront jugés par une soixantaine de jurés.

  • 28/09/20 | Dordogne : l'école de Savignac face à un foyer de coronavirus

    Lire

    L’école supérieure de management en hôtellerie-restauration de Savignac-les-Églises, qui accueille 374 élèves, est désormais touchée par l’épidémie du coronavirus. Mercredi 23 septembre, neuf cas ont été dépistés dans la communauté étudiante, puis 30 cas à la date du 28 septembre. La Direction Générale de la CCI Dordogne et la Direction de l’Ecole, en liaison avec l’ARS, ont décidé de passer toutes les formations en distanciel à partir du lundi 28 septembre pour une durée de deux semaines.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L’isocinétisme, une solution pour retrouver sa mobilité

02/06/2020 | A Cenon, Maria et Gilles Laporte ont ouvert en janvier dernier un centre d’activités physiques adaptées unique en France en s’appuyant sur l’isocinétisme…

Séance au sein de Silver-Form

Référencé par la Région Nouvelle-Aquitaine, validé par l'Agence Régionale de la Santé (ARS) et prescrit par les médecins, le centre d’activités physiques adaptées de Cenon a ouvert ses portes en janvier dernier. En s’appuyant sur l’isocinétisme, Gilles et Maria Laporte propose un parcours de dix machines « pour travailler toutes les parties du corps et, ainsi, retrouver sa mobilité ».

Le 4 janvier dernier, le premier centre d’activités physiques adaptées baptisé Silver-Form voyait le jour à Cenon. Maria et Gilles Laporte, qui évoluent dans le milieu médical depuis une bonne trentaine d’années déjà, sont à l’origine de ce projet unique en France. « En 2017, ma mère était gravement malade, raconte Gilles Laporte. Sa maladie développait plusieurs pathologies. Afin de préserver sa mobilité, elle s’est rendue dans plusieurs centres de rééducation. Sans résultat. Pire, son état de santé s’est fortement dégradé. Elle nous a quittés quelques mois plus tard ». Après la tristesse de perdre un être cher, c’est l’amertume et la colère qui ont pris le dessus. Ainsi, début 2018, Maria Laporte a entrepris des recherches pour trouver un site en France qui proposait une rééducation personnalisée. « Nous avons alors constaté qu’entre le centre de kiné et la salle de sport il n’existait rien en France ». Ils ont donc décidé de faire leurs bagages direction l’Angleterre et les Etats-Unis pour découvrir une toute autre pratique basée sur l’isocinétisme.

En fauteuil roulant, mais comme tout le monde
« L’isocinétisme est le fait de réaliser un mouvement à vitesse constante avec une machine », précise Gilles Laporte. Cette méthode permet ainsi de développer une force constante tout au long du mouvement en faisant travailler les muscles. « Au sein de notre centre nous proposons un parcours de dix fauteuils d’exercice. Au bout de 45 minutes -durée totale du parcours- le client a fait travailler toutes les parties de son corps ». Ce centre est référencé par la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du PEPS, Prescription d'Exercice Physique pour la Santé, et validé par l'Agence Régionale de la Santé (ARS). Ainsi, ce référencement permet aux médecins d’orienter leurs patients vers cette structure, dans le cadre de la prescription du sport sur ordonnance.
« La clientèle que nous accueillons possèdent des pathologies de différentes natures, détaille Maria Laporte. Nous accompagnons une personne en fauteuil roulant qui travaille sur deux machines. Grâce à cela, cette dernière a l’impression d’être comme tout le monde. Aussi, un homme, très émouvant, qui a été victime de quatre AVC et qui n’a qu’une seule motivation en tête celle de courir de nouveau avec sa femme. Il déborde de bonne volonté et c’est certain il va y arriver. Nous recevons aussi des personnes obèses qui ne peuvent pas aller en salle de sport et qui se dirigent donc vers une structure comme la nôtre afin de perdre du poids et de retrouver une certaine mobilité. »

Retrouver sa mobilité pour renouer avec le lien social
Certains aussi trouvent le chemin de Silver-Form car les séances de kinésithérapie

Séance au sein de Silver-Form

ne leur apportent pas satisfaction. « Nous avons accueilli une femme qui a eu plusieurs infarctus, se souvient Gilles Laporte. Elle est même tombée dans le coma. Au moment de pousser la porte de notre centre, elle était suivie par un kinésithérapeute depuis un an. Aucune amélioration de son état ne s’était faite ressentir. Elle est arrivée soutenue par sa fille et son mari. Au bout de huit séances chez nous, cette dernière a pu se déplacer sans l’aide d’autrui. Son kiné lui a alors conseillé de poursuivre la rééducation en notre compagnie. » Ce parcours de santé étant prescrit par un médecin traitant, l’équipe de Silver-Form envoie chaque mois un bilan de santé complet au médecin traitant. Cette méthode isocinétique permet au client de retrouver ses capacités physiques ainsi que la souplesse de ses articulations. « Ainsi, nous contribuons au vieillissement sans douleur pour préserver cette mobilité indispensable, souligne Maria Laporte. Car à partir du moment où vous n’êtes plus mobile, vous tombez dans la dépendance d’autrui, dans l’utilisation du fauteuil et cela peut aller très vite vers le grand voyage… »
Ce parcours ne s’adresse pas qu’aux séniors. En effet, Silver-Form accueille des personnes ayant des pathologies très diverses (asthme, obésité, AVC, infarctus, cécité visuelle...). « Que nous soyons jeunes ou moins jeunes à partir du moment où nous ne sommes plus mobiles, nous perdons un lien indispensable à la vie qui est le lien social, notifie Gilles Laporte. Notre centre, au-delà de contribuer à retrouver sa mobilité, aide à renouer avec ce lien social primordial et vital. »  
Un accompagnement sans jugement
Elisabeth Boucaud, 55 ans, est auxiliaire de vie. Elle souffre de spondylarthrite ankylosante, une maladie rhumatismale qui atteint surtout la colonne vertébrale et le bas du dos. Comme tout rhumatisme, elle se traduit par des douleurs et une perte de souplesse des articulations, majorées, pour Elisabeth, par la station debout quasi permanente que lui impose son métier. Elle a essayé de nombreuses salles de sport, tenté l’aquagym, les thérapies les plus douces, avant de franchir le seuil de Silver Form. Elle mesure toute la différence, « en effet, cela n’a rien de comparable avec les salles que j’ai testé jusqu’à présent. Ici, nous sommes suivis individuellement. l’enseignante APA nous prend en charge et nous explique bien les mouvements. » Nul regard scrutateur non plus à déplorer : elle se sent bien, accompagnée sans être jugée. Et côté douleurs, l’amélioration est tangible, « je ne force pas comme avec les autres appareils, raconte-t-elle. Je vais à mon rythme. Mes douleurs ont beaucoup diminué et je souffre moins quand je travaille. J’en parle aussi aux personnes âgées dont je m’occupe. Les bienfaits sur les articulations et la motricité sont indéniables. J’ai du arrêter pendant le confinement mais j’étais là dès la réouverture ! »

Du sport déconfiné
Si le 4 janvier ce nouveau centre a ouvert ses portes dans le complexe Emeraude à Cenon, il a du très vite les refermer le 16 mars dernier pour cause de confinement. « Depuis le 11 mai, nous pouvons de nouveau accueillir notre clientèle comme avant, notifie Maria Laporte. En effet, nous avions déjà des protocoles d’hygiène à respecter. Nous accueillons des personnes vulnérables, donc la sécurité sanitaire est primordiale pour nous. Il est vrai que depuis le déconfinement, avoue Maria, le lavage des mains est obligatoire, le port de gants et de masque également. Nous proposons aussi des visières. Mais l’accueil, l’écoute et l’accompagnement personnalisés sont et resteront toujours les mêmes, c’est notre ADN. »
Silver Form – rue Beaumarchais – 33150 CENON - 05 33 03 08 86 - du lundi au vendredi : 9h30 – 12h30 / 14h – 18h - https://www.silver-form.fr

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Aïcha Chapelard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3710
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !