18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | L'Université Hommes-Entreprises fête son 20ème anniversaire les 27 et 28 août

25/08/2014 | Mercredi 27 et jeudi 28 août, le CECA organise la 20ème édition de l'Université Hommes-Entrprises dont le thème de cette année sera "Sens et croissance".

Affiche 20ème Université Hommes-Entreprises, 27 et 28août 2014

Après une édition 2013 tournée autour du thème "Courage et prises de risques" avec, entre autres, Pierre Rabhi, Cynthia Fleury et Luc Ferry, l'Université Hommes-Entreprises axe cette année sa réflexion sur deux mots: "Sens et croissance". Des personnalités d'horizons différents comme Barbara Hendricks, Christophe André, Frédérique Bedos, Marc Halévy, Maud Fontenoy ou encore Jean-Marie Cavada viendront alors, ces 27 et 28 août, confronter leurs idées, leurs expériences et leurs points de vue au Château Smith Haut Lafitte, lieu où se déroulera le rendez-vous. A l'occasion de la 20ème édition de la manifestation, le CECA, organisateur de l'événement, propose par ailleurs un ouvrage anniversaire où temps fort et pensées partagées sont rassemblées, chacun rappelant la nécessité de réconcilier l'Homme et l'entreprise.

Ce lundi 25 août, la rentrée se faisait à La Machine à Lire pour Christophe de La Chaise, directeur du Centre Entreprise et Communication Avancée, deux jours avant le début du rendez-vous organisé par le CECA: la 20ème Université Hommes-Entreprise. Un lieu bien-sûr pas choisi au hasard puisque la librairie bordelaise est partenaire de l'évènement, une collaboration dont s'est alors réjouie Maud Pionica, directrice de la Machine à Lire, "nous sommes ravis et honorés d'accompagner le CECA dans ce rendez-vous qui place depuis des années maintenant la notion d'humanité au coeur de l'entreprise". Aux côtés d'Antoine Bousseau, président du CECA depuis le 1er juillet dernier, Christophe de La Chaise a évidemment évoqué les rencontres et interventions autour du thème "Sens et croissance" prévues mercredi et jeudi au Château Smith Haut Lafitte à Martillac, mais il a également présenté Remettre l'Homme au coeur de l'entreprise, 20 ans de débats, petit ouvrage anniversaire revenant sur les temps forts des précédentes éditions de ce rendez-vous annuel s'attachant à accorder au capital humain une place primordiale dans le monde du travail.

Deux jours d'échanges pour faire rimer sens et croissance "Chaque année, la diversité des conférenciers et intervenants est un point auquel nous accordons beaucoup d'importance" a rappelé Christophe de La Chaise. Les horizons seront en effet très différents pour débattre autour du thème "Sens et croissance" : la cantatrice Barbara Hendricks très engagée sur le sort des réfugiés (elle est ambassadrice du Haut Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés) fera part de son expérience mercredi en fin de journée, le psychiatre Christophe André s'exprimera ce même jour lors d'une conférence interrogeant la notion d'adaptation de l'homme à l'évolution: "Sens, croissance et conscience". Le lendemain, le paléoanthropologue Pascal Picq ouvrira la journée de débats avec une intervention intitulée "La croissance est morte, vive l'évolution!". La question de l'Europe sera ensuite soulevée par Jean-Marie Cavada; l'économiste Pierre-Yves Gomez se penchera quant à lui sur "Le travail invisible" et c'est la navigatrice Maud Fontenoy qui clôturera ce second et dernier jour sur fond de réconciliation entre économie et écologie. Deux jours au cours desquels les quelques 500 décideurs présents, issus eux aussi d'horizons différents, pourront ainsi écouter la dizaine de conférences annoncée mais aussi débattre et échanger leurs points de vue et idées, le but de cette Université étant, chaque année, de rappeler que "valoriser le capital humain, c'est valoriser l'entreprise", comme le rappelle Christophe de La Chaise.

Retour sur vingt ans de débats Anniversaire oblige, cette 20 ème édition de l'Université Hommes-Entreprises sera marquée par un petit ouvrage réalisé par le CECA. Remettre l'Homme au coeur de l'entreprise, une cinquantaine de pages revenant sur les temps forts de ce rendez-vous, un séminaire réunissant quelques dizaines de chefs d'entreprises il y a vingt ans devenu, au cours des dix dernières années, un évènement incontournable de la rentrée, deux jours où chefs d'entreprise, responsables de collectivités ou d'associations professionnelles se réunissent pour débattre et s'inspirer de conférences données par des intellectuels, des scientifiques, des économistes ou des personnalités médiatiques. Deux parties composent alors ce livre-anniversaire, une première consacrée aux temps forts de l'Université depuis 2004, parmi lesquels les interventions de Michel Serres, Hubert Reeves ou plus récemment Pierre Rabhi, et une seconde intitulée "pensées partagées', chapitre présentant en quelque sorte l'Université Hommes-Entreprises vue par différents noms y ayant tenu conférence, allant de Christophe André à Patrick Lemattre en passant par Jean-Louis Fournier ou Jean-Louis Servan-Schreiber.

Université Hommes-Entreprises, les 27 et 28 août 2014 au Château Smith Haut Lafitte, 33650 Martillac; programme détaillé et renseignements sur http://universitehommesentreprises.com/

 

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : CECA

Partager sur Facebook
Vu par vous
912
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !