Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

12/02/20 : Louis Bodin, Monsieur Météo sur TF1, a décidé de se lancer dans les Municipales à Biarritz aux côtés de Maïder Arosteguy, tête de liste des Républi-cains. Il souhaite s'investir dans la ville de sa compagne Sylvie, notamment en matière d'environnement

11/02/20 : Charente-Maritime: Marie GROSGEORGE, 35 ans, a pris ce lundi la fonction de sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la Charente-Maritime. Cette diplômée de l'ENA et de l'ENS était précédemment chargée de mission au ministère de l’Intérieur.

10/02/20 : Chantal Castelnot a été nommée nouvelle préfète de la Vienne, le 3 février. Depuis 2017, elle était préfète de L'Orne. La préfète a fait sa première apparition publique ce 10 février pour un dépôt de gerbe au monument aux morts bd Verdun à Poitiers.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

04/02/20 : Le 44ème Challenge International du Vin se tiendra les 24 & 25 avril à Bordeaux et mettra à l'honneur les vins moldaves! Près de 4 000 vins d'une quarantaine de pays seront en compétition, et 700 dégustateurs viendront récompenser près de 1 400 vins

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/02/20 | La Communauté d’agglomération Rochefort Océan inaugure « La Boite »

    Lire

    Un nouvel élan artistique se dessine dans l’agglomération de Rochefort. Mercredi 19 février, aura lieu l’inauguration d’une salle dédiée à la création artistique. Son petit nom ? La Boite ! La collectivité a transformé l’ancien cinéma de l’École des Fourriers en plateau technique de 220 m² au sol sous un plafond de 5,50 mètres. Un lieu qui accueillera des artistes en résidence et où toutes les formes d’arts seront les bienvenues.

  • 18/02/20 | A Bruges (33) Aérospline veut robotiser les tâches de désamiantage

    Lire

    Aérospline, à Bruges, est une PME d'ingénierie industrielle qui développe des solutions robotiques collaboratives innovantes, principalement pour la construction aéronautique. Ces nouveaux robots collaboratifs (dits cobots) permettent de réduire la toxicité ou la pénibilité des métiers, sans se passer des opérateurs. La société travaille sur un projet de cobots dans le cadre de travaux de désamiantage, permettant de réduire les risques d'exposition des salariés. Un projet, baptisé "Exelite", auquel s'associe la région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 410 449 €.

  • 18/02/20 | Il fait bon vivre en Charente-Martime !

    Lire

    94% heureux de vivre en Charente-Maritime. C’est un des chiffres issu de l'enquête 2019, de l’institut BVA, auprès des Charentais. Les habitants ont par exemple, le sentiment d’être écoutés par le département dans leurs actions. L’occasion, aussi, de recueillir les préoccupations de la population. Au sujet, des routes départementales ou encore de l’environnement. Les résultats sont globalement très positifs, par rapport à l’enquête 2018, impactée par le mouvement gilets jaunes. Voir l’enquête au complet.

  • 18/02/20 | Menace sur l'abattoir de Ribérac en Dordogne

    Lire

    La société Arcadie Sud-Ouest, qui représente la moitié de l’activité de l'abattoir de Ribérac a annoncé qu’elle allait transférer son activité à Thiviers à partir de mai. C’est la pérennité du site employant 18 personnes qui est menacée. La Ville détient 55% des parts. La décision d’Arcadie est la conséquence des difficultés du groupe. Une rencontre est prévue dans les jours prochains entre la direction d'Arcadie, le maire de Ribérac et le préfet. Le député Jean-Pierre Cubertafon suivra aussi attentivement le dossier.

  • 17/02/20 | BOOST’CAMP : un concours qui s'adresse aux entrepreneurs

    Lire

    Bonne nouvelle pour les entrepreneurs engagés dans le développement durable, l’économie sociale et solidaire ou l’innovation d’usage ! Un concours organisé par Le Campement, pépinière de la Ville de Bordeaux installée à Darwin, va être lancé. Le principe ? Présenter un projet innovant et créateur d'emplois. A la clé du concours : 6 mois d'hébergement gratuit au Campement dès le 27 mars 2020. La réception des candidatures se fait du 3 mars au 13 mars prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La 20e édition de la Gamers Assembly se prépare à Poitiers

18/04/2019 | Plus de 24 000 visiteurs sont attendus ce week-end de Pâques au parc des expositions de Poitiers pour la Gamers Assembly, un tournoi français majeur de jeux vidéo.

Les 15 000m2 du parc des expositions de Poitiers vont accueillir la 20e édition de la Gamers Assembly les 20-21-22 avril

La vingtième édition de la Gamers Assembly est organisée les 20-21-22 avril prochains au parc des expositions de Poitiers. 2 500 joueurs vont s’affronter lors de tournois de jeux vidéo. Derniers préparatifs actuellement : mise en place du réseau, branchements électriques, montage des stands et des tivolis. Les bénévoles sont très actifs. Car la Gamers, c’est avant tout un événement majeur de l’e-sport en France, organisé par des joueurs passionnés pour des joueurs qui viennent vivre leur passion. Les organisateurs espèrent attirer de nouveau la grande foule. L’an dernier, 24 000 personnes s’y étaient rendues.

Depuis vendredi dernier, ils s’affairent, préparent le parc des expositions à la Gamers Assembly. Les bénévoles sont au travail. « Certains ont suivi des formations pour utiliser les nacelles et les chariots élévateurs. Ils ne vont pas compter leurs heures », explique Fabien Bonnet, président de Futurolan, l’association qui organise cet événement. Les personnes venues prêter main forte, posent même des congés pour le faire. Durant les tournois de jeux vidéo, ils accueilleront joueurs et visiteurs et d’autres s’occuperont de la nourriture. Ils seront au total 450.

La Gamers s’agrandit 

Cette année sera celle de la vingtième édition de ce grand tournoi de jeux vidéo en ligne. Les meilleures équipes du monde viennent s’affronter, les  deux tiers des compétiteurs sur ordinateur et le dernier tiers sur console. La Gamers n’a cessé de grandir. C’est encore le cas pour cette édition, puisqu’elle occupe désormais l’ensemble des deux halls du parc des expositions de Poitiers, ainsi que les fameuses Arènes ,soit une surface de plus de 15 000 m2. « Je peux vous annoncer avec fierté que nous allons accueillir plus de 2 500 joueurs cette année », précise Fabien Bonnet. Un chiffre en augmentation de 25% par rapport à la dernière édition. « C’est un grand succès pour nous et nos partenaires ». L’excitation se lit et s’entend chez l’organisateur, car la Gamers Assembly assoit encore un peu plus son titre de premier événement de l’e-sport français. « Nous allons prendre le large en terme de participation dans un tournoi de e-sport. Mais la bataille du chiffre n’est pas réellement notre objectif. » Car l’esprit qui règne à la Gamers s’explique par le fait que la manifestation est organisée par des joueurs passionnés pour des joueurs qui viennent vivre leur passion et la partager avec les visiteurs. 

Les bénévoles s'activent pour que tout soit prêt à temps. Dans ce hall, des milliers de joueurs s'affronteront en ligne.

Tournois et cosplay 

Côté jeu, les joueurs sont véritablement cocoonés. Pas de moins de 23 tournois vont être organisés. Trackmania, Clash Royal, Soul Calibur, Heroes of the Storm, Rocket League, Rainbow Six, Counter Strike. Fifa, Overwatch, League of Legends, Dragon Ball Fighter Z, Quake Champions… pour ne citer que les plus célèbres. Une des nouveautés sera un tournoi sur téléphone mobile sur le jeu Clash of Clan. « Nous avions fait un test avec, lors l’édition Gamers Assembly Winter, en proposant Clash Royal. Vu l’engagement et le succès, nous avons réitéré l’aventure avec un autre jeu ». Parmi les temps forts, un concours de cosplay, ces personnes qui enfilent des costumes de leur choix venant de comics, de films, de mangas et bien d’autres genres. Une étape de la coupe de France, sélection Nouvelle-Aquitaine, est annoncée pour le concours libre, un concours e-sport sera aussi au programme.

Quelques évolutions sont prévues côté stands d’exposition. Le village famille va évoluer. « Il a doublé en superficie, confie Fabien Bonnet. Les visiteurs vont pouvoir se balader dans une gaming house inclusive ». Ce lieu de plus de 200 m2 est un lieu de partage et de rencontres pour lutter contre les discriminations (un espace pour discuter de la mixité dans le jeu vidéo, un rendez-vous intergénérationnel, jeu vidéo pour les personnes en situation de handicap…). De nombreux exposants viendront enrichir cet espace.  

Parmi les nouveautés cette année, un Tivoli de 1500 m2 qui propose un village restauration. « Cet espace a été extrait des halls pour accueillir plus de monde, plus de joueurs ». Un espace food truck sera accessible, des locaux pour la plupart. Un événement qui a forcément un impact sur l’économie. Les hôtels de Poitiers affichent souvent complet. « Nous réservons l’hôtel de Beaulieu d’une année sur l’autre », explique l’organisateur. D’autres lits seront proposés plus en mode camping au gymnase de Touffenet. Une centaine de joueurs et visiteurs pourront s’y reposer.

De toute façon, il est demandé aux joueurs et accompagnateurs de préparer un kit de survie avant de passer ce week-end de Pâques à la Gamers Assembly. De précieux conseils prodigués par les organisateurs. Ne pas oublier son PC, ses périphériques et surtout un câble RJ45 de dix mètres (pour se connecter au réseau). Enfin, ultime précaution, faire une bonne cure de sommeil, car ce n’est pas à la GA2019 que vous pourrez vous reposer. Dès 18 heures, ce vendredi 19 avril, les 2 500 joueurs pourront venir s’installer. L’an dernier, 24 000 visiteurs étaient venus les voir jouer. Futurolan espère garder le cap. Pour ceux qui veulent se rendre sur place, il faudra patienter jusqu’au samedi 20 avril. Dernier petit conseil : pour éviter la file d’attente, n’hésitez pas à prendre vos tickets en ligne sur le site, espace billetterie. Les tarifs varient de 15 euros les 3 jours et 7,50 euros la journée. 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3098
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !