Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/05/19 : Résultats complets Bordeaux (33) : LREM 29,47%, EELV 21,54%, RN 9,40%, LR 9,02%, 8,49%, LFI 6,20%, G.S 4,21%

27/05/19 : Dordogne : Résultats définitifs : Participation : 58,28 % : RN : 25,15 %, LREM : 19,26 %, EELV : 11,38 %, LFI : 8,60 %, PS-LUG 7,45 % ; LR : 7,05 %, PC : 3,68 %, LDG Hamon : 3,62 %, DLF : 3, 50 %

27/05/19 : Résultats complets Bègles : EELV 21,69%, LREM 17,67%, RN 14,47%, LFI 10,63%, PS 9,20%

27/05/19 : Angoulême (16) : LREM : 24,05%, EELV : 17,02%, RN : 16,12%, PS-PP : 8,46%, LFI : 8,40%, LR : 7,68%, G.S : 4,79%. Taux de participation : 52,54%.

27/05/19 : Poitiers (86) : LREM : 23,25%, EELV : 19,97%, RN : 12,91%, PS-PP : 9,84%, LR : 7,61%, LFI : 7,42%, G.S : 4,65%. Taux de participation : 51,18%.

27/05/19 : Résultats complets Vienne (86) : RN 22,58%, LREM 21,78%, EELV 14,24%, LR 7,35%, PS 7,30%, LFI 6,58%, DBLF 3,63%, G.S 3,54%

27/05/19 : Résultats complets Libourne (33) : RN 23,20% 22,62% EELV 14,56% PS 7,80%, LFI 6,97%, LR 6,94%, G.S 3,58%

27/05/19 : Résultats complets Charente (16) : RN 25,56%, LREM 21,48%, EELV 12,23%, LFI 7,61%, LR 7,17%, PS 6,56%, DBLF 3,61%, G.S 3,54%

27/05/19 : Niort (79) : LREM : 26,28%, EELV : 18,34%, RN : 12,85%, PS-PP : 9,68%, LFI : 6,95%, LR : 6,16 %, G.S : 4,47%. Taux de participation : 49,20%.

27/05/19 : Deux-Sèvres, résultats départementaux définitifs : LREM : 23,62%, RN 20,64%, EELV : 14,09%, LR : 7,52%, PS-PP : 7,04%, LFI 6,16%, G.S : 3,63%. Taux de participation : 48,99%.

27/05/19 : Résultats Lot-et-Garonne : RN : 29,47 %, LREM : 19,17 %, EELV : 10,30 %, LR : 7,38 %, LFI : 6,70 %, PS : 6,11 %, , DBLF : 4,46 %, GS : 3,03 %, PC : 2,56, UDI : 2,39 %. Taux de participation : 50,20 %. Taux de participation : 55 %.

27/05/19 : Résultats complets Pau : LREM 27,39%, EELV 15,69%, RN 14,94%, PS 9,96%, LR 7,40%, LFI 6,35%, G.S 4%

27/05/19 : Charente-Maritime : résultats départementaux définitifs : RN 25,26%, LREM 22,60%, EELV 13%, RN 7,68%, LFI 6,60%

27/05/19 : La Rochelle : LREM 27,13%, EELV 18,79%, RN 14,38%, LFI : 7,55%

27/05/19 : Gaëtan Malange, maire LR de St Barthélémy d'Agenais "Crise des partis, enjeu écologique dont LR doit s’emparer, absence de ligne claire sur l’Europe, divisions internes... ce soir, la droite doit sérieusement s’interroger... Partons des territoires !"

27/05/19 : Landes résultats complets: LREM 22,95%, RN 21,29%, EELV 10,80%, PS 10,47%, LR 6,95%, LFI 6,88%, GS 4,23%

26/05/19 : Résultats complets Creuse (23) : RN 24,37%, LREM 18,28%, EELV 9,82%, LR 9,68%, LFI 8,89%, PS 6,97%, G.S 4,21%

26/05/19 : Résultats Tulle (19) : dans la ville de François Hollande, les résultats font office d'exception à la règle. RN : 18,5% ; LEREM : 18,4% ; PS : 14,2% ; EELV : 11,8% ; LFI : 7,7% ; LR : 7,4% ; PCF : 6,3% ; autres listes : 15,7%.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/05/19 | Réaction Sophie Borderie psdte PS du CD47

    Lire

    "En Lot-et-Garonne, les résultats enregistrés sont conformes aux résultats nationaux avec néanmoins une accentuation du vote d’extrême droite, comme cela était malheureusement déjà le cas en 2014. Localement, il est plus que jamais nécessaire de poursuivre notre combat pour la ruralité et pour l’équité territoriale. Bien souvent, celles et ceux qui subissent des injustices et vivent un sentiment de relégation trouvent refuge dans le vote extrême. Acteurs de la vie publique, nous avons tous un rôle à jouer dans ce combat. J’y prendrai toute ma part."

  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

  • 24/05/19 | Le comblement du passage souterrain de la gare de Marmande sous tension!

    Lire

    Le 23 avril dernier, le passage souterrain permettant la liaison entre les quais de la gare de Marmande a été comblé de béton. Val de Garonne Agglomération et la Ville de Marmande sont vivement opposés à ces travaux effectués par SNCF Réseau sans aucune concertation préalable. Les deux collectivités ont interpellé la direction de SNCF Réseau pour qu’une réunion soit organisée et l’ont informée qu’elles répondraient défavorablement à tout appel de fonds dans l’attente de cette réunion.

  • 24/05/19 | Un patron périgourdin adopte une méthode originale pour recruter

    Lire

    Après l'échec de ses petites annonces à Pôle-Emploi et sur site internet LeBoncoin, Geoffroy Saguet, le patron de l'entreprise Horizons bois à Savignac les églises, en Dordogne, a posé un panneau sur la façade de son entreprise de charpente-menuiserie, pour attirer les candidats. Il recrute des ouvriers qualifiés, charpentiers et menuisiers, un couvreur, un chef d'équipe et un ingénieur, soit 10 postes au total. Il a reçu une trentaine de Curriculum Vitae en dix jours.

  • 24/05/19 | Elections européennes : La Rochelle favorise l'accès aux handicapés

    Lire

    Depuis mars 2019, les personnes majeures sous tutelle sont pour la première fois autorisées à voter. Depuis, la Ville de La Rochelle s’est associée à l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH) pour leur favoriser l'accès à ce premier scrutin du 26 mai. Des membres de l’Association Valentin Haüy et du Relais handicap de l’Université de la Rochelle seront présents avec une grille d’observation pour faire le point sur les aménagements en place et les évolutions possibles.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La 20e édition de la Gamers Assembly se prépare à Poitiers

18/04/2019 | Plus de 24 000 visiteurs sont attendus ce week-end de Pâques au parc des expositions de Poitiers pour la Gamers Assembly, un tournoi français majeur de jeux vidéo.

Les 15 000m2 du parc des expositions de Poitiers vont accueillir la 20e édition de la Gamers Assembly les 20-21-22 avril

La vingtième édition de la Gamers Assembly est organisée les 20-21-22 avril prochains au parc des expositions de Poitiers. 2 500 joueurs vont s’affronter lors de tournois de jeux vidéo. Derniers préparatifs actuellement : mise en place du réseau, branchements électriques, montage des stands et des tivolis. Les bénévoles sont très actifs. Car la Gamers, c’est avant tout un événement majeur de l’e-sport en France, organisé par des joueurs passionnés pour des joueurs qui viennent vivre leur passion. Les organisateurs espèrent attirer de nouveau la grande foule. L’an dernier, 24 000 personnes s’y étaient rendues.

Depuis vendredi dernier, ils s’affairent, préparent le parc des expositions à la Gamers Assembly. Les bénévoles sont au travail. « Certains ont suivi des formations pour utiliser les nacelles et les chariots élévateurs. Ils ne vont pas compter leurs heures », explique Fabien Bonnet, président de Futurolan, l’association qui organise cet événement. Les personnes venues prêter main forte, posent même des congés pour le faire. Durant les tournois de jeux vidéo, ils accueilleront joueurs et visiteurs et d’autres s’occuperont de la nourriture. Ils seront au total 450.

La Gamers s’agrandit 

Cette année sera celle de la vingtième édition de ce grand tournoi de jeux vidéo en ligne. Les meilleures équipes du monde viennent s’affronter, les  deux tiers des compétiteurs sur ordinateur et le dernier tiers sur console. La Gamers n’a cessé de grandir. C’est encore le cas pour cette édition, puisqu’elle occupe désormais l’ensemble des deux halls du parc des expositions de Poitiers, ainsi que les fameuses Arènes ,soit une surface de plus de 15 000 m2. « Je peux vous annoncer avec fierté que nous allons accueillir plus de 2 500 joueurs cette année », précise Fabien Bonnet. Un chiffre en augmentation de 25% par rapport à la dernière édition. « C’est un grand succès pour nous et nos partenaires ». L’excitation se lit et s’entend chez l’organisateur, car la Gamers Assembly assoit encore un peu plus son titre de premier événement de l’e-sport français. « Nous allons prendre le large en terme de participation dans un tournoi de e-sport. Mais la bataille du chiffre n’est pas réellement notre objectif. » Car l’esprit qui règne à la Gamers s’explique par le fait que la manifestation est organisée par des joueurs passionnés pour des joueurs qui viennent vivre leur passion et la partager avec les visiteurs. 

Les bénévoles s'activent pour que tout soit prêt à temps. Dans ce hall, des milliers de joueurs s'affronteront en ligne.

Tournois et cosplay 

Côté jeu, les joueurs sont véritablement cocoonés. Pas de moins de 23 tournois vont être organisés. Trackmania, Clash Royal, Soul Calibur, Heroes of the Storm, Rocket League, Rainbow Six, Counter Strike. Fifa, Overwatch, League of Legends, Dragon Ball Fighter Z, Quake Champions… pour ne citer que les plus célèbres. Une des nouveautés sera un tournoi sur téléphone mobile sur le jeu Clash of Clan. « Nous avions fait un test avec, lors l’édition Gamers Assembly Winter, en proposant Clash Royal. Vu l’engagement et le succès, nous avons réitéré l’aventure avec un autre jeu ». Parmi les temps forts, un concours de cosplay, ces personnes qui enfilent des costumes de leur choix venant de comics, de films, de mangas et bien d’autres genres. Une étape de la coupe de France, sélection Nouvelle-Aquitaine, est annoncée pour le concours libre, un concours e-sport sera aussi au programme.

Quelques évolutions sont prévues côté stands d’exposition. Le village famille va évoluer. « Il a doublé en superficie, confie Fabien Bonnet. Les visiteurs vont pouvoir se balader dans une gaming house inclusive ». Ce lieu de plus de 200 m2 est un lieu de partage et de rencontres pour lutter contre les discriminations (un espace pour discuter de la mixité dans le jeu vidéo, un rendez-vous intergénérationnel, jeu vidéo pour les personnes en situation de handicap…). De nombreux exposants viendront enrichir cet espace.  

Parmi les nouveautés cette année, un Tivoli de 1500 m2 qui propose un village restauration. « Cet espace a été extrait des halls pour accueillir plus de monde, plus de joueurs ». Un espace food truck sera accessible, des locaux pour la plupart. Un événement qui a forcément un impact sur l’économie. Les hôtels de Poitiers affichent souvent complet. « Nous réservons l’hôtel de Beaulieu d’une année sur l’autre », explique l’organisateur. D’autres lits seront proposés plus en mode camping au gymnase de Touffenet. Une centaine de joueurs et visiteurs pourront s’y reposer.

De toute façon, il est demandé aux joueurs et accompagnateurs de préparer un kit de survie avant de passer ce week-end de Pâques à la Gamers Assembly. De précieux conseils prodigués par les organisateurs. Ne pas oublier son PC, ses périphériques et surtout un câble RJ45 de dix mètres (pour se connecter au réseau). Enfin, ultime précaution, faire une bonne cure de sommeil, car ce n’est pas à la GA2019 que vous pourrez vous reposer. Dès 18 heures, ce vendredi 19 avril, les 2 500 joueurs pourront venir s’installer. L’an dernier, 24 000 visiteurs étaient venus les voir jouer. Futurolan espère garder le cap. Pour ceux qui veulent se rendre sur place, il faudra patienter jusqu’au samedi 20 avril. Dernier petit conseil : pour éviter la file d’attente, n’hésitez pas à prendre vos tickets en ligne sur le site, espace billetterie. Les tarifs varient de 15 euros les 3 jours et 7,50 euros la journée. 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2047
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !