Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/10/19 : Le département de la Dordogne est placé en alerte orange pour orages jusqu'à mardi 6 heures. Un épisode orageux est prévu ce lundi entre 14 h et 18 h, avec une forte probabilité de phénomènes localement violents (fortes intensités de pluie, grêle)

10/10/19 : C'était un secret de polichinelle depuis la fin de semaine dernière, Michel Veunac a fait part ce matin de sa candidature pour un nouveau mandat de maire de Biarritz via un communiqué adressé à France 3. Ses proches en étaient déjà informés.

10/10/19 : Beynac : en attendant la décision de la cour administrative d'appel sur le fond du dossier, le Département de la Dordogne appelle à un rassemblement citoyen le 16 novembres aux allées Tourny à Périgueux pour demander la fin du chantier de la déviation.

09/10/19 : Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, est en déplacement en Béarn jeudi 10 octobre. Elle visitera l’entreprise adaptée APF France Handicap 64 à Sauvagnon avant de se rendre sur le salon de l’Inclusive Tour, à Pau, dédié à l’emploi et au handicap.

09/10/19 : La Rochelle : la Fête de la Science accueille 2 spectacles d’art de rue à Port-Neuf: "Martine, voyante des territoires" par la Cie Midi à l’Ouest et “Effractions Nocturnes“ de la Cie Illotopie… Les 11, 12 et 13 devant le Yacht club du Gabut. Gratuit.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

07/10/19 : Le prochain congrès des départements de France se tiendra à Bourges du 16 au 18 octobre, avant de faire sa 90e édition en novembre prochain à La Rochelle. Cette année voit célébrer le 230e anniversaire de la création des Départements.

04/10/19 : A partir de lundi 7 octobre, le Département de la Gironde réalise des travaux de mise en sécurité sur la voie verte située sur la RD 809, entre le carrefour giratoire d'Aquitaine et celui du Sauternais. Fin des travaux prévue le 28 octobre.

04/10/19 : Ce sont les 24 25 et 26 septembre 2020, sur la BA 106 à Mérignac, que se tiendra la 5ème édition de l'ADS Show, Salon leader dans le domaine de la maintenance aéronautique et spatiale, entre conférences, affaires et salon des métiers.

02/10/19 : Stéphane Kintzig est le nouveau Directeur Général de Congrès et Expositions de Bordeaux depuis ce 1er octobre. Il succédera à Vincent Grenié fin décembre, le temps d'assurer « une transition optimale » avec les équipes, les clients et les partenaires

01/10/19 : Suite à l'arrêté anti-pesticides pris à Poitiers, le maire, Alain Claeys, va rencontrer ce 2 octobre le président, Philippe Tabarin, et les représentants de la chambre d'agriculture de la Vienne pour échanger à ce sujet.

01/10/19 : Municipales Bergerac:La fédération PS de la Dordogne fait savoir ce mardi qu'elle condamne les propos haineux développés par le Rassemblement National dans un tract diffusé à Bergerac et apporte son soutien à Adib Benfeddoul face à ces attaques indignes.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/10/19 | Les Landes se dotent d’un nouveau site internet

    Lire

    Le Département des Landes lance un nouveau site d’information en ligne qui a pour objectif de permettre à chaque landais d’avoir une meilleure connaissance et compréhension des politiques publiques mises en œuvre. Un espace de contribution est également crée où chacun pourra proposer des articles, évènements, photos. Rdv sur Xlandes-info

  • 14/10/19 | Limoges, Ville-Santé de l’OMS

    Lire

    La Ville de Limoges vient d’être reconnue membre du réseau des Villes-Santé de l’Organisation Mondiale de la Santé. Grâce à cela, la commune souhaite renforcer son action sur la santé en affirmant la volonté d’améliorer l’état de santé et le bien-être de ses concitoyens en utilisant le levier des politiques publiques locales. Elle va s’inscrire dans le groupe de travail « Ville Sport Santé ».

  • 14/10/19 | Le Grand Dax lance Bonus Drive pour les trajets du quotidien

    Lire

    Le Grand Dax met en place une nouvelle application de mobilité sur le territoire des 20 communes de l'Agglo. Appelée Bonus Drive, cette application gratuite de covoiturage de proximité, permet de partager les déplacement habituel de courte distance (travail, courses, médecin, loisir,etc) tout en faisant des économies avec des trajets pour 0,10€/km, soit en moyenne 3 fois moins cher qu’un trajet seul au volant. Et un système de récompense (bonus) est mis en place pour les co-voitureurs réguliers. Téléchargeable depuis l’apple store et Google Play, l'application est active dès ce 14 octobre. Infos: www.grand-dax.fr

  • 14/10/19 | Un Salon du Bien être à Cenon

    Lire

    Le club d’entreprise Des deux rives et celui de Cenon (33) organisent la 8ème édition du salon Les rives du bien-être. L’événement se déroulera les samedi 19 et dimanche 20 octobre 2019 au complexe sportif de la Morlette à Cenon. Quatre-vingts exposants accueilleront les visiteurs avec pour objectif de faire découvrir une large palette de thérapies alternatives, de médecines douces, de techniques manuelles et produits voués au bien-être. Au programme aussi des ateliers, conférences et diverses prestations pouvant, pour certaines être payantes. Entrée libre.

  • 13/10/19 | Lascaux IV gratuit pour les écoliers et collégiens périgourdins

    Lire

    L'entrée à Lascaux 4 à Montignac, est gratuite pour les écoliers du primaire et les collégiens de Dordogne, du 1er novembre au 31 mars 2020, dans le cadre de sorties scolaires. Le département répond ainsi à une demande des enseignants qui estiment que les billets d'entrée coûtent trop chers pour organiser des sortie scolaires. La Sémitour, qui gère Lascaux, a accepté de baisser ses tarifs. Le département de la Dordogne prend en charge la compensation financière.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La 20e Gamers Assembly mène le jeu à Poitiers

21/04/2019 | La Gamers Assembly a commencé petit en 2000 avec seulement 150 joueurs. Pour la 20e édition, FuturoLAN accueille 2 500 joueurs, professionnels et amateurs

Un gâteau d'anniversaire pour la 20e édition de la Gamers Assembly qui a les les 21-22-23 avril 2019

La 20e édition de la Gamers Assembly a débuté ce samedi 20 avril au parc des expositions de Poitiers. Avec 2 500 joueurs qui s’affrontent lors de 23 tournois de jeux vidéo, cet événement est le plus important en France. Pendant trois jours, le e-sport est à l’honneur. FuturoLan, l’association organisatrice de ce festival de jeu vidéo espère en accueillir 25 000, ce qui établirait un nouveau record de fréquentation pour cette GA qui en 19 ans a su trouver son public et s’installer dans le paysage français du Gaming.

C’est parti pour la 20e édition de la Gamers Assembly (GA). Ce samedi 20 avril à 11 heures a débuté une cérémonie d’ouverture, digne d’un grand show. Spectacle de lumière, fumée, paillettes, le tout retransmis en direct sur des écrans géants. Dans les gradins des Arènes de Poitiers. « C’est un moment unique. Il fait bon de se retrouver », lance Morgan, l’animateur du show. Avec beaucoup de second degré, les organisateurs se sont même filmés durant l’installation, histoire de montrer les coulisses du montage et de relâcher un peu la pression. 20e édition, un anniversaire à fêter et une rétrospective proposée par France 3 Poitou-Charentes et l’Institut National de l’Audiovisuel (INA) sur les précédentes éditions de la Gamers Assembly. Un bref retour sur ce succès créé par l’association FuturoLAN. Eux qui ont commencé à 150 joueurs dans un gymnase de la commune de Smarves pour finir dans les 15 000 m2 du parc des expositions de Poitiers et y accueillir 2 500 joueurs, amateurs et professionnels.2 500 joueurs vont s'affronter dans 23 tournois de jeux vidéos lors de la Gamers Assembly 2019

Juste avant la cérémonie, il y a eu l’ouverture des portes du parc des Expositions avec une longue file d’attente, presque habituelle. Dès 9h30, elle débordait déjà le long de la route. Ils sont des centaines à attendre. Heureusement, certains ont déjà pris leur billets sur Internet. D’autres doivent encore passer par la caisses, avant de se faire contrôler et de pouvoir accéder à l’antre du jeu vidéo. Les deux halls du parc des Expositions sont consacrés aux tournois (au total, il y en a 23), aussi bien sur PC (pour les dieux tiers) que sur console (pour le dernier tiers). Chaque joueur ramène son matériel et s’est installé à une table. Tous sont ordonnés pour jouer le plus rapidement possible et tenter d’accéder aux finales. Au plafond sont indiqués sur des écriteaux les jeux sur lesquels s’affrontent les Gamers. Rambow Six, Counter Strike, Soul Calibur, Fifa 19, Track Mania, Fortnite, Clash of Clan, Dragon Ball, Rocket League, pour ne citer que les plus connues… des joueurs de tous âges (même mineurs), mais qui manquent parfois de féminité. 

Le e-sport au féminin 

Alors qu’en France, il semblerait que la moitié des joueurs de jeux vidéo soient des femmes, cela ne se traduit pas forcément en compétition où elles sont faiblement représentées. Il y a seulement 5% de femmes dans l’e-sport. Cependant, une association bouscule les préjugés et oeuvre pour la mixité dans l’industrie du jeu vidéo. Il s’agit de Women in Games. Elle recense 900 membres dont 75% sont des professionnelles du jeu vidéo. Grand Poitiers, qui se revendique comme capitale du e-sport, s’est logiquement engagée dans la signature d’une convention pour assurer la promotion des femmes dans ce domaine. « C’est significatif que cette signature se déroule lors de la 20e édition de la Gamers Assembly, reconnaît Alain Claeys, président de Grand Poitiers et maire de Poitiers. À travers la GA, on veut faire passer un message. C’est plus qu’une convention que nous signons, c’est un engagement du territoire ». Laure Valée, journaliste et animatrice dans l’e-sport, a présenté les actions de l’association Women in Games. « Depuis début 2019, l’association s’est dotée d’un incubateur pour les joueuses de jeux vidéo. Les premiers mois se passent bien. C’est encourageant ». Quant à la convention, elle va permettre de développer la mixité dans ce sport. Tout d’abord, au sein de la Gamers, un espace y est dédié. Lors des prochains événements de e-sport au sein de Grand Poitiers, la mixité devra être assurée. Autre objectif, proposer à des influenceuses de venir à la prochaine GA. Des matchs exhibition exclusivement féminins se feront également sur la scène principale. Preuve que le domaine du jeu vidéo peut également se conjuguer au féminin. « Nous comptons sur vous pour que nous parlions d’un autre chiffre lors de la prochaine édition, celui sur l’engagement des femmes dans le jeu vidéo », conclut Fabien Bonnet, le président de FuturoLan, association organisatrice de la Gamers Assembly. 

Les amateurs de cosplay attirent le regard des visiteurs et prennent la poseLe Cosplay : un autre monde

Un univers assez singulier est également visible au sein des allées de ce festival du jeu vidéo. Celui du Cosplay. Autrement dit un loisir qui consiste à jouer le rôle de ses personnages en imitant leur costume, leurs cheveux et leur maquillage. Cette année, plusieurs tournois sont organisés. À Poitiers avec, pour la première fois, une étape de la coupe de France de Cosplay et un concours général.« Chaque participant au concours est jugé par un jury. Il monte sur scène, communique, ajoute sa touche personnelle et rentre le rôle de son personnage », explique Samuel Berthou, président de l’association rocherais West Coastplay. D’ailleurs, lui même se déguise en Turalia, un personnage du jeu World of Warcraft. Simon Merlière est un autre Cosplay. Il a endossé le costume d’un de ses héros préférés, celui de Roxas, personnage du jeu Kingdom Hearts. Il a les accessoires et une cape noire à capuche ainsi qu’une perruque blonde orangée. Dans ses mains, il porte des épées en forme de clé, des keyblades. À 27 ans, ce développeur en informatique vient de découvrir cet univers. « C’est ma première année de cosplay. J’ai découvert cet univers grâce à une cousine éloignée. Je suis loin d’être le seul à être déguisé. Il y a de beaux costumes ». Simon a prévu de revenir durant les trois jours de la GA, et déguisé bien sûr. Même si selon lui, son costume n’est pas très élaboré, il fait très attention à bien respecter les détails du personnage qu’il incarne. Comme tous les adeptes du Cosplay. Certains mettent une heure pour se plonger complètement dans le rôle de leur personnage, pour s’habiller et se maquiller.  

La Gamers Assembly apparaît comme le rendez-vous des fans du jeu vidéo, aussi bien pour assister à de belles parties que pour plonger dans l’atmosphère de cet univers du gaming. Le tournoi se poursuit jusqu’au lundi 22 avril. Toutes les parties devraient finir vers 17 heures. Les organisateurs espèrent atteindre la barre symbolique des 25 000 visiteurs, et ainsi battre un nouveau record (l’année dernière il y en a eu environ 24 000), après celui du nombre de joueurs participant aux tournois de jeux vidéo. Une nouvelle fois, la Gamers Assembly renforcera sa place de premier tournoi français de jeu vidéo.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2626
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !