aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Bientôt la collecte de la Banque alimentaire Bordeaux-Gironde

24/11/2014 | La banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde entame les 28 et 29 novembre sa vingt-huitième collecte, et ne cesse de chercher à financer son action.

Charles Brossier, vice-président de la Banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde

"Une petite partie de vos courses peut sauver une famille". Une campagne claire, pour un objectif commun partagé par les 144 associations et les 180 bénévoles de la banque alimentaire : réussir à atteindre les 500 tonnes de denrées alimentaires récoltées dans sa vingt-huitième collecte girondine. Pour s'en donner les moyens, l'organisme ne cesse d'innover et de trouver des solutions aux obstacles économiques, pour tenter de nourrir les 33 000 personnes qui font appel à eux dans le département. Et la collecte hivernale, si elle est importante, n'est que l'une de ces solutions.

Il n'y a pas que les Restos du coeur qui, depuis 30 ans, aident les plus démunis. La banque alimentaire assurera, les 28 et 29 novembre prochain, sa 30ème collecte nationale, et sa vingt-huitième pour le local de Bordeaux et de la Gironde. Jean François Runel-Belliard, le secrétaire général de cette association humanitaire qui compte plus de 170 bénévoles  et 144 associations relais qui s'occupent de la distribution en Gironde, en explique les enjeux : "Cette collecte est une opération primordiale pour compenser la perte des produits de l'Union Européenne (800 tonnes de moins provenant du Programme européen d'aide aux plus démunis en 2 ans, programme qui bénéficie non plus à 16 mais à 28 pays...). Tout ce que les gens vont donner sera redistribué localement", précise-t-il, dissipant les doutes de certains.

De nombreux obstacles Cette collecte devrait mobiliser plus de 3000 bénévoles et se poster aux entrées de plus de 300 points de distribution alimentaires en Gironde, soit toutes les grandes surfaces de la CUB. Pourtant, malgré cette masse à laquelle il faut rajouter des étudiants des lycées de la région qui aident pour le tri (et peuvent même se voir remettre un trophée pour leur action), les bénévoles manquent encore dans certaines zones comme Libourne, Pessac, Talence ou Lesparre. Plus que le manque, c'est un "vieillissement des bénévoles" qui est constaté par le secrétaire général. 

Autre problème, la baisse des dons des denrées alimentaires dans la grande distribution (avec notamment une restruction drastique prévue sur la limite des produits jetés en grandes surfaces, qui passera de 40 tonnes à 20 en 2015, puis 10 en 2016) qui pousse l'organisme à chercher de nouvelles sources d'approvisionnement. Le sucre, le café ou l'huile sont parmi les produits les plus recherchés pour tenter d'aider les 33 000 personnes qui sont venues frapper à sa porte en 2013. L'année dernière, sur l'objectif des 500 tonnes espéré, c'est 445 tonnes qui avaient été récoltées lors de cette collecte hivernale, tout cela en faisant face à l'augmentation des prix de l'alimentation. 

Des solutions innovantesAlors l'association cherche à mettre en place de nouvelles initiatives. A l'orée 2015, elle devrait solliciter plusieurs lycées de Gironde pour les mobiliser contre le gaspillage alimentaire. Elle fait de plus en plus appel aux coopératives (comme Maïsadour ou le Grand Moulin de Paris), fait pédaler des gens à la foire agricole pour tenter de gagner le plus de stock possible. En mai dernier, elle a lancé une opération de crowdfunding pour financer l'achat d'un nouveau camion de collecte qui viendrait renforcer les 52 déjà existants, essentiellement des véhicules prétés par des entreprises locales.

Plus encore, Charles Brossier, vice-président de la banque alimentaire, a signé le 22 novembre dernier une convention de partenariat avec Francis Riether, directeur du développement territorial chez EDF, pour la création de 3 demi-journées d'information à destination du personnel et des bénévoles sur la maîtrise des consommations d'énergie, et distribuera des pamphlets aux associations, qui seront elles-même un relais pour enseigner ces nouvelles pratiques aux plus démunis. "C'est réconfortant de voir que même dans une aussi grosse entreprise qu'EDF, il y a aussi des gens de bonne volonté pour faire des choses concrètes", déclare Charles Brossier. "Ils ont conscience de l'existence de la précarité énergétique chez certaines personnes, et ils fournissent aussi des aides et des conseils sur l'installation électrique des particuliers en difficulté". 

La gastronomie au service du socialMême si la collecte hivernale ne représente que 10% de ce que la banque alimentaire distribue dans l'année (30 000 repas par jour, soit 13,5 millions par an sur le département, alors qu'environ 180 000 girondins sont en dessous du seuil de pauvreté fixé à 924€ par mois), elle s'annonce tout de même très importante face à des restrictions de plus en plus handicapantes. Dans le même temps, une récente étude a démontré que chaque foyer gaspillait environ 20 kilos de nourriture par an. Les bordelais, eux, pourront se rattraper : à l'occasion du grand festival de la gastronomie "Bordeaux So good !" dont l'association est partenaire, un grand débat sur le gaspillage alimentaire est organisé le 28 novembre à 18 heures à Darwin, suivi d'un dîner de gala (cuisiné par Philippe Etchebest et Lorenzo Toni à partir des produits collectés), dont une grande partie des recettes sera reversée à une association de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
1787
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !