aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

Humeurs d'été: ces temps de coupes sombres

En chemin vers le rendez vous chaque été renouvelé du festival du Périgord Noir, empruntant les routes délicieuses et ombragées qui longent la rive droite de l'Isle, je goûte à l'émotion de ces villages traversés qui s'accrochent non sans mal à la vie. A ces images d'élevage de coteaux qui, hélas, se font de plus en plus rares tant il faut de courage à ces exploitants en difficulté pour maintenir une agriculture affrontée à la vive concurrence d'une autre agriculture à grande échelle. Une manière d'agro-industrie où les fonds de pension font souvent une entrée fracassante et n'ont pas de problèmes, eux, pour acquérir des terres sans espoir de succession. Et ne soucient guère de cette belle mission, non écrite mais si précieuse de gardienne des paysages, celle que notre agriculture de proximité assume encore, là où elle tient le coup économiquement. Et je pense à ces jeunes, rencontrés ces derniers mois et semaines, qui souvent venus d'ailleurs, font le choix audacieux mais résolu d'embrasser l'agriculture et, se faisant, de faire plus que produire, d'aller à la rencontre de la société, de ses attentes d'authenticité, de partage, et donc de multiples saveurs. Ils ne craignent pas de vous dire: " Je ne vais pas pouvoir me sortir un salaire avant deux ans mais je sais que j'y arriverai." Je pense à eux, à Laura et Clément par exemple et j'ai envie de pousser un grand coup de gueule.


- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

  • 09/08/17 | En Lot-et-Garonne, un soutien aux entreprises en difficulté

    Lire

    Pour faire face aux complexités de leurs fonctions (difficultés organisationnelles ou économiques), les chefs d'entreprise peuvent être conseillés et aidés grâce au Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) de Marmande - Villeneuve-sur-Lot. Ce service est gratuit et apporte un accompagnement personnalisé aux chefs d’entreprises, en l’absence de Tribunal de Commerce.

  • 04/08/17 | Annulation de 300 M€ de dotations de l’Etat aux collectivités locales. Pierre Camani réagit

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, sénateur et membre du groupe de travail sur les difficultés des Départements ruraux estime que cette annonce est « un nouveau coup dur. C'est une décision inattendue et incompréhensible, alors même que le Président de la république s’était montré rassurant envers les élus locaux lors du lancement de la Conférence nationale des Territoires. (…) Pour autant, ce mauvais signal envoyé aux collectivités locales n'entache pas ma détermination à poursuivre le combat. »

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | La bataille de Christian et Dimitri pour Lou et Justine

09/06/2017 | Ancien joueur au club de Saint-Etienne Christian Sarramagna créé un événement avec l'ancien international de rugby Dimitri Yachvili pour deux enfants de 8 ans atteint d'arthrite juvénile

Christian Sarrramagna Bayonne

Le Basque Christian Sarramagna, ancien joueur des Verts de Saint-Etienne, puis entraîneur de l'Aviron Bayonnais foot en a connu dans sa riche vie professionnelle jusqu’à ce que naisse Lou, la fille de son fils aîné Grégory et qu'il apprenne que sa petite fille est atteinte d'une maladie orpheline, l'arthrite juvénile. En effectuant une visite chez un spécialiste à Bordeaux, Gregory rencontre l'international de rugby et joueur emblématique du Biarritz Olympique Dimitri Yachvili. Comme Lou, sa fille Justine est atteinte de la même maladie. Le footeux et le rugbyman crée un événement samedi

"Le fait d'être touché directement par ma petite-fille Lou, 8 ans, et sachant que la fille de Dimitri Yachvili, Justine, 8 ans était également atteinte d'arthitre juvénile idiopathique, cette maladie dont on ne parle quasiment jamais, j'ai solliscité cet ancien international biarrot de rugby pour savoir si l'on pouvait monter une opération afin de la faire connaître ", énonce toujours meurtri par ce coup du sort Christian Sarramagna qui fut l'ailier gauche des Verts de Saint-Etienne de la grande époque. "J'ai assisté à des émissions concernant pas mal d'associations et me suis rendu compte , malheureusement que cette maladie invalidante pour les enfants était absente de toute communication. Il faut en être les témoins pour comprendre comment ce genre de drame s'abat sur une famille."

A 3 ans, Lou, la petite-fille de Christian et de Josy et fille de Gregory, son fils ainé a commencé à se plaindre des genoux et des chevilles, des douleurs récurentes qui commencaient à l'handicaper. Elle ne pouvait pas sauter ou courir et au fil des mois, il y a eu des évolutions avec toutes la articulations du corps jusqu'à une paralysie. "D'abord un généraliste nous a dirigé vers des spécialistes à Bordeaux. "Ce sont eux qui ont diagnostiqué ces problèmes inflamatoires, que l'on traduit par arthrite puis arthrose.  En France il y a 5000 cas déclarés, explique l'ancien joueur. Non seulement ma petite fille avait du mal à vivre difficilement et c'est une maladie qui attaque plusieurs organes. Aujourd'hui Lou n'a pas exemple que trois ou quatre dixièmes aux yeux. A 8 ans, elle reçoit tous les 15 jours des injections, des protocoles, pour vivre normalement et aller à l'école ce qui lui permet à son âge de garder une vie sociale indispensable pour les enfants.
La rencontre avec Yachvili
Les parents dont les enfants étaient atteints par cette maladie invalidante comme Gregory se réunissent régulièrement avec des spécialistes pour partager leurs expériences et être informés sur l'évolution et les conséquences de cette maladie et son suivi médical. C'est au cours d'une d'elles que le fils de Christian Sarramagna a rencontré l'international et ancien ouvreur de l'équipe de France et du BO Dimitri Yachvili et son épouse Maïder. Côtoyant les mêmes médecins et spécialistes sur Bayonne et Bordeaux, ils ont noué une relation forcément de solidarité.
 "Après avoir été directeur sportif au club de Chollet évoluant en niveau en CFA, j'ai décidé d'arrêter et de revenir en juin dernier au Pays basque où vit ma famille et me rapprocher de ma petite-fille. Quand mon fils m'a fait part du cas de Justine, j'ai tout de suite souhaité solliciter rencontrer Dimitri pour lui expliquer la démarche que je souhaitais entreprendre pour faire connaître cette maladie. Il m'a tout de suite répondu favorablement en sollicitant des amis que nos carrières sportives nous ont permis de croiser.... Nous avions la volonté de créer un événement, mais cela ne se monte pas en claquant des doigts et il fallait nous entourer de toutes les garanties humaines et compétentes pour faire aboutir ce projet".
Et c'est à ce moment que Christian pense tout de suite à tous les anciens Vert de 76 qui ont participé à l'épopée légendaire du club stéphanois. C'est la première fois que l'intégralité de l'équipe se retrouvera au Pays basque. Avec un bonus Jean-Michel Larqué le capitaine historique de l'ASS et des médias – il suffit d'écouter RMC- qui vit au Pays basque et fait partie de l'association. L'ancienne championne de tennis Nathalie Tauziat avec son mari Ramuntxo, le pelotari Serge Cami, Peyo Labeguerie, ancien directeur d'Air France et sa fille Elori et Gérard Parmentier, un ancien de l'Aviron, sans oublier Françis Sallagïty, le président de l'Aviron, les ont rejoints.

Match hors du commun au stade Jean-Dauger

Cela se traduira ce samedi au stade Jean-Dauger de Bayonne cher à l'Aviron par un match avec les internationaux de football dont certains de 98 comme Fabien Barthez, Laurent Blanc, mais aussi Willy Sagnol, Alain Roche, etc. contre une sélection d'anciens rugbymen internationaux de Biarritz. Au-delà de la partie publique, deux journées permettront aussi à la trentaine de partenaires de cette opération de côtoyer l'ensemble de tous ces sportifs.
Pour participer à l'événement de la journée du samedi 10 juin, on peut récupérer les billets (15 euros) sur le site
justineetlou.org  ou le jour même, samedi 10 à partir de 15 heures, ouverture des guichets au stade Jean-Dauger. En outre il existe une page Facebook au nom de l'association Une ballade pour Justine et Lou. Christian et Dimitri espèrent que le public sera nombreux pour les accompagner dans leur démarche. Mais les Basques ont du cœur.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
14316
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !