aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | La belle réaction d'orgueil des Girondins de Bordeaux face à Toulouse

05/11/2012 | Ce dimanche 4 novembre, Bordeaux a battu 1 à 0 Toulouse à domicile

Belle victoire de Bordeaux contre Toulouse

Dimanche 4 novembre, les Girondins de Bordeaux ont remporté le derby de la Garonne dans les ultimes minutes grâce à un but de Gouffran. Les Marine et Blancs, qui encaissaient des buts ces derniers temps dans les ultimes minutes ont enfin inversé la tendance. Mais, plus encore que le score, c'est la manière qui a réconcilié l'équipe avec son public. Une réaction était attendue après la défaite contre Montpellier en Coupe de la Ligue, qui n'avait pas plu du tout à l'entraîneur, Francis Gillot. Sans compter les déclarations tonitruantes de Ben Khalfallah

C'était jusque là une triste semaine pour les Girondins : battus en 8es de finale de la Coupe de la Ligue à Montpellier (1-0) et à Bastia dimanche dernier (3-1).  Deux revers consécutifs qui ont attisé les tensions du coté du Haillan. Les Marine et Blanc n’avaient plus gagné depuis un mois, et un succès à Lyon (0-2), le 30 septembre.  Pour tenter de faire réagir ses troupes, Francis Gillot, le coach a employé la méthode forte et haussé le ton. Surtout, il a piqué l'orgueil des joueurs. "J'aurais préféré qu'ils me disent : nous ne voulons pas aller à Montpellier, je n'aurais pas perdu ma journée. Ce que j'ai vu aujourd'hui est inexplicable et inadmissible, mais c'est courant", avait déclaré le technicien bordelais. Fustigeant un match du niveau de la Division d'Honneur amateur, il n'avait pas hésité à lâcher : "A Bordeaux on est dans le confort. Après une bonne série, on retombe dans le confort, dans le tourisme total". Une manière aussi de responsabiliser les  joueurs dans un milieu, où l'entraîneur est le premier fusible en cas de mauvais résultats. A cela, il faut ajouter les déclarations tonitruantes de Ben Khalfallah. "Je dirais qu’on est pathétiques depuis deux rencontres (…) On se contente de peu. On est suffisants (…) Certains comportements me saoulent. Tout le monde est dans le même sac, à part Carrasso (…) Il y en a, ils ne se rendent pas compte. Ils sont débiles (…) On a la chance de faire un métier exceptionnel. Donc, ceux qui ne veulent pas se battre, ils vont taper dans le bureau du coach ou du président, ils demandent à changer de club ou à partir". Ambiance. 

L'orgueil comme moteur Ce dimanche, nous avons vu contre Toulouse des Girondins conquérants, qui n'ont jamais rien lâché. En première mi-temps, le duo Maurice-Belay et Plasil a fait des merveilles. Ils se sont créés de nombreuses occasions et sans la main ferme du gardien toulousain, ils auraient ouvert le score. Piqués au vif par leur coach, les joueurs ont sûrement voulu montrer un autre visage à leur public au stade Chaban-Delmas. Et, alors que l'on semblait s'acheminer vers un match nul et que les deux équipes baissaient le pied, un éclair de Gouffran sur une belle passe en profondeur de Plasil a offert la victoire. Pas à son niveau depuis le début de saison, Plasil, en vrai capitaine, a peut-être repris les rennes d'une équipe qui semblait à la dérive. Maintenant, l'important, c'est de durer, sinon Francis Gillot sera obligé de sortir certains de leur confort... C'est en tout cas un signe inquiétant pour le football français qu'un entraîneur soit obligé de houspiller publiquement ses joueurs pour que ceux-ci se comportent en vrais professionnels de haut niveau...

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
377
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !