Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La clinique Le Tondu fête ses 100 ans et annonce sa délocalisation courant 2017

11/10/2014 | Des ex-chirurgiens et médecins parmi les plus respectés de la clinique ont témoigné des conditions de travail de l'époque ainsi que de leurs parcours.

Quelques uns des plus anciens médecins et chirurgien ont pris le micro pour revenir sur les débuts de la clinique.

Ce jeudi 9 octobre sera à marquer d'une pierre blanche pour la polyclinique Le Tondu, située au centre historique bordelais. Comptant parmi les premiers établissements privés dans ce domaine à avoir vu le jour à Bordeaux, elle a dignement célébré son centième anniversaire, entourée de ses collaborateurs d'aujourd'hui et d'hier, et de Nicolas Brugère, adjoint au maire de Bordeaux chargé de la santé et des seniors. Cette soirée aura aussi permis à l'établissement d'annoncer officiellement sa délocalisation à Floirac d'ici 2017.

Les festivités ont commencé bon train aux alentours de 18h. Sophie Gille, la directrice de la polyclinique, a pris le micro, dans un premier temps pour remercier l'abnégation et le professionnalisme du personnel qui, en cent ans, n'a eu de cesse que de contribuer au perfectionnement et à l'amélioration des soins prodigués aux patients.
Profitant d'avoir la parole, elle a tenu à faire un bilan de la situation financière du Tondu, qui apparemment se porte bien. « Nous connaissons depuis deux ans une nette amélioration. La clinique s'est redressée financièrement et ses fonds propres ont été renforcés. » Le contexte semble donc propice au déménagement à venir de son infrastructure fin 2017, qui va nécessiter d' importants investissements : « Nous avons décidé de délocaliser nos locaux à Floirac pour plusieurs raisons, explique Sophie Gille. Le site où ils seront bâtis est modulable, facilement accessible en voiture et via les transports en commun (à deux heures de TGV de Paris, ndlr), et ils se trouvent sur la rive droite qui, selon nous, est un terrain d'avenir. »

D'autres personnalités ont également répondu présent à cet événement. Jacques Martel, Président de Commission Médicale d'Établissement, Jean Rigondet, PDG de C2S (un groupe de santé privé possédant 7 cliniques dont Le Tondu, réparties sur les régions Rhônes-Alpes, Auvergne et Aquitaine) et Nicolas Brugère, adjoint au maire de Bordeaux chargé de la santé et des seniors. Ce dernier a d'ailleurs tenu a saluer le dynamisme de la polyclinique : « Notre population augmente d'environ 5% par an, et les gens savent que les prestations de santé de la ville sont réputées. Nous regrettons malheureusement que la clinique ne reste pas à Bordeaux. »

Une exposition photos en guise d'hommageSi cet anniversaire a été l'occasion de parler du futur de la polyclinique, il aura aussi permis de revenir sur son passé. Avec l'exposition photos « Ils font la Polyclinique », Le Tondu se raconte à travers une galerie de clichés d'époque mettant en scène les premiers médecins et infirmière des années 1910 et 1920. Les conditions d'exercice de la médecine étaient alors bien moins avancées que celles d'aujourd'hui, de même que les capacités d'accueil. Et les chiffres le montrent : la polyclinique en 2013 comptait 5 pôles d'excellence, 17 spécialités tenues par 67 médecins, ce qui lui a permis notamment d'accueillir 13 000 patients, et d'assurer près de 200 000 consultations spécialisées.

Jules Haverlan
Par Jules Haverlan

Crédit Photo : Jules Haverlan / Aqui!

Partager sur Facebook
Vu par vous
2031
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Bonnet | 14/03/2016

J'ai la photo de classe de ma grandmère Léonie Bonnet (travail avec Pr Bergonié et Marie Curie)à l'école des gardes malades du Tondu Année 1912 1913 A votre disposition Cordialement AMBonnet
L. Coutenceau. phot......;;Bordeaux

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !