Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/07/19 : Un nouveau cas de dengue diagnostiqué en Lot-et-Garonne suite au retour d’une personne ayant séjourné sur l’île de la Réunion. Le traitement de démoustication interviendra dans la nuit du 22 au 23 juillet à Bajamont, Foulayronnes et Castelculier.

19/07/19 : Épisode de fortes chaleurs ce week-end dans le 47. Le risque de feux de forêt devrait basculer en niveau sévère dès lundi, avec un renforcement des effectifs et des moyens sapeurs-pompiers. Le SDIS active dés à présent sa vidéosurveillance.

19/07/19 : Le Château de Bonaguil en Lot-et-Garonne vient de recevoir le label « Sécuri-Site ». Délivré par la Préfète du Département, ce label certifie la mise en place d’un dispositif de sécurité complet, à l’intérieur comme aux abords d’un site touristique.

18/07/19 : Suite à l’interruption à mi-spectacle du traditionnel feu d'artifice du 14 juillet sur les quais de Bordeaux, pour cause d'incendie sur la barge de tir, Nicolas Florian a décidé d'en proposer un nouveau le samedi 7 septembre pour marquer la rentrée.

18/07/19 : Le 2 Juillet dernier, la Fondation Poitiers Université a élu Marc Bonassies, directeur départemental de la Banque Populaire Val de France, comme Président. Il succède à Roger Belot, président de la Fondation depuis juillet 2015.

18/07/19 : La ville de Biarritz vient d’être condamnée par le tribunal de Pau à verser 1730 € au Comité de Liaison du Camping-car. En cause: 15 panneaux d’interdiction de stationnement pour les camping-cars. Déjà désavouée, elle avait un mois pour les retirer

18/07/19 : Nouvelle mesure de restriction d’irrigation sur le bassin du Clain. En effet, les prélèvements d’eau en rivière destinés à l’irrigation agricole, rattachés à la borne de Vouneuil-sous-Biard, seront interdits à partir de 8 h, ce vendredi 19 juillet.

17/07/19 : Ce vendredi 19 juillet à 11 h, dans l’hémicycle de l’Hôtel du Département à Agen, une session spéciale se tiendra lors de laquelle les élus départementaux se prononceront sur le lancement d’un budget participatif citoyen et sa mise en oeuvre.

17/07/19 : CAN 2019. Dans le cadre de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, qui verra s'opposer vendredi soir le Sénégal à l'Algérie, et afin d'éviter tout débordement, la Ville d'Agen fermera les principaux axes de circulation entre 20h et 2h du matin.

17/07/19 : La Cité du Vin réduit ses tarifs! Les porteurs de la Carte Jeune de Bordeaux Métropole bénéficient dorénavant de 20 % de réduction pour le porteur de la carte, et également pour l'accompagnant adulte quand le porteur a moins de 16 ans.

17/07/19 : Marc Médeville, succéde à Bernard Farges à la tête des Bordeaux et Bordeaux supérieurs avec 2 priorités de mandat: la reconquête des parts de marché auprès des professionnels et l'inscription de 100% des AOC dans des démarches environnementales.

17/07/19 : Elizabeth Borne nommée ministre de la transition écologique va cumuler ce poste avec celui des Transports qu'elle occupait déjà mais sans rang de ministre d'Etat comme son prédécesseur François de Rugy.

16/07/19 : L'allemande Ursula Von der Leyen a été élue ce 16 juillet présidente de la Commission européenne à une courte majorité - 383 voix sur 747 membres - par le parlement de Strasbourg après un discours où elle avait annoncé un « green deal » pour l'Union.

16/07/19 : Le maire de Cenon sur la rive droite de Bordeaux qui s'oppose à l'occupation illégale du parc du Loret par quelques 200 caravanes "évangélistes" de passage s'est vu notifier l'obligation préfectorale d'accepter leur présence jusqu'au 24 juillet.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/07/19 | Santé: Un budget participatif sur le plateau de Millevaches (23)

    Lire

    L'Agence Régionale de Santé lance une démarche expérimentale de budget participatif santé sur le Plateau de Millevaches. Les citoyens proposent et votent pour des actions de santé qu’ils souhaitent voir mises en œuvre dans leur territoire, à partir d’une enveloppe financière dédiée de 40 000 €. Les projets présentés doivent servir l’intérêt général et porter sur l’éducation à la santé, la prévention et promotion de la santé ou l’accès aux soins. Dans un 2nd temps, les habitants et travailleurs du territoire voteront pour leurs projets préférés qui seront mis en œuvre en 2020. Infos: www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr

  • 21/07/19 | Chaque dimanche de l'été, rendez-vous promenade Sainte-Catherine pour des cours de sport gratuit

    Lire

    La troisième édition des PSC Summer Challenge vous donne rendez-vous chaque dimanche de 11h à 12h30, à Promenade Sainte-Catherine, pour des cours de sports gratuits. Animés par les créatrices de ACE-ACE-Athletic Class&Exercice, le rendez-vous dominical est l'occasion de se dépenser en plein air dans un cadre convivial. Les personnes intéressées sont priées de s'inscrire, au plus tard le vendredi précédant le cour. www.facebook.com/promenadesaintecatherine

  • 21/07/19 | Fin des travaux de désamiantage et de sécurisation de l'immeuble Le Signal

    Lire

    Décidés par un arrêté préfectoral du 28 juin 2018, les travaux de désamiantage de l'immeuble Le Signal et de réensablement du pied de dune, ont pris fin le 21 juin à Soulac-sur-Mer (33). Ils ont permis le retrait de 50 tonnes de matériaux amiantés et le curage du bâtiment pour ne laisser en place que les structures porteuses. Le retrait des installations de chantier, le nettoyage et la sécurisation du site viennent de se terminer. Coup de l'opération 870 000€ TTC pris en charge par l'Etat.

  • 21/07/19 | 48° édition du festival de Jazz à Andernos-les-Bains

    Lire

    Du 26 au 28 juillet, plus de 200 musiciens investiront les rues de la ville pour une vingtaine de concerts. Pendant trois jours, crooners renommés et nouveaux talents du jazz viendront faire vibrer la station balnéaire au rythme de la Nouvelle-Orléans, thème choisi pour cette 48° édition. De la plage Bétey au jardin Jean Louis Davis en passant par l'Esplanade de la Jetée, quatre scènes sont prévues pour accueillir les rituels trombones, saxophones, pianos, et trompettes sur le bassin.

  • 19/07/19 | Découverte de la forêt de Migelane en Gironde, dimanche 21 juillet

    Lire

    Rendez-vous dimanche 21 juillet pour découvrir ou re-decouvrir la forêt de Migelane, située sur la commune de Martillac. A 10h et 15h, des balades musicales d'1h30 seront organisées, en compagnie des musiciens Agnès et Joseph Doherty. En suivant, des visites avec des animateurs spécialisés permettront de se familiariser avec la faune et la flore riche de la forêt. Entrée libre, à partir de 6 ans. Réservation obligatoire au 05 56 72 27 98 Pour en savoir plus

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La coordination « vigilance LGV » sur les rails du débat ferroviaire

01/07/2014 | Alors que l’enquête publique débutera à l’automne, les sympathisants anti-LGV commencent à mettre de l’huile dans leurs rouages militants.

Banderole anti-LGV Bernos-Beaulac - 2014

C’est à Bernos Beaulac, au cœur du triangle ferroviaire LGV que se sont réunis les militants et sympathisants de la coordination «Vigilance LGV» ce lundi 30 juin. Ils étaient une quarantaine venue des Landes, du Sud-Gironde, ou encore du pays-basque. Après une balade d’une heure trente sur les bords du Ciron, impactés par l’axe ferroviaire, les sympathisants ont échangé autour d’un repas type auberge espagnole pour finir sur une présentation approfondie des trois projets de lignes à grande vitesse concernant la région ; À savoir, Bordeaux-Toulouse, Bordeaux-Espagne et Bordeaux-Dax.

C’est à 16 heures que le rendez-vous a été fixé au gîte de Bacourey. Au compte-gouttes, les militants anti LGV arrivent sur place et sont accueillis par Denise Cassou, présidente de Landes Environnement Attitude (LEA) et porte-parole de la coordination vigilance LGV. « C’est en janvier 2006 que la coordination a été créé, peu après l’annonce du projet LGV Bordeaux-Toulouse » explique Denise Cassou. Depuis la coordination a assisté aux deux débats publics qui ont eu lieu en 2005 et 2006. « Ce qui est ressorti de ces débats publics est l’affirmation que les élus locaux ne veulent pas de ce projet sur leur territoire, mais que les grands élus tels qu’Alain Rousset ou Martin Malvy leur mettent la pression pour qu’ils cèdent… » lance Denise Cassou. « Si nous sommes aujourd’hui réunis, c’est parce que l’enquête publique commence à l’automne. Il faut donc commencer la mobilisation… » explique Jacques Lacampagne, sympathisant « Vigilance LGV ».

La balade des gens anxieux Pour illustrer au mieux leur combat, la coordination convie les sympathisants à une balade le long du Ciron, affluent de la Garonne. De Bernos-Beaulac jusqu’au moulin de labarie, Jacques Lacampagne décrit ce paysage comme personne.la balade des gens anxieux aux bords du Ciron

Arbres environnants, espèces menacées, couches géologiques, tout est passé au crible. Aulnes, hêtres, érable, pin, acacia… les bordures du Ciron cachent bien des trésors floristiques. Du côté de la faune, des espèces rarissimes logent au cœur de cet environnement. La cistude, petite tortue carnivore, fait partie de ces espèces en danger, tout comme le vison d’Europe, mammifère dont la survie est la plus menacée de France. La géologie du Ciron est également très variée : sable, calcaire, argile… « Mais toute cette biodiversité florissante n’est apparemment pas le souci majeur de RFF qui compte passer sur, et proche de ce cours d’eau en réalisant ce projet de LGV » déplore Jacques Lacampagne. « Réseau Ferré de France a inventé une méthode compensatoire pour se donner bonne conscience, et pour nous duper… par exemple, s'ils pompent de l’eau dans une rivière en Gironde, ils s’engagent à remettre par la suite de l’eau dans un lac en Dordogne…seulement ils ne se rendent pas compte des dégâts qu’ils créent là où ils passent » déplore Denise Cassou.

La LGV : trois lettres mais combien de chiffres ?« Les LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax représentent à elles seules 6300 hectares d’occupation, dont 1466 hectares en Gironde. 1 kilomètre de LGV équivaut à 15 hectares artificialisés… Sans compter les structures environnantes comme les deux viaducs de 380 mètres qui devraient être construits à Bernos Beauliac » constate Jacques Lacampagne. Tracé LGV

« En plus de l’A65, nous allons avoir trois lignes de LGV et deux viaducs ? » questionne une habitante de Bernos-Beauliac avec colère. Un petit garçon âgé d’une dizaine d’années apparemment préoccupé par le sujet avance : « Nous on ne veut pas de la ligne à Bernos, mais si elle est déplacée, ça va gêner d’autres personnes… »

Monsieur et Madame Ferrand : futurs expulsés de la LGVDans la salle Marie-Claude et Jean-Louis Ferrand sont très attentifs aux remarques. Et pour cause, leur maison située à Benesse Marenme dans les Landes est au beau milieu du tracé LGV. « Alors que ça faisait quatre ans que nous avions acheté notre maison, en 2009 on a appris pour la ligne LGV. Notre habitation est pourtant en zone Natura 2000, et une ligne de train est déjà existante… » Lors de leur achat, ce couple de septuagénaires ne se doutait vraiment de rien, au contraire, « on pensait être tranquille » avouent-ils. Depuis, même si Marie Claude et Jean-Louis ont encore espoir que le projet n’aboutisse pas, ils se sont renseignés pour le rachat de leur maison. On leur a indiqué un prix 30 à 40% moins cher que le marché.

Mécontentements ou pas, une enquête publique aura bien lieu d’octobre à novembre 2014. Depuis peu, les maires concernés par le tracé ont reçu des prérogatives pour mettre en conformité  l’urbanisme de leur commune. L’acquisition foncière quant à elle est prévue pour 2015, même si dans la bande des 500 mètres, celle-ci a déjà commencé. Le début des travaux est programmé pour 2017-2018, et l’effectivité de la ligne en 2024.

Un train à deux vitesses : qui gagnera la course ? Une trentaine de maire sont défavorables aux LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne, certains députés comme Gilles Savary ont exprimé leur réticence quant à la création de nouvelles lignes. Alain Rousset, Alain Juppé, tout comme Philippe Madrelle soutiennent quant à eux fermement le projet. Un match politique qui s’annonce donc des plus serrés, auquel les sympathisants de la coordination vigilance LGV assisteront au premier rang non en criant « à mort l’arbitre » mais « à mort la LGV ».   

Lucy Moreau
Par Lucy Moreau

Crédit Photo : Lucy Moreau

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
4431
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !