Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/04/18 | Agen fête l’Europe avant l’heure !

    Lire

    Dans le cadre de la fête de l’Europe, la Maison de l’Europe 47, aidée de partenaires privés et collectivités, organise une scène ouverte le 28 avril, place du Président Wilson, de 14 h à 18 h, à Agen. Jeux pour enfants, stands d’infos, quiz Europe, danses, chants et musiques animeront la rue piétonne. Danseurs, musiciens, chanteurs… tous les artistes sont invités à participer à cette manifestation en s’inscrivant sur www.maisoneurope47.eu pour remplir un formulaire avant le 23 avril.

  • 21/04/18 | La Rochelle : une nouvelle présidente à la tête du lycée maritime

    Lire

    Leslie Widmann a été nommée à la présidence du CA du lycée maritime et aquacole de La Rochelle. Elle a travaillé 5 ans dans la gestion du port de la Cotinière en qualité de directrice du développement. Elle a créé Odyssée Développement, un bureau d'études en économie maritime en 2000 et en 2008, lauréate du Concours national du ministère de la recherche, une seconde société qui emploie 4 chercheurs sur un système objectif d'évaluation de la fraîcheur des produits de la mer destiné aux criées.

  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La Dordogne s'offre trois jours de Grande Boucle

19/10/2016 | C'est hier, mardi 18 octobre, qu'a été levé le voile sur le tracé du Tour de France 2017. Bonne nouvelle pour la Dordogne, la caravane restera trois jours en Périgord.

La foule à Périgueux, lors du passage de la Grande boucle en 2014

L'édition 2017 du Tour de France rendra à la fois hommage au grand site allemand de la préhistoire et à la chapelle Sixtine de la préhistoire. La grande boucle, qui part de Dusseldorf le 1er juillet, s'arrête trois jours en Périgord, du 10 au 12 juillet. Les coureurs arriveront de Chambéry pour une journée de repos à Périgueux le 10 juillet. Le lendemain, lors d'une étape de 178 km, ils rejoindront Bergerac via la vallée de la Dordogne en passant par les Eyzies, Montignac et Lascaux IV. Le 12 juillet, Eymet servira pour la première fois de ville de départ pour une étape qui emmènera les coureurs vers Pau.

Trois jours de Tour de France en Périgord, comme 1994. C'est la deuxième fois de son histoire que la Grande Boucle s'arrêtera trois jours en Dordogne en 2017. Il y a presque 23 ans, la fête fut belle, sous un soleil radieux. Le danois Bo Hamburger avait franchi la ligne en vainqueur à Trélissac, le 10 juiillet 1994. Le contre la montre du lendemain entre Périgueux et Bergerac avait été remporté par Michel Indurain. Trois ans après son dernier passage, la caravane revient  pour trois jours en Dordogne, les 10, 11 et 12 juillet 2017 pour le plus grand bonheur, du public, des fans, des collectivités et du Conseil départemental.

La Vézère, Lascaux, la préhistoire à l'honneur
Le 10 juillet, les coureurs arriveront de Chambéry en avion pour une journée de repos dans la ville préfecture. Le lendemain, il s'élanceront de Périgueux à destination de Bergerac pour une étape de 178 kilomètres, sans difficulté majeure, mais tout en relance aux dires des spécialistes de la petite reine. Sur le plan géographique, le parcours est tout simplement magique. Les coureurs descendront la vallée de la Vézère, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, découvriront Montignac, Lascaux IV, Les Eyzies avant de rejoindre  l'arrivée Bergerac par la vallée de la Dordogne. Le lendemain, Eymet sera pour la première fois de son histoire, ville de départ. Le 12 juillet, la caravane partira de cette bastide chère à nos amis Anglais pour rejoindre Pau et les Pyrénées. Au total, la Grande boucle passera cinq jours en Nouvelle-Aquitaine dont trois en Dordogne. 

300 000 euros pour une fête populaire

Il en coûtera  aux collectivités 300 000 euros. Le financement devrait être partagé entre le Département, le Grand Périgueux et la communauté d'agglomération de Bergerac. La grande Boucle est le troisième événement sportif le plus suivi dans le monde après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de Football. Le Tour de France est géré et organisé par la société ASO (Amaury Sport Organisation) depuis 1947. Devant l'ampleur que cette course a prise à travers le monde, les chiffres se sont envolés et les retombées financières aussi. Parmi les clients les plus rentables, figurent les chaînes de télévision qui paient chers les droits de retransmission.  

Les communes qui accueillent le Tour doivent débourser une contribution forfaitaire à la société organisatrice : 160 000 euros pour une ville d’arrivée et de départ, et 110 000 pour une commune qui reçoit une arrivée. À ces sommes, il faut ajouter des frais annexes, en logistique, en communication, en frais de personnel...  Concernant les routes, le Département avait à l'époque investi un million deuros. Qu'en sera t-il en 2017, on en saura plus d'ici quelques mois, quand le tracé sera définitif. 

Dans les communes traversées, le Tour peut aussi rapporter gros. Pour les 10, 11 et 12 juillet,  certains hôtels sont déjà complets. Car le Tour, c'est aussi une formidable opération de communication pour le département de la Dordogne. En termes de notoriété internationale, le Tour de France représente une vitrine idéale pour les territoires traversés, puisque l’épreuve est retransmise dans 190 pays. Accueillir le Tour, c'est beaucoup d'argent dépensé sur le coup, mais c'est un investissement assez juteux.  4500 personnes (dont 1700 journalistes représentants 585 médias, équipes, caravane publicitaire* ( source ASO- 2014) suivent le Tour chaque jour. Il faut ajouter le public qui s'annonce très nombreux. En 2014, le cabinet Protourisme estimait dans « Les Echos », qu’un euro investi dans la Grande boucle rapportait 1,50 euro.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4382
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !