aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

Humeurs d'été: ces temps de coupes sombres

En chemin vers le rendez vous chaque été renouvelé du festival du Périgord Noir, empruntant les routes délicieuses et ombragées qui longent la rive droite de l'Isle, je goûte à l'émotion de ces villages traversés qui s'accrochent non sans mal à la vie. A ces images d'élevage de coteaux qui, hélas, se font de plus en plus rares tant il faut de courage à ces exploitants en difficulté pour maintenir une agriculture affrontée à la vive concurrence d'une autre agriculture à grande échelle. Une manière d'agro-industrie où les fonds de pension font souvent une entrée fracassante et n'ont pas de problèmes, eux, pour acquérir des terres sans espoir de succession. Et ne soucient guère de cette belle mission, non écrite mais si précieuse de gardienne des paysages, celle que notre agriculture de proximité assume encore, là où elle tient le coup économiquement. Et je pense à ces jeunes, rencontrés ces derniers mois et semaines, qui souvent venus d'ailleurs, font le choix audacieux mais résolu d'embrasser l'agriculture et, se faisant, de faire plus que produire, d'aller à la rencontre de la société, de ses attentes d'authenticité, de partage, et donc de multiples saveurs. Ils ne craignent pas de vous dire: " Je ne vais pas pouvoir me sortir un salaire avant deux ans mais je sais que j'y arriverai." Je pense à eux, à Laura et Clément par exemple et j'ai envie de pousser un grand coup de gueule.


- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

  • 09/08/17 | En Lot-et-Garonne, un soutien aux entreprises en difficulté

    Lire

    Pour faire face aux complexités de leurs fonctions (difficultés organisationnelles ou économiques), les chefs d'entreprise peuvent être conseillés et aidés grâce au Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) de Marmande - Villeneuve-sur-Lot. Ce service est gratuit et apporte un accompagnement personnalisé aux chefs d’entreprises, en l’absence de Tribunal de Commerce.

  • 04/08/17 | Annulation de 300 M€ de dotations de l’Etat aux collectivités locales. Pierre Camani réagit

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, sénateur et membre du groupe de travail sur les difficultés des Départements ruraux estime que cette annonce est « un nouveau coup dur. C'est une décision inattendue et incompréhensible, alors même que le Président de la république s’était montré rassurant envers les élus locaux lors du lancement de la Conférence nationale des Territoires. (…) Pour autant, ce mauvais signal envoyé aux collectivités locales n'entache pas ma détermination à poursuivre le combat. »

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | La Dordogne s'offre trois jours de Grande Boucle

19/10/2016 | C'est hier, mardi 18 octobre, qu'a été levé le voile sur le tracé du Tour de France 2017. Bonne nouvelle pour la Dordogne, la caravane restera trois jours en Périgord.

La foule à Périgueux, lors du passage de la Grande boucle en 2014

L'édition 2017 du Tour de France rendra à la fois hommage au grand site allemand de la préhistoire et à la chapelle Sixtine de la préhistoire. La grande boucle, qui part de Dusseldorf le 1er juillet, s'arrête trois jours en Périgord, du 10 au 12 juillet. Les coureurs arriveront de Chambéry pour une journée de repos à Périgueux le 10 juillet. Le lendemain, lors d'une étape de 178 km, ils rejoindront Bergerac via la vallée de la Dordogne en passant par les Eyzies, Montignac et Lascaux IV. Le 12 juillet, Eymet servira pour la première fois de ville de départ pour une étape qui emmènera les coureurs vers Pau.

Trois jours de Tour de France en Périgord, comme 1994. C'est la deuxième fois de son histoire que la Grande Boucle s'arrêtera trois jours en Dordogne en 2017. Il y a presque 23 ans, la fête fut belle, sous un soleil radieux. Le danois Bo Hamburger avait franchi la ligne en vainqueur à Trélissac, le 10 juiillet 1994. Le contre la montre du lendemain entre Périgueux et Bergerac avait été remporté par Michel Indurain. Trois ans après son dernier passage, la caravane revient  pour trois jours en Dordogne, les 10, 11 et 12 juillet 2017 pour le plus grand bonheur, du public, des fans, des collectivités et du Conseil départemental.

La Vézère, Lascaux, la préhistoire à l'honneur
Le 10 juillet, les coureurs arriveront de Chambéry en avion pour une journée de repos dans la ville préfecture. Le lendemain, il s'élanceront de Périgueux à destination de Bergerac pour une étape de 178 kilomètres, sans difficulté majeure, mais tout en relance aux dires des spécialistes de la petite reine. Sur le plan géographique, le parcours est tout simplement magique. Les coureurs descendront la vallée de la Vézère, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, découvriront Montignac, Lascaux IV, Les Eyzies avant de rejoindre  l'arrivée Bergerac par la vallée de la Dordogne. Le lendemain, Eymet sera pour la première fois de son histoire, ville de départ. Le 12 juillet, la caravane partira de cette bastide chère à nos amis Anglais pour rejoindre Pau et les Pyrénées. Au total, la Grande boucle passera cinq jours en Nouvelle-Aquitaine dont trois en Dordogne. 

300 000 euros pour une fête populaire

Il en coûtera  aux collectivités 300 000 euros. Le financement devrait être partagé entre le Département, le Grand Périgueux et la communauté d'agglomération de Bergerac. La grande Boucle est le troisième événement sportif le plus suivi dans le monde après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de Football. Le Tour de France est géré et organisé par la société ASO (Amaury Sport Organisation) depuis 1947. Devant l'ampleur que cette course a prise à travers le monde, les chiffres se sont envolés et les retombées financières aussi. Parmi les clients les plus rentables, figurent les chaînes de télévision qui paient chers les droits de retransmission.  

Les communes qui accueillent le Tour doivent débourser une contribution forfaitaire à la société organisatrice : 160 000 euros pour une ville d’arrivée et de départ, et 110 000 pour une commune qui reçoit une arrivée. À ces sommes, il faut ajouter des frais annexes, en logistique, en communication, en frais de personnel...  Concernant les routes, le Département avait à l'époque investi un million deuros. Qu'en sera t-il en 2017, on en saura plus d'ici quelques mois, quand le tracé sera définitif. 

Dans les communes traversées, le Tour peut aussi rapporter gros. Pour les 10, 11 et 12 juillet,  certains hôtels sont déjà complets. Car le Tour, c'est aussi une formidable opération de communication pour le département de la Dordogne. En termes de notoriété internationale, le Tour de France représente une vitrine idéale pour les territoires traversés, puisque l’épreuve est retransmise dans 190 pays. Accueillir le Tour, c'est beaucoup d'argent dépensé sur le coup, mais c'est un investissement assez juteux.  4500 personnes (dont 1700 journalistes représentants 585 médias, équipes, caravane publicitaire* ( source ASO- 2014) suivent le Tour chaque jour. Il faut ajouter le public qui s'annonce très nombreux. En 2014, le cabinet Protourisme estimait dans « Les Echos », qu’un euro investi dans la Grande boucle rapportait 1,50 euro.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4085
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !