aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : La Préfète se rendra au commissariat de police de Périgueux, le 25 avril à 11 h pour une minute de silence en hommage à Xavier Jugelé, assassiné le 20 avril. La minute de silence sera observée à la même heure dans la Cour d'honneur de la Préfecture.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/17 | Gironde: un millier d'hectares pourraient être affectés par le gel

    Lire

    Ce chiffre a été évoqué avec les précautions d'usage lors de l'assemblée générale du CIVB ce lundi à Bordeaux. Le gel a en tout cas touché à des degrés divers le bas sauternais, des secteurs du Blayais et de l'entre deux mers et particulièrement dans la nuit du 20 avril. Une certaine inquiétude persiste puisque des températures très basses sont attendues ce milieu et cette fin de semaine alors que la vigne sous l'effet des fortes chaleurs de ce mois d'avril a accéléré son débourrement.

  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | La Dordogne s'offre trois jours de Grande Boucle

19/10/2016 | C'est hier, mardi 18 octobre, qu'a été levé le voile sur le tracé du Tour de France 2017. Bonne nouvelle pour la Dordogne, la caravane restera trois jours en Périgord.

La foule à Périgueux, lors du passage de la Grande boucle en 2014

L'édition 2017 du Tour de France rendra à la fois hommage au grand site allemand de la préhistoire et à la chapelle Sixtine de la préhistoire. La grande boucle, qui part de Dusseldorf le 1er juillet, s'arrête trois jours en Périgord, du 10 au 12 juillet. Les coureurs arriveront de Chambéry pour une journée de repos à Périgueux le 10 juillet. Le lendemain, lors d'une étape de 178 km, ils rejoindront Bergerac via la vallée de la Dordogne en passant par les Eyzies, Montignac et Lascaux IV. Le 12 juillet, Eymet servira pour la première fois de ville de départ pour une étape qui emmènera les coureurs vers Pau.

Trois jours de Tour de France en Périgord, comme 1994. C'est la deuxième fois de son histoire que la Grande Boucle s'arrêtera trois jours en Dordogne en 2017. Il y a presque 23 ans, la fête fut belle, sous un soleil radieux. Le danois Bo Hamburger avait franchi la ligne en vainqueur à Trélissac, le 10 juiillet 1994. Le contre la montre du lendemain entre Périgueux et Bergerac avait été remporté par Michel Indurain. Trois ans après son dernier passage, la caravane revient  pour trois jours en Dordogne, les 10, 11 et 12 juillet 2017 pour le plus grand bonheur, du public, des fans, des collectivités et du Conseil départemental.

La Vézère, Lascaux, la préhistoire à l'honneur
Le 10 juillet, les coureurs arriveront de Chambéry en avion pour une journée de repos dans la ville préfecture. Le lendemain, il s'élanceront de Périgueux à destination de Bergerac pour une étape de 178 kilomètres, sans difficulté majeure, mais tout en relance aux dires des spécialistes de la petite reine. Sur le plan géographique, le parcours est tout simplement magique. Les coureurs descendront la vallée de la Vézère, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, découvriront Montignac, Lascaux IV, Les Eyzies avant de rejoindre  l'arrivée Bergerac par la vallée de la Dordogne. Le lendemain, Eymet sera pour la première fois de son histoire, ville de départ. Le 12 juillet, la caravane partira de cette bastide chère à nos amis Anglais pour rejoindre Pau et les Pyrénées. Au total, la Grande boucle passera cinq jours en Nouvelle-Aquitaine dont trois en Dordogne. 

300 000 euros pour une fête populaire

Il en coûtera  aux collectivités 300 000 euros. Le financement devrait être partagé entre le Département, le Grand Périgueux et la communauté d'agglomération de Bergerac. La grande Boucle est le troisième événement sportif le plus suivi dans le monde après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de Football. Le Tour de France est géré et organisé par la société ASO (Amaury Sport Organisation) depuis 1947. Devant l'ampleur que cette course a prise à travers le monde, les chiffres se sont envolés et les retombées financières aussi. Parmi les clients les plus rentables, figurent les chaînes de télévision qui paient chers les droits de retransmission.  

Les communes qui accueillent le Tour doivent débourser une contribution forfaitaire à la société organisatrice : 160 000 euros pour une ville d’arrivée et de départ, et 110 000 pour une commune qui reçoit une arrivée. À ces sommes, il faut ajouter des frais annexes, en logistique, en communication, en frais de personnel...  Concernant les routes, le Département avait à l'époque investi un million deuros. Qu'en sera t-il en 2017, on en saura plus d'ici quelques mois, quand le tracé sera définitif. 

Dans les communes traversées, le Tour peut aussi rapporter gros. Pour les 10, 11 et 12 juillet,  certains hôtels sont déjà complets. Car le Tour, c'est aussi une formidable opération de communication pour le département de la Dordogne. En termes de notoriété internationale, le Tour de France représente une vitrine idéale pour les territoires traversés, puisque l’épreuve est retransmise dans 190 pays. Accueillir le Tour, c'est beaucoup d'argent dépensé sur le coup, mais c'est un investissement assez juteux.  4500 personnes (dont 1700 journalistes représentants 585 médias, équipes, caravane publicitaire* ( source ASO- 2014) suivent le Tour chaque jour. Il faut ajouter le public qui s'annonce très nombreux. En 2014, le cabinet Protourisme estimait dans « Les Echos », qu’un euro investi dans la Grande boucle rapportait 1,50 euro.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3783
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !