Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La Dordogne s'offre trois jours de Tour

07/07/2017 | Il aura fallu attendre trois ans, pour que la Grande Boucle fasse son retour en Périgord. Rendez vous les 10, 11 juillet pour trois jours de sport et d'animations.

L'arrivée de la caravane publicitaire à Périgueux en 2014

Le Tour de France sera en Dordogne lundi 10 juillet, pour une journée de repos à Périgueux, mardi 11, jour de l’étape jusqu’à Bergerac, et mercredi 12, pour le départ d’Eymet vers Pau. L'étape du mardi 11 juillet sera 100 % périgourdine entre Périgueux et Bergerac. Le parcours de 178 kilomètres réunit toutes les facettes du département, la préhistoire, les châteaux, la beauté des paysages naturels, la gastronomie. Comme en 1994, la Dordogne s'offre trois jours de Grande Boucle pour le grand bonheur des Périgourdins et les nombreux touristes présents en cette période.

Les amateurs périgourdins de la petite reine ont  coché dans leur calendrier, les 10, 11 et du 12 juillet. Pendant ces trois jours, le Tour de France est de retour en Dordogne, comme en 1994. Après une journée de repos le lundi 10 juillet consécutive à un transfert en avion depuis Chambéry, l'étape du mardi 11 juillet sera 100 % périgourdine entre Périgueux et Bergerac. Long de 178 kilomètres, le parcours mettra à l'honneur les vallées de la Vézère et de la Dordogne. Le lendemain, le mercredi 12 juillet, les coureurs partiront de la bastide d'Eymet pour rejoindre Pau.
La Dordogne est l'un des 34 départements traversés cette année par l'épreuve. Périgueux est ville étape pour la quatrième fois, même chose pour Bergerac. Par contre, la bastide d'Eymet est ville départ pour la première fois de l'histoire du Tour. La 10e étape n'est pas taillée pour les grimpeurs. Et les coureurs risquent de filer vite très vite et n'auront sans doute pas le temps de voir la beauté des paysages. "Cette étape qui suit la journée de repos réunit toutes les facettes du département, la préhistoire, les châteaux, la beauté des paysages naturels, la gastronomie, précise Sylvie Chevallier, viticultrice en Bergeracois et présidente du comité départemental du tourisme. Par contre les téléspectateurs du monde entier, pourront découvrir la vallée de la Vézère, celle de la Dordogne, les 1001 châteaux du Périgord, Beynac, les Milande. Côté sportifs,  seules deux côtes au programme : la côte de Domme (184 m) et celle du Buisson-de-Cadouin (196 m). Les 31 derniers kilomètres promettent un beau sprint final, sur la plaine de Picquecailloux à Bergerac. 

Où voir les coureurs ?

 Les festivités débuteront dès le 10 juillet, avec de nombreuses animatiions, à Périgueux et à Bergerac. A Périgueux, les Atelers du Tour, qui se tiendront place de la Clautre mettront l'accent sur la sécurité des cyclistes. En milieu d'après midi, le lundi, une plaque sera  dévoilée en l'honneur de Petit Breton, Lucien Mazan, vainqueur de deux tours de France, en 1907 et 1908

A Bergerac, la Chambre de métiers de et l'artisanat met en place un village artisanal toute la journée  du lundi 10 juillet place du Maréchal de Lattre de Tassigny à Bergerac, de 11h à 18h. Plusieurs TPE présenteront leurs savoir-faire et des productions artisanales innovantes et d’exception, 100% Périgord, autour de l’univers du 2  roues : SVO bike - fabrication de vélos haut de gamme, BMW Moto Passion Périgueux - Moto médicalisée, SKYDE - Fabrication de cadres VTT / route en titane & acier, Davy Tools Cycles - vente et réparation ambulante de vélos, Atelier Pub - sérigraphie tout support.
Le 11 juillet, le village départ sera installé sur les allées Tourny et ouvrira vers 10 heures. a caravane publicitaire stationnera sur les parkings du lycée Jay-de-Beaufort et du château Barrière. Les 170 véhicules quitteront les parkings entre 11 h 05 et 11 h 35, et passeront la ligne de départ de 11 h 10 à 11 h 40. Ils formeront un cortège de 12 km. Les coureurs effectueront un départ fictif à 13 h 10, sur les allées de Tourny. Ils emprunteront ensuite la rue Saint-Front, l’avenue Daumesnil, le boulevard Georges-Saumande, le pont et le cours Saint-Georges, puis la route de Lyon vers Boulazac. Ledépart réel sera donné à 13 h 24 sur la RN 221, après 8,2 km.
Le 12 à Eymet, le village sera installée avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny. La caravane publicitaire investira le parking du centre commercial Carrefour, chemin de la Plaine de Bretou. Les véhicules s’ébranleront à partir de 10 h 55. Les véhicules passeront la ligne de départ, sur le boulevard National, entre 11 heures et 11 h 30. Les coureurs seront en selle à 13 heures, pour un départ fictif sur le boulevard National. Le départ réel sera donné à 13 h 05, sur la D 933, 1,2 km après le point de rassemblement.

Restrictions de circulation et stationnement interdit

Le Tour occasionne bien sûr quelques désagréments. A partir du dimanche 9 juillet en fin d’après-midi, le parking Tourny, qui accueillera le village, sera fermé pour l’installation de l’équipe technique du Tour. A partir de 18 heures et jusqu’à la fin de soirée, pour le bon déroulement des animations sur la place Saint-Silain, la rue des Chaînes sera fermée à la circulation.  Le 11 juillet, le centre ville sera inacessible quelques heures. Dès 2 heures du matin, les parkings de la Clautre, Badinter et Montaigne seront entièrement vidés et interdits au stationnement. Dès 6 heures du matin, le centre-ville sera entièrement sanctuarisé, inaccessible à la circulation. A noter que la circulation des bus Péribus sera suspendue sur l’ensemble du réseau traditionnel toute la journée. A Bergerac, le réseau bus sera fortement impacté. Se renseigner sur le site de la cab

Pour que la fête soit encore pus belle, ill faudrait qu'un Français soit vainqueur de l'étape périgourdine. En 1961, Jacques Anquetil sortait vainqueur contre-la-montre entre Bergerac et Périgueux. Il remportait la grande Boucle, deux jours plus tard, à Paris. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
8541
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !