Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/21 | Une nouvelle gamme de produits bio et sans sucres dans le Pays Basque

    Lire

    A Bardos (64), Elikatxo produit, transforme et commercialise des jus de fruits et des soupes. Afin d’élargir sa gamme de produits bio et sans sucres, l’entreprise doit créer une ligne de production automatisée. Pour aider la société dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué une subvention de 30 270 euros lors de sa dernière commission permanente.

  • 25/02/21 | Mimizan va accueillir un tiers-lieu

    Lire

    Mimizan, territoire assez isolé en dehors de l’été, a décidé de créer un tiers-lieu, au travers de l’association « Lily dans les étoiles », pour permettre aux habitants de se rencontrer, d’échanger, de travailler mais aussi pour favoriser le lien social. Cette association, constituée d’une quarantaine de professionnels locaux issus de secteurs divers, souhaite avec ce tiers-lieu créer un pont entre le dynamisme économique de la saison estivale et l’activité des résidents à l’année. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 60 000 euros.

  • 25/02/21 | Dordogne : Rubi Cuir forme tous ses salariés

    Lire

    A Boulazac, Rubi Cuir fabrique des pièces de maroquinerie pour le secteur du luxe. Afin d’acculturer les salariés à ces savoir-faire particuliers, l’entreprise a mis en place un parcours de formation interne afin de professionnaliser rapidement les nouveaux salariés. Les enjeux de développement de l’entreprise portent aussi vers une professionnalisation des formateurs. Pour les aider à cela, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué à l’entreprise une aide de 67 708 euros.

  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La Dordogne, une terre de vélo en devenir

05/06/2018 | Le Département de la Dordogne souhaite désormais rattraper son retard en matière d'aménagements et d'itinéraires cyclables dont voici un premier état des lieux.

Le département de la Dordogne mise sur le développement des véloroutes et voies vertes

Rural et doté d'un patrimoine naturel préservé, le département de la Dordogne est un territoire qui se prête particulièrement au développement de la randonnée et à vélo en particulier. La Dordogne est désormais la 4e destination la plus programmée par les tour-opérateurs et agences spécialisées, après le Val de Loire, la Provence et le Bourgogne. Un plan départemental vélo a été élaboré sur la période 2018-2021 et devrait être validé à l'automne. En cette fin de printemps, nous vous proposons un état des lieux des différentes véloroutes et voies vertes sur le territoire départemental.

25 millions de Français font du vélo et 9 cyclistes sur 10 en font un usage touristique ou de loisirs. Le vélo est une activité de tourisme en plein développement et enregistre une demande très forte. La fréquentation de grands itinéraires à vélo nationaux ou européeens, type La Loire à vélo  ou la Vélodyssée témoigne de cet engouement qui génère pour les territoires traversés de retombées économiques. La Dordogne est considérée comme un département attractif pour les personnes désireuses de découvrir le département à vélo. Cet engouement est limité par des circuits non identifiés et peu sécurisés. Depuis plusieurs mois, les services du Département, aidés par des associations locales planchent sur un plan départemental vélo qui couvre la période 2018-2021. "Les véloroutes et voies vertes et celles en projet, constituent des parcours sécurisés et aménagés qui doivent servir d'axes sructurants, précise Philippe Debet, en charge du dossier au Département. En Dordogne, trois parcours sont inscrits au schéma national : la V 90 la vallée de l'Isle, la V 91, vallée Dordogne et V 92 la flow vélo entre Thiviers et l'Ile d'Aix. Deux autres parcours sont inscrits au schéma régional : la voie verte du Céou de 25 km et la véloroute voie verte vallée Vézère. De quoi avoir quelques idées pour pédaler cet été, au fur et à mesure de l'avancée des projets. 

La  V 92 ou la Flow vélo, suivez le macaron bleu
Longue de 290 km, cette véloroute relie l'ïle d'Aix en Charente-Maritime à Thiviers en Dordogne. Entièrement balisée et repérable par un macaron bleu, elle traverse Rocherfort, silonne un décor de vignes, passe par Saintes, Cognac, Angoulême avant d'emprunter la coulée d'oc et de faire une incursion dans le pac naturel régional Périgord Limousin. Sur la partie Dordogne, il reste quelques tronçons à aménager pour quitter le département. . Retrouvez l'itinéraire complet : https://www.laflowvelo.com/. la Flow vélo est connectée à deux Eurovélo routes : à la Vélodyssée à Saint Laurent-de-la-Prée pour remonter vers le marais poitevin ou à Cabariot pour descendre vers Royan et à La Scandibérique à Marthon (16) pour sillonner un pays de Charente Limousine ou à Châteauneuf-sur-Charente pour plonger plus au Sud. 

La V 90, l'Isle aux trésors 

Après cinq ans de travaux, la V 90 vallée de l'Isle offre 106 kilomètres d'itinéraire cyclable entre le Pizou et l'est de l'agglomération périgourdine. Cet itinéraire offre un autre regard sur la rivière Isle.Les travaux d'aménagement ont débuté en 2012, pour un coût global de 12 millions d'euros. 80 % du financement est assuré par des fonds européens. Plusieurs passerelles ont été mises en place en 2015 et 2016 pour permettre de traverser cette belle rivière sans emprunter le réseau routier. La maîtrise d'ouvrage est répartie entre les cinq communautés de communes de la vallée de l'Isle dont le Grand Périgueux. "A terme, la V 90 doit rejoindre la V 94 et surtout l'itinéraire de la Loire à vélo dans la Nièvre en passant par la Haute-Vienne, l'Indre. Nous travaillons aussi à un itinéraire départemental permettant de connecter l'agglomération périgourdine avec la Flow vélo, à hauteur de Thiviers. L'idée est de connecter Périgueux au schéma national des vélo routes voie vertes,"  explique Catherine Hache, chargée de mission au conseil départemental.

Un coup d'accélateur  sur la vallée Dordogne

La V 91 en cours de réalisation près de Bergerac sur la vallée de la Dordogne

La V91, celle de la vallée de la Dordogne, c'est à terme trois départements qui seront traversés par cet itinéraire cyclable : la Gironde, la Dordogne sur 150 kilomètres et le Lot. Cette véloroute rejoindra l'eurovélo n° 3. L'EuroVelo 3 est une véloroute européenne reliant Trondheim en Norvège à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne. En France, l'EuroVelo 3 est un itinéraire long de 1700 km appelé La Scandibérique et la véloroute nationale la V 87. En Dordogne, les communautés de communes de la vallée de la Dordogne en assurent la maîtrise d'ouvrages. La Communauté d'agglomération bergeracoise (CAB) prend en charge 35 kilomètres d'itinéraires de Gardonne (à l'Ouest) à Mouleydier (à l'est) en passant par le port de Bergerac. Sept communes sont concernées. Les travaux d'un montant de 9 millions d'euros ont débuté à l'automne dernier et devraient être achevés fin 2020 - début 2021.  "Actuellement, huit kilomètres d'itinéraires majoritairement en site propres sont en cours de réalisation ou en voie d'achèvement. Il s'agit de tronçons dont les terrains appartenaient au domaine public," précise Hélène Hache, qui travaille sur ce dossier au sein de la collectivité.  La CAB finance ces travaux à hauteur de 20 %, le reste est subventionné à hauteur de 80 % avec des fonds européens (Feder), Conseil régional, Etat et le Département de la Dordogne. 

En vallée du céouDeux voies vertes inscrites au schéma régional

A ces trois itinéraires inscrits au schéma national, s'ajoutent la voie verte de la vallée du Céou, longue de 25 kilomètres et le projet de véloroute voie verte de la Vallée de la Vézère, qui rejoint la V.91 à Limeuil. Le parcours cyclable de la Vallée du Céou part de Castelnaud la Chapelle en Dordogne pour se terminer à L'abbaye Nouvelle dans le Lot. Cette vélo route entièrement balisée, emprunte des voies communales étroites et peu fréquentées mais aussi des chemins entre Daglan et Gaumier. Le parcours longe le Céou, petite rivière aux eaux fraîches et limpides. Les élus de la Communauté de communes de la Vallée de l’Homme progressent sur le projet de véloroute voie verte de la Vallée de la Vézère. Entre Le-Coux-et-Bigaroque-Mauzens et Castels-et-Bézenac, les tracés ont été validés par les élus des communes concernées, permettant le lancement d’une étude approfondie des futurs aménagements nécessaires, très prochainement, suite à différentes réunions. La jonction avec la Communauté de Communes Sarlat Périgord Noir s’effectuera à Saint-Vincent de Cosse où commence la voie mode doux de la déviation de Beynac. Cette voie réservée aux cyclistes et aux piétons, construite en parallèle de la voie routière, devrait lever un verrou dans l’itinérance à vélo, dans un secteur où la sécurité n’était pas garantie jusqu’à présent.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6338
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !