aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | La Fédération française de cyclotourisme veut développer le vélo pour tous

04/12/2013 | L'assemblée générale de la Fédération française de cyclotourisme a lieu les 7 et 8 décembre à Biarritz. Entretien avec son président Dominique Lamouller.

Dominique Lamouller, président de la fédération française de cyclotourisme depuis 2000

Les 7 et 8 décembre, le comité départemental de cyclotourisme des Pyrénées -Atlantiques accueille l'assemblée de la fédération. Plus de 400 congressistes sont attendus. Avec 125 500 adhérents, la fédération française de cyclotourisme (la FFCT) est l'association la plus importante au monde gérant l'activité vélo. Ses 4800 organisations attirent plus de deux millions de passionnés. Créée en 1923, la FFCT est reconnue d'utilité publique depuis 1978. Elle bénéficie depuis 2006 d'une délégation de l'Etat pour l'activité cyclotourisme et d'un agrément tourisme. Le point avec Dominique Lamouller son président.

@qui! - Comment se porte la fédération françaises de cyclotourisme et quels sont ses axes de progrès ?
Dominique Lamouller - président de la FFCT : Ces douze dernières années, nos effectifs n'ont pas cessé de progresser. Aujourd'hui, nous venons d'atteindre à nouveau cap avec un peu plus de 125 500 licenciés et 3100 clubs. La fédération travaille en partenariat depuis de très nombreuses années avec les ministères des sports, du tourisme, de l'intérieur, de très nombreuses associations et d'institutions. Nous avons souhaité retenir comme thème central de cette olympiade  : l'accueil dans nos clubs. Ma volonté est de voir se développer le vélo pour tous, qu'il s'agisse de familles, de jeunes, d'adultes, de nouveaux retraités qui souhaitent reprendre une activité sportive pour améliorer leur état de santé et ainsi lutter contre la sédentarité ou de personnes en situation de handicap. Cet accueil des nouveaux pratiquants doit être favorisé par nos clubs, nos comités départementaux, nos ligues.

@! - Le tourisme à vélo  est à la mode et semble correspondre à une pratique de plus en plus prisée par nos concitoyens. Comment la fédération accompagne t-elle cette tendance ?
D. M. -  Trop de nos clubs ont une image purement sportive. Le cyclotourisme n'est pas uniquement une activité sportive : elle allie le sport, la santé et la culture, du moins le plaisir de la découverte. Depuis de nombreuses années, nous travaillons sur le développement du tourisme à vélo. Notre fédération détient l'agrément du ministère du tourisme depuis 1991. Une de nos priorités est de promouvoir les itinéraires de tourisme à vélo accessibles au plus grand nombre. Par l'intermédiaire du site veloenfrance.fr, le grand public peut avoir accès à ces circuits. Une nouvelle version plus conviviale est prévue pour le début de l'année prochaine. Il est envisagé ultérieurement de développer des applications mobiles pour smartphone. Ces dernières années, nous avons beaucoup travaillé à la création de bases VTT de randonnée : en 2014, nous inaugurerons notre soixante-dixième base où des circuits balisés sont proposés et utilisables par tous. Enfin, sur une période plus récente, nous nous sommes attachés à valoriser des villes vélotouristiques et créé un label. Elles sont au nombre d'une vingtaine. En banlieue bordelaise, la ville de Saint-Médard-en Jalles a obtenu ce label.

@! - En quelques chiffres, pouvez vous nous dire ce que représente le poids économique de la fédération en matière de développement touristique ?
D. M. - En 2009, l'étude Atout France a démontré qu'un touriste à vélo en séjour, dépense en moyenne 62 euros par jour, contre 50 euros pour un touriste lambda. Si on refaisait cette étude, les chiffres seraient sans doute supérieurs. Chaque année, la semaine fédérale internationale de cyclotourisme, rassemble sur une ville, un département, environ  10 % de notre effectif global sur une semaine complète. Si on fait un calcul rapide, cela fait entre 5 et 6 millions d'euros de retombées économiques pour le territoire qui accueille cette manifestation. (La ville de Périgueux avait accueilli en août 2007, un peu plus de quinze mille participants.) Nous n'avons pas réalisé d'étude économique précise. Mais nous avons plus de 125 000 licenciés qui pratiquent régulièrement généralement de mars à fin octobre. Ils dépensent pour se nourrir, l'entretien du vélo, l'hébergement lorsqu'il s'agit de séjours. Nos organisations accueillent aussi des non licenciés : j'estime donc que nos activités cyclotouristes génèrent entre 200 et 300 millions d'euros par an. 

@! - Connaissez vous comme d'autres mouvements associatifs une désaffection du bénévolat ?
D. M. - Au cours des vingt dernières années, on a assisté en France à une multiplication des associations, qu'elles soient sportives, culturelles ou caritatives. Je ne crois pas à une désaffection du bénévolat, même s'il arrive que certaines de nos structures n'ont pas d'équipes bénévoles complètes. Par contre, comme beaucoup d'associations, nous nous heurtons à un manque de renouvellement des bénévoles. Nous peinons à attirer des jeunes générations entre 30 et 50 ans pour prendre des responsabilités au sein de nos clubs, de nos structures. Une des solutions passe sans doute par l'intégration de nouveaux pratiquants. 

Plus d'informations : www.ffct.org et vélo en France

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Fédération française de cyclotourisme

Partager sur Facebook
Vu par vous
449
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !