18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La fièvre catarrhale monte et fait plonger l' Aquitanima de Bordeaux

06/04/2008 |

La fièvre catharrale monte et fait plonger l' Aquitanima de Bordeaux

Conséquence du réchauffement climatique,de la mondialisation, ou encore de l'introduction d'animaux de cirque, la fièvre catarrhale ovine a gagné depuis quelques années les pays du sud de l'Europe, et maintenant la France. L'émoi et les mesures de protection ont montré d'un cran depuis que la Direction Générale de l'Alimentation et la préfecture de la Région ont confirmé la présence de deux cas en Aquitaine "du nord", l'un à Queyrac, dans le Médoc girondin, et l'autre à Léon dans les Landes.

L'inquiétude des éleveurs qui craignent avant tout, comme le souligne dans le Gers Bernard Malabirade, secrétaire général adjoint de la Fédération Nationale Bovine, pour la santé de leurs animaux est vive. Il s'avère en effet que cette maladie, également appelée maladie de la langue bleue, peut désormais - en raison de mutations des types de virus atteindre les bovins alors que jusqu'ici elle était surtout connue chez les ovins.En tout cas l'apparition de nouveaux foyers conduit les autorités sanitaires à étendre les périmètres règlementés dans les départements de la Gironde et des Landes. Les pouvoirs publics précisent cependant que les nouveaux cas ont été détectés à l'occasion de contrôles précédant des déplacements d'animaux, au sein de "troupeaux sentinelles "et "qu'aucun symptôme apparent de la maladie n'a été constaté" .

La zone règlementée de Gironde

La zone réglementée qui existait déjà à propos du sérotype 8 de la maladie est étendue en fonction de la variante constatée qui est de sérotype1. La zone réglementée girondine intègre désormais les arrondissements de Blaye, Lesparre-Médoc, Arcachon,, et les cantons de Bazas, Blanquefort, Branne Carbon-Blanc, Castelnau-de-Médoc, Coutras, Créon,Fronsac, Guitres, Labrède, Libourne, Lussac, Saint-André-de-Cubzac, Saint-Symphorien, Villandrault, Bègles, Bouscat, Cenon, Talence, Villenave d'Ornon, Floirac, Gradignan, Lormont, Mérignac, Saint-Médard-en-Jalles, Pessac, et Bordeaux.. La zone sérotype 8 est faite des cantons d'Auros, Cadillac, Castillon-la-Bataille, Grignols, Langon, Monségur, Pellegrue, Podensac, Pujols, La Réole, Sainte-Foy-la-Grande, Saint-Macaire, Sauveterre-de-Guyenne, Targon.

Des vaches à Bordeaux malgré tout

Il est à noter que la maladie qui n'est pas transmisssible à l'homme, ne l'est pas non plus par contact entre les animaux. C'est une affection virale, naguère seulement présente dans les zones subtropicales, qui se transmet presque exclusivement par l'intermédiaire de moucherons piqueurs du type Culicoïdes. Elle provoque fièvre, boiteries, amaigrissement chez les ruminants, et dans certains peut entraîner la mort. Les mesures de prévention mises en place en France ne comportent pas d'abattage systématique, mais se traduisent par la désinsectisation, les contrôles sérologiques et virologiques par pélèvement sanguin sur les sujets devant être déplacés. C'est dire qu'en théorie la tenue des concours de Bordeaux, début mai, dans le cadre d'Aquitanima, n'était ni interdite, ni impossible. C'est au cours d'une réunion de concertation que les éleveurs, en dépit de l'intérêt génétique et économique de la manifestation, ont préféré opter pour l'annulation de celle-ci. Choix qui, souligne-t-on du côté des organisateurs, s'est effectué sans aucune pression. De plus, la concomitance avec les concours et les campagnes de vaccination sur le terrain, la superposition des zones à V1 et à V8, les complications et les coûts découlant des prélèvements sanguin (aller et retour), étaient autant d'éléments difficiles à gérer. On remarquera toutefois que le salon de Paris s'était tout de même tenu....Il est vrai que la pression était moindre:à ce jour quelque 3866 cas ont été répertoriées en France pour la seule année 2008.

La ferme quand même

Coup dur pour le salon de l'Agriculture de Bordeaux? Bruno Millet, en charge de la communication, ne le croit pas. "Contrairement à ce qui a été écrit, il y aura des vaches à Bordeaux, et pour le public, il n'y aura rien de changé". La ferme d'Aquitaine sera au rendez-vous avec de multiples centres d'intérêt qui feront vivre la manifestation. Une quarantaine de vaches girondines, dont celles du Conservatoire des races d'Aqutaine, seront exposées (elles subiront les tests obligatoires) ainsi que volailles et porcins.. Côté professionnel, les circuits de visites d'élevages sont maintenus ainsi que le colloque international. Une journée européenne de l'élevage est également programmée pour le vendredi 2 mai, ainsi qu'un concours de jugement de bétail par les jeunes. Sur le terrain, la vaccination contre le type V1 (le vaccin contre le V8 n'est pas prêt) bat son plein dans le Gers, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, et l'ensemble du corps vétérinaire est mobilisé. C'était le cas chez Bernard Malabirade, à Verlus, dans le Gers où un troupeau de 180 têtes a été traité en quelques heures grâce à la présence de matériel de contention adapté. Le coût de l'opération est allégé par la prise en charge de 50% de la charge par les pouvoirs publics. Il n'en reste pas moins que la fièvre catarrhale rend quasiment impossible le commerce du bétail. Cela d'autant plus que l'Italie a interdit l'entrée des broutards ( jeunes bovins destinés à l'engraissement) français. Comme le dit Bernard Malabirade, les éleveurs de bovins qui n'ont pas bénéficié d'embellie de marché comme les céréaliers, ont à faire face à un nouvel aléas, et ils doivent attendre pendant au moins trois mois (délai indispensable à l'immunisation) une reprise. hypothétique...

Notre photo: vaccination dans le Gers ( Ph Aqui)

Gilbert Garrouty

Partager sur Facebook
Vu par vous
342
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !