Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/09/21 : Le 17 septembre, Lionel Niedzwiecki a été nommé directeur général du Festival Arte Flamenco dont les missions seront notamment de contribuer au développement territorial d’Arte Flamenco, de soutenir la création et l’émergence de nouveaux talents.

23/09/21 : Mascaret, le festival occitan de Bordeaux et de la Gironde se lance ce 25 septembre à Bordeaux, avec la projection de deux documentaires de Patric La Vau sur notamment la fondation de l’occitanisme moderne. 20 rdv à découvrir jusqu'au 14 novembre !+ d'info

22/09/21 : Samedi 25 septembre, la ludo-médiathèque de Cenon organise sa vente de documents retirés des collections : des livres adultes et jeunesse au tarif de 1€ ! Rendez-vous au Château Palmer à partir de 11h.

21/09/21 : Le pont d'Aquitaine sera fermé pour des travaux de maintenance dans les 2 sens de circulation entre les échangeurs 2 et 4 le 22 septembre de 21h au 23 septembre 6h ainsi que le 23 septembre 21h au 24 septembre 6h.

17/09/21 : L'Agglo de Pau vient de se voir remettre par l'ADEME et le Ministère de la transition énergétique le Label, encore expérimental, Economie circulaire. Attribué pour 4 ans, il mesure les avancées et orientations des actions de la collectivité en la matière

14/09/21 : Bègles - Soirée festive le 24 septembre au Musée de la Création Franche pour le lancement d'une campagne de dons pour restaurer l'oeuvre totem du Musée, la sculpture Au crépuscule d’un automne, de Louis Chabaud installée en 1993 dans le parc.+ d'info

10/09/21 : A Bordeaux, l'I-Boat fête (déjà!) ses 10 ans les 1er ,2 et 3 octobre avec une programmation internationale pour 3 jours de fête en plein air. Un mini festival avec le DJ Ricardo Villalobos,le producteur Palms Trax ou encore Voilaaa Sound System+ d'info

03/09/21 : A partir du 6 septembre, et pour le mois, le Département de la Gironde aménage la piste cyclable de la RD 806, qui traverse Bernos-Beaulac, afin de créer un rampe pour les cyclistes et les cavaliers.

03/09/21 : La 11ème édition des Tribunes de la presse se tient du 14 au 16 octobre à Bordeaux, sur le thème "Que peut le politique?", et en présence de Cédric Villani, Asma Mahlla, Jean-Claude Mailly, Lucile Schmid, de Flore Vasseur, Elie Barnavi, Manuel Valls.

01/09/21 : Charente-Maritime : Madame Anne WINKOPP-TOCH, nouvelle sous-préfète de Saint-Jean-d’Angély, prendra ses fonctions officiellement lors d’une cérémonie lundi 06 septembre à 11h30, aux Monuments aux Morts, à Saint Jean d’Angély.

01/09/21 : La piscine municipale de Billère (64) met en place une nouvelle activité à destination des enfants de 4 et 5 ans, le Jardin aquatique. Objectif: initier, découvrir et sensibiliser au milieu aquatique. Renseignements: 05 59 77 48 05

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/09/21 | D. Farrugia récompense les enfants du Village Action Enfance de Sablon

    Lire

    Le 20 septembre, la Fondation Action Enfance a remis les prix de son concours « Action Enfance fait son cinéma » dont Aqui en avait fait écho . Le court-métrage« Packtack » réalisé par le Village d'Enfants et d'Adolescents de Sablons en Gironde, avec, devant la caméra, les enfant du Village et, derrière la caméra, Rémi Bordin et Jean-Emile Mathis (étudiants à l'EICAR) s'est vu remettre le « Prix du Jury » par Dominique Farrugia, président d'un jury de professionnels du cinéma. Bravo à eux !

  • 23/09/21 | Poitiers : 1ère édition de la Science Battle

    Lire

    A l'occasion de la Nuit européenne des chercheurs le 24 septembre prochain, l'Université de Poitiers organise une Science Battle. Dès 15h, 3 équipes de 6 chercheuses et chercheurs des universités de Poitiers, Turku (Finlande) et Pavie (Italie) vont s'affronter simultanément sur des questions scientifiques et sociétales posées par le public. Ils seront évalués sur la base de plusieurs critères comme la justesse du raisonnement et leur esprit d'équipe. Les personnes souhaitant encourager l'équipe poitevine ont rendez-vous à la Maison des étudiants.

  • 23/09/21 | La Dordogne enregistre une forte hausse des accidents de la route

    Lire

    Les indicateurs sont au rouge en Dordogne concernant la sécurité routière. « Très préoccupants », comme l’a souligné le préfet Frédéric Perissat lors de son point de rentrée. 25 personnes ont trouvé la mort sur les routes depuis janvier. Soit 12 de plus qu’à la même période en 2020. Les 154 accidents corporels comptabilisés (+35) ont par ailleurs fait 207 blessés (+55). Il faut remonter à 2018 pour voir un bilan aussi terrible à cette date. En cause, de comportements irresponsables, en majorité.

  • 22/09/21 | Limoges Métropole recrute à Paris

    Lire

    Dans le cadre du mois de Limoges Métropole à la Maison de la Nouvelle-Aquitaine à Paris, Limoges Métropole et Laou, expert de l'attractivité territoriale, organisent un Job Dating le 23 septembre. Au travers de cette journée, la métropole a pour volonté de recruter de nouveaux professionnels sur son territoire. Quatre des filières d'excellence seront représentées : la santé, l'eau, la céramique et le Pôle Alpha RLH pour représenter l'électronique, l'hyper fréquence, le photonique et le laser.

  • 22/09/21 | La semaine européenne du développement durable à Poitiers

    Lire

    Du 18 septembre au 8 octobre, Grand Poitiers participe à la semaine européenne du développement durable. A cette occasion une vingtaine d'évènements vont être organisés comme des visites, des ateliers ou encore des projections. Parmi les temps forts de la semaine, le public pourra visiter le 23 septembre, la chaufferie communale de Bonnes ou encore le Pôle d'échange multimodal de Grand Poitiers. Toutes les informations et les inscriptions sont à retrouver sur le site de Grand Poitiers.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Une deuxième année blanche pour les Fêtes de Bayonne

19/04/2021 | C'est "la mort dans l'âme" que le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray a annoncé l'annulation des célèbres Fêtes de Bayonne

Fêtes de Bayonne

Elles étaient programmées du 28 juillet au 1er août. Finalement pour la deuxième année consécutive, la Ville et la commission extra-municipale des Fêtes présidée par Henri Lauqué se sont résignées: la raison conduisait à une nouvelle annulation de ces festivités de légende qui attirent jusqu'à près d'un million de festayres pendant cinq jours, et une moyenne de 200 000 par jour et par nuit. La situation de la pandémie ne permet pas de prendre ce risque. "Un sens de la responsabilité" enregistrée par le nouveau sous-préfet Philippe Le Moing-Suzur.

Seule la deuxième Guerre mondiale entre 1 940 et 1 944, en était venue à bout. Dans la foulée de l'attentat meurtrier de la promenade de Nice, le 16 juillet 2016, elles étaient restées la tête hors de l'eau, grâce à une multitude de mesures sécuritaires et une complète osmose entre la sous-préfecture, la Ville et la Commission extra-municipale des Fêtes. En 2020, c'est un ennemi invisible né au printemps, la pandémie de Covid, qui en a eu raison. Comme en cette année 2021, qui malgré une meilleure connaissances du virus, une accélération de la vaccination ne laisse pas entrevoir une immunisation collective d'ici l'été. D'autant plus quand des dizaines de milliers de personnes sont agglutinées au pied du balcon de la mairie pour accueillir Léon, le Roi de Bayonne. Aussi, Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne, a réuni mercredi 14 avril la commission extra-municipale des Fêtes qui a unanimement pris la décision, en présence de Philippe Le Moing-Surzur, sous-préfet de Bayonne, de rayer du calendrier estival l'édition 2021.

"Le contexte sanitaire actuel et ses perspectives d'évolution rendent clairement incompatible la tenue d'un événement festif de masse comme les Fêtes de Bayonne qui, par nature, ne permet pas le respect des règles de distanciation physique et des gestes barrière qui seront de façon certaine toujours en vigueur fin juillet" déclarent-ils dans un communiqué. "Force est de constater que malgré les perspectives d'espoir offertes par la vaccination, l'épidémie est toujours présente, et ce durablement. La Ville ne transige pas avec les enjeux sanitaires ; la priorité des priorités doit rester la protection de la santé des Bayonnaises, des Bayonnais et de l’ensemble de nos concitoyens. La commission extra-municipale des Fêtes a été amenée à prendre cette décision difficile pour la deuxième année consécutive, tant la santé doit être placée au-dessus de toute autre considération. À cet égard, Jean-René Etchegaray, le maire de Bayonne, tient à saluer, une nouvelle fois, le sens des responsabilités de l’ensemble des acteurs de la Fête qui composent la commission. C'est dans cette même logique que la décision a été prise, en accord avec le producteur de spectacles, de ne pas organiser les concerts qui étaient prévus cet été aux arènes (les contraintes de jauge n'étant pas compatibles avec la bonne organisation de tels concerts.

Un programme estival ludique mais sans concert aux arènes

Pour autant, et malgré les incertitudes encore très nombreuses, Jean-René Etchegaray a rappelé qu’il était de son devoir et de celui des élus, de continuer à donner des perspectives et de préparer la reprise. C'est la raison pour laquelle, la Ville de Bayonne travaille à la mise en place d'un vaste programme d'animations durant l'été avec l’appui des associations bayonnaises, permettant de proposer chaque jour (de mi-juillet à fin août) une offre culturelle ou événementielle compatible avec les règles sanitaires en vigueur. Elle s’appuiera en particulier sur le tissu associatif bayonnais, qui doit plus que jamais être partie prenante de cette dynamique. La saison estivale sera notamment ponctuée par le festival Paseo qui s'étendra de mi-juillet à fin août, les corridas des 30 et 31 juillet qui ouvriront la saison taurine (avec jauge réduite et distanciation physique), le renouvellement de l'opération Terrasses en fête, les expositions du DIDAM et du Musée Basque, les diverses animations associatives (chœurs basques, concerts de l'Harmonie Bayonnaise...), etc.

Ces lots de consolation et de bonne volonté ne feront pas pour autant oublier le préjudice causé par cette nouvelle annulation parmi les restaurateurs, cafetiers et peñas, mais aussi le merchandising autour de l'affiche et des T shirts de ses fête. À ce sujet, si le concours dévoile comme prévu le nom d'un gagnant pour l'édition de 2022, en revanche il n'y aura pas de collector d'affiche, comme en 2020 de non-Fêtes comme l'an dernier.

Toutefois, cette décision douloureuse semble aller dans le sens d'une prudence partagée. Ainsi, un sondage organisé sur le site web de "Sud Ouest" sur le désir de Fêtes de Bayonne in situ , indiquait que le "non" aux Fêtes atteignait 44,7% quand 16,1% y étaient favorables

La Foire au jambon devrait bien avoir lieu en octobre

En annonçant lors d'une conférence de presse, le report de la Foire au jambon du traditionnel mois d'avril au mois d'octobre prochain, comme on avance habilement une pièce sur un jeu d'échec, Jean-René Etchegaray, son équipe municipale, les salaisonniers et la Filière professionnelle, jusque la Confrérie gourmande ont pris date et verrouillé d'une certaine manière une rentrée qui risque de faire bombance en matière d'événements. Il est clair que la Foire au Jambon, n'a pas de commune mesure avec les rassemblements générés par les Fêtes de Bayonne. Pourtant, ce jour-là, les journalistes présents avaient posé la question: "Quid des Fêtes de Bayonne puisque l'on se projetait sur le report en octobre du rendez-vous pascal." Silence. Elles n'avaient pas été balayées d'un revers de la main mais la prudence imposait que....
Les variants de ce foutu Covid qui lui font jouer les prolongations ont apporté la réponse. Mais qui pourrait reprocher, aux élus bayonnais, à la commission extra-municipale des Fêtes, comme auparavant ceux de Dax, de faire preuve d'une insigne responsabilité. La mort dans l'âme évidemment.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : DR et F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
3574
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !