Devenez actionnaire d'aqui.fr

21/01/22 : Hermione Académie, la mission formation de l’Association Hermione – La Fayette réunit désormais plusieurs formations: le cycle « Savoir-être, savoir-faire, savoir agir », les séminaires « Esprit d’équipage » et le programme « Engagement citoyen ».+ d'info

21/01/22 : Du 27 janvier au 31 mars, un centre de dépistage du Covid-19 va être installé au pied du Château Diable à Cenon. De 13h à 16h, sur rdv la population pourra réaliser des tests antigéniques. Les rdv doivent être pris sur Doctolib.

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/01/22 | SNCF Réseau annonce un trafic régional "très perturbé" lundi

    Lire

    Du 23 janvier 19h au 25 janvier 8h, de fortes perturbations sont à prévoir sur le réseau ferroviaire suite à un mouvement social des aiguilleurs de la SNCF en Nouvelle-Aquitaine. Le trafic sera très perturbé lundi au sud de Poitiers. Quelques circulations seront assurées sur la LGV entre Paris et Bordeaux durant la journée de lundi mais aucune au sud de Bordeaux. Le trafic régional sera quant à lui très faible.

  • 21/01/22 | Unités de méthanisation et de méthanation de Lescar: le chantier démarre

    Lire

    Sur le site Cap Ecologia à Lescar, près de Pau, l'ambitieux projet de transformation de l'usine de dépollution des eaux usées en unité de production de ressources énergétiques décarbonées démarre aujourd'hui avec la pose des premières pierres des usines de méthanisation et de méthanation du projet pensé par Suez. Les boues permettront de produire du biométhane, du biochar, du compostage mais aussi indirectement du méthane de synthèse... Objectif a terme de cet équipement: réduire les émissions de CO² de l'agglomération de 550 t/an.

  • 21/01/22 | À Brive, il va y avoir du sport !

    Lire

    Afin de s’immiscer dans l’aventure des Jeux Olympiques de Paris qui se dérouleront en 2024, la ville de Brive et son Agglo ont obtenu les labels « Terre de Jeux 2024 » et « Centre de Préparation aux Jeux ». C’est l’occasion pour la ville corrézienne d’accueillir des délégations et clubs français et étrangers, en plus d’organiser des manifestations sportives importantes comme le meeting national d’Athlétisme qui se déroulera le 12 juin prochain. Plus d’infos sur http://www.brive.fr/

  • 21/01/22 | En Dordogne, les dépenses sociales grimpent

    Lire

    Le débat des orientations budgétaires du Département de la Dordogne a mis en lumière la forte hausse des dépenses sociales. Elles sont en augmentation de 4,5 % par an, soit 11 M€. Ce sont le RSA et le secteur de l'aide sociale à l'enfance qui enregistrent les plus fortes augmentations. L'Etat ne compense pas intégralement. En 2021, les dépenses sociales en Dordogne ont représenté 258 M€. Elles devraient atteindre 273 M€ cette année, soit une progression de 6 %.

  • 20/01/22 | H5N1 : face à sa diffusion, la stratégie de lutte s'intensifie encore

    Lire

    Le ministère de l'agriculture vient d'annoncer « le dépeuplement préventif de toutes les volailles et palmipèdes d’une zone géographique caractérisée par de nombreux foyers est désormais nécessaire au-delà des mesures actuelles visant l’élimination des foyers et le dépeuplement préventif autour des foyers ». 226 communes (39 dans le Gers, 161 dans les Landes et 26 dans les Pyrénées-Atlantiques), sont concernées, soit environ 1,5 million d’animaux, en plus des 1,5 million déjà dépeuplés. Consultée sur ces mesures, c'est « un nouveau traumatisme pour la filière avicole », assure la profession.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Une deuxième année blanche pour les Fêtes de Bayonne

19/04/2021 | C'est "la mort dans l'âme" que le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray a annoncé l'annulation des célèbres Fêtes de Bayonne

Fêtes de Bayonne

Elles étaient programmées du 28 juillet au 1er août. Finalement pour la deuxième année consécutive, la Ville et la commission extra-municipale des Fêtes présidée par Henri Lauqué se sont résignées: la raison conduisait à une nouvelle annulation de ces festivités de légende qui attirent jusqu'à près d'un million de festayres pendant cinq jours, et une moyenne de 200 000 par jour et par nuit. La situation de la pandémie ne permet pas de prendre ce risque. "Un sens de la responsabilité" enregistrée par le nouveau sous-préfet Philippe Le Moing-Suzur.

Seule la deuxième Guerre mondiale entre 1 940 et 1 944, en était venue à bout. Dans la foulée de l'attentat meurtrier de la promenade de Nice, le 16 juillet 2016, elles étaient restées la tête hors de l'eau, grâce à une multitude de mesures sécuritaires et une complète osmose entre la sous-préfecture, la Ville et la Commission extra-municipale des Fêtes. En 2020, c'est un ennemi invisible né au printemps, la pandémie de Covid, qui en a eu raison. Comme en cette année 2021, qui malgré une meilleure connaissances du virus, une accélération de la vaccination ne laisse pas entrevoir une immunisation collective d'ici l'été. D'autant plus quand des dizaines de milliers de personnes sont agglutinées au pied du balcon de la mairie pour accueillir Léon, le Roi de Bayonne. Aussi, Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne, a réuni mercredi 14 avril la commission extra-municipale des Fêtes qui a unanimement pris la décision, en présence de Philippe Le Moing-Surzur, sous-préfet de Bayonne, de rayer du calendrier estival l'édition 2021.

"Le contexte sanitaire actuel et ses perspectives d'évolution rendent clairement incompatible la tenue d'un événement festif de masse comme les Fêtes de Bayonne qui, par nature, ne permet pas le respect des règles de distanciation physique et des gestes barrière qui seront de façon certaine toujours en vigueur fin juillet" déclarent-ils dans un communiqué. "Force est de constater que malgré les perspectives d'espoir offertes par la vaccination, l'épidémie est toujours présente, et ce durablement. La Ville ne transige pas avec les enjeux sanitaires ; la priorité des priorités doit rester la protection de la santé des Bayonnaises, des Bayonnais et de l’ensemble de nos concitoyens. La commission extra-municipale des Fêtes a été amenée à prendre cette décision difficile pour la deuxième année consécutive, tant la santé doit être placée au-dessus de toute autre considération. À cet égard, Jean-René Etchegaray, le maire de Bayonne, tient à saluer, une nouvelle fois, le sens des responsabilités de l’ensemble des acteurs de la Fête qui composent la commission. C'est dans cette même logique que la décision a été prise, en accord avec le producteur de spectacles, de ne pas organiser les concerts qui étaient prévus cet été aux arènes (les contraintes de jauge n'étant pas compatibles avec la bonne organisation de tels concerts.

Un programme estival ludique mais sans concert aux arènes

Pour autant, et malgré les incertitudes encore très nombreuses, Jean-René Etchegaray a rappelé qu’il était de son devoir et de celui des élus, de continuer à donner des perspectives et de préparer la reprise. C'est la raison pour laquelle, la Ville de Bayonne travaille à la mise en place d'un vaste programme d'animations durant l'été avec l’appui des associations bayonnaises, permettant de proposer chaque jour (de mi-juillet à fin août) une offre culturelle ou événementielle compatible avec les règles sanitaires en vigueur. Elle s’appuiera en particulier sur le tissu associatif bayonnais, qui doit plus que jamais être partie prenante de cette dynamique. La saison estivale sera notamment ponctuée par le festival Paseo qui s'étendra de mi-juillet à fin août, les corridas des 30 et 31 juillet qui ouvriront la saison taurine (avec jauge réduite et distanciation physique), le renouvellement de l'opération Terrasses en fête, les expositions du DIDAM et du Musée Basque, les diverses animations associatives (chœurs basques, concerts de l'Harmonie Bayonnaise...), etc.

Ces lots de consolation et de bonne volonté ne feront pas pour autant oublier le préjudice causé par cette nouvelle annulation parmi les restaurateurs, cafetiers et peñas, mais aussi le merchandising autour de l'affiche et des T shirts de ses fête. À ce sujet, si le concours dévoile comme prévu le nom d'un gagnant pour l'édition de 2022, en revanche il n'y aura pas de collector d'affiche, comme en 2020 de non-Fêtes comme l'an dernier.

Toutefois, cette décision douloureuse semble aller dans le sens d'une prudence partagée. Ainsi, un sondage organisé sur le site web de "Sud Ouest" sur le désir de Fêtes de Bayonne in situ , indiquait que le "non" aux Fêtes atteignait 44,7% quand 16,1% y étaient favorables

La Foire au jambon devrait bien avoir lieu en octobre

En annonçant lors d'une conférence de presse, le report de la Foire au jambon du traditionnel mois d'avril au mois d'octobre prochain, comme on avance habilement une pièce sur un jeu d'échec, Jean-René Etchegaray, son équipe municipale, les salaisonniers et la Filière professionnelle, jusque la Confrérie gourmande ont pris date et verrouillé d'une certaine manière une rentrée qui risque de faire bombance en matière d'événements. Il est clair que la Foire au Jambon, n'a pas de commune mesure avec les rassemblements générés par les Fêtes de Bayonne. Pourtant, ce jour-là, les journalistes présents avaient posé la question: "Quid des Fêtes de Bayonne puisque l'on se projetait sur le report en octobre du rendez-vous pascal." Silence. Elles n'avaient pas été balayées d'un revers de la main mais la prudence imposait que....
Les variants de ce foutu Covid qui lui font jouer les prolongations ont apporté la réponse. Mais qui pourrait reprocher, aux élus bayonnais, à la commission extra-municipale des Fêtes, comme auparavant ceux de Dax, de faire preuve d'une insigne responsabilité. La mort dans l'âme évidemment.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
4937
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !