Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La fraude à l'assurance maladie bat des records en 2013

05/01/2015 | Selon un bilan de la délégation nationale à la lutte contre la Fraude, la "fraude sociale" est en hausse de 13% en 2013 par rapport à l'année précédente.

636 millions d'euros, c'est la fraude estimée pour la sécurité sociale en 2013

Triste record révélé par un rapport de Bercy publié par "Les Echos" : la fraude détectée par les organismes de sécurité sociale enregistre une hausse de 13% par rapport au bilan de 2012. Dans son ensemble, la fraude sociale est donc estimée à 636 millions d'euros, dont 174 millions au détriment de l'Assurance maladie, soit le montant le plus élevé depuis 5 ans. Le rapport souligne notamment des honoraires "biaisés" ou même "fictifs" facturés par les professionnels...

636 millions d'euros. C'est donc la fraude constatée par l'ensemble des dispositifs de la sécurité sociale en 2013, dans un rapport-bilan de Bercy publié dimanche, soit une hausse de 13% par rapport à 2012. Cette fraude dite "sociale" se décompose en plusieurs volets, notamment celui des prestations familiales (maladie, retraite, famille...) qui représente à lui seul 327,3M€, et celui des cotisations et du travail illégal (308,8M€). A ces chiffres, dévoilés en mai dernier par le gouvernement, il faut ajouter les fraudes associées à l'Assurance Maladie, une donnée loin d'être mineure. 

En effet, selon le rapport, ces fraudes s'élèvent à 174,6M€ en 2013, dont 167M€ pour le régime général, soit 12% de plus qu'en 2012. Cette somme représente pourtant à peine un millième des dépenses totales de l'Assurance maladie. Plus que ces chiffres, les détails du rapport révèle un fait surprenant : la moitié des redressements ont visé les professionnels de santé qui auraient pratiqué des prestations souvent "surfacturées par rapport à la réalité des actes", voire même "fictifs" pour certains d'entre eux. Parmi eux, les infirmiers (18,3M€ de fraude) et transports sanitaires- ambulanciers et taxis-(17,5M€ et un bond des redressement de 38,5%) sont notamment pointés du doigt. Les médecins (6,1M€), chirurgiens dentistes (4,7M€) et kinés (3M€) font aussi partie des mauvais élèves. En Europe, on estimait à 56 milliards les fraudes aux services de santé en 2011, un phénomène en augmentation constante. 

Des assurés plus encadrés ? Les fraudes commises par les assurés (essentiellement sur les droits et le montant des prestations) s'élèvent à 19,7M€ (arrêts maladie ou demandes frauduleuses de pension d'invalidité sont soulignés). Tandis que les fraudes aux prestations familiales ont augmenté de plus de 18% (143,2M€ dont 141,4M€ rien que pour les caisses d'allocations familiales, les irrégularités concernant les prestations de retraites sont sur la courbe descendante et plafonnent à 9,28M€ (-30%). Les contrôles fiscaux ont attribué des pénalités à hauteur de 18 milliard d'euros, un montant "stable" par rapport à 2012 selon Bercy. La fraude aux douanes, elle, enregistre une hausse importante (403,7M€ contre 366,5M€ l'année précédente). Enfin, le nombre de plaintes enregistrées par la CIF (Commission des infractions fiscales) a lui aussi battu un record : 1182 dossiers dont 1018 plaintes pour fraudes fiscales (contre 987 en 2012). Les effets des lois votées en décembre 2013 des suites de l'affaire Cahuzac (renforcement des sanctions pénales contre la fraude) ne sont pas encore connus, mais ils devraient peser dans la balance des prochains rapports.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Philippe Devanne

Partager sur Facebook
Vu par vous
5759
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !