Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/10/19 : Fermée en septembre 2018 suite à des inondations survenues durant l’été, la médiathèque de Gan (64) rouvre dans des locaux provisoires de 150 m2, rue du Bel Air, près du centre de loisirs, le mardi 22 octobre à 14h.

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/19 | Grève des biologistes: les préconisations de l'Agence Régionale de Santé

    Lire

    Face au mouvement de grève des biologistes prévu les 22, 23 et 24 octobre, qui devrait être assez largement suivi en Nouvelle-Aquitaine, l'ARS préconise au public de ne pas se rendre pendant ces 3 jours dans leur Laboratoire d’analyses biologiques habituel et de reporter à compter du 25 octobre les analyses considérées comme non urgente par leur médecin traitant ou leur infirmière. Les demandes d’analyses biologiques urgentes pourront être prises en charge, dans les laboratoires signalés sur le site de l’ARS. Objectif: éviter d'orienter massivement des patients vers les services des Urgences.

  • 21/10/19 | 85 nouvelles places d’hébergement en Charente

    Lire

    En Charente, les dispositifs d’accompagnement accueillent actuellement 137 réfugiés et 400 demandeurs d’asile. A compter de ce 21 octobre, les communes de Ruffec et Confolens accueilleront 45 réfugiés au sein de 2 centres provisoires d’hébergement alors que les communes de Chasseneuil-sur-Bonnieure, Chabanais et Excideuil vont accueillir 40 réfugiés.

  • 21/10/19 | L'ancien député communiste du Nontronnais, René Hutin est décédé

    Lire

    René Dutin, ancien député communiste du Périgord vert est décédé vendredi 18 octobre à l'âge de 85 ans. Né à Abjat-sur-Bandiat, il a débuté sa carrière politique en tant que maire communiste de Saint-Estèphe en 1965 où il est élu à l'âge de 32 ans. Élu pendant 36 ans, il a également été conseiller général du canton de Nontron de 1979 à 2011. En 1997, il devient député de la troisième circonscription de la Dordogne. Il perd sa députation en 2002 au profit de Frédéric de Saint Sernin.

  • 21/10/19 | France 3 Limousin lance la campagne des municipales

    Lire

    France 3 Limousin a décidé de mettre les municipales en lumière dans son émission Dimanche en politique en recevant les maires des 4 plus grandes villes de l'ex-Limousin : Brive, Tulle, Guéret, Limoges. Bilans, projets, réussites, échecs. Les opposants auront également la parole. Frédéric Soulier maire (LR) de Brive depuis 2014, et officiellement candidat à sa propre succession, a été le premier à se lancer dans la première émission de cette série, ce dimanche 20 octobre.

  • 21/10/19 | "La Tournée" en concerts sur les routes de l'ex Aquitaine

    Lire

    Afin de favoriser la mobilité des groupes émergents en région et leur offrir la possibilité de se produire dans des conditions artistiques professionnelles, des structures culturelles de Nouvelle-Aquitaine se sont associées depuis plusieurs années autour du dispositif bien nommé « La Tournée ». Les 5 groupes qui en bénéficient seront sur la scène de la Rock School Barbey à Bordeaux demain soir, avant de faire étape au Sans Réserve à Périgueux le 23, puis le 24, à Billère à La Route du Son, le 25 à Agen au Florida et enfin, le 26 au CaféMusic’ de Mont-de-Marsan. Infos sur les groupes sans-reserve.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La Frégate Aquitaine, fleuron de la Marine française en visite chez sa marraine

19/09/2019 | Le bâtiment, impressionnant de technologie et d'armement, a jeté l'ancre samedi au port de Bayonne

Frégate Aquitaine

Mise en service en 2015, la frégate multi missions "Aquitaine" est le premier bâtiment polyvalent de capacités opérationnelles majeures a fait escale pendant trois jours au Port de Bayonne le week-end dernier. L'occasion de faire connaître ce navire doté des dernières technologies dont les derniers missiles. Il a participé récemment à l'opération Chammal afin de lutter contre Daesch en Syrie en envoyant, depuis le large des côtes du Liban des missiles de longue portée sur des cibles. C'était une première pour la France que reconnait à demi mot son commandant Louis-Xavier Renaux.

La Frégate Multi-missions (FREMM) "Aquitaine" a fait une escale de trois jours au quai Edouard-Castel, sur l'Adour, à l'entrée de Bayonne, sa ville marraine. Comme en témoignent maints endroits de ce bâtiment impressionnant de 142 mètres de long, présentes de la coursive à l'entrée de la proue, plusieurs reproductions de plaques de rues bayonnaises: "Quai Jaureguibery ", Rue du Port-de-Castet".
Armée par la Marine nationale en 2012, mise en service en 2015, c'est à cette ville qui l'a parrainée que cette frégate anti-sous marine, issue d'un programme franco italien, a rendu une de ses premières visites.
Ce week-end, c'était un retour dans cette ville que le capitaine de vaisseau Louis-Xavier Renaux et les cent dix membres d'équipage, dont douze femmes, affectionnent particulièrement. Ainsi, samedi en début d'après-midi, alors que les jeunes du peloton de marine de Bayonne et membres de la SNSM allaient visiter ce navire d'exception, le drapeau blanc barré de noir indiquait que le pacha n'était pas à bord... Il était en effet – chaleureusement — reçu par le maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray. Et le samedi soir, en compagnie d'une douzaine de membres d'équipages le commandant assistait au match de l'Aviron vainqueur de Castres. Pour saluer l'exploit, c'est la flamme de l'Aviron bayonnais qui a - provisoirement — flotté sur le mât du navire. 
 

Un bâtiment impressionnant d'armement et de technnologie

Aquitaine commandant Renaux

"Aquitaine" fait  partie des frégates multimissions (FREMM); des bâtiments polyvalents offrant des capacités opérationnelles ma­jeures. Elles bénéficient des dernières innovations tech­nologiques et peuvent mettre en œuvre le missile de croisière naval (MdCN), outil stratégique décisif permet­tant un tir longue portée de précision de la mer vers la terre. Ce bâtiment de 6040 tonnes a une longueur de 142 mètres, une largeur de 19,7m, un équipage de 109 marins, dont 12 femmes.
Optimisées pour la lutte anti sous-marine, les FREMM peuvent agir dans tous les domaines de lutte contre des objectifs à terre ou contre des menaces asymétriques, mais aussi mener un combat de haute in­tensité en haute mer ou dans la zone littorale. Alliant en­durance, autonomie et haut niveau d’automatisation, elles constituent, avec leur hélicoptère Caïman Marine, il s'agit d'une pièce maîtresse.
D'une apparence à l'étonnante et austère géométrie - "afin qu'il offre aux radars l'impression d'être un simple chalutier", explique un officier"- l'hélicoptère dans les entrailles de "l'Aquitaine" est la première note apparente avant que l'on ne découvre en poupe (à l'arrière) d'une coursive (un couloir) qui fait presque la longueur du bâtiment, un sonar. Comme il est doté de missiles mer-sol (missiles de croisière naval), d'une portée de 1000 kms, de missiles anti aériens, d'une tourelle avec un canon de 76m/m, etc....
"Cette  première Frégate de la nouvelle génération des Frégates multi missions est le résultat de des industriels, de notre savoir faire ici en France explique le capitaine de vaisseau et commandant de "L'Aquitaine", Louis Xavier Renaux, des bâtiments, redoutables, efficaces et particulièrement performants à la mer. Six sont similaires à celles, trois ont Brest comme port d'attache et trois autres Toulon et deux sont en construction actuellement à Lorient, plus spécialisées dans la défense aérienne. L'arsenal de la Marine nationale est actuellement de soixante-douze bâtiments, mais pas tous comme celle-là qui appartient aux frégates que l'on appelle de premier rang. La France en compte quinze en tout, dont ces huit. Lorsqu'un porte-avion se déplace il doit être protégé à la fois sous l'eau contre les sous marins mais aussi contre toutes les menaces et il y a tout un groupe pour le protéger en opération. Et l'Aquitaine fait partie de cette protection."
C'est cette même "Aquitaine" qui est intervenue au large du Liban contre la Syrie en utilisant pour la première fois un missile de croisière MdCN, l'équivalent du Tomahawk américain. Faisant entrer la France dans le club fermé des pays pouvant lancer depuis la mer des missiles de longue portée. Elle participait à l'opération Chammal, dans le cadre de la lutte contre Daesch en Syrie. En la survolant de près dans la Méditerranée, un avion de chasse russe outre envoyé un avertissement sans frais à cette Frégate mais reconnu en somme, l'excellence da sa technologie.
 Samedi, au Port de Bayonne, plusieurs visites du bord ont  été organisées notamment pour les élèves de plusieurs lycées aquitains, les membres de la SNSM partenaires de la Marine Nationale, les joueuses de Basket Landes mais pour les jeunes des Préparations Militaires Marine de Bayonne qui ont été très impressionnés par cette visite. Pour certains, qui à la fin de cette "prépa" visiteront Brest, "Aquitaine" a déjà suscité une vocation...
 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photos M.N. et F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
2989
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !