Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

  • 11/06/21 | Sport et tourisme: des parcours audioguidés à Limoges

    Lire

    En partenariat avec l’application Runnin’City, la Ville de Limoges propose 3 parcours de running touristique gratuits et audioguidés. Le coureur pourra choisir entre 3 parcours, deux de 7km (Centre-Ville et Bords de Vienne) et un de 10km (Uzurat/La Bastide), et sera guidé par le GPS vocal qui lui livrera des anecdotes sur les lieux croisés en chemin. L’application gratuite est disponible en 7 langues.

  • 10/06/21 | Vrai+Local développe le circuit-court

    Lire

    A Périgny en Charente-Maritime, la société Néos est en train de développer le projet Vrai+Local. Né du constat qu’il était plus facile d’acheter un produit provenant de l’autre bout du monde que localement, Vrai+Local apporte une solution logistique afin que les citoyens puissent faire leurs courses en « bio et local » au travers d’une plateforme, d’une collecte et d’une livraison de proximité. Ces livraisons s’effectueront avec des remorques brevetées « Drive Mobile ».

  • 10/06/21 | Rochefort: Le festival Soeurs Jumelles recherche des bénévoles

    Lire

    Le première édition du festival Soeurs Jumelles aura lieu à Rochefort, hommage à la célèbre comédie musicale de Jacques Demy, du 23 au 26 juin 2021. Consacré à la musique et à l’image, tous secteurs confondus, le festival est à la recherche de bénévoles pour aider à l'accueil du public et des professionnels. Le choix des horaires est libre et seules les personnes majeures sont en mesure de postuler. Dans la mesure du possible, des billets pour les séances de films seront offerts aux bénévoles. Le formulaire pour postuler.

  • 10/06/21 | L’Atelier du Vitrail poursuit son développement

    Lire

    A Limoges, L’Atelier du Vitrail conçoit, fabrique et restaure des vitraux sur toute la France. A l’heure actuelle, tous les process de conception, de création et de présentation sont informatisés. Afin de mieux maîtriser ces outils, les salariés doivent s’approprier le Brevet des Métiers d’Art. Objectif: augmenter leurs compétences en matière d’arts appliqués et de peinture sur verre. Pour aider l'entreprise dans son développement, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui attribuer une aide de 40 991,68 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La fréquentation des TGV du Sud-Ouest en pleine accélération

12/07/2018 | Hausse du trafic, hausse du nombre de clients, les rames du Sud-Ouest ont profité de l'essor de la nouvelle ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux.

TGV

Mise en service le 2 juillet 2017 après de longues périodes de concertations et de doutes, la ligne à grande vitesse permettant de relier Bordeaux et Paris en seulement 2h04 a rencontré un franc succès de fréquentation. Un an après, ce sont 18 millions de voyageurs qui ont emprunté cette ligne et ce, malgré la grève historique des cheminots du dernier trimestre. Une fréquentation qui a profité à la ville de Bordeaux, mais aussi à la région et aux réseaux TER de Nouvelle-Aquitaine. L’occasion pour Gwendoline Cazenave, directrice TGV Atlantique, Philippe Bru, directeur régional de la SNCF et Alain Rousset, président du Conseil régional, de se féliciter devant la presse de cette première année à succès.

Un succès populaire de fréquentation

Depuis l’inauguration de la nouvelle ligne à grande vitesse Bordeaux – Île de France, le trafic sur cet axe a bondi de 70% en un an, soit près de six millions de voyages en plus. Avec 35 000 places et 33 allers-retours proposés chaque jour, la ligne est devenue la 3e la plus fréquentée de France par les abonnés TGV Max (abonnement 16-27 ans pour voyager de manière illimitée). « Cela montre que cette ligne profite à tous, notamment aux jeunes qui ont pu bénéficier pour la moitié d’entre eux de cette offre TGV Max » affirme Gwendoline Cazenave, directrice du TGV Atlantique. L’offre « Ouigo » a elle aussi contribué à rendre cette ligne accessible, avec des tarifs plus abordables, mais avec un temps de trajet un peu plus long. Selon la directrice TGV Atlantique, « 60% des clients à bord des Ouigo n’auraient pas pris le train sans cette offre ». Une manière de populariser un peu plus cette ligne à grande vitesse.          
Si cette ligne profite aux jeunes, elle a aussi profité aux clients professionnels. Ils sont deux fois plus nombreux qu’avant. Un nombre de voyageurs professionnels qui ne devrait pas décroître sur les années à venir, avec l’installation dans la région de nouvelles entreprises profitant du temps de voyage réduit à 2h04 entre Bordeaux et la capitale. « Il est désormais possible de faire l’aller-retour dans la demi-journée » rappelle Mme Cazenave.  La nouvelle rame « Océane » en ligne depuis le 11 décembre dernier, devrait désormais couvrir tous les trajets d’ici décembre 2018.  Cette rame moderne disposant du Wifi à bord et un wagon plus confortable a déjà conquis de nombreux voyageurs sur le réseau (81% de satisfaction globale et 2,2 millions d’utilisateurs wifi).

Une ligne bénéfique pour la région

Sur l’ensemble du Sud-Ouest, c’est une augmentation de 27% du trafic (hors impact grève) avec l’Île de France. Cette augmentation a bénéficié au réseau TER, avec 30% de croissance sur l’ensemble et 13% de hausse de trafic en correspondance avec la LGV. Avec l’aménagement de cette ligne à grande vitesse, il a fallu réadapter tout le réseau TER de la région en fonction des nouveaux horaires Bordeaux-Paris. Selon Philippe Bru, directeur régional de la SNCF Nouvelle-Aquitaine : « 25% des clients TER voyagent en correspondance avec le TGV. Nous avons réduit le temps de correspondance à 12 minutes maximum sur le réseau ».  Certaines lignes comme Bordeaux-Angoulême ont profité d’une hausse de 31% du trafic. Une hausse de 29% pour Bordeaux-Saintes, 21% pour Bordeaux-Hendaye et 18% pour Bordeaux-Limoges, renforçant la mobilité au sein de la région. Autre exemple, le Pays Basque a bénéficié d’une hausse spectaculaire de 44% du trafic en provenance d’autres territoires (TGV et Ouigo). Un bond en avant qui devrait largement favoriser le tourisme d’une région déjà portée par ce secteur. « On avait besoin de ce succès, à la fois quantitatif mais aussi qualitatif. Il permet de justifier nos projets, malgré les critiques, et de s’orienter vers le sud : vers Toulouse, Dax, ou Hendaye » a déclaré Alain Rousset, le président de la Région.

« Cette ligne n’est pas déficitaire »

Bien au-delà des prédictions initiales, ces chiffres de fréquentation prouvent que la LGV Paris-Bordeaux a rencontré un certain succès auprès de la population. Répondant à certaines critiques sur les doutes de rentabilité de la ligne, Alain Rousset a lui-même affirmé que « le succès de fréquentation fait que cette ligne n’est pas déficitaire ». Des propos confirmés par Gwendoline Cazenave, qui n’a toutefois donné aucun chiffre économique sur la situation : « Le temps des bilans interviendra en temps voulu ». 
Si les ambitions du président du Conseil régional restent tournées vers la réalisation d’autres projets de ligne à grande vitesse vers le sud (il doit rencontrer la ministre des Transports dans la semaine), les opposants à la LGV n’ont pas abandonné leur combat malgré l’ouverture de la ligne Bordeaux-Paris. L’épineux dossier de la liaison Bordeaux-Toulouse, intégré au GPSO (Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest) traine en longueur et devrait avoir quelques années de retard… En effet, le tribunal administratif de Toulouse a annulé le 19 juin dernier une déclaration d’unité publique (DUP) concernant des aménagements ferroviaires au nord de Toulouse (destinés à préparer la LGV Bordeaux-Toulouse), un an après l’annulation par le tribunal administratif de Bordeaux d’aménagements du même type autour de la métropole. La décision finale reviendra à l’Etat. Une décision attendue au plus vite, cet été.

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : Nicolas Laplume

Partager sur Facebook
Vu par vous
7283
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !