Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La Gironde fait le pari des routes intelligentes

09/10/2015 | Dans le cadre du Congrès mondial ITS, le département de la Gironde a présenté sur le terrain un nouveau dispositif de «routes intelligentes» pour une meilleure sécurité des piétons.

Le nouveau dispositif de route intelligente expérimenté sur la RD112

Innovation ne va pas forcément avec complexité. La preuve en est avec le dispositif expérimenté à Cazaux, à l'intersection de la RD112 et de la piste cyclable, toutes deux fortement fréquentées, et particulièrement en été, l'une par les autos, l'autre par les piétons et cyclistes. Autant dire un endroits dangereux pour ces derniers, qui empruntant la piste cyclable sont amenés à traverser la ligne droite de la RD 112 où les véhicules arrivent à pleine vitesse... Un danger d'autant plus important à la nuit tombée. Afin de limiter les risques et prévenir les automobilistes d'un éventuel danger, le croisement est désormais mis en lumière dés lors qu'un piéton ou cycliste s'apprêtent à traverser.

Ce sont deux bus remplis de participants du congrès ITS qui sont venus sur place à Cazaux pour prendre connaissance du système innovant mis en place sur ce croisement accidentogène de la RD112. Techniquement l'innovation ici, c'est la pose de capteurs qui détectent, la nuit venue, la présence de piétons ou cyclistes s'apprêtant à traverser et qui déclenchent tout un système lumineux autour de cette zone. Un panneau lumineux s'enclenche et des diodes s'allument le long de la RD 112 sur 150 m de part et d'autre de la traversée cyclable ; en outre la traversée de la route est également éclairée.

Au total, «  l'environnement des cyclistes et des automobilistes changent, ce qui attire l'attention sur la présence d'un danger et amène le ralentissement des véhicules, synthétise Nicolas Pezas, le Directeur des infrastructures au Département. C'est bien dans cette adaptation de l'infrastructure au danger que réside le caractère innovant et « intelligent » du système », complète-t-il. Quand les lumières s'allument c'est que le danger est réel, contrairement aux zones éclairées en permanence, dont rien ne vient signaler l'existence d'un danger... Avec cet investissement de 80 000€, le Département a fait « le choix de parier davantage sur l'intelligence des conducteurs que la contrainte » conclut le fonctionnaire .

La visite des congressiste ITS sur le site de Cazaux le 8 octobre 2015

« Avec trois mois de fonctionnement cet été, nous avons déjà un retour qualitatif de la part du camping voisin. La question pour nous est désormais de savoir comment, et où, intégrer ce dispositif sur d'autres points où se présentent des conflits d'usage entre voiture et mobilité douce. Car notre objectif, en contribuant à la mise en sécurité des piétons et cyclistes, est aussi de permettre le développement des mobilités douces.», souligne Alain Renard, Vice Président en Charge des transports au Conseil départemental de Gironde. La sécurité comme un levier de développement des cheminements doux dans le Département, qui justifierait l'installation de ce dispositif intelligent à proximité des collèges permettant ainsi de rassurer les parents qui hésitent à envoyer leurs enfants en vélo à l'école. Autres installation possibles de ce dispositif : là où justement il y a peu de vélos, et où parallèlement les véhicules ont l'habitude de prendre de la vitesse...

Intervenir que si nécessaireUne seconde innovation a également était présentée ce jeudi,en bordure de la RD112 : l'implantation de cryopédomètre. Bien que non visible puisque implantés à différentes profondeurs de la chaussée, ces capteurs permettent de surveiller en temps réel la température des corps de chaussée. Des données qui sont transmises en temps réel au Centre Routier Départemental, qui peut ainsi immédiatement adapter le traitement de la chaussée aux conditions climatiques et notamment de gel. L'innovation ici est « d'intervenir que si nécessaire et dans un temps très réduit », contrairement au système actuel qui fonctionne sur la base de tests par secteur géographique et selon une typologie de routes pré-établie.
Pour Alain Renard, outre la meilleure sécurisation de la route, « c'est aussi une mesure qui aura des retombées sur un plan économique, permettant de conserver une bonne fluidité du trafic. » Un autre cryopédomètre a été implanté à Artigues-de-Lussac (RD1089). Ces deux expérimentations réalisées en partenariat avec Eurovia - Signature ont vocation à être déployées dans des lieux similaires, pour un investissement de 4000 € par cryopédomètre.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1849
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
kaczov | 10/10/2015

2 bus pleins de gens qui viennent voir en plein jour un système qui ne fonctionne que de nuit.... Bref des fonctionnaires qui ont trouvés le moyen de glander par une belle journée d'automne.

Solène Méric | 11/10/2015

Bonjour et merci de m'amener à faire cette précision. Les participants au Congrès venus sur place ont bien sûr également eu l'occasion de voir le dispositif à l'oeuvre la nuit tombée avant de rentrer sur Bordeaux...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !