Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La laïcité et l'émancipation de la femme en débat à l'Hôtel de Région

08/03/2015 | Le Conseil régional d'Aquitaine a organisé un débat vendredi 6 mars sur la laïcité et l'émancipation féminine, à l'occasion de la journée de la femme du 8 mars.

Le débat portait sur la laïcité et l'émancipation de la femme

Ce dimanche, c'est la journée internationale de la femme. A l'occasion, plusieurs évènements et débats sont organisés par différents organismes et associations un peu partout en France, et Bordeaux n'échappe pas à la règle. A cette occasion, le Conseil régional a invité 3 intervenants à l'Hôtel de Région. Le thème portait sur la laïcité et l'émancipation de la femme. Une conférence où l'on a découvert que toutes les religions se sont adaptées à une époque patriarcale, que le féminisme est avant tout laïque et que la femme est le symbole de "l'espace privée" en raison de sa morphologie... Extraits.

Une tradition faite pour durer. A l'occasion de la journée internationale de la femme qui se déroule dimanche 8 mars, l'Hôtel de Région du Conseil régional d'Aquitaine a organisé un débat dans ses salons, en partenatiat avec "Lettres du Monde", un débat qui portait sur la "laïcité : principe d'émancipation des femmes". A cette occasion, 3 intervenants étaient invités à exposer leurs points de vue et à répondre aux questions du public. Le premier d'entre eux était Henri Pena-Ruiz, philosophe, écrivain et maître de conférence à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, spécialiste de la laïcité. Venaient ensuite Magalie Bella-Suda, chercheuse au CNRS Sciences Po Bordeaux sur la question du féminisme et enfin Nicole Caligaris, auteur spécialiste des questions de jeux de pouvoir, notaamment avec "Le paradis entre les jambes" en 2013. 

Pour l'occasion, Alain Rousset est intervenu, rappellant le succès du CV anonyme en Aquitaine, le fait que la laïcité soit "un défi important pour les différentes communautés qui vivent en France. Les intégristes prèchent le confinement de la femme dans notre propre pays, c'est inquiétant. C'est une forme de trouble à l'ordre public qui ne rentre pas dans la loi française. Ce n'est pas être contre une religion que d'en dénoncer les intégrismes, et cette question correspond aux débats que nous traversons", a affirmé le président de région Aquitaine. Au travers d'analyses souvent pointues, ils ont dressé un portrait historique de la laïcité et du féminisme à travers les différentes époques. 

Les adversaires cachés de la laïcitéHenri Pena-Ruiz s'est ainsi attaché à démontrer, comme il le fait succintement dans son "Dictionnaire amoureux de la laïcité" paru en 2014 aux éditions Plon, que "la laïcité était un levier majeur de l'émancipation, dont le féminisme serait le vecteur. Dans toutes les sociétés, on s'attache au sort des plus démunis. Les esclaves, les cerfs, ou plus dernièrement les victimes du commerce triangulaire dénoncées par Christiane Taubira". Le philosophe ne s'est pas gêné pour faire un parallèle entre la laïcité et le sort de la femme dans les textes religieux : "les femmes ont eu le malheur de vivre pendant des années dans des sociétés patriarcales. Sur le sort qui leur est réservé, aucune religion monothéiste ne relève l'autre. Le machisme est ainsi clairement inscrit dans l'épitre de Paul. La bible, le coran, la Torah... voilà trois textes qui sacralisent la "domination voulue par Dieu", confondant la pensée de Dieu avec celle d'une époque. Ceux qui mettent un adjectif derrière le mot laïcité sont des adversaires cachés". 

Féminisme et laïcitéMagalie Bella Suda, chercheuse au CNRS spécialiste des questions de genre et de citoyenneté, a profité de cette tribune pour rappeller le rapport étroit entre ces deux notions, intimement liées à travers les époques. "Dernièrement, les mouvements féministes sont interpellés par la laïcité, comme ce fut récemment le cas à Paris" (invitée à Paris à un débat sur les violences sexistes à la mairie du 20ème arrondissement le 3 mars dernier, Rokhaya Diallo a été exclue par la maire, Frédérique Calendra). "Christine Delfi a dernièrement assuré que la laïcité n'avait rien à voir avec le féminisme. Rappelons lui que les féministes sont aussi des laïques et des abolitionnistes. C'est une idéologie qui ne prône pas une émancipation au détriment d'une autre. Il y a un travail à faire sur le féminisme et la société actuelle, soumise à un clivage auquel les différents mouvements ont du mal à répondre". 

Enfin, Nicole Caligari a soumis une réflexion intéressante sur la question de genre. "Depuis toujours, l'homme est associé à l'espace public, et la femme à l'espace privé. Peut être peut-on y voir une analogie de la morphologie sexuelle, celle de l'homme étant apparente et celle de la femme cachée. Nous pensons l'émancipation en terme d'égalité, mais se pose aussi la question de la légitimité des jeunes femmes, qui ne sont pas encore mère et ont donc un statut non défini. Tout dépend de la possibilité effective pour elles d'accéder à l'espace public et d'y être parfaitement légitimes". A noter que sur la légitimité professionnelle, un long chemin reste encore à faire comme le rappelle cette récente étude de l'Apec (Association pour l'emploi des cadres) : le salaire médian des hommes serait 15,7% supérieur à celui des femmes. Pire, à fonction et profil identique, les hommes gagnent 8,5% de plus. Enfin, l'étude prouve que les femmes sont majoritaires dans des fonctions moins bien payées. Les chiffres parus dans les journaux montrent donc que émancipation totale ne semble pas encore entièrement acquise... même si ce débat a eu au moins le mérite d'en poser les principaux obstacles. 

L'info pratique : Si vous êtes intéréssés par ce type de débats, sachez qu'un grand nombre d'entre eux est listé à cette adresse : http://maisondesfemmes.bx.free.fr

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
1744
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !