24/11/17 : La Région vient de verser 68.000 € au lycée des Métiers de la Plasturgie Val de Garonne de Marmande, pour la participation à l'acquisition d'un centre d'usinage vertical pour le BTS « étude et réalisation d'outillage »

23/11/17 : Le préfet de Nouvelle Aquitaine, Pierre Dartout, a été nommé ce mercredi en conseil des ministres préfet de la région PACA. Il est remplacé à Bordeaux par Didier Lallement, conseiller à la Cour des comptes et ancien préfet de Basse-Normandie et du Calvado

21/11/17 : La Rochelle a reçu le prix de la meilleure Approche stratégique de l'open data lors des Trophées Open Data pour les territoires 2017, qui s'est déroulé la semaine dernière à Paris. Une récompense pour sa stratégie numérique impliquant les citoyens.

17/11/17 : Les traités transatlantiques. Tel est le sujet du débat qu'organise le Centre d’Information Europe Direct Moyenne Garonne / Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne le vendredi 8 décembre à 18h au Comoedia, 32 Rue Léopold Faye à Marmande.

17/11/17 : Le groupe cinématographique rochelais CGR ( Georges Raymond) vient de racheter Cap Cinéma qui exploite 22 salles en France dont celles de Périgueux et d'Agen. Le réseau CGR devient le premier exploitant français. Et le deuxième en terme d’entrées.

16/11/17 : A l'occasion du centenaire de l'arrivée de l'armée américaine à La Rochelle, l'esplanade Eric-Tabarly accueille deux wagons d'époque, classés aux Monuments historiques, comme patrimoine de la 1re Guerre Mondiale. A voir jusqu'au 19 novembre.

15/11/17 : Vinitech Siffel, le Salon mondial vitivinicole, arboricole et maraîcher organisé par Congrès Expositionx de Bordeaux, annonce sa prochaine édition à Bordeaux du 20 au 22 novembre 2018.

15/11/17 : Lascaux IV, le centre international d'art pariétal de Montignac, a été désigné l'un des trois meilleurs projets de tourisme européens 2017 par la British Guild of travel writers avec le musée des Vikings au Danemark et la maison Mondrian aux Pays-Bas.

10/11/17 : La Maison de la Charente-Maritime accueille jusqu'au 29 décembre l'exposition "Objectif enfance", notamment sur les actions en faveur des enfants dans le monde, qui fut exposée sur le parvis de l'hôtel de ville à Paris. Entrée libre

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/11/17 | La Rochelle-Emploi : Quand les volontaires du service civique se font intermédiaires...

    Lire

    Aller à la rencontre des entreprises pour identifier leurs besoins et leur faire connaître les différents dispositifs d'aide au recrutement des jeunes, telle sera la mission des prochains volontaires du service civique de l'agglomération de La Rochelle à partir de janvier 2018. Tous les jeunes de 18 à 25 ans peuvent postuler à ambassadeursdelemploi17@gmail.com. Des entretiens seront organisés en décembre. Une réunion d'information se tient le 5 décembre à la Maison de l'Etudiant à La Rochelle.

  • 24/11/17 | La Région débourse 550 000€ pour la réfection de l’écluse de Saint-Vite (47)

    Lire

    Dans le cadre du projet structurant de mise en valeur touristique de l'ensemble du bassin du Lot, les travaux envisagés sur l’écluse de Saint-Vite seront soutenus par la Région -en partenariat avec l’État et l’Union européenne- à hauteur de 550 000 €. Les travaux consisteront au démantèlement des installations existantes, à la remise en état des bajoyers de l'écluse, à la mise en conformité de l'écluse et de ses abords avec la navigation.

  • 23/11/17 | Un nouveau préfet pour la Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    La décision a été prise en Conseil des Ministres ce 22 novembre : Pierre Dartout, Préfet de Nouvelle-Aquitaine et de Gironde et de la zone de sécurité et de défense Sud Ouest depuis avril 2015 quitte la région pour prendre la tête de la Préfecture de Provence-Alpes-Côte d'Azur et des Bouches-du-Rhône où il aura en charge la zone de défense et de sécurité Sud. C'est Didier Lallement, Conseiller maître à la Cour des comptes, ancien préfet de la région Basse-Normandie, passé par les Ministères des Transports, de l'Ecologie, et de l'Intérieur, qui lui succédera à Bordeaux.

  • 22/11/17 | La Rochelle fait son Marathon ce week-end

    Lire

    Près de 11 000 coureurs et 20 000 spectateurs sont attendus pour la 27e édition du Marathon Serge-Vigot dimanche 26 novembre. En raison des travaux en cours à La Rochelle, le sens de la course a été inversé, avec un trajet vers Les Minimes, l’hyper centre, Mireuil et Port-Neuf. Départ donné à 9 heures du Pont Jean-Moulin et de la rue du Dr Schweitzer. Le village Marathon sera ouvert à l’espace Encan dès le vendredi. Lieu dont partira la course de chauffe de 4km samedi à 9h30.

  • 22/11/17 | L'ancien champion cycliste périgourdin Valentin Huot s'en est allé

    Lire

    Valentin Huot, ancien coureur cycliste professionnel périgourdin est décédé mardi matin à son domicile de Manzac sur Vern, à l'âge de 88 ans. Il avait débuté sa carrière en 1951, participé à six Tours de France entre 1954 et 1961 dont trois qu'il a terminé. Ses deux titres de champion de France en 1957 et 1958 constituent le sommet de sa carrière sportive. Ses obsèques seront célébrées vendredi 24 novembre à 15 heures à l'église de Manzac-sur-Vern.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | La maltraitance des enfants, un sujet encore tabou

18/01/2013 | La conférence organisée par Cubeek ce jeudi 17 janvier a rempli tout un amphithéâtre à Bordeaux

La conférence sur la maltraitance à Bordeaux a fait salle comble

C'est un sujet dont on parle trop peu. Pourtant, la maltraitance des enfants est un fléau et a un coût social extrêmement important et sous-estimé. CubeekEvents, la branche évènementielle du magazine bordelais Cubeek a organisé jeudi 17 janvier une conférence publique gratuite sur ce thème de la maltraitance des enfants. Elle était placée sous l’égide de la chaire Unitwin Unesco « Aborder la violence : un défi transdisciplinaire » et en partenariat avec la ville de Bordeaux. Le débat a attiré beaucoup de monde et a été passionnant, avec la révélation de chiffres étonnants, qui font froid dans le dos...

Chaque jour, un enfant décède suite à des violences familiales. C’est ce qu’affirme le psychiatre Gérard Lopez dans son livre "Enfants violés et violentés : le scandale ignoré" aux éditions Dunod, qui vient de paraître. Pour lui, comme d’autres professionnels, les statistiques et les enquêtes concernant la maltraitance infantile ne sont ni assez nombreuses ni assez complètes pour évaluer l’ampleur de ce problème de santé publique qui serait largement sous-estimé. Des centaines de milliers de victimes seraient "oubliées"... Or, "le coût pour la société en matière de santé publique est très important. Et ce fléau touche toutes les couches sociales", rappelle le Dr Labri Benali, médecin-légiste au Cauva (Centre d'accueil d'urgence des victimes d'agression) à Bordeaux. "Que devient une fille violée à 10 ans quand elle a 30 ans ? Lorsqu'un enfant est maltraité, cela le marque à vie", poursuit-il.

Les prisons sont pleines d'adultes maltraités enfantLa recherche démontre que les enfants maltraités présentent de graves troubles du comportement. Devenus adultes, ils risquent 5 fois plus d’états dépressifs, 12 fois plus tentatives de suicide, 7 fois plus d’être alcoolique, 5 fois plus d’être toxicomane, 4 fois plus d’être bronchitique chronique, 2 fois plus de présenter un cancer, etc. En fait, les prisons sont pleines d'adultes maltraités enfants. Les chiffres délivrés par ces professionnels sont édifiants : 1 à 2 enfants meurent par jour sous les coups. Malgré tout, les signalements sont rares. Il n'y a eu aucun signalement à Paris en 2006.
Comment expliquer que le sujet reste encore tabou ? "Nos politiques n'ont pas encore pris la mesure du problème", déplore le Dr Labri Benali. "Il y a aussi une idéologie aujourd'hui qui fait croire que les enfants sont dangereux... pour les parents", s'indigne Gilles Lazimi, médecin généraliste du Centre Municipal de santé de Romainville et membre du Collectif féministe contre le viol et de SOS femmes 93. Il suffit de prendre, sans recuil, la Une du Nouvel Obs de cette semaine pour s'en convaincre. Le titre de Une est édifiant : "Nos enfants, ces tyrans". "La maltraitance des enfants découle aussi d'une forme d'éducation qui est axée domination. Dans les cas de maltraitance qui bien souvent durent parfois sur plusieurs années, l'enfant devient un objet", analyse Gérard Lopez, psychiatre, directeur du centre de psychothérapie de l'institut de victimologie.
Les raisons de ce déni s’enracinent dans la culture. L’enfant doit respecter ses parents comme l’affirment les 10 Commandements et… le Code civil, et en toutes circonstances. Aujourd'hui, même les institutions ne jouent pas toujours leur rôle. "Un enfant a été enfermé pendant un an, mais l'école ne s'en est pas préoccupé !", regrette-t-il. A l'évidence, la prévention est nécessaire pour faire changer les mentalités. Et, pour cela, il faut un message fort des politiques et une vraie formation des médecins au problème.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
1359
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
SOS Parents Abusés | 23/01/2013

Et la maltraitance institutionnel aux enfants placés est aussi un fléau, bien caché de nos administrations de la protection de l'enfance, l'ASE.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !