24/10/17 : Charente-Maritime : les élus du Département ont voté une motion contre les dernières mesures envisagées par l'Etat concernant la baisse des APL, hier lors de la session d'automne.

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | La Matinée de la Femme « Sois belle, sois toi ! » : quand la passion des unes fait le bonheur des autres.

21/05/2015 | La bonne initiative de cinq étudiantes en commerce au profit de femmes dans le besoin s'est concrétisée ce 19 mai, sur la place du marché des Chartrons.

Floriane, Isabelle Agostini, déléguée de l'antenne Force Femme Bordeaux, Tayssir, Agathe, Sophie, Christine Ribault,coordinatrice des Fées Papillons et Maria

Il est des lieux bordelais qui, sans que l'on en connaisse véritablement les raisons, semblent convier les marcheurs à s'y arrêter un instant. Sans y entrer, bien chanceux serait celui qui parviendrait à présager qu'un véritable institut de beauté « fait maison » ait pris la place des habituelles expositions de la Halle des Chartrons ce 19 mai. Et pourtant, qu'il s'agisse d'ateliers de massage ou de coiffure, de manucure ou de maquillage, c'est plus d'une dizaine de stands dédiés au bien être et aux soins du corps qui ont investi les lieux pour la bonne cause.

« Partager notre passion et aider celles dans le besoin »

Les responsables de ce grand remaniement, ce sont Agathe, Floriane, Maria, Tayssir et Sophie, toutes cinq étudiantes en Master-1 à la Kedge Business School. Passionnées par le secteur beauté mode, elles sont membres actifs de Kedge of Style, petite nouvelle dans la vie associative de l'école. Bien plus que le partage d'une passion lors d'ateliers sur le campus, de défilés, d'afterworks ou de week-ends, l'association souhaite offrir à ses 26 adhérents une vraie valeur ajoutée en vue de leur potentiel parcours professionnel dans le milieu de la mode. Depuis automne dernier, ces jeunes s’affairent à l'organisation d'un projet associatif solidaire qui leur tient à cœur : une demi-journée de conseil en image et bien être, offert à une vingtaine de femmes en difficulté de l'association Force Femme.

Depuis dix ans, les bénévoles de ce collectif œuvrent pour la réinsertion professionnelle et l'auto-entrepreneuriat de femmes de plus de 45 ans, laissées pour compte à la suite d'un licenciement, d'un divorce, ou d'un accident de vie. Une dynamique responsable dans laquelle les organisatrices ont naturellement souhaité, à leur manière, prendre part : « Dans le milieu professionnel, l'apparence compte beaucoup. Valoriser l'image que l'on renvoie de soi y est primordial » rappelle Tayssir. Pour ses bénéficiaires, "La Matinée de la Femme" marque donc une étape supplémentaire vers, nous le souhaitions, l'emploi et l'intégration.

Contre les violences de la vie et la précarité, l'offre de bien être n'a rien de superflu. Les jeunes organisatrices, rejointes par Patricia Chauffourier, présidente et fondatrice de l'association partenaire de la manifestation, Les Fées Papillons, défendent ainsi l'idée que la douceur puisse être un antidote efficace à la violence quotidienne : « Ce n'est pas toujours facile pour ces femmes d'être bien dans leur peau mais il faut les y encourager : cela structure et permet d'affronter sa propre vie ». Redonner estime de soi, joie de vivre et énergie à des femmes dont elles se sentent proches, c'est tout l'enjeu de la matinée pour les étudiantes. « Avec le nom 'Sois belle, sois toi !' nous souhaitions encourager les femmes à rester elles-mêmes et à garder leur personnalité. Notre mot d'ordre : soyez vous-mêmes et soyez fières ! » explique Agathe. Ou comment se réapproprier habilement un célèbre adage pour inciter les participantes à garder la tête haute, quelque soient les épreuves traversées.

Nul doute que « l'expérience humaine » que la petite équipe soudée est parvenue à faire partager a su séduire ses bénéficiaires, apaisées après un petit moment de détente et d'échange passé entre les mains d'esthéticiennes professionnelles. C'est donc avec un portrait d'elle, des astuces beauté reproductibles en milieu professionnel, mais surtout le sourire aux lèvres que les membres de Force Femme quittent les lieux. Espérons que la bonne humeur suscitée par cette matinée ne s'estompe pas aux portes de la Halle.

Nicolas Leboeuf
Par Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1320
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !