Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La Matinée de la Femme « Sois belle, sois toi ! » : quand la passion des unes fait le bonheur des autres.

21/05/2015 | La bonne initiative de cinq étudiantes en commerce au profit de femmes dans le besoin s'est concrétisée ce 19 mai, sur la place du marché des Chartrons.

Floriane, Isabelle Agostini, déléguée de l'antenne Force Femme Bordeaux, Tayssir, Agathe, Sophie, Christine Ribault,coordinatrice des Fées Papillons et Maria

Il est des lieux bordelais qui, sans que l'on en connaisse véritablement les raisons, semblent convier les marcheurs à s'y arrêter un instant. Sans y entrer, bien chanceux serait celui qui parviendrait à présager qu'un véritable institut de beauté « fait maison » ait pris la place des habituelles expositions de la Halle des Chartrons ce 19 mai. Et pourtant, qu'il s'agisse d'ateliers de massage ou de coiffure, de manucure ou de maquillage, c'est plus d'une dizaine de stands dédiés au bien être et aux soins du corps qui ont investi les lieux pour la bonne cause.

« Partager notre passion et aider celles dans le besoin »

Les responsables de ce grand remaniement, ce sont Agathe, Floriane, Maria, Tayssir et Sophie, toutes cinq étudiantes en Master-1 à la Kedge Business School. Passionnées par le secteur beauté mode, elles sont membres actifs de Kedge of Style, petite nouvelle dans la vie associative de l'école. Bien plus que le partage d'une passion lors d'ateliers sur le campus, de défilés, d'afterworks ou de week-ends, l'association souhaite offrir à ses 26 adhérents une vraie valeur ajoutée en vue de leur potentiel parcours professionnel dans le milieu de la mode. Depuis automne dernier, ces jeunes s’affairent à l'organisation d'un projet associatif solidaire qui leur tient à cœur : une demi-journée de conseil en image et bien être, offert à une vingtaine de femmes en difficulté de l'association Force Femme.

Depuis dix ans, les bénévoles de ce collectif œuvrent pour la réinsertion professionnelle et l'auto-entrepreneuriat de femmes de plus de 45 ans, laissées pour compte à la suite d'un licenciement, d'un divorce, ou d'un accident de vie. Une dynamique responsable dans laquelle les organisatrices ont naturellement souhaité, à leur manière, prendre part : « Dans le milieu professionnel, l'apparence compte beaucoup. Valoriser l'image que l'on renvoie de soi y est primordial » rappelle Tayssir. Pour ses bénéficiaires, "La Matinée de la Femme" marque donc une étape supplémentaire vers, nous le souhaitions, l'emploi et l'intégration.

Contre les violences de la vie et la précarité, l'offre de bien être n'a rien de superflu. Les jeunes organisatrices, rejointes par Patricia Chauffourier, présidente et fondatrice de l'association partenaire de la manifestation, Les Fées Papillons, défendent ainsi l'idée que la douceur puisse être un antidote efficace à la violence quotidienne : « Ce n'est pas toujours facile pour ces femmes d'être bien dans leur peau mais il faut les y encourager : cela structure et permet d'affronter sa propre vie ». Redonner estime de soi, joie de vivre et énergie à des femmes dont elles se sentent proches, c'est tout l'enjeu de la matinée pour les étudiantes. « Avec le nom 'Sois belle, sois toi !' nous souhaitions encourager les femmes à rester elles-mêmes et à garder leur personnalité. Notre mot d'ordre : soyez vous-mêmes et soyez fières ! » explique Agathe. Ou comment se réapproprier habilement un célèbre adage pour inciter les participantes à garder la tête haute, quelque soient les épreuves traversées.

Nul doute que « l'expérience humaine » que la petite équipe soudée est parvenue à faire partager a su séduire ses bénéficiaires, apaisées après un petit moment de détente et d'échange passé entre les mains d'esthéticiennes professionnelles. C'est donc avec un portrait d'elle, des astuces beauté reproductibles en milieu professionnel, mais surtout le sourire aux lèvres que les membres de Force Femme quittent les lieux. Espérons que la bonne humeur suscitée par cette matinée ne s'estompe pas aux portes de la Halle.

Nicolas Leboeuf
Par Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1485
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !