aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

11/07/17 : Dans le cadre de sa programmation des aides pour la pêche et l'aquaculture, la Nouvelle-Aquitaine a retenu, pour le département de la Charente-Maritime, neuf dossiers pour un montant d'aide de 540.728,06 €.

10/07/17 : Mickaël Delage, le coureur périgourdin de la FDJ, ne sera pas au départ de la 10e étape entre Périgueux et Bergerac, qui a lieu demain. Il est arrivé hors délais avec son leader Arnaud Demare à Chambéry. Il est donc éliminé du Tour de France.

27/06/17 : Charente-Maritime : la commune de Brouage a été nommée "village préféré des Français". Il est le 3e dans le département.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

  • 13/07/17 | Aérocampus: fier de ses étudiants

    Lire

    Encore une fois les promotions issues d’Aérocampus Aquitaine affichent un taux de réussite proche de 100% aux examens du BAC professionnel et du BTS. sur 98% de reçus, 78% d’entre eux ont eu une mention dont 40% de mentions Bien et Très Bien. Des résultats qui confortent la structure dans sa dynamique et "démontrent à nouveau, selon l'équipe dirigeante, l’efficacité de ce nouveau modèle de campus".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Biarritz: la ministre n'a pas fait de vagues

26/05/2017 | A mi-parcours des Mondiaux de surf qui se disputent jusqu'à la fin de la semaine à Biarritz, la visite très médiatisée de Laura Flessel aura sauvée une journée sans

Laura Flessel sur la plage de Biarritz

Les organisateurs de ces Mondiaux de surf, la Ville de Biarritz et la Fédération française de surf auront été heureux de combler ce jour sans vague grâce à la visite de la Ministre des Sports. Certes très médiatisée mais en phase avec l'esprit du surf. Décontractée, souriante, fort coopérative avec les médias et ravie d'être en adéquation avec ce sport hors du commun qui fera son entrée aux Jeux Olympiques de Tokyo. Bref en phase avec sa nouvelle mission.

Hier, en fin de matinée, en raison de la visite de la ministre des Sports Laura Flessel, le secteur de la grande plage de Biarritz était encadré de neuf camions de CRS. En cette station impériale de la Côte basque, se tiennent les Mondiaux de surf avec la participation de 47 nations et 250 compétiteurs qui se disputent jusqu'à dimanche. Une rencontre hautement symbolique dans la mesure où le surf est pour la première fois programmé aux prochains Jeux de Tokyo et s'associe également à la candidature de Paris aux Jeux Olympiques. La rencontre de deux nouveautés donc avec cette championne olympique qui vient d'être nommée ministre des Sports, qui a rappelé qu'originaire de Guadeloupe, la glisse et son développement ne lui était pas étrangère et en a déjà profité pour glisser quelques messages: le sport plus encore lien social est un élément de santé indispensable, notamment dans la lutte contre l'obésité.  

A son arrivée, sous la conduite du président de la Fédération française de surf, Jean-Luc Arassus, elle a pu visiter le site réservé aux compétiteurs. Un site qui court le long du promenoir qui borde la Grande plage jusqu'à l'Hôtel du Palais ainsi que sur la terrasse du casino municipal où officient les juges et où sont installés les nombreux médias. Autant d'infrastructures qui l'ont impressionnée et montrent la maturité d'organisation de ce sport. 

Ensuite, l'équipe de France lui a été présentée, équipe qui avait déjà remporté un titre par équipe mais jamais en individuel. Avec cette fois  la martingale pour l'espoir français Jérémy Flores qui vit sa onzième saison chez les Pros! Sans titre? Que nenni!!  La championne Pauline Ado, originaire de la Côte basque a ouvert les hostilités lundi dernier et a été couronnée d'un premier titre mondial. La ministre aurait bien aimé féliciter la jeune femme mais celle ci s'est absentée dès le soir de sa victoire car elle disputait une compétition à Fidgi.

La ministre avec l'équipe de France

En guise de surf, du paddle-board

L'idéal eut été que la ministre participe ensuite à une des séries de la compétition. Mais dans cette discipline c'est la nature qui commande et en raison d'une absence totale de vagues, elle a donné le départ d'une manche qualificative de... paddle board, devenu très tendance ces dernières années et qui consiste à se déplacer, debout sur une planche et armé d'une rame. On était loin des vertiges de la vague voisine de Belharra, elle aussi en sommeil.
La ministre des Sports sera restée quatre heures en bordure de plage et aura pu constater que ce 25 mai, sous un soleil de 35° et une foule immense rassemblée sur la plage Biarritz vivait son célèbre 15 août.
Enfin, la ministre devait retrouver, avant son retour à Paris, un peu de fraicheur au jaï alaï d'Aguilera  où elle rencontrait de jeunes joueurs de pelote, le sport national du Pays basque, et  le champion légendaire de cesta punta Eric Irastorza...
Quant aux vagues afin de reprendre la compétition, elles étaient attendues en début de soirée... Ou alors le lendemain... En réalité, cette visite ministérielle très médiatisée a permis de sauver la journée dans la bonne humeur. Et de prendre date aussi. Car le président de la Fédé de surf, Jean-Luc Arassus qui a eu le courage de choisir Biarritz pour ces championnats du monde ISA quand la Fédération a son siège dans les Landes, comptait bien aussi faire prendre date à fleurets mouchetés à Laura Flessel, pour que Biarritz soit retenue si Paris remportait la timbale. La carte postale était si belle en ce jeudi après-midi.

Enregistrer

Enregistrer

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
14615
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !