Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/20 | La Charente s’engage contre la fermeture de Verallia

    Lire

    Lors de sa commission permanente du 25 septembre, les élus du Département de la Charente ont voté une motion contre la fermeture de Verallia. A l’heure où cette fermeture entraîne la suppression de 80 emplois Ils souhaitent que "tout puisse être mis en œuvre pour préserver le bassin d’emploi de Cognac, et notamment que le plan de restructuration porté au niveau national préserve l’unité des acteurs du tissu économique local". De plus, le Département s’engage à être présent aux côtés des salariés et des élus pour faire face à cette annonce.

  • 26/09/20 | Le festival du film court d'Angoulême ce week-end

    Lire

    Le festival international du film court d'Angoulême revient du 25 au 27 septembre inclus, dans sa forme habituelle, à la Cité internationale de la bande-dessinée. 17 films en compétition sont à découvrir samedi après-midi. Ceux qui auront été primés seront de nouveau diffusés le dimanche à 18h30. Certains réalisateurs seront là pour échanger. A découvrir également : des courts-métrages à destination des plus jeunes, dont un Wallace et Gromit. Infos: www.filmcourtangouleme.com

  • 25/09/20 | L’hôpital de La Rochelle active son plan blanc

    Lire

    Le Groupe hospitalier Littoral Atlantique, qui regroupe les établissements de La Rochelle/Ré/Aunis, Rochefort et Marennes/Oléron, a activé mardi le niveau 1 de son plan blanc. Le nombre de patient Covid-19 est passé de 4 à 8 cette semaine, dont un en réanimation. Si le nombre de cas à l'échelle du Département reste faible (taux d'incidence <50 pour 100 000 habitants), le service réanimation est déjà sous tension, avec 2 places disponibles. Une unité spéciale Covid sera mise en place début octobre.

  • 25/09/20 | Bordeaux célèbre Mauriac

    Lire

    À l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de François Mauriac, les bibliothèques de Bordeaux proposent tout au long de l’automne une saison dédiée à l'écrivain, journaliste et Prix Nobel de la littérature. Conférences, expositions, projections et match d'improvisation exploreront les résonances contemporaines des engagements de François Mauriac, au travers de documents rarement montrés voire pour certains inédits. Point d’orgue de la saison, l’exposition "Écrire, c’est agir", à la bibliothèque Mériadeck du 5 novembre 2020 au 17 janvier 2021. http://mauriac2020.bordeaux.fr

  • 25/09/20 | Angoulême : vers un festival de la BD en deux temps

    Lire

    Au vu du contexte sanitaire, les organisateurs du FIBD s'orientent vers un festival en deux temps. Un premier temps, une version modifiée avec des événements à Angoulême et hors les murs sur les dates initiales du 28 au 3& janvier), "répondant aux contingences en vigueur imposées par la pandémie". Un deuxième temps en présentiel à Angoulême, à la période printemps-été, pour rassembler plus de monde. Le contenu du projet sera présenté dans les prochaines semaines.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Biarritz: la ministre n'a pas fait de vagues

26/05/2017 | A mi-parcours des Mondiaux de surf qui se disputent jusqu'à la fin de la semaine à Biarritz, la visite très médiatisée de Laura Flessel aura sauvée une journée sans

Laura Flessel sur la plage de Biarritz

Les organisateurs de ces Mondiaux de surf, la Ville de Biarritz et la Fédération française de surf auront été heureux de combler ce jour sans vague grâce à la visite de la Ministre des Sports. Certes très médiatisée mais en phase avec l'esprit du surf. Décontractée, souriante, fort coopérative avec les médias et ravie d'être en adéquation avec ce sport hors du commun qui fera son entrée aux Jeux Olympiques de Tokyo. Bref en phase avec sa nouvelle mission.

Hier, en fin de matinée, en raison de la visite de la ministre des Sports Laura Flessel, le secteur de la grande plage de Biarritz était encadré de neuf camions de CRS. En cette station impériale de la Côte basque, se tiennent les Mondiaux de surf avec la participation de 47 nations et 250 compétiteurs qui se disputent jusqu'à dimanche. Une rencontre hautement symbolique dans la mesure où le surf est pour la première fois programmé aux prochains Jeux de Tokyo et s'associe également à la candidature de Paris aux Jeux Olympiques. La rencontre de deux nouveautés donc avec cette championne olympique qui vient d'être nommée ministre des Sports, qui a rappelé qu'originaire de Guadeloupe, la glisse et son développement ne lui était pas étrangère et en a déjà profité pour glisser quelques messages: le sport plus encore lien social est un élément de santé indispensable, notamment dans la lutte contre l'obésité.  

A son arrivée, sous la conduite du président de la Fédération française de surf, Jean-Luc Arassus, elle a pu visiter le site réservé aux compétiteurs. Un site qui court le long du promenoir qui borde la Grande plage jusqu'à l'Hôtel du Palais ainsi que sur la terrasse du casino municipal où officient les juges et où sont installés les nombreux médias. Autant d'infrastructures qui l'ont impressionnée et montrent la maturité d'organisation de ce sport. 

Ensuite, l'équipe de France lui a été présentée, équipe qui avait déjà remporté un titre par équipe mais jamais en individuel. Avec cette fois  la martingale pour l'espoir français Jérémy Flores qui vit sa onzième saison chez les Pros! Sans titre? Que nenni!!  La championne Pauline Ado, originaire de la Côte basque a ouvert les hostilités lundi dernier et a été couronnée d'un premier titre mondial. La ministre aurait bien aimé féliciter la jeune femme mais celle ci s'est absentée dès le soir de sa victoire car elle disputait une compétition à Fidgi.

La ministre avec l'équipe de France

En guise de surf, du paddle-board

L'idéal eut été que la ministre participe ensuite à une des séries de la compétition. Mais dans cette discipline c'est la nature qui commande et en raison d'une absence totale de vagues, elle a donné le départ d'une manche qualificative de... paddle board, devenu très tendance ces dernières années et qui consiste à se déplacer, debout sur une planche et armé d'une rame. On était loin des vertiges de la vague voisine de Belharra, elle aussi en sommeil.
La ministre des Sports sera restée quatre heures en bordure de plage et aura pu constater que ce 25 mai, sous un soleil de 35° et une foule immense rassemblée sur la plage Biarritz vivait son célèbre 15 août.
Enfin, la ministre devait retrouver, avant son retour à Paris, un peu de fraicheur au jaï alaï d'Aguilera  où elle rencontrait de jeunes joueurs de pelote, le sport national du Pays basque, et  le champion légendaire de cesta punta Eric Irastorza...
Quant aux vagues afin de reprendre la compétition, elles étaient attendues en début de soirée... Ou alors le lendemain... En réalité, cette visite ministérielle très médiatisée a permis de sauver la journée dans la bonne humeur. Et de prendre date aussi. Car le président de la Fédé de surf, Jean-Luc Arassus qui a eu le courage de choisir Biarritz pour ces championnats du monde ISA quand la Fédération a son siège dans les Landes, comptait bien aussi faire prendre date à fleurets mouchetés à Laura Flessel, pour que Biarritz soit retenue si Paris remportait la timbale. La carte postale était si belle en ce jeudi après-midi.

Enregistrer

Enregistrer

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
110548
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !