17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | La ministre du logement entame son "Tour de France de la construction" en Aquitaine

20/01/2015 | Sylvia Pinel était en visite à Bordeaux ce lundi pour présenter les mesures phares du gouvernement en matière de logement, devenu un "impératif social"

Sylvia Pinel, ministre du logement, entame un "tour de france" pour présenter les mesures phares prises par le gouvernement pour relancer la construction

La ministre du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité, Sylvia Pinel, était en visite à Bordeaux dans le cadre d'un "Tour de France" de la construction pour présenter les mesures phares du gouvernement en matière de logement. Parmi les priorités affichées par le gouvernement : l'accession à la propriété, la simplification des normes de construction, l'augmentation de l'offre de logements neufs, sociaux et intermédiaires et une politique de rénovation accrue. L'occasion pour cette première visite en Aquitaine de constater les innovations déjà en place.

La ministre a notamment visité le site de "la Réole" qui connaït un projet de revitalisation de son centre-bourg labellisé par le gouvernement, ainsi que le projet de rénovation Euratlantique (autour de la gare St Jean, un projet qui s'inscrit dans la politique "Bordeaux 2030") et des quartiers en rénovation autour des bassins à flot. Deux débats étaient ensuite organisés à Artigues sur la maîtrise du coût du logement et le logement face à la rénovation énergétique en présence de professionnels du secteur.

L'occasion pour Michel Delpuech, préfet de la région Aquitaine, de rappeller que "la part des logements sociaux représente dans la région environ 10% du parc résidentiel avec 150 000 logements sociaux, contre 17% au niveau national, ce qui pose la région en déficitaire. D'autre part, nous sommes confrontés à des situations très contrastées avec des zones très tendues ou les prix de l'immobilier, déjà élevés, sont en hausse (agglomération de Bordeaux, Bassin d'Arcachon, sud des Landes) tandis que d'autres zones sont en réelle déprise (Nord Gironde, Médoc, Sud Dordogne et l'est du Lot-et-Garonne sont notamment cités). De même, il existe un enjeu fort sur les parcs privés. La rénovation énergétique est pour nous une priorité, comme en témoigne le projet de la Réole". Ainsi, le préfet a rappelé la construction de quelques 7800 logements sociaux en 2014, contre 7700 en 2013, et 8500 prévus dans les mois à venir. 

Les mesures pharesLa ministre du logement a réaffirmé l'engagement de l'ensemble des maillons que sont l'Etat, les collectivités locales mais aussi les promoteurs et spécialistes du secteurs à restaurer les liens de confiance entre les professionnels, les élus et les habitants. "Aujourd'hui, 24% du budget des ménages est consacré au logement. C'est donc un secteur essentiel de l'économie, l'une des préoccupations majeures des ménages et un fait déterminant d'exclusion sociale". Les mesures prises par le gouvernement comptent ainsi relancer l'activité économique, avec 5 milliards d'euros entre 2015 et 2018 attribués au secteur. 

En tout, 5 objectifs ont été définis par Sylvia Pinel. D'abord, favoriser l'accès à la propriété avec un renforcement du fameux "prêt à taux zéro", notamment un plafond de revenus élargi pour les classes moyennes et l'ouverture du prêt pour l'achat de logements anciens avec travaux (mesure entrée en vigueur au premier janvier 2015. Parmi la cinquantaine de mesures, la moitié sont entrées en action début 2015). Cet accès sera aussi renforcé par une TVA à 5,5% dans les 1300 quartiers prioritaires pour l'achat d'un logement neuf à destination des ménages les plus modestes. Simplifier les règles de construction (baisse des coûts et accélération des délais) est aussi une priorité de la politique du logement à l'échelle nationale, notamment via la création d'un label de performance environnementale des bâtiments ou encore un plan pour la transition numérique dans le secteur.

L'offre de logements vise aussi à être augmentée, avec un objectif de 150 000 nouveaux logements sociaux par an (avec un prolongement de l'exonération de la taxe foncière et l'autorisation aux préfets de délivrer des permis de construire, là encore pour accélérer la marche) et 25 000 logements intermédiaires en "zones tendues". Enfin, renforcer la mobilisation du foncier (110 terrains publics prioritaires feront l'objet d'une cession avant la fin 2015 pour créer des logements) et la rénovation des logements dans le but d'en alléger les charges sont également au programme, dans une politique globale de réduction des coûts et d'amélioration écologique (le secteur représente 19% des émissions de gaz à effet de serre). 

Un enjeu important en AquitaineCes mesures tiendront évidemment compte des spécificités de chaque région. En Aquitaine, le marché de l'immobilier est l'un des plus tendus de France : alors qu'un logement coûtait en moyenne 210 000 euros en 2013, le revenu médian des aquitains stagnait à 1590 euros par mois, soit un remboursement effectif, à hauteur de 30% de 480 euros par mois. Entre 2007 et 2012, le nombre de bénéficiaires de l'aide aux logement a bondi de près de 4% pour une aide totale chiffrée à 800 millions d'euros. De même, alors qu'un logement social coûtait 100 000 euros en 2005, il en coûte, pour la même surface, 130 000 aujourd'hui. Les deux débats, organisés à Artigues, portaient sur cette question de "comment produire du logement abordable sans favoriser l'étalement urbain". Les professionnels estimaient qu'environ 80 euros avaient été gagnés sur le mètre carré avec les 25 premières mesures du gouvernement.

Pour continuer dans cette voie, la région s'est dotée mi janvier du dispositif "Réno'Aqt" pour aider à la rénovation énergétique des logements. Doté d'un budget de 4 millions d'euros, le dispositif s'est doté samedi 16 janvier de la CARTTE (caisse d'avances pour la rénovation thermique et la transition énergétique), valable jusqu'en 2021. "Réno'Aqt vise notamment à inciter les acheteurs à la rénovation énergétique et esthétique de leur logement, notamment via un partenariat actif avec les banques, et une rénovation du parc des logements communaux pour les collectivités. Des mesures qui viennent, au niveau régional, enterriner la volonté gouvernementale d'améliorer le parc de logements neufs et de les rendre plus accessibles. La ministre devrait poursuivre son "tour de France" pour présenter ces mesures dans les semaines qui viennent. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
7110
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Marie | 06/02/2015

La ministre du logement Sylvia Pinel se déplace partout mais ne fait pas grand chose d’efficace pour lutter contre le mal logement en France. Sa loi va être un échec, comme l’a été la loi Duflot. La simulation Pinel peut permettre de voir les différents avantages dont vous pouvez disposer. A vous de voir si c’est intéressant ou non...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !