Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/07/18 | Coupe du Monde : la préfecture fait le bilan

    Lire

    Selon la préfecture de Gironde, 460 interventions de sapeurs pompiers, 195 prises en charge de personnes dont 108 au Stade Chaban Delmas et 75 interventions sur des accidents de voie publique (sans victime) ont eu lieu ce dimanche 15 juillet dans le cadre de la finale de la Coupe du Monde de Football. Sept véhicules ont été brulés et une vingtaine de poubelles incendiées. A noter également que 84 interventions des Sapeurs Pompiers ont eu lieu pour des incidents extérieurs causés par les orages ayant touché le nord de la métropole.

  • 16/07/18 | Nouvel épisode de grèle en Gironde

    Lire

    Ce dimanche,vers 17 heures, une série d'orages accompagnés de grêle a frappé en Gironde et touché 2000 hectares de vignes selon les premiers chiffres communiqués par le Conseil Interprofessionnel des vins de Bordeaux. Le secteur du Sud-Gironde (Sauternes, Fargues ou Langon) a été le plus touché par ce nouvel épisode d'intempéries. Le couloir d'orages a causé d'importants dégâts dans le Sauternais et les Graves. L'orage a également détruit des cultures de maïs, de tabac ou de maraîchage (notamment à Eysines). Météo France n'ayant pas eu le temps d'envoyer un message d'alerte, les canons anti-grêle n'ont pas été activés.

  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La ministre du logement entame son "Tour de France de la construction" en Aquitaine

20/01/2015 | Sylvia Pinel était en visite à Bordeaux ce lundi pour présenter les mesures phares du gouvernement en matière de logement, devenu un "impératif social"

Sylvia Pinel, ministre du logement, entame un "tour de france" pour présenter les mesures phares prises par le gouvernement pour relancer la construction

La ministre du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité, Sylvia Pinel, était en visite à Bordeaux dans le cadre d'un "Tour de France" de la construction pour présenter les mesures phares du gouvernement en matière de logement. Parmi les priorités affichées par le gouvernement : l'accession à la propriété, la simplification des normes de construction, l'augmentation de l'offre de logements neufs, sociaux et intermédiaires et une politique de rénovation accrue. L'occasion pour cette première visite en Aquitaine de constater les innovations déjà en place.

La ministre a notamment visité le site de "la Réole" qui connaït un projet de revitalisation de son centre-bourg labellisé par le gouvernement, ainsi que le projet de rénovation Euratlantique (autour de la gare St Jean, un projet qui s'inscrit dans la politique "Bordeaux 2030") et des quartiers en rénovation autour des bassins à flot. Deux débats étaient ensuite organisés à Artigues sur la maîtrise du coût du logement et le logement face à la rénovation énergétique en présence de professionnels du secteur.

L'occasion pour Michel Delpuech, préfet de la région Aquitaine, de rappeller que "la part des logements sociaux représente dans la région environ 10% du parc résidentiel avec 150 000 logements sociaux, contre 17% au niveau national, ce qui pose la région en déficitaire. D'autre part, nous sommes confrontés à des situations très contrastées avec des zones très tendues ou les prix de l'immobilier, déjà élevés, sont en hausse (agglomération de Bordeaux, Bassin d'Arcachon, sud des Landes) tandis que d'autres zones sont en réelle déprise (Nord Gironde, Médoc, Sud Dordogne et l'est du Lot-et-Garonne sont notamment cités). De même, il existe un enjeu fort sur les parcs privés. La rénovation énergétique est pour nous une priorité, comme en témoigne le projet de la Réole". Ainsi, le préfet a rappelé la construction de quelques 7800 logements sociaux en 2014, contre 7700 en 2013, et 8500 prévus dans les mois à venir. 

Les mesures pharesLa ministre du logement a réaffirmé l'engagement de l'ensemble des maillons que sont l'Etat, les collectivités locales mais aussi les promoteurs et spécialistes du secteurs à restaurer les liens de confiance entre les professionnels, les élus et les habitants. "Aujourd'hui, 24% du budget des ménages est consacré au logement. C'est donc un secteur essentiel de l'économie, l'une des préoccupations majeures des ménages et un fait déterminant d'exclusion sociale". Les mesures prises par le gouvernement comptent ainsi relancer l'activité économique, avec 5 milliards d'euros entre 2015 et 2018 attribués au secteur. 

En tout, 5 objectifs ont été définis par Sylvia Pinel. D'abord, favoriser l'accès à la propriété avec un renforcement du fameux "prêt à taux zéro", notamment un plafond de revenus élargi pour les classes moyennes et l'ouverture du prêt pour l'achat de logements anciens avec travaux (mesure entrée en vigueur au premier janvier 2015. Parmi la cinquantaine de mesures, la moitié sont entrées en action début 2015). Cet accès sera aussi renforcé par une TVA à 5,5% dans les 1300 quartiers prioritaires pour l'achat d'un logement neuf à destination des ménages les plus modestes. Simplifier les règles de construction (baisse des coûts et accélération des délais) est aussi une priorité de la politique du logement à l'échelle nationale, notamment via la création d'un label de performance environnementale des bâtiments ou encore un plan pour la transition numérique dans le secteur.

L'offre de logements vise aussi à être augmentée, avec un objectif de 150 000 nouveaux logements sociaux par an (avec un prolongement de l'exonération de la taxe foncière et l'autorisation aux préfets de délivrer des permis de construire, là encore pour accélérer la marche) et 25 000 logements intermédiaires en "zones tendues". Enfin, renforcer la mobilisation du foncier (110 terrains publics prioritaires feront l'objet d'une cession avant la fin 2015 pour créer des logements) et la rénovation des logements dans le but d'en alléger les charges sont également au programme, dans une politique globale de réduction des coûts et d'amélioration écologique (le secteur représente 19% des émissions de gaz à effet de serre). 

Un enjeu important en AquitaineCes mesures tiendront évidemment compte des spécificités de chaque région. En Aquitaine, le marché de l'immobilier est l'un des plus tendus de France : alors qu'un logement coûtait en moyenne 210 000 euros en 2013, le revenu médian des aquitains stagnait à 1590 euros par mois, soit un remboursement effectif, à hauteur de 30% de 480 euros par mois. Entre 2007 et 2012, le nombre de bénéficiaires de l'aide aux logement a bondi de près de 4% pour une aide totale chiffrée à 800 millions d'euros. De même, alors qu'un logement social coûtait 100 000 euros en 2005, il en coûte, pour la même surface, 130 000 aujourd'hui. Les deux débats, organisés à Artigues, portaient sur cette question de "comment produire du logement abordable sans favoriser l'étalement urbain". Les professionnels estimaient qu'environ 80 euros avaient été gagnés sur le mètre carré avec les 25 premières mesures du gouvernement.

Pour continuer dans cette voie, la région s'est dotée mi janvier du dispositif "Réno'Aqt" pour aider à la rénovation énergétique des logements. Doté d'un budget de 4 millions d'euros, le dispositif s'est doté samedi 16 janvier de la CARTTE (caisse d'avances pour la rénovation thermique et la transition énergétique), valable jusqu'en 2021. "Réno'Aqt vise notamment à inciter les acheteurs à la rénovation énergétique et esthétique de leur logement, notamment via un partenariat actif avec les banques, et une rénovation du parc des logements communaux pour les collectivités. Des mesures qui viennent, au niveau régional, enterriner la volonté gouvernementale d'améliorer le parc de logements neufs et de les rendre plus accessibles. La ministre devrait poursuivre son "tour de France" pour présenter ces mesures dans les semaines qui viennent. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
8066
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Marie | 06/02/2015

La ministre du logement Sylvia Pinel se déplace partout mais ne fait pas grand chose d’efficace pour lutter contre le mal logement en France. Sa loi va être un échec, comme l’a été la loi Duflot. La simulation Pinel peut permettre de voir les différents avantages dont vous pouvez disposer. A vous de voir si c’est intéressant ou non...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !