Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

03/11/21 : Le Drive fermier Gironde annonce un nouveau et 6ème point de retrait à compter du vendredi 19 novembre de 13h30 à 18h30. Les produits fermiers seront désormais aussi livrés à la Chambre d'Agriculture de la Gironde, 17 cours Xavier Arnozan.

28/10/21 : Rive Droite - La Nuit Verte 2022 se prépare déjà: Geörgette Power, artiste invité de cette 6e Nuit Verte est en résidence à Cenon. Objectif : s’immerger dans le territoire afin de proposer une œuvre in situ, conçue pour l'évènement.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/11/21 | LVG GPSO: Bordeaux Métropole dit "oui"

    Lire

    Après plus de 3h00 de débats, parfois houleux, les élus métropolitains ont finalement voté en faveur du financement de la LGV GPSO. Les socialistes du Président de la Bordeaux métropole Alain Anziani, ont en effet pu compter avec les voix de la droite face à l'opposition des écologistes menée par Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux et 1er Vice Président de la Métropole, quant à lui favorable au développement des trains du quotidien. Sur les 14 milliards du projet LGV, la métropole apportera donc une enveloppe de 354 millions d'euros.

  • 26/11/21 | Un jeu pour découvrir la Creuse

    Lire

    La société Créacom Games, en partenariat avec le Conseil Départemental de la Creuse a lancé le jeu de société « Circino, le chasseur de trésors » spécial Creuse. Au travers d'un tour de 36 communes, le jeu propose de découvrir la Creuse sans questions ni connaissances particulières. En fouillant des coffres, le but du jeu est de découvrir 2 pastilles « objectif ». Le jeu sera bientôt disponible dans plusieurs commerces creusois mais dès à présent sur le site de Céacom Games.

  • 26/11/21 | La Rochelle : appel à candidature pour un comité d'éthique

    Lire

    Depuis 2014, la ville de La Rochelle a mis en place un comité d’éthique qui apporte un éclairage sur la répartition des indemnités des élus, l’examen des subventions aux associations, etc. Afin de mettre en place un nouveau conseil pour la période 2022-2026, la municipalité lance un appel à candidature jusqu'au 23 décembre. Ce comité comprendra un habitant, un acteur du monde de l’entreprise, un du monde associatif, un juriste, un jeune de moins de 25 ans et un(e) expert dans le domaine éthique.

  • 26/11/21 | Un forum landais pour la transition énergétique

    Lire

    Le 27 novembre de 14h à 17h, le pavillon de l'écomusée de Marquèze à Sabres accueille le 1er forum landais de la transition énergétique. Tout au long de la journée, des conférences, ponctués de sketchs humoristiques, et des stands permettront aux visiteurs de s'informer sur la transition énergétique. Des ateliers sur comment cuisinier à moindre coût notamment seront également proposés aux visiteurs. L'entrée est gratuite.

  • 26/11/21 | La Culture au Grand Jour recherche ses artistes

    Lire

    La 32ème édition de La Culture au Grand Jour se tiendra en Haute-Vienne du 2 au 17 avril 2022. Ce festival alliant théâtre, conte, musique, exposition, et notamment danse met en lumière les artistes sur l'ensemble du territoire. Pour cette nouvelle édition, le Département de la Haute-Vienne est à la recherche de nouveaux artistes. Tous les artistes ont jusqu'au 1er décembre pour remplir le dossier de candidature sur : haute-vienneenscenes.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La mission locale de Morlaàs veut raccrocher les jeunes "invisibles"

26/02/2020 | La mission locale de Morlaàs (64) va proposer des actions inédites en direction des jeunes "invisibles" pour les remettre sur la voie de la formation, de l'emploi et de l'autonomie

1

Ils ont entre 16 et 25 ans, et sont sortis des radars. Les structures et institutions qui pourraient les accompagner dans leurs parcours et projets de vie ont perdu leurs traces ou n'ont même jamais croisé leur route. Ces jeunes, qualifiés d' « invisibles » et souvent isolés, la mission locale de Morlaàs dans les Pyrénées-Atlantiques compte bien les ramener dans son giron pour leur redonner confiance et les remobiliser sur un projet d'insertion. Afin de « repérer et raccrocher » ces jeunes invisibles de son territoire, la structure va changer ses habitudes de travail, et si possible, celles de ses partenaires à travers le dispositif « In système ». Une petite révolution dans le monde de la jeunesse... et des acteurs institutionnels.

Les jeunes invisibles, ce sont ces jeunes qui ne sont ni scolarisés, ni en emploi, ni en formation, et qui ne bénéficient pas non plus des droits et dispositifs sociaux et d'insertion auxquels ils pourraient pourtant prétendre. Soit par méconnaissance , soit par manque de confiance. L'objectif du dispositif « In système » est de repérer ces jeunes de la manière « la plus précoce possible » pour éviter la perte de chance. « Car plus il y a d'errance chez un jeune, plus il y a perte de chance de parvenir à le raccrocher aux thématiques sociales, de logement, d'emploi, ou encore aux thématiques citoyennes. », explique Olivier Jeunot, Directeur de la Mission locale de Moorlaàs.


Un constat qui évidemment ne vaut pas que sur ce territoire majoritairement rural de Béarn. D'ailleurs, le dispositif « In Système » récompensé par l'appel à projet Plan Investissement des Compétences (PIC) du Ministère du travail, est coordonné par l'Association Régionale des Missions Locales embarquant avec elle 37 des 43 missions locales de la Nouvelle-Aquitaine. Mais s'il y a bien quelques outils et principes socles posés au niveau régional, c'est avant tout sur le territoire de chaque mission locale que les choses se jouent ; à savoir développer des actions au plus près du terrain pour repérer ces jeunes.

Lancer la dynamique
L'idée pourtant, n'est pas non plus de partir bille en tête. Olivier Jeunot et Elsa Payri-Chinanou, la coordinatrice projet pour la mission locale de Morlaàs, conçoivent volontiers « qu'il y ait un peu d'inertie au démarrage ». Car l'enjeu premier, avant même de chercher à repérer les jeunes, est d'aller à la rencontre des partenaires sur le vaste territoire de la mission locale qui compte 150 communes, sur deux communautés de communes et demie dans le Nord-Est du Béarn...

Une première rencontre était d'ailleurs organisée en ce sens mardi 25 février. Dans la salle, représentants de mairies et des communautés de communes, acteurs du monde de la jeunesse, de l'insertion, du handicap, de l'emploi... Qu'ils soient institutionnels ou associatifs, ils ont ainsi pu prendre connaissance du projet et de son ambition territoriale : « fédérer et créer un maillage territorial multisectoriel » permettant d'établir un diagnostic sur ces jeunes invisibles et en faciliter le repérage. Objectif aussi de cette présentation : lancer la dynamique et laisser la graine germer dans l'esprit des participants.

Penser en dehors des cadres et bousculer les habitudes
Mais si la volonté semble bien de penser en dehors des cadres et bousculer les habitudes de travail et de relation entre tous ces acteurs qui, en réalité, se connaissent déjà, le projet d'Olivier Jeunot et d'Elsa Payri-Chiananou est bien aussi de faire entrer dans la boucle de ce dispositif des lieux et acteurs inédits que peuvent côtoyer certains de ces jeunes. « Les comités des fêtes, les clubs ou associations sportives sont par exemple des lieux que les jeunes ont l'habitude de fréquenter dans le milieu rural », illustre la coordinatrice du projet. Contact sera donc pris avec eux, ainsi qu'avec les 150 communes du territoire de la mission locale (pour l'essentiel des villages), « pour un échange d'information mutuel et le signalement de jeunes dont ils pourraient avoir connaissance des difficultés ».

Dans le même esprit, Olivier Jeunot glisse l'idée d'une sorte de  « réseau de sentinelles » à faire entrer dans le dispositif. « Bureaux de tabac, commerçants de proximité, agences postales, médecins généralistes... » sont aussi autant de lieux où positionner affiches ou cartes de visite pour que la mission locale gagne en visibilité auprès de tous et notamment du public ciblé.

Mais « le pas de côté » pour parvenir à l'objectif de repérage et de remobilisation des jeunes invisibles, c'est à elle-même que la mission locale l'impose en premier lieu. « Il faut que l'on soit vraiment pro-actif et que nous changions nos habitudes », lance son directeur. Pour ce faire plusieurs sortes d'actions sont d'ores et déjà envisagées : des actions dites « hors les murs » et « sur des temps additionnels ».

Réseaux sociaux et permanences hors les murs
« Sur les actions hors les murs, il faut y aller à fond sur la communication : utiliser les outils numériques, les réseaux sociaux, les panneaux d'affichages numériques dont se sont dôtés un certain nombre de communes. Il faut faire connaître la mission locale et rendre nos actions visibles ». Ce hors les murs, c'est aussi une présence plus importante de la structure dans le cadre de salons et de forums dédiés aux jeunes. Autrement dit, si les jeunes ne viennent pas à la mission locale, la mission locale viendra à eux... en toute bienveillance bien sûr.

Côté « temps additionnels », l'idée ici est par exemple d'agir sur les horaires d'ouverture de la mission locale. Sont ainsi imaginés « des horaires en début de soirée, de 19h à 21h, au-delà de la fermeture habituelle à 18h, ou encore le samedi matin ou après-midi », détaille Olivier Jeunot. La mission locale compte aussi se greffer sur des événements existants sur le territoire, ou bien en co-créer de nouveaux en lien avec le tissu local. Enfin dernier type d'action envisager dans ce cadre : « la création de permanence dans des lieux ou événements stratégiques, notamment en lien avec le sport qui fédère beaucoup les jeunes en milieu rural », énonce Elsa Payri-Chinanou.

Financé pour 2 ans dans le cadre du PIC, « "In système" a pour objectif le repérage de 75 jeunes invisibles a minima sur le territoire de la mission locale ». Outre une coordinatrice de projet dédiée au dispositif, la structure compte aussi embaucher un jeune en service civique, comme « ambassadeurs de la mission locale auprès des jeunes ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7776
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
La principale du collège de Piégut accueille la secrétaire d'état Nathalie Elimas Société | 26/11/2021

En Dordogne, le collège de Piégut-Pluviers s'empare du plan contre le harcèlement scolaire

Après la collecte en magasins, vient, durant plusieurs semaines, l'étape du tri en entrepôt Société | 26/11/2021

Banques alimentaires : la grande collecte démarre

Maraude de l'association du lundi 22 novembre Société | 25/11/2021

À Bordeaux, Précœurité distribue pulls et chaleur humaine aux sans-abri

Carole Drucker-Godard, rectrice de l'Académie de Limoges et Isabelle Klock-Fontanille, présidente de l'Université de Limoges ont renouvelé la convention Bac - 3/Ba c + 3 Société | 19/11/2021

Une convention Université Rectorat pour favoriser la réussite des lycéens et étudiants de l’Académie de Limoges

Sébastien Eytier, en situation de handicap est accueilli par Christophe Razouls et Ludovic Gimaux de PCI Société | 18/11/2021

Duoday : Une journée de partage entre l'entreprise Périgord Chaudronnerie Inox et Sébastien, handicapé

La cérémonie a eu lieu en présence de trois enfants de Joséphine Baker Société | 15/11/2021

La Dordogne rend hommage à Joséphine Baker avant son entrée au Panthéon

Le bassin olympique de Limoges Métropole dans la ligne de mire des nageurs français Société | 10/11/2021

Limoges recevra le Championnat de France de natation en avril 2022

Jessika Jouvie, Thibault Farrenq, Hervé des Horts, Pascale Rousseau-Dewambrechies, Béatrice Bausse, Laurent Desjars, Jenna Boitard et Emilie Vandellos Duflos Société | 09/11/2021

Bordeaux : la Nuit du Bien Commun pour "encourager les citoyens à passer à l'action"

La fresque avec les enfants et les partenaires du projet Société | 05/11/2021

De jeunes Périgourdins s'expriment grâce à l'art et redonnent des couleurs à leur lieu de vie

Le Camion solidaire à Mourenx est un véritable centre social itinérant permettant de lutter contre la précarité de personnes isolées Société | 28/10/2021

Le Cam's : un centre social itinérant pour rompre l'isolement de publics en difficulté

Basés à Limoges, les Pompiers de l’urgence internationale sont équipés de nouveaux matériels en réalité augmentée Société | 19/10/2021

Les Pompiers de l’urgence internationale forment des sauveteurs grâce à la réalité augmentée

Conférence "médias et politiques : je t'aime, moi non plus" Société | 18/10/2021

Tribunes de la presse : Médias et politiques, entre "fascination et répulsion"

Patrick Venries, Alain Rousset et Bernard Guetta Société | 15/10/2021

Les Tribunes de la presse passent "les pouvoirs à la loupe"

Le Fort Boyard et sa passerelle de débarquement offshore Société | 13/10/2021

Bientôt des travaux pour sauver le Fort Boyard

Affiche TDLP Société | 12/10/2021

Les Tribunes de la Presse se demandent "que peut le politique ?"