Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/01/21 | 11 centres de vaccinations autorisés dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Afin d'assurer le déploiement de la campagne de vaccination contre la COVID-19, les Pyrénées-Atlantiques comptent 11 centres de vaccination. Dans l’arrondissement de Pau sont concernées les communes de Pau, Lescar et Arzacq, dans l’arrondissement d’Oloron-Sainte-Marie: celles Mauléon et Arudy et dans l’arrondissement de Bayonne, celles de Bayonne, Biarritz, Anglet, Cambo-les-bains, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Jean-de-Luz. Réservations vaccinales, via le numéro vert national 0 800 009 110 ou sur les plateformes internet de Doctolib Vaccination, KelDoc de NEHS et Maiia et la plateforme nationale www.sante.fr,

  • 18/01/21 | Démarrage des vaccinations à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs communes de l’Agglomération se sont portées volontaires pour accompagner les vaccinations en créant des centres grand public. Un premier sera ouvert du 18 au 22 janvier au centre municipal de vaccination de La Rochelle, 2 rue de l’Abreuvoir. A partir du 25 janvier, deux centres seront installés à l’Espace Encan à La Rochelle et à l’hippodrome de Châtelaillon-Plage, 9 rue des Sulkys. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur rendez-vous.

  • 18/01/21 | Langues régionales : la Région épingle Jean-Michel Blanquer

    Lire

    Le 10 décembre, le ministre de l'Éducation Nationale affirmait que le système éducatif français "n'est pas hostile aux langues régionales". La Région Nouvelle-Aquitaine s'appuyant sur les chiffres du rectorat conteste : "La réforme des lycées a brutalement dévalorisé l'attractivité du basque et de l'occitan en option." Sur les rentrées 2019 et 2020, les effectifs en occitan ont fondu dans les académies de Bordeaux (-32%) et Limoges (-44%). Pour le basque la baisse est de 48%. Charline Claveau, élue en charge des langues régionales, appelle à ce qu'un amendement soit apporté à la réforme du baccalauréat "dès maintenant".

  • 18/01/21 | Couvre-feu : à La Rochelle, Jean-François Fountaine appelle à être raisonnable

    Lire

    "Depuis l'annonce du gouvernement, on me demande pourquoi on ne proteste pas contre ce couvre-feu, puisque la situation est meilleure chez nous. Il faut être responsable ! Notre situation s'est dégradée et notre hôpital est sous-tension, notamment à cause des déprogrammation du printemps", a relaté le maire lors d'une conférence de presse vendredi. Si les horaires de transports restent inchangés par le couvre-feu, ceux de la médiathèque et des déchèteries seront avancés d'une heure.

  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La Nouvelle-Aquitaine s'arme face au coronavirus

13/03/2020 | La région, qui reste "un peu en retrait en termes d'impact" du cononavirus, a précisé ce vendredi les nouvelles dispositions mises en place suite au discours d'Emmanuel Macron.

Préfecture corona

Ce vendredi, la préfecture de Nouvelle-Aquitaine a fait un nouveau point sur la situation de pandémie de coronavirus. La Nouvelle-Aquitaine recense ainsi 127 cas. "Deux départements sont concernés par une circulation plus importante du virus : le Lot-et-Garonne et la Charente-Maritime", a ainsi précisé Daniel Habold, directeur de la santé publique à l'ARS Nouvelle-Aquitaine. Dans le Lot-et-Garonne, l'ARS a mis en place l'une des six équipes mobiles de dépistage pour intervenir dans une quarantaine de foyers du département, plus concerné que les autres notamment en raison d'un rassemblement religieux qui s'est tenu à Mulhouse du 17 au 24 février.

Concernant l'arrêté ministériel (qui devrait être pris dès ce samedi) interdisant les rassemblements de plus de cent personnes, la préfète de Nouvelle-Aquitaine, Fabienne Buccio, a précisé que "les commerces, les marchés alimentaires et les transports en commun continuent. J'ai demandé une fermeture ou une organisation très stricte pour les cinémas, les musées, les salles de sport, les piscines, les lieux de cultes, les restaurants et les bars. Pour les cérémonies religieuses, il faudra dédoubler les lieux de culte et les offices mais les autorités religieuses sont à la manœuvre". Même chose pour les manifestations sportives, ce sera le nombre qui comptera dans leur annulation ou leur maintien éventuel.

Le scrutin municipal, lui, est en revanche maintenu. "Ce n'est pas une décision prise à la légère", a confié la préfète, pour qui "aller dans le bureau de vote ne créée pas plus de danger que d'aller faire ses courses". Elle évoque toutefois des "dispositions supplémentaires : les personnes âgées devront voter en priorité pour ne pas rester dans la file d'attente, chacun devra apporter son propre stylo pour émarger et les maires veilleront à la progression des files d'attentes". L'idée est la même pour les supermarchés : le but est d'éviter les regroupements trop importants. 

Éducation : vers la continuité

Pour ce qui est de l'évolution régionale de l'épidémie, le responsable de l'ARS a affirmé que la Nouvelle-Aquitaine était toujours "un peu en retrait en termes d'impact. Cela veut dire que quelques jours de plus nous sont donnés pour anticiper et tenter de diminuer la force d'impact de l'épidémie et la retarder". Il précise également que le personnel hospitalier se prépare à recevoir "plusieurs vagues de patients légers, de cas simples qui représentent 80% des cas" (15% de cas sévères et 5% des cas en réanimation) et ajoute que d'ores et déjà, pour les 3 CHU et les 14 établissements secondaires de santé, comme partout en France, la programmation des opérations est limitée : "On ne déprogramme pas seulement la chirurgie mais tout ce qui ne met pas en péril la vie des gens pour pouvoir disposer d'une masse de personnel que l'on pourra redéployer dans d'autres services. Le plan blanc des établissements de santé s'applique pour aménager les horaires du personnel, les amplitudes peuvent être variables". 

Côté éducation, enfin, la rectrice d'académie a précisé que le but était d'assurer "la continuité pédagogique. Les écoles sont fermées mais les enfants ne sont pas en vacances. Tous les parents reçoivent fiche parent de continuité pédagogique pour les établissements de premier ou de second degré". Pour le reste, les dispositifs "ma classe à la maison", "lycée connecté" et les espaces naturels de travail sont prêts à "assurer la continuité pédagogique", qui sera aussi assurée pour les universités".  Les professionnels de santé qui rencontreraient des problèmes de garde d'enfants bénéficieront d'"un accueil organisé avec un point de contact dans les DSDEN" (direction des services départementaux de l'éducation nationale), a terminé Anne Bisagni-Faure.

Les collectivités s'organisent

La mairie de Bordeaux précisait ce vendredi que les 105 écoles élémentaires et crèches municipales seraient fermées, malgré l'ouverture de quatre établissements dès lundi pour assurer la garde du personnel soignant. La mairie a aussi annoncé la mise en place du "dispositif canicule", autrement dit un appel téléphonique quotidien des personnes âgées les plus isolées (environ 2500 personnes concernées). La mairie rappelle aussi le numéro vert "autonomie senior" : 0 800 62 58 85. Pour ce qui est des services (garde d'enfants, courses), la municipalité compte sur le bénévolat via le site jeparticipe.bordeaux.fr avec ouverture d'un volet spécial "COVID 19".

Le département de la Gironde ajoute que les horaires de la Plateforme Accueil Autonomie seront élargis (9h-17h15 du lundi au jeudi et 9h à 16h30 le vendredi). "Des mesures plus spécifiques seront adressées à partir de lundi en fonction des services, des métiers, des établissements et des professionnels avec lesquels travaille le département", avec une attention spécifique au "personnel travaillant à domicile". Enfin, la région Nouvelle-Aquitaine a assuré qu'un nouveau plan transports pour les TER allait être connu dès ce samedi. Dans les lycées, un service minimum des agents techniques est maintenu et un service gratuit d'aide aux devoirs (accessible au 05 57 57 00 00) est renforcée sur un créneau allant de 16 à 20h.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
9122
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !